Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2024

Trump, obligé de Poutine ?

ea769d96644f3cab83ae866545d6c190.jpgCertes, il ne faut rien affirmer sans preuve. Mais l’obstination maladive avec laquelle Trump cherche par tous les moyens, seul contre tous, à stopper toute aide américaine à l’Ukraine (c’est-à-dire, précisément, à aider Poutine à gagner la guerre qu’il mène contre l’Occident) oblige à se poser une question : et si la rumeur insistante d’un kompromat (une vidéo compromettante) détenu par le FSB contre l’ex-homme d’affaires Donald Trump en goguette à Saint-Pétersbourg, était vraie ? Cela expliquerait tellement de choses…

13:24 Publié dans Blog | Tags : trump, fsb, poutine, guerre, ukraine, kgb | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/01/2024

Si on vous avait dit...

poutine-janvier-2024-47fe54-0@1x.jpegQuestion : il y a seulement deux ou trois ans, si quelqu’un vous avait dit qu’en janvier 2024, la Russie de Poutine bombarderait sauvagement les principales villes d’Ukraine avec des drones iraniens et des missiles nord-coréens dans le but affiché de "dénazifier" ce pays, vous auriez pris votre interlocuteur pour un cinglé. Normal. Si quelqu’un vous dit, aujourd’hui, que le but ultime du Kremlin, après avoir anéanti l’Ukraine, est de désarmer l’OTAN et de neutraliser l’Europe, y compris la France, ne l’écoutez pas, c’est un cinglé…

22:51 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, guerre, ukraine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/01/2024

Poutine, Trump, l'Europe, connais pas !

WHSFQHODQNETJAUDVNAT3OOSUY.jpgEntendez-vous les piapias qui occupent la quasi-totalité des médias, jour et nuit, dans l’attente de la composition du prochain gouvernement ? Y avez-vous trouvé la plus petite allusion, la moindre interrogation concernant le destin de la France sur le plan international ? Poutine, Trump, Orban, Kim, Xi, connais pas ! Trop compliqué ! Pas assez people ! Comme si une éventuelle emprise de la Russie sur l’Europe, après la possible défaite de l’Ukraine, était moins importante que les bisbilles picrocholines entre Attal, Le Maire et Darmanin !

12:35 Publié dans Blog | Tags : médias, attal, trump, poutine, guerre | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/01/2024

"Négocier" avec Poutine ?

elections_russie_vvp.jpgEt il y a encore, chez nous, des gens pour admirer Vladimir Poutine, pour justifier sa politique, pour croire qu’on peut négocier avec lui ? Ils n’ont donc rien lu, rien appris, rien compris ? Pacifistes naïfs ou antiaméricains bornés, les bonnes âmes qui appellent l’Ukraine à négocier, c’est-à-dire à capituler, façon Pétain à Montoire, feraient mieux d’écouter les journalistes qui connaissent la Russie – comme Sylvie Kauffmann dans Le Monde de ce soir – et qui savent, eux, ce que veut exactement Poutine pour l’Ukraine et pour l’Europe !

14/12/2023

Ce que veut Poutine

pou.jpegQue veut Vladimir Poutine ? Depuis février 2022, il explique qu’il veut d’abord "dénazifier, démilitariser et neutraliser l’Ukraine" (c’est-à-dire annihiler la nation ukrainienne, la réintégrer dans le giron russe et imposer à cette province des dirigeants fidèles à Moscou). Ce matin, au cours de son show télévisé, Poutine a redit, précisément, les buts de guerre de la Russie, qui sont aussi, de son point de vue, les conditions de la paix : "Dénazifier, démilitariser et neutraliser l’Ukraine". Combien de fois faudra-t-il vous le dire ?

21:28 Publié dans Blog | Tags : ukraine, poutine, russie, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2023

Ils se battent contre le nazisme

soldat-russe.jpgDans les débats télévisés sur la guerre en Ukraine, les commentateurs occidentaux oublient toujours une donnée capitale, que l’historien Serguei Tchernichev vient de rappeler avec talent dans le journal Le Monde. Si la population russe soutient massivement son président, c’est qu’elle lutte avec lui, de près ou de loin, contre le nazisme – ce qui, en Russie, vaut tous les sacrifices. Pour les habitants de Omsk ou de Tioumen, perdre un fils dans le Donbass est une gloire ; et critiquer Poutine, en pleine guerre contre les nazis, une honte. Compris ?

17:13 Publié dans Blog | Tags : russie, poutine, nazis, ukraine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/12/2023

Ukraine : le jeu des 7 erreurs

pout.jpegEn 1992, les dirigeants occidentaux ont cru que l’ex-URSS allait devenir une démocratie. En 1995-2000, ils n’ont pas vu la Russie se transformer en un gigantesque Etat mafieux. En 2007, ils n’ont pas entendu la déclaration de guerre que Poutine leur a lancée à Munich. En 2008, ils ont fermé à l’Ukraine la porte de l’Otan. En 2014, ils n'ont rien dit quand Poutine a annexé la Crimée. En 2022, ils ont cru que les sanctions occidentales mettraient la Russie à genoux. En 2023, ils ont refusé de livrer des avions à l’Ukraine. A suivre...

24/11/2023

De quoi la Russie est-elle le nom ?

20230624_russie-fcv_cle8a1a86.jpgL'année dernière, je répétais à l’envi, sur les plateaux, ce mot qui me paraissait correspondre le mieux pour qualifier la Russie : cette dictature est mafieuse, pathétique, mal gouvernée, violente, alcoolique, décérébrée, apathique, etc, etc, mais elle est surtout inépuisable. Ses 10.000 km de long, son sous-sol riche de toutes les richesses, ses 143 millions d’habitants qui fournissent la chair à canon que Poutine envoie mourir sur le front, en font la puissance sur laquelle Napoléon et Hitler s’étaient déjà cassé les dents. Inépuisable, je vous dis…

11:10 Publié dans Blog | Tags : russie, poutine, urss, guerre, ukraine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/11/2023

"Négocier" avec Poutine ?

poutin.jpgLe discours surréaliste de Vladimir Poutine sur le mur numérique du G20, ce mercredi, confirme l’impasse tragique dans laquelle nous entraînent les beaux esprits qui poussent à entamer des "négociations" avec la Russie. Il ne fait absolument aucun doute que Poutine est prêt à s’asseoir à une table – à la seule condition, bien sûr, de garder le Donbass et la Crimée ! Le piège est évident : si cette unique condition est acquise, que restera-t-il à négocier ? La disparition définitive de l’Ukraine ? La dissolution de l'OTAN ?

19:14 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, guerre, russie, g20 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2023

Retour en mai 1940

d'Ormesson.jpgSuis plongé dans les mémoires de Wladimir d’Ormesson (Ma tragique ambassade, chez Tallandier). En mai 1940, l’éditorialiste du Figaro est nommé ambassadeur à Rome, auprès du Saint-Siège. Il raconte minutieusement le désarroi qui envahit les élites françaises lors de l’avancée des divisions allemandes. L’incompétence et le défaitisme des uns, l’aveuglement et la panique des autres. Une impuissance, un déni, une irresponsabilité qui rappellent bigrement certains débats d’aujourd’hui sur ce qui se passera en Europe si Poutine gagne la guerre d’Ukraine…

10:31 Publié dans Blog | Tags : mai 40, guerre, poutine, hitler | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/11/2023

Ukraine : l'histoire se répète

drapeaux.jpgIl y a deux façons de commenter la situation en Ukraine. La première est de confirmer ce que tous les spécialistes disent depuis un an : Poutine veut geler le conflit, les Ukrainiens fatiguent, la Russie est inépuisable, les Occidentaux se lassent, mais une victoire de la Russie serait une catastrophe, etc. La seconde est insidieuse : l’Ukraine va perdre la guerre, on vous l’avait bien dit, les spécialistes se sont tous trompé, l’Europe est impuissante, Zelensky est un dictateur en puissance, la Russie est un grand pays, etc. Le courage vs le défaitisme. Comme souvent dans l'histoire.

05/11/2023

Ukraine : le véritable enjeu

164979-5x3-topteaser1260x756.jpgConcernant l’Ukraine, la question fondamentale est la suivante : va-t-on laisser ce pays européen, aussi vieux que la France et plus grand qu'elle, se faire annexer par l’empire russe ? La force va-t-elle l’emporter sur le droit aux yeux du monde entier, et à 2.000 kilomètres de Paris ? Qui ne voit qu’une victoire de la Russie sur l’Ukraine entraînerait tôt ou tard l’annexion forcée de la Moldavie, de la Géorgie, de l’Arménie, des Pays Baltes… sans parler d’une pathétique marginalisation de l’ONU, impuissant vestige d’une époque révolue où le droit s’imposait à tous les Etats ?

20:08 Publié dans Blog | Tags : ukraine, russie, onu, poutine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/10/2023

Hamas, Poutine, même combat ?

Sans titre.jpegIl n’a pas tort, Jo Biden, quand il explique que le Hamas et Poutine ont ceci de commun qu’ils ont en vue l’élimination de leur voisin – le peuple juif pour le premier, la nation ukrainienne pour le second. Et cela par tous les moyens : violation du droit, crimes de guerre, terrorisme, etc. Dans les deux cas, on utilise la propagande, le mensonge et les réseaux sociaux pour attiser la haine, justifier la violence et accuser l'Occident. Certes, les deux conflits ne sont pas de même nature, mais ils sont emblématiques des crises qui, demain, agiteront la planète.

27/09/2023

Arménie : la force contre le droit

article+-+haut+karabakh.jpgIl faut bien comprendre ce que signifie la conquête brutale du Haut-Karabagh, région arménienne, par les canons et les chars de l’Azerbaïdjan. C’est la première conséquence de l’affaire ukrainienne, qui oppose désormais, sur la planète, les défenseurs du droit et les partisans de la force. Derrière les Azeris, il y a la pression de la Turquie et la complaisance de la Russie, deux Etats qui s’assoient sur le droit international. Quelle sera la réponse de l'ONU, de l'Europe, de l'Occident, de la France ?

23:51 Publié dans Blog | Tags : arménie, onu, turquie, russie, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2023

Qui se ressemble s'assemble

Kim.jpgQuoi de plus logique, au fond, que cet étrange sommet russo-nord-coréen, qui fascine tant les médias par son incongruité ! J’ai suffisamment expliqué ici que Vladimir Poutine allait transformer son malheureux pays en une gigantesque Corée du Nord, coupée du monde civilisé et vivant des richesses de son sous-sol, pour ne pas considérer comme normale cette alliance entre la Russie et ce petit Etat totalitaire qui viole en permanence le droit international. Qui se ressemble s’assemble. Pour le meilleur et, dans ce cas précis, pour le pire.

26/07/2023

Ukraine : l'autre scénario...

Z.jpgEt si la contre-offensive ukrainienne ne donnait aucun résultat ? Et si Vladimir Poutine confortait son pouvoir au Kremlin ? Ce ne sont que des hypothèses, certes, mais on a trop tendance à les occulter. Et si la Chine, ou la Turquie, ou je ne sais qui, parvenait à réunir des seconds couteaux des deux camps, des gens faciles à désavouer, au cas où, pour envisager ce qui pourrait se négocier (genre : le Donbass contre la Crimée). Il resterait à permettre aux Russes de transformer cela en une "victoire" pour Poutine, ce qui, au pays des mensonges les plus éhontés, n’est peut-être pas impossible…

25/06/2023

Eviter le "bain de sang"

Le-patron-de-Wagner-Evgueni-Prigojine-1662636.jpgQuand Prigojine annonce qu’il n’ira pas jusqu’à Moscou pour éviter "un bain de sang", il faut le croire. "Verser le sang" (пролить кровь), c’est la chose que le peuple russe, depuis la nuit des temps, ne pardonne pas. Demandez à Nicolas II, devenu le "tsar sanglant" en 1905. Demandez au chef du KGB Krioutchkov, qui arrêta le putsch pour ne pas tirer dans la foule en 1991. Demandez au général Routskoï, l’insurgé de la Maison blanche en 1993. Oui, je sais, cela peut sembler irrationnel dans une société aussi violente que la société russe, mais c’est ainsi. On peut tout faire, mais pas "verser le sang".

23/06/2023

De quoi les Russes sont-ils le nom ?

Guerre-en-Ukraine-le-dernier-reacteur-de-la-centrale-de-Zaporijia-a-ete-debranche.jpgQuand Poutine a massé son armée aux frontières de l’Ukraine, on a dit : "Les Russes ne sont pas des barbares, ils ne vont quand même pas aller bombarder Kiev !". Quand ils ont miné le barrage de Kakhovka, on a dit : "Les Russes ne sont pas des barbares, ils ne vont pas inonder tout le sud du Dniepr !" Aujourd’hui, les soldats de Poutine ont miné la centrale nucléaire de Zaporijia, et on entend les mêmes dire : "Les Russes ne sont pas des barbares, ils ne feront pas une chose pareille !" Y a un moment, hélas, où il va bien falloir appeler les Russes par leur nom…

13:29 Publié dans Blog | Tags : russie, poutine, ukraine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2023

Kakhovka : un acte "barbare"

db9c7420be47353a8174dbd92a24eac2.jpgDès que les Chinois ont froncé les sourcils en condamnant la destruction du barrage de Kakhovka, Poutine s’est empressé de dénoncer publiquement cet "acte barbare" (sic). Les Occidentaux ont toujours autant de mal à admettre que Vladimir Poutine se contrefiche à ce point de la vérité et du droit. On a des dizaines d’exemples, depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février 2022, de cette façon déconcertante de retourner les mots comme des gants, contre toutes les évidences. Les "barbares", les "néonazis", les "criminels de guerre", les "terroristes", en Russie, ce sont les Occidentaux, les Européens, les Français, vous et moi, est-ce clair ?

06/06/2023

Encore un crime de guerre

barrage.jpgPour contrecarrer la contre-offensive que va lancer l’Ukraine contre l’occupant russe, le Kremlin a réussi à rendre le Dniepr infranchissable sur toute sa partie sud en faisant sauter le barrage de Kakhovka. Que l'opération condamne des dizaines de milliers de civils à être évacués, qu'elle soit un écocide insensé comme il y en a eu peu dans l’histoire, qu’elle fasse courir un risque majeur à la centrale nucléaire de Zaporijia, tout cela n’a aucune importance aux yeux de Vladimir Poutine, qui n’en est pas à son premier crime de guerre. Et qui confirme, au passage, qu’il n’a aucunement l’intention de négocier quoi que ce soit…