Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

Le livre qui faillit devenir un best-seller

Livre-Hassoux.jpgDans cette campagne sinistre, il y a parfois de vrais bons gags. Ainsi jeudi soir, quand François Fillon cite le livre Bienvenue Place Beauvau (édité chez Robert Laffont) pour expliquer qu’il y a bien, autour de François Hollande, "une structure clandestine", "une mécanique complexe et redoutable" (je cite le livre) qui espionne, traque et déstabilise les ennemis politiques du président : à peine le livre est-il cité qu’un des trois auteurs, Didier Hassoux, journaliste au Canard Enchaîné, réagit aussitôt en niant avoir révélé quoi que ce soit, assurant n’être pas parvenu à prouver tout ça, etc. Bref, le livre est nul, il n’y a rien dedans, aucune révélation, inutile de l’acheter ! Rigolo, non ? Ils ont dû être contents, chez Robert Laffont !

25/03/2017

Christine Angot, ministre de la culture ?

Angot.jpgVu les réactions à la prestation de Christine Angot, jeudi soir, face à François Fillon ? Le candidat de la droite cherchait depuis des semaines à "relancer sa campagne". Cette dame en furie, mal élevée, totalement injuste et limite facho lui a permis de le faire ! Par ses insultes gratuites, par son discours incohérent, par sa violence infantile, elle a donné à Fillon l’opportunité de commencer sa remontée dans les sondages – à elle seule, à première vue, elle lui a permis de récupérer 2 à 3 % des intentions de vote. Si Fillon devient président de la République, ce sera en partie grâce à Christine Angot. Mais, allez savoir pourquoi, il n’est pas sûr que Fillon lui offre, en retour, le ministère de la culture…

24/03/2017

Un petit calcul insidieux...

campagne.jpgPetit calcul insidieux. Commençons par éliminer les 25 % des Français qui n’ont pas le droit de vote, essentiellement les enfants. Sur le restant, soit 75 % de la population, mettons de côté les 25 % d’électeurs qui voteront FN les yeux fermés. Ajoutons-y les 30 % d’électeurs qui, selon le livre de Brice Teinturier, n’en ont "plus rien à foutre". Au doigt mouillé, enfin, évaluons à 20 % les électeurs qui votent d’habitude mais qui hésitent et qui, écœurés par les affaires, resteront chez eux. A-t-on bien mesuré que tout le cirque électoral, le spectacle politique, les tonnes de journaux, les milliers d’heures de télé et de radio, les meetings, les débats, la campagne, tout ça… ne concerne même pas 20 % de nos compatriotes ?

23/03/2017

Mélenchon réunira une Constituante !

constituante.jpgLe plus rigolo des programmes en lice, c’est celui de Jean-Luc Mélenchon : on réunit une Constituante, et puis on voit ce que veut le peuple ! Evidemment, personne n’ose lui rappeler qu’outre l’expérience française de 1789, il y a eu deux précédents dans l’histoire : 1) En janvier 1918, en Russie, les bolcheviks ont fait élire une Constituante, comme ils l’avaient promis, mais comme ils y étaient minoritaires, ils l’ont brutalement dissoute, et basta ! 2) Après janvier 1959, à Cuba, Fidel Castro avait promis de réunir, lui aussi une Constituante… mais, c’est ballot, elle n’a jamais été convoquée ! Quelqu’un peut-il rappeler aux électeurs de Mélenchon ce qu’il est advenu ensuite de la Russie et de Cuba ?

22/03/2017

Un scénario machiavélique

fillon.jpgComme dans un polar, on retient son souffle. D’un côté, plus l’échéance présidentielle se rapproche et plus François Fillon apparaît, qu’on l’aime ou non, comme le candidat qui tient le mieux la route sur les grands sujets (diplomatie, sécurité, dette, chômage, social) et qui offre la meilleure garantie de stabilité politique après les législatives. De l’autre, plus le Fillon bashing s’amplifie, sature la campagne et étouffe le débat de fond, plus les "révélations" de presse s’accélèrent, plus les juges "élargissent" leurs investigations à grand renfort de tamtam ! Que va-t-il rester de Fillon dans un mois ? Machiavélique, le scénario ! Insoutenable, le suspense ! J’ajoute, vite fait, excusez-moi : totalement occulté, l’intérêt de la France !

21/03/2017

Un débat stupéfiant

candidats.jpgEt soudain, hier soir, sur TF1, une vérité est apparue, stupéfiante, que nous avions tous oubliée : la France est un pays politiquement adulte. Quand on arrive à l’extirper des polémiques subalternes, des coups fourrés, des insultes obsessionnelles et des haines viscérales, le débat électoral devient intéressant, contrasté, raisonnable, et même intelligent ! Cinq dirigeants polis et responsables qui s’écoutent, qui se répondent – en respectant une règle du jeu difficile – et qui expliquent leurs programmes de façon généralement claire et compréhensible, voilà qui nous redonnerait plutôt le moral. Mais, fichtre, pourquoi ce débat n’a-t-il pas eu lieu en janvier ou en février ?

20/03/2017

Gardez-moi de mes amis...

JP Mignard.jpgOn n’écoute jamais assez les entourages. Ainsi n’est-il pas inutile de prêter attention aux propos de Jean-Pierre Mignard, avocat, meilleur ami de François Hollande, très lié à Jean-Pierre Jouyet, Jean-Yves Le Drian, Ségolène Royal et autres Stéphane Le Foll, le noyau dur de la Hollandie. Tous ces gens-là, officiellement ou non, soutiennent Macron. Mignard, qui soutient aussi Macron, bien sûr, a ingénument expliqué – dans une interview publiée mardi dernier – que l’objectif de celui-ci était de "créer un grand parti démocrate et progressiste" et que dans la nouvelle majorité, "Hollande sera évidemment appelé à jouer un rôle important". Oups. La gaffe. L'aveu qui tue. Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge !

09:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | Lien permanent