Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2018

Mais que veulent les cheminots ?

martinez.jpgGrèves, blocages, hystérie, c’est reparti pour un tour. Déjà, les professionnels du tourisme, les premiers, agitent le drapeau blanc : économiquement, on court au désastre ! Le problème, c’est qu’on ne sait pas pourquoi. Posez la question autour de vous : savez-vous, exactement, ce qu’exigent les cheminots ? L’abandon de tout projet de réforme de la Sncf ? Le retour à l'immobilisme ? Le maintien de leur sacro-saint statut ? La convergence des luttes ? La chute du capitalisme ? La France est un curieux pays où une seule catégorie de travailleurs peut saboter le début de reprise économique et le retour de la croissance… sans qu’on sache pourquoi !

07/04/2018

Accusé de pédophilie...

Dmitriev.jpgRelâché avant-hier, l’historien Iouri Dmitriev, spécialiste du goulag et du passé stalinien de la Russie, a fait quinze mois de détention pour rien. Evidemment, ce gêneur n’avait pas été inculpé pour ses recherches ou ses écrits, mais pour… pédophilie. A tort, bien sûr. N’oublions jamais que les polices communistes, à l’Est, étaient spécialistes en fausses accusations de ce genre. Et que Goebbels, chef de la propagande sous Hitler, en avait fait un système : à chaque fois qu’un prêtre allemand critiquait les nazis, il était accusé, comme par hasard, de pédophilie. Je dis ça, je dis rien, je ne vise personne, mais quelle chance nous avons de vivre dans un Etat de droit !

06/04/2018

"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !"

manif.jpg"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !" Désolé pour les lycéens et étudiants qui poussent à la "convergence des luttes" pour mieux renverser le régime capitaliste, mais leurs aînés, en mai 1968, avaient au moins des modèles pour entraîner les jeunes sur les barricades du Quartier Latin : Marx, Lénine, Mao, Ho Chi Minh, Trotski, Castro, cela avait de la gueule ! Aujourd’hui, quels modèles pour enflammer la jeunesse rebelle ? Quelles idéologies proposer pour remplacer la démocratie libérale ? Quels exemples de régimes prolétariens offrir à nos contemporains ? Va falloir faire preuve d’imagination, les gars, pour que la révolution soit crédible !

05/04/2018

Les mots qui déraillent

greves-sncf.jpgDès lors qu’elle fait l’actualité, une grève tourne très vite à la guerre des mots. Et dans toute guerre, la censure fait rage. Avez-vous remarqué que, sur les plateaux télé, il est interdit de dire que les cheminots sont des "privilégiés" (silence, les agriculteurs), que les usagers sont "pris en otage" (à cause des récents attentats), ou qu’il existe en France une "gréviculture" (parce que Le Pen a employé ce mot) ? Bon, évidemment, il est aussi malvenu de dire que la réforme de la Sncf est absolument indispensable, et que la CGT, en déclin, se positionne surtout en vue des élections professionnelles de la fin de l’année…

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, grève, cgt, mots |  Facebook | | Lien permanent

04/04/2018

Trois mois sans dédicaces ?

quai du P.jpgQuand Emmanuel Macron a boycotté le stand russe du Salon du livre de Paris pour des raisons de haute diplomatie, le 15 mars, on lui a reproché de n’avoir pas "sanctuarisé" une telle manifestation culturelle. Permettez-moi d’avoir une pensée désolée, en cette période de blocage ferroviaire, pour les malheureux organisateurs des salons du livre de Concarneau, Lyon (affiche ci-jointe), Bordeaux, Autun, Laval, Metz, Saint-Louis, Montaigu, Deauville, Perros-Guirec, Hyères, Limoges et Dax. Et je ne cite que les manifestations prévues au cours du mois d’avril ! Rencontrer des écrivains et promouvoir le livre, d’ici cet été, risque d’être très compliqué…

00:47 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : livre, grève, sncf, culture |  Facebook | | Lien permanent

03/04/2018

Vers la "convergence des luttes" ?

conv des luttes.jpgA entendre ce matin Philippe Martinez (CGT), Alexis Corbière (FI) ou Olivier Besancenot (NPA), le but du mouvement social est de provoquer la "convergence des luttes". Qu’est-ce donc que cet étrange concept, inventé à la fin du XIXe siècle dans les arrière-salles enfumées de cafés londoniens ou zurichois par des intellectuels nommés Marx, Engels ou Lénine ? Il s’agit de fédérer les forces prolétariennes les plus exploitées pour mieux renverser, évidement par la violence, le pouvoir capitaliste. Aujourd’hui, qui incarne la "convergence des luttes" ? Les cheminots, les pilotes de ligne, quelques lycéens politisés et les vendeurs de Carrefour. C’est pas gagné, camarades.

02/04/2018

Sous les pavés, la nostalgie !

Harum-Procol.jpgEt si l’évocation de mai 68 était surtout le prétexte à une grosse bouffée de nostalgie collective ? Jamais la France ne s’est mieux portée qu’à cette époque-là, ce qui conférait un aspect paradoxal aux manifs invoquant Lénine, Mao et Trotski ! Amis sexagénaires, avez-vous lu ces articles qui regrettent la disparition du slow – ce rite de passage qui a projeté dans une vie sexuée des millions d’adolescents, cette danse aussi démocratique qu’égalitaire qui, loin de tout harcèlement condamnable, autorisait préliminaires civilisés et audaces raisonnables avant le grand saut dans la vie adulte ! Ah ! Leny Escudero, Camillo, Procol Harum !

13:19 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, nostalgie, sixties, slow |  Facebook | | Lien permanent