Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2010

Des Romanée 1865 !

Bout-1865.JPGRegardez bien ces bouteilles. Elles ne paient pas de mine. Ce sont des Romanée 1865. J’ai bien écrit : 1865. Respect. Chez Sotheby’s, elles atteindraient sans problème 10.000 à 15.000 euros le flacon. Les caves de la maison Bouchard Père et Fils, à Beaune, recèlent ainsi des trésors. Les visiter est un privilège auquel a été convié ce vendredi, avant un déjeuner-dégustation, le bureau du Club des Ecrivains de Bourgogne. Un grand moment. La maison est partenaire du club. Le livre et le vin, c’est une très longue histoire : faut-il rappeler que Stock, Fayard, Plon, Perrin, Calmann-Lévy, Flammarion sont les contemporains de ces Romanée 1865 ? Santé !

 

07/12/2009

La Bourgogne à l'honneur !

Vineyard trails.jpgVoilà une nouvelle qui fait plaisir ! Le jury français des Gourmand World Cookbook Awards, à l’issue de sa délibération du jeudi 3 décembre, a désigné les meilleurs livres de cuisine de l'année. Vineyard Trails, le livre de Claude Chapuis, publié aux Editions de Bourgogne, a été proclamé "Meilleur livre de tourisme œnologique de l'année 2009 en France". Bravo Claude ! L'ouvrage est désormais en compétition pour décrocher le Best in the World, qui sera remis le jeudi 11 février 2010 en ouverture du Paris Cookbook Festival. Cette année, 136 pays participent à la compétition. Et, vous verrez, c’est la Bourgogne qui va l’emporter !

11/10/2009

Les mots du champagne

Chateau-nuit.JPGHier soir, cérémonie d’intronisation dans l’ordre des Coteaux de Champagne, au château de la Marquetterie, près d’Epernay, à l’invitation du "commandeur" de l’ordre, l’ami Pierre-Emmanuel Taittinger. Puis dîner de gala au champagne dans les caves du château. Les Champenois ont le même génie des mots que les Bourguignons de la Côte pour décrire le nez, la robe et les bulles du grand cru Le Brun-Servenay et du Mumm de Cramant qui furent servis avant le dîner, puis du blanc de blancs Taittinger Comtes de Champagne 1998, du Brochet-Hervieux 2004 et du brut millésimé Laurent Perrier 1999 qui accompagnèrent les plats. Le champagne, lui aussi, génère le goût du langage. Et la méfiance envers les buveaurs d'eau. 

 

 

28/09/2009

La fête fut magnifique

LV-Pivot signant.JPGUn week-end exceptionnel : voilà ce que garderont en mémoire les 80 écrivains venus à "Livres en Vignes" dédicacer leurs livres et déguster quelques bons crus au château du Clos de Vougeot, au cœur du vignoble bourguignon. Merci à Bernard Pivot, qui présida la fête, à Jean-Robert Pitte qui l’assista, à Nicola Lattès qui présida le dîner de gala. Merci à Luc Ferry, Philippe Meyer, Denis Tillinac, Annie Lemoine, Philippe Alexandre, David Foenkinos, à tous ceux, connus ou inconnus, qui ont fait de cette manifestation – pardon pour l’emphase – un grand moment de culture et d’amitié. Les auteurs, éditeurs et libraires bourguignons ont fait de gros efforts pour les accueillir, cela en valait la peine : franchement, la fête fut magnifique !

25/09/2009

Livres en Vignes, J - 1

Chateau vignes.JPGC’est ce vendredi soir que commenceront les préliminaires de la deuxième édition de la fête "Livres en Vignes" au Clos de Vougeot. Nombre des écrivains invités, emmenés par Bernard Pivot, Luc Ferry, Didier Van Cauwelaert, Jean-Robert Pitte, etc, visiteront les caves de la maison Bouchard Père et Fils, à Beaune – un endroit secret et absolument fascinant. "Des bouteilles de 1847, Baudelaire aurait pu s’enivrer avec !", disait Michel Quint, l’an dernier, dans un reportage télé. Au cours du dîner qui leur sera offert sur place, gageons qu’ils ne dégusteront pas que de l’eau. Tous se retrouveront le lendemain au château du Clos de Vougeot pour deux journées de rencontres, de dédicaces et de débats. Je vous raconterai...

10/08/2009

Bientôt "Livres en Vignes"

pivot tast.JPGLa deuxième édition de la fête "Livres en vignes", qui célèbre chaque année le livre et le vin au château du Clos de Vougeot (Côte d’Or), se prépare. Elle aura lieu les 26 et 27 septembre. La liste des participants est quasiment arrêtée. Chacun peut la consulter sur le site www.livresenvignes.com ainsi que le programme complet, les débats, les animations, les prix à décerner, etc. C’est Bernard Pivot qui présidera cette deuxième édition. Il sera entouré de Luc Ferry, Jean-Robert Pitte, Philippe Meyer, Denis Tillinac, Claude Villers, Michel Quint et quelque soixante autres d’écrivains, nationaux et régionaux, qui auront tous de respectueux égards pour ce lieu très cistercien, pour les livres qu’on y dédicacera et pour les bouteilles qu’on y dégustera…  

26/03/2009

L'Europe en vain

rosé.pngCe n’est pas la première fois que les bureaucrates de Bruxelles déraillent. Par inculture plus que par bêtise. Mais, par saint Vincent, qui pouvait imaginer que pour ces gens-là, qui ont fait des études poussées, le vin rosé n’était qu’un simple mélange de vin rouge et de vin blanc ? Sans doute pense-t-on, à Bruxelles, que le vin blanc se fait à partir du raisin blanc, et que le champagne est fait avec des grappes de raisin à bulles ! Après de telles aberrations technocratiques et mercantiles, allez expliquer en Provence, en Anjou, en Corse, en Toscane, en Navarre et dans tous les lieux de civilisation vineuse que l’Europe est notre avenir et qu’il faudra aller voter le 7 juin !

21/02/2009

Interdisons les rues !

Quel est le bureaucrate inculte qui a glissé dans le projet de loi visant à lutter contre l’alcoolisme des jeunes l’interdiction des dégustations de vin ? Sans doute un technocrate jamais sorti de ses dossiers, qui achète son vin en supermarché, sans jamais le goûter ! Un énarque obtus, convaincu que les jeunes font la queue aux dégustations de saint-émilion ou de bourgueil pour mieux se saouler à l’insu de leurs parents ! Ce haut fonctionnaire imbécile ne pourrait-il pas venir passer rien qu’un week-end en Bourgogne, une fois dans sa vie, pour apprendre ce qu’est un vin, comme on le teste, comme on l’élève, comment on le vend ? Un jour, vous verrez qu’un bureaucrate du même acabit réalisera à quel point il est dangereux de traverser la rue, et qu'il rédigera un projet de loi interdisant les rues !

18/12/2008

Lisez Jacques Dupont !

Choses bues.jpgLe Club des Ecrivains de Bourgogne reçoit ce vendredi à Dijon (18h15 à l'hôtel La Cloche) le journaliste Jaques Dupont, du magazine Le Point, qui a obtenu le prix "Livres en Vignes 2008" avec son livre Choses bues (Grasset). Remarquable bouquin, qui se lit d'une seule traite. La façon dont l’auteur raconte sa propre découverte du vin et ses balades dans le Bordelais, la Champagne ou la Bourgogne, révèle un véritable écrivain. Son style est gouleyant. Sa réflexion a de la cuisse. Et son humour reste longtemps en bouche. Comme disent les critiques : à lire de toute urgence !

29/09/2008

Bourguignons sans complexes

Si la fête "LIvres en Vignes", ce week-end, de l'avis unanime, fut un grand succès, c'est en partie pour la raison suivante : elle a mêlé dans une osmose sympathique et naturelle, sans distinction, non seulement une ribambelle d'écrivains prestigieux (voir mes blogs précédents), mais aussi des éditeurs parisiens (Claude Durand, Manuel Carcassonne, Anthony Rowley, Denis Maraval, etc), des auteurs régionaux (Jean-François Bazin, Didier Cornaille, Claudine Vincenot, Lucette Desvignes, etc), des éditeurs bourguignons (Gérard Gautier, Pascal Arnaud, France Baron, Marie-Thérèse Mutin, David Demartis, etc), des journalistes nationaux animant les débats (Bruno de Cessole, Isabel Pasquier, Frédéric Valloire, etc), le tout sans aucun complexe ! Abolir le clivage Paris-Province n'est pas si évident...

24/06/2008

Un moment de bonheur

77d55455527edf993ccd7be0d3d4df19.jpgDimanche soir, concert "Musique et Vin" au château du Clos de Vougeot. L’endroit est, avec Vézelay et Cluny, une des trois plus belles vitrines de la Bourgogne. Une sorte d’écrin exceptionnel, préservé et magique qui valorise l’art, transcende l’homme, élève l’âme. Quelques brillantissimes solistes du Metropolitan Opera de New-York (David Chan, Nick Eanet, Deborah Hoffman) y ont interprété en virtuoses des pièces de Mozart, Glück, Saint-Saens ou Kodaly, enchantant le célèbre cellier cistercien avant qu’une dégustation enharmonique de quelques grands bourgognes couronne ce moment de pur bonheur. Le corton et l’échézeaux qui suivent Mozart, c’est encore du Mozart.

30/03/2008

Neuf en meurette

bff79928f352508dd3b55c37d2656191.jpgNeuf supernanas "expertes, entreprenantes et innovantes" qui se défoncent au service de l’art de vivre en Bourgogne, c’est un beau concept. Samedi soir, dans la splendide abbaye de La Bussière-sur-Ouche, Laurence, Catherine, Isabelle, Fabienne et les autres ont fait leur première soirée démonstration proposant en un seul parcours : concert, atelier d’art floral, atelier d’art de la table, dégustation vineuse, atelier de technologie culinaire, conférence historique, puis repas fin accompagné de quelques bouteilles de haute tenue. Pour leurs princes consorts ébaubis, que du bonheur ! Même le jambon persillé "déstructuré" et l’œuf en meurette "revisité" furent applaudis – et ça, en Bourgogne, c’est fort.

28/02/2008

Une info vraiment importante

Trop occupés par les écarts de langage de Sarko, les médias ne vous ont pas parlé de la conférence de Barcelone sur les conséquences du réchauffement de la planète sur le vin. Alors que c'est un sujet capital, angoissant, dramatique. Comment maintiendra-t-on, demain, le subtil équilibre entre le sucre et l’acidité qui fait la qualité d’un pommard ou d’un gevrey-chambertin ? Le seul réchauffement de 1° C de la température moyenne équivaut à un déplacement du climat d'environ 200 kilomètres vers le nord. Déjà, des producteurs de champagne achètent des terrains dans le Sussex et le Kent, en Angleterre. C'est sérieux, ça, bon sang ! Quand on fera du chablis au Danemark et du pouilly au bord du Rhin, il sera trop tard, pauv’cons !