Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2016

Un Etat qui ne décide plus rien

hollande.jpgHollande récolte ce qu’il a semé. Quand on laisse pourrir les problèmes pour éviter de mécontenter tel ou tel, on oppose violemment les différents acteurs d’une société forcément complexe, contradictoire et à fleur de peau. Est-ce l’état d’urgence qui prime, actuellement, en France ? Ou le droit à manifester ? Ou l’ordre public ? Faut-il craindre en priorité les terroristes de Daech ? Les casseurs de l’ultragauche ? La CGT ? Ou les hooligans russes ? Depuis plus de mille ans, c’est l’Etat qui tranche. Il sert à cela, l’Etat, et non à vendre des sous-marins ou à interdire la fessée. C’est le plus grave reproche, au fond, que l’opinion fait à François Hollande : l’Etat ne tranche plus rien, il prépare les primaires !

10:22 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : etats, casseurs, cgt, manif, hollande |  Facebook | | Lien permanent

23/05/2016

La France en guerre, et alors ?

greve-sncf.jpgHollande et Valls nous l’ont dit et répété : la France est en guerre. Dans ce contexte d’attentats futurs, qui n’est pas à prendre à la légère, dites-moi quel est exactement le but des syndicats quand ils bloquent les trains et les avions ? Ou quand ils encerclent les raffineries qui alimentent le pays en énergie ? Quel est le but des "Nuit Debout" quand ses militants défient l’état d’urgence un peu partout en France ? Quelle est l’arrière-pensée des casseurs quand ils harcèlent la police de la République ? Vous comprenez qu’avec de tels défenseurs de la patrie, la France ait été si facilement envahie en 1815, 1870 , 1914, 1940 ? Vous entendez les djihadistes de Daech qui rigolent ?

22/05/2016

Les "casseurs", une nouveauté ?

Casseurs.jpgOn les appelle "casseurs". Parce qu’ils cassent. Celle facilité tautologique évite de les situer dans une continuité idéologique que l’on appelle "l’ultragauche", à mi-chemin entre l’extrême-gauche et le terrorisme. Mais à quoi bon convoquer Bakounine, Malatesta et Elysée Reclus au tribunal de l’histoire quand le petit monde politico-médiatique se contente aujourd’hui de déplorer, de condamner et de compatir ? Héritiers des "Enragés" de 1789 et des "anarcho-syndicalistes" dont l'anticapitalisme allait jusqu'à assassiner ses représentants (comme les président Sadi Carnot et Paul Doumer), les "casseurs" ne sont pas exactement une nouveauté !

06/11/2014

L'Etat, c'est les autres !

etat,casseurs,dijonDes casseurs, à Dijon ! Vitrines brisées, tags anti-flics, incendies, du jamais vu ! Ce fut, au bas mot, l’événement de l’année. "Je porte plainte", a annoncé gravement le maire. "Insupportable", a déclaré son adjointe aux commerçants. "Condamnable", a jugé le préfet. "Inacceptable", ont hurlé les leaders de l’opposition. "Pas bien", ont dit prudemment les élus Verts. "Je condamne totalement", a tempêté l’ancien maire devenu ministre. Et chacun est rentré chez soi. Notamment... les casseurs, que personne n’a pensé à arrêter, à juger et à mettre en prison. A Dijon, visiblement, l’Etat, c’est les autres.

00:16 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : etat, casseurs, dijon |  Facebook | | Lien permanent

29/10/2014

Deux poids, deux mesures

casseurs.JPGAttendez, c’est moi qui perd la mémoire ou bien ? Il y a deux ans, c'est bien Manuel Valls qui avait tout fait pour assimiler les braves gens de la "Manif pour tous" aux quelques dizaines d’extrémistes avinés venus casser du flic à la fin de leurs défilés contre la loi Taubira ? Or, ce sont les mêmes cinglés qui viennent exacerber la violence, foulard au visage et barre de fer à la main, sur le barrage de Sivens ou dans les rues de Nantes, dans l'espoir de provoquer quelque bavure policière. Oui, mais là, ce sont des manifs écolos, et il faut ménager à tout prix Cécile Duflot et autres Noël Mamère - lesquels se gardent bien, eux, de dénoncer ces invraisemblables violences médiévales !