Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2019

Si elle n'était pas ministre...

schiappa.jpgSi Marlène Schiappa n’était pas ministre, elle ne serait qu’une militante féministe aveuglée par l’idéologie. Mais elle est ministre ! C’est donc un membre du gouvernement français qui, dans Valeurs Actuelles, sans rire, dénonce la collusion entre la Manif pour tous et le terrorisme islamiste ! Restons calme et soyons précis : cette accusation est totalement imbécile. Rien ne vient l’étayer, personne ne peut y apporter l’esquisse d’un début de confirmation. Comme quoi même une ministre de la République, de nos jours, peut exprimer n’importe quelle énormité sans craindre pour sa carrière. On vit une drôle d’époque.

23/02/2019

Charny : un vrai débat citoyen

IMG_3692.JPGAnimé hier le "grand débat" de Charny (89) avec l’ami Aurélien Pécot. Une salle pleine à craquer pendant plus de quatre heures, des élus (député, conseillère départementale, maire, adjoints) mêlés à cette assemblée hétéroclite, gilets jaunes compris, faite de citoyens égaux quelles que soient leurs différences d’opinion, de culture ou de fortune. Chacun a pu s’exprimer… et écouter les autres, même en cas de tension ! Les sujets prioritaires feront l’objet d’une remontée à Paris : transports, fiscalité locale, désertification médicale, écologie, mille-feuilles administratif. Tout ce qui concerne la vie réelle ! Avis unanime à la sortie : il faudra recommencer…

22/02/2019

CGT : la faute à l'Etat !

cgt.jpgTombé ce matin sur un pitbull de la CGT qui hurlait dans le poste – mais pourquoi crient-ils dans les micros ? – que l’échec des négociations entre syndicats et patronat sur l’assurance-chômage étaient dues, évidemment, à Macron, et que c’était à l’Etat de prendre les décisions qui fâchent ! Ben tiens ! L’Etat, l'Etat, l'Etat, toujours l’Etat ! Et si la CGT, qui représente 1 % des travailleurs du privé, vivait au moins des cotisations de ses membres, et non des subventions des pouvoirs publics ? Est-il normal que les habitants de Dijon déboursent 100.000 euros (!) pour financer le prochain congrès de la CGT, à Dijon, en mai prochain ?

10:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : cgt, syndicats, dijon, etat, macron |  Facebook | | Lien permanent

21/02/2019

Sortir de l' "entre soi"

benalla-senat.jpgLes grands médias parisiens sont incorrigibles. Ils n’ont toujours pas compris pourquoi ils étaient frappés d’une telle défiance dans la France profonde. Un petit tour dans les rédactions permet de les observer passant leur temps à s'exciter comme des hystériques sur les moindres péripéties de l’affaire Benalla – affaire très parisienne à laquelle la plupart des gens, dans mon coin, ne comprennent plus rien. Ce sujet réduit le monde au triangle sacré Sénat-Elysée-Beauvau réservé à des initiés, à mille lieues des préoccupations des habitants de ce pays. L’Eglise n’est pas la seule à devoir s’extirper d’un "entre soi" désolant !

22:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : banalla, medias, télévision |  Facebook | | Lien permanent

20/02/2019

Pédophilie : une fausse piste

grace-a-dieu.jpgLes journalistes sont-ils sourds ou aveugles ? Voilà dix ans qu’experts, sociologues, juristes, psychiatres et sexologues leur expliquent qu’il est absurde de penser que l’Eglise pourrait enrayer la pédophilie en son sein en revenant sur le célibat des prêtres, cela n’y fait rien. Comme si tout célibataire titillé par la chose se ruait forcément sur un enfant de 5 ans pour le forcer à une fellation ! Comme s’il y avait une différence, aux USA, entre les prêtres catholiques et les pasteurs protestants, qui sont mariés ! Comme si 95 % des auteurs de crimes pédophiles n’étaient pas des hommes mariés, des maris, des oncles, au sein des familles ?

13:18 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pédophilie, eglise, célibat |  Facebook | | Lien permanent

19/02/2019

Il faut voir "Grâce à Dieu"

Grace a Dieu aff.jpgBon, je résume. Grâce à Dieu est un bon film, bien mené, bien joué. Ce n’est pas une charge contre le cardinal Barbarin. Mais le réalisateur ayant fait le choix de raconter l’histoire de l’association La Parole libérée, le film a évidemment un côté manichéen : les gentils, les victimes ; les méchants, l’Eglise. Ce qui compte : le récit, les faits, les mots prononcés (dont le terrible "Grâce Dieu, les faits sont prescrits" de Barbarin) sont incontestables. Sans doute les dirigeants de l’Eglise se seraient-ils bien passé d’un tel film. Mais ils peuvent utilement l’intégrer à une salutaire réflexion sur leurs silences d'hier, sur le cléricalisme d'aujourd'hui et sur leur rapport au monde de demain…

21:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : barbarin, pédophilie, ozon |  Facebook | | Lien permanent

18/02/2019

Autres temps, autres moeurs

Une vie sans peur et sans regret.jpgDans ses Mémoires, la journaliste québécoise Denise Bombardier raconte comment elle fut lynchée par la gauche littéraire française pour avoir dénoncé, sur le plateau de Bernard Pivot, en 1990, le silence des intellectuels face à l’apologie de la pédophilie affichée par Gabriel Matzneff : "M. Matzneff, dans mon pays vous seriez en prison !". Et les Philippe Sollers, Josyane Savigneau et autres Jacques Lanzmann de descendre aussitôt, dans leurs articles, cette prude étrangère ! Ce n’est pas si vieux, cette affaire. Heureusement pour tous les Sollers, Cohn-Bendit et autres ex-partisans de la pédophilie, ils n'étaient pas évêques !