Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

MRJC : drôles de paroissiens !

MRJC.jpgTombé sur un communiqué stupéfiant du MRJC (Mouvement rural de Jeunesse chrétienne) rappelant qu’il défend le droit des femmes… à l’avortement ! C’est un peu comme si les Jeunesses communistes défendaient vigoureusement le droit des multinationales à exploiter la classe ouvrière ! Le MRJC, donc, regrette que l’IVG soit une démarche "complexe et difficile" au vu des contraintes administratives qu’elle implique. Non, les gars, si l’IVG est une démarche "complexe et difficile", c’est parce qu’elle consiste à tuer un être vivant mal défini dont on se demande s’il est déjà une personne humaine ou non, et que la réponse, même pour les athées, n’est pas simple !

10:14 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : avortement, ivg, mrjc |  Facebook | | Lien permanent

20/01/2018

Trop de féminisme tue le féminisme

therese-revant.jpgLa France n’est pas l’Amérique. Chez nous, heureusement, la majorité des femmes hausse les épaules quand quelques extrémistes veulent censurer le baiser volé à la Belle au Bois Dormant. Mais attention, le mouvement est lancé, et on ne sait pas jusqu’où il ira. A New York, les féministes ont exigé de retirer du Metropolitan Museum of Art le tableau Thérèse rêvant, de Balthus, par pur puritanisme. Dans l’Utah, un prof a été viré de son école pour avoir montré des œuvres d’Ingres, François Boucher et Modigliani jugées offensantes parce que pornographiques. Et n’oublions pas qu’à Paris, des élus ont proposé, sans rire, que les Journées du Patrimoine deviennent les Journées du Matrimoine…

 

19/01/2018

Les mauvais chiffres d'Europe 1

Cohen.jpgPourquoi l’audience d’Europe 1 s’effondre-t-elle ? Le talent des animateurs, qu’on les aime ou non, n’est pas en cause. C’est le ton général qui pose problème à la station, obligée de faire son trou entre une grande radio privée plutôt populaire (RTL) et une grande radio publique plutôt progressiste (France Inter) qui, selon Médiamétrie, caracolent seules en tête. Visiblement, le transfert de Patrick Cohen de la matinale de France Inter à celle d’Europe 1 n’a pas attiré de nouveaux auditeurs "de gauche", et a fait fuir une partie des auditeurs "de droite". Pas sûr que le subtil équilibre macroniste, ni gauche, ni droite, soit transférable à la radio !

18/01/2018

La province, combien de divisions ?

ND des Landes.jpgMacron était déjà mal vu des élus locaux, cela ne va pas s’arranger avec l’abandon de Notre-Dame des Landes, projet soutenu par l’immense majorité des élus du coin. On ne peut pas gouverner la France et ses 365 fromages sans écouter la province, les régions, la ruralité, la France profonde celle qui vote comme elle rouspète, celle qu'on oblige à rouler à 80 km/h, celle qui voit fuir les médecins et fermer les bureaux de poste, celle qui aimerait tant être financièrement autonome, celle qui rêve qu’un aéroport international la reliera un jour au reste du monde ! Heureusement qu’il n’y a pas d’élections locales en vue, elles se traduiraient par un désastre pour le parti LREM.

17/01/2018

Le président et les migrants

La-circulaire-Collomb-sur-les-migrants-contestee-en-justice.jpgJe cite le président de la République : "Il faut que les Français comprennent que c'est un problème européen (…). L'immigration clandestine ne doit pas être tolérée : les clandestins qui viennent en France, qui sont hors-la-loi, doivent donc s'attendre à être rapatriés ou dirigés sur un pays de leur choix (…). Le mot n’est pas plaisant, mais ils doivent être expulsés ! (…) On ne peut pas mettre un policier tous les dix mètres, on peut tout de même contrôler les passages aux frontières…" Ah ! Un détail : ce n’est pas Emmanuel Macron qui parle, c’est François Mitterrand, interviewé à la télévision le 10 décembre 1989. Il y a presque trente ans…

16/01/2018

"Ebdo" : encourageant, mais...

Ebdo.jpgPas mal, le premier numéro d’Ebdo ! Encourageant. A une réserve près. Quand on informe, on n’informe pas à moitié. Dans le grand dossier qu’il publie sur la Sncf, le journal explique comment son indéboulonnable pdg, Guillaume Pepy, traverse toutes les crises grâce à une communication top niveau qui coûte très cher à sa boîte. Ebdo révèle que Pepy "contrôle la presse" (sic) en entretenant, moyennant revenus et pressions, un réseau de "journalistes amis" (sic) qu’il actionne fort utilement à chaque crise. Or, on comprend que le journal a les noms de ces porte-flingues, mais il n’ose pas les donner, dommage ! Peur des représailles ou scrupule de débutants ?

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ebdo, presse, sncf, pepy |  Facebook | | Lien permanent

15/01/2018

Que c'est loin, mai 68 !

mai68.jpgIl y a 50 ans, il était "interdit d’interdire". Depuis, la France a fait un grand pas… en arrière ! La pensée progressiste, en 2018, consiste à interdire le plus de choses possible : les opéras comme Carmen qui finissent par la mort d’une femme ; les statues de pape surmontées d’une croix chrétienne ; les films où des cow-boys blancs tuent des indiens basanés ; les automobiles qui roulent au gazole ; le cinéma pour enfants, à Noël, où il est question de la Nativité ; les animaux que les gamins vont voir dans les cirques de village ; les humoristes qui délirent sur les homos ou les femmes battues… Dany, reviens, ils sont devenus fous !