Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2018

Quelles priorités pour l'Etat ?

gouvernement.jpgPendant leurs vacances, j’invite humblement les ministres à réfléchir au rôle de l’Etat dans la société d’aujourd’hui. Dans mon coin de Bourgogne, quand les habitants constatent qu’on condamne une maternité, qu’on supprime un service d’urgences, qu’on ferme encore un bureau de poste, qu’on ferme aussi le guichet des impôts de leur chef-lieu, qu’on leur impose de rouler à 80 km/h, qu’on défigure leurs paysages en autorisant de nouveaux champs d’éoliennes et qu’on abandonne à leur sort les derniers agriculteurs du cru, souffrez qu’ils s’énervent en voyant le gouvernement passer l’essentiel de son temps sur le harcèlement sexuel, les fake news, la PMA ou la réduction du nombre des députés !

19/10/2017

Le fiasco des "grandes régions"

régions,territoires,Cour des comptes,Voilà encore une info passée inaperçue, notamment parce qu’elle ne dit rien aux journalistes parisiens : le 11 octobre, la Cour des comptes a publié un rapport sur les finances locales qui explique tranquillement que la grandiose réforme des régions voulue par Hollande et Valls en 2015 n’a servi rigoureusement à rien. Non seulement elle n’a produit aucune économie (parfois elle a même coûté très cher) mais surtout, depuis deux ans, elle a totalement paralysé l’action des Conseils régionaux trop occupés à fusionner leurs services, tant bien que mal, sans aucun profit. Au total, un gigantesque fiasco… dont, à l'évidence, tout le monde se tamponne !

20/10/2012

Quelle "égalité des territoires" ?

duflot.jpgQui sait que Cécile Duflot, ministre du logement, est aussi ministre de "l’égalité des territoires" ? Qui peut dire à quoi sert un tel bidule ministériel ? En quoi Mme Duflot peut-elle influer, même à la marge, sur l’inégalité des territoires en France ? Tiens, un seul exemple, dans ma partie : en région PACA, le total de l’aide publique aux manifestations littéraires (salons du livre, etc) se monte à 5,4 millions d’euros par an, tandis qu’il est exactement cent fois moindre dans la région Bourgogne. Pas dix fois : cent fois ! Expliquez-moi, sans rire, en quoi Mme la Ministre peut corriger, hop, allez, chiche, cette profonde inégalité territoriale ?