Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2016

Le retour des deux cents familles ?

marie-france-marchand-baylet-et-laurent-fabius.jpgCela ressemble à une mauvaise farce. Je lis (sur le site de l’Obs) que le nouveau secrétaire d’Etat Jean-Michel Baylet, propriétaire d’une dizaine de journaux régionaux, va confier son empire de presse à son ex-femme, Marie-France Marchand-Baylet, durant le temps où il représentera les radicaux de gauche au gouvernement. Or cette dame est la compagne de… Laurent Fabius, nouveau président du Conseil constitutionnel ! Cela paraît tellement énorme que je préfère attendre qu’on vérifie l’info. Mais si elle est juste, alors la République va vraiment changer de statut, et la France, définitivement, n'aura plus rien à envier à la Russie de Poutine !

18:54 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fabius, baylet, poutine, presse |  Facebook | | Lien permanent

16/11/2014

Hollande candidat en 2017 ?

Fab-aubr-Royal.jpgTrois citations dédiées à Bernard Cazeneuve et François Rebsamen, qui souhaitent donc que François Hollande se représente en 2017 : "Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ?" (Ségolène Royal, Le Figaro, 8 septembre 2011). "Il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère !" (Martine Aubry, Nouvel Obs, 30 juin 2011). "Franchement, vous imaginez Hollande président de la République ? On rêve !" (Laurent Fabius, Sud-Ouest, 18 avril 2011). Cazeneuve et Rebsamen sont-ils vraiment sûrs que ces grandes voix de gauche, après deux ans et demi de mandat, ont changé d’avis ?

22:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, fabius, rebsamen, 2017, royal |  Facebook | | Lien permanent

10/05/2012

Les éléphants sont nerveux

 Fabius.jpgPourquoi François Hollande a-t-il repoussé au 15 mai la constitution de son gouvernement ? Pourquoi ce long suspense ? C’est évidemment pour empêcher de dormir tous ceux qui le traitaient depuis des années de "mou" et de "pas fiable". Pour rendre hystériques ceux qui se gaussaient de ce qu’il "n’avait jamais rien fait en 30 ans", ceux qui le qualifiaient de "fraise des bois", de "Flamby" ou de "principal défaut du PS". Pour voir trembler de trouille tous ceux qui ne juraient que par DSK ou qui, aux primaires, avaient tout misé sur Martine. Tous les Fabius, Moscovici, Hamon, Montebourg, Valls, Aubry, etc, etc, qui vantent aujourd’hui ses immenses qualités ! Allez ! Supplice chinois pour tout le monde !

06:55 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, fabius, éléphants, ps |  Facebook | | Lien permanent

25/10/2011

C'est la lutte finale...

Fabius.jpgSi j’avais du temps, j’irais demain chez Sotheby’s où, à 14h30, commencera la vente aux enchères d’une exceptionnelle collection d’objets d’art du XIXè siècle : quelque 400 sculptures, mobilier, dessins, tableaux, etc. C’est la collection "Fabius frères", du nom des héritiers d’une célèbre galerie sise 152 boulevard Haussmann. La collection est estimée entre 9 et 14 millions d’euros. François Fabius étant décédé en 2006, son frère Laurent se débarrasse. Dans la salle, j’aurais retrouvé Roland Dumas, Anne Sinclair et quelques autres camarades socialistes. On aurait chanté comme au bon vieux temps : "C'est la lutte finale…" 

16/03/2010

Les Césars de l'indécence

Les deux Césars attribués aux plus belles réactions politiciennes aux régionales sont : (1) La façon ahurissante dont Corinne Lepage, vice-présidente du Modem, dès dimanche soir, a tiré sur son chef à terre, le malheureux François Bayrou, après avoir trahi son propre parti en faisant voter pour une autre liste : plus inélégant tu meurs ! (2) Les contorsions indécentes de Laurent Fabius qui expliquait, lundi matin, que Georges Frêche n’était plus "antisémite", et que les socialistes du Languedoc-Roussillon devaient "faire barrage à la droite" en votant pour celui qui, deux jours auparavant, était un type infréquentable. Allez vous étonner, avec des politiciens aussi indignes, que les électeurs préfèrent s’abstenir !

10/03/2008

Résultat des municipales

f97d6592b81836fa9c738bfd71b6896d.jpgQui a gagné les municipales ? Dans ma petite commune de l’Yonne, j’ai personnellement progressé : par rapport au scrutin de 2001, je suis passé de 59 voix à 60 voix. Champagne. En revanche, le premier adjoint s’est pris une gamelle avec 37 voix – c’est normal, c’est lui qui faisait tout !
Selon les sondages, 63 % des électeurs français se sont déterminés en dehors des critères politiciens nationaux, gauche, droite, Sarko, Ségo et tout le toutim. Dans mon village, on ne sait pas ce qu’est le Modem, mais on sait, croyez-moi, que le pouvoir d’achat a baissé. Comme l’a si bien dit Laurent Fabius à la télé : "Il y a de la misère chez les gens très pauvres". Et il s'y connaît, Fabius.

14/03/2007

A gauche doute !

Enterrée, Ségolène ! Passée par pertes et profits ! La vive polémique entre Fabius et Strauss-Kahn, qui captive davantage que les meetings de la candidate du PS, est terriblement révélatrice du doute qui envahit la gauche. Les deux dirigeants socialistes, catastrophés par la campagne de leur ex-rivale, se battent désormais pour prendre la tête du parti après le désastre annoncé. Objectif : ramasser les morceaux en mai, les recoller à l'occasion des législatives de juin, devenir le chef de l’opposition et se positionner pour la présidentielle de 2012.
Et si Bayrou bat Royal au premier tour ? Et s’il devient président ? Aucune importance : Fabius et Strauss-Kahn sont tellement persuadés que Bayrou est de droite que cela ne change rigoureusement rien à leurs calculs.
L’après Ségo a commencé !

09/11/2006

L'intelligence à la barre

La bourde de Ségolène Royal, mardi, sur le nucléaire iranien, fait le miel de ses deux rivaux, qui sont persuadés d’être plus intelligents et compétents qu’elle. Ce n’est peut-être pas faux. Mais MM. Strauss-Kahn et Fabius croient-ils vraiment que les cerveaux les plus brillants ont vocation à gouverner les sociétés modernes ?
Rappelons-leur les noms des trois plus grands hommes politiques (qu'on les aime ou non) de ces trente dernières années :
- Ronald Reagan, un acteur de séries B issu de sa Californie profonde, qui a redonné confiance à l'Amérique ;
- Helmut Kohl, un ex-apparatchik un peu balourd de Rhénanie-Palatinat, qui a réunifié l'Allemagne ;
- et Boris Eltsine, un soûlographe hâbleur et sans culture venu du fin fond de l’Oural, qui a ressuscité la Russie.
Pas de chance, au PS, ils ont tous fait l'ENA !

25/08/2006

L'argent du contribuable

Lu dans Le Monde d’hier, page 6, les propositions d’un des candidats socialistes aux présidentielles, Laurent Fabius, ancien ministre des finances : d’abord, augmenter le SMIC ; ensuite, alléger les cotisations sociales des PME ; puis créer une prime de transport pour les salariés ; et tout à l’avenant. Avec quel argent ? Mystère. Le mien, probablement.
Lu dans Le Monde d’hier, à quelques colonnes de là, la suggestion de son collègue Peer Steinbrück, ministre allemand des finances, lui aussi social-démocrate : dans l’avenir, dit-il, comme les gens dépenseront davantage pour leur santé et leur retraite, ils devront parfois renoncer à partir en vacances pour faire des économies. A bon entendeur...
Vérité au delà du Rhin, erreur en deçà ? A chaque pays sa culture politique. Et sa façon de gérer l’argent des autres.

23/08/2006

Vive les "petites phrases" !

Plus on s’approche des présidentielles, plus les "petites phrases" se multiplient. Les bon mots, les traits d’esprit, les saillies vachardes font partie de la culture politique, surtout au pays de Voltaire. C’est d’ailleurs ce qui distingue une démocratie d’une dictature : un Cubain qui balancerait des piques en direction de Castro se retrouverait immédiatement au trou. Alors ne boudons pas notre plaisir.
Dernier exemple en date : à propos de Ségolène, Fabius affirme préférer dire "Voici mon programme" plutôt que "mon programme, c’est Voici" . Méchant, mais bien tourné.
La meilleure, jusqu’à présent, reste l’attaque contre François Hollande qui, si Ségolène passe, sera "bon pour les pièces jaunes". Très, très cruel. Mais tellement drôle !

27/06/2006

Le mystère Fabius

Dans son fief du Grand-Quevilly, ce week-end, Laurent Fabius a fustigé les candidats socialistes à l’investiture présidentielle qui mènent "une campagne de confusion" et qui manquent de "convictions claires". Il n’a pas eu de mots assez durs pour qualifier ceux qui ont "l’œil rivé sur les sondages" et qui, pour mieux coller aux aspirations populaires, tiennent "un discours en zigzag". "Ne confondons pas le politique et le médiatique !", s’est enflammé l’ancien premier ministre de Mitterrand. Le même qui, sans scrupules, l’an dernier, a fait voter "non" au référendum sur l’Europe...
Allez savoir pourquoi Fabius reste, dans l’opinion, le plus mal placé des candidats du PS dans la course à l’Elysée ! C'est le mystère de cet homme aux convictions claires dont chacun sait qu’il ne supporte pas les zigzags, méprise les sondages et déteste le médiatique !