Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2019

"Gardez-moi de mes amis..."

Logo-les-Republicains.jpgComment voulez-vous que les nouvelles générations trouvent goût à la politique ? Ce qui arrive au jeune François-Xavier Bellamy (LR) est exemplaire. A peine désigné par son parti (LR) pour emmener la liste LR aux élections européennes, il est aussitôt taclé par Rachida Dati (LR), critiqué par Roger Karoutchi (LR), dézingué par Christian Estrosi LR) et plombé par Gérard Larcher (LR) ! Il est bien loin, le temps où l'on disait des gaullistes qu'ils chassaient en meute ! Engagez-vous, jeunes gens, défendez vos idées au sein d'un parti, vous y découvrirez le sens du collectif, le réflexe solidaire, l’esprit d’équipe, le goût de l’unité, la passion du rassemblement !

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : partis, européennes, bellamy, lr |  Facebook | | Lien permanent

02/02/2019

Une quenelle à l'Eurovision ?

bilal-hassani.jpg"Parlez pas comme ça de Dieudonné alors que vous allez chercher vos infos dans les poubelles, apprenez la vérité !" De telles bêtises malsaines rédigées dans un français approximatif, on en trouve des milliers chaque jour sur les réseaux sociaux : soutien à Dieudonné, attaques contre la presse, redéfinition de la vérité, c’est devenu banal ! Sauf que ce tweet immature fut écrit par Bilal Hassani, le(la) jeune artiste LGBT sélectionné(e) pour représenter la France à l’Eurovision. Or, pardon, mille excuses, mais que la chanson française soit représentée, sur une scène internationale, par un queer antisémite me gêne un peu, pas vous ?

01/02/2019

Et le reste du monde ?...

oeil.jpgIl y a quelques jours, ici même, je reprochais à mes excellents confrères des radios et télés de surtraiter en boucle, pendant des heures entières, toujours dans les mêmes termes, les défilés des "gilets jaunes", occultant volontairement, du coup, le reste de l’actualité planétaire (je citais les 600.000 jeunes qui ont dialogué samedi avec le pape à Panama). Eh bien, figurez-vous que ma petite notule agacée... a été "partagée" plus de mille fois ! Je ne serais donc pas le seul à penser qu’il y avait peut-être d’autres sujets à traiter dans le monde, cette semaine, que la blessure de M. Rodriguès et le passeport de M. Benalla ?

31/01/2019

Les gilets jeunes

jeunes-tetes-de-liste.jpgLa désignation des têtes de liste aux Européennes marque un spectaculaire rajeunissement de la classe politique. Bardella (RN) a 23 ans, Aubry (FI) a 30 ans, Bellamy (LR) a 33 ans, Levavasseur (RIC) a 31 ans. Tout comme un certain Macron (EM) élu président à 39 ans, ils renvoient à un passé poussiéreux la génération des Juppé, Raffarin, Collomb et autres Mélenchon. Faut-il s’en réjouir ? Oui, évidemment ! A condition de ne pas oublier que la politique est aussi affaire d’expérience, on l’a cruellement vérifié ces dernières semaines : pour gouverner les hommes, il faut avoir pris le temps de les fréquenter, de les connaître - et j’ajoute, car ce n’est pas évident : de les aimer.

30/01/2019

Les médias sont amnésiques !

Bellamy.jpgA tous ceux qui, dans les médias, jettent l'opprobre sur le jeune François-Xavier Bellamy pour avoir été contre le "mariage gay", rappelons que l’opposition à la loi Taubira a rassemblé 64 % des Français (sondage de février 2013), la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes. Messieurs les amnésiques, bonsoir !

29/01/2019

69 % des Français ont tort

journ independ.jpgRetour sur un chiffre cité dans le sondage de "La Croix" sur les médias : "69 % des gens pensent que les journalistes ne sont pas indépendants des partis politiques et du pouvoir". Pourquoi y revenir ? Parce que c’est totalement faux. C’est même risible. En quoi les hommes politiques, de nos jours, peuvent-il faire pression sur des journalistes qui passent leur temps, du reste, à les étriller ? Tous ceux qui connaissent un peu le monde de la presse savent que la question peut se poser, parfois, à propos de telle ou telle entreprise, mais aucunement dans le champ politique. Et 69 % des Français qui se trompent sur un sujet aussi sensible, c’est beaucoup…