Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2019

La France, risée du monde

trumprire.jpgJe suis frappé par l’unanimité de mes amis et connaissances résidant à l’étranger, tous sidérés par l’action préjudiciable et destructrice des "gilets jaunes". D’abord, bien sûr, à cause de l’image de la France qui se dégrade chaque samedi sur les écrans du reste du monde. Mais surtout, de Bruxelles, Prague, Moscou ou Rome, on observe avec effarement la déstabilisation méthodique du président de la République au moment où la France aurait impérativement besoin d’unité face à tous les Trump, Erdogan, Poutine, Orban et autres Salvini qui veulent l’affaiblir… et qui se marrent, qui se marrent, qui se marrent !

05/01/2019

Nouvelles de la France profonde (suite)

perception-rebais.jpgPourquoi les "gilets jaunes" sont-ils encore soutenus par tant de provinciaux ? La réponse est dans mon journal local, l’Yonne Républicaine, et confirme que nous sommes gouvernés par des amateurs. Au moment même où l’on passe, non sans risques, au prélèvement à la source, que fait l’Etat ? Il ferme les trésoreries-perceptions de Vermenton, Villeneuve-sur-Yonne et Varzy ! Si ! Et vous voudriez que les habitants de ces bourgs ruraux applaudissent ? Mais peut-on seulement comprendre, à l’Elysée, à Matignon, qu’à Ruages et Moissy-Moulinot, près de Corbigny, La Poste a cessé d’assurer la livraison du pain ? Je répète : que La Poste a cessé d'assurer la livraison du pain !

04/01/2019

Drouet, Nicolle, quel projet politique ?

gilets jaunes,mélenchon,le pen,démagogie,macronIl serait temps que les Philippot, Mélenchon, Le Pen et autres Dupont-Aignan cessent leur insupportable démagogie à l’égard de l’étrange Eric Drouet qui appelle à "marcher sur l’Elysée" et de l’inquiétant Maxime Nicolle qui rêve d’un "soulèvement national". La colère des gilets jaunes, au départ, était légitime et respectable, mais il faut bien admettre que le mouvement n’a pas su se doter de porte-parole crédibles, ni amorcer le moindre dialogue avec le pouvoir, ni bâtir l'esquisse d'un projet politique. "On ne nous écoute pas", "Macron démission", "Faut choquer l'opinion" et "On ne lâche rien", au bout de deux mois, cela commence à bien faire !

03/01/2019

Le bon vieux temps du PCF

Couv-simpl-jpg.jpgQuand j’étais étudiant, on apprenait que le Parti communiste exerçait, en France, une fonction "tribunicienne". Explication de texte : ses militants endiguaient la colère des petites gens, ses porte-parole l’exprimaient dans les meetings, ses élus la relayaient dans les médias et ses dirigeants la transformaient en une force électorale. Le PCF n’a pas été remplacé, on finirait presque par le regretter. Car les prolétaires en colère, aujourd’hui, ne savent plus ni écrire un tract, ni formuler une revendication, ni élire un délégué, ni organiser une manif. Georges Marchais, reviens ! La lutte finale tourne en eau de boudin !

02/01/2019

Besoin d'argent, là-haut ?

Euros.jpgAttention, question taboue ! Pourquoi est-ce l’Etat, en France, qui finance le sport, activité catégorielle s’il en est ? Pourquoi est-ce au contribuable, même s’il n’est pas sportif, de subventionner les fédérations sportives, les clubs, les compétitions, les stades, les piscines - et non aux grands intérêts privés, et Dieu sait qu’il y en a dans le sport ! Un rapport vite enterré, en 2016, chiffrait la dépense publique (Etat, régions, municipalités) en faveur du sport à… 16,8 milliards d’euros ! Par an ! Combien d’hôpitaux, de maternités, de commissariats ou de prisons pourrait-on construire avec une somme pareille ?

10:55 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : budget, sport, etat, impôts |  Facebook | | Lien permanent

01/01/2019

Un conseil d'ami...

Voeux-d-Emmanuel-Macron.jpgAmis, ne faites pas ce que je viens de faire. Par curiosité, en ce jour de l’An, j’ai surfé sur Facebook, un peu au hasard, pour respirer le vent de la nouvelle année. J’ai vite arrêté, tellement c’est pestilentiel. C’est fou le nombre d'internautes qui expliquent, dans un feu d’artifice d'insanités et de fautes d’orthographe, que Macron (vous savez, le président que les Français ont élu à leur tête il y a dix-huit mois) est un nul, un menteur, un enculé, un con, un connard, un imposteur, un sale type, un fasciste, une merde, un enfumeur, etc, etc, etc. Tant d’insultes, de bêtises, de grossièreté, d’inculture et de haine gratuite me font penser que 2019 sera une année difficile.

31/12/2018

Vive les riches et les exilés fiscaux !

préférés.pngSi Macron veut remonter sa cote de popularité, qu’il regarde de près, dans le JDD, le classement des 50 personnalités préférées des Français. Il y constatera, à son détriment, que le peuple français porte au pinacle 1) les saltimbanques 2) multimillionnaires 3) qui ne paient pas leurs impôts en France ! La liste comporte aussi quelques sportifs, mais aucun intellectuel, aucun grand médecin, aucun chef d’entreprise, aucun écrivain, aucun président d’ONG, aucun chercheur, aucun inventeur, ni bien sûr aucun ministre, aucun maire de grande ville, aucun responsable politique. S’engager pour le bien commun, en France, c’est décidément très mal vu !

10:55 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : macron, jdd, exilés fiscaux |  Facebook | | Lien permanent