Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2018

Votez Manuel Valls !

barcelone.jpgLes habitués de ce blog n’ont pas été habitués à y entendre vanter les mérites de l’ancien premier ministre de François Hollande. Et pourtant, je le fais, sans réserve : pour une fois qu’un dirigeant français à l’audace d’appliquer le traité de Maastricht, qui instituait en 1992 l’éligibilité de tout citoyen européen aux municipales de tout pays de l’Union européenne ! Réaliser concrètement l’Europe électorale, c’est par là qu’on aurait dû commencer. Qu’on ne puisse toujours pas, 60 ans après le traité de Rome, constituer des listes transfrontières aux élections européennes, est désolant. Amis barcelonais, votez Manuel Valls !

29/09/2018

"Réfractaires au changement" ? (suite)

thiagosilva.jpgLes "Gaulois réfractaires au changement" ont encore frappé. Cette semaine, c’est au tour des sportifs français de pétitionner bruyamment contre la baisse du budget de fonctionnement de leur ministère de tutelle, qui passe de 481 à 451 millions d’euros, soit une diminution de 30 millions d’euros. Rappelons que la seule dette publique de la France est de 2.300 milliards d’euros. Signalons aussi que cette baisse est inférieure à trois ans de salaire d’un Thiago Silva au PSG ! Et si le mouvement sportif s’organisait un peu mieux, au lieu de tout attendre d’un Etat en faillite ?

11:15 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sport, budget, psg |  Facebook | | Lien permanent

28/09/2018

La dictature à pas feutrés

dicateurs.jpgLa France en marche vers la dictature ? Vous plaisantez ? Pas quand on entend une ancienne ministre socialiste proposer, sans rire, d’interdire la clause de conscience pour les médecins (pour forcer tout le corps médical, sans exception, à pratiquer des avortements). Par quand une ancienne journaliste, sérieusement, exige d’interdire à la télé et à la radio un autre journaliste… dont les idées ne lui plaisent pas ! Pas quand certaines féministes voulaient, il y a quelques mois, priver de présomption d’innocence des personnalités accusées de harcèlement sexuel. Et on condamne la Hongrie de Orban ! Et on critique la Russie de Poutine !

27/09/2018

Pédophilie : que fait l'Etat ?

Le Monde.jpgDans "Le Monde" de mercredi, cinq pages (!) sur le dossier de la pédophilie dans l’Eglise, où l’on s’étonne notamment qu’en France, l’Etat "ne semble pas prêt à engager des enquêtes indépendantes" sur le sujet. Sulfureuse perspective ! Car si les pouvoirs publics "ne peuvent plus se voiler la face", comme conclut l’éditorialiste du "Monde", on n’imagine pas l’Etat laïc se cantonner aux affaires de l’Eglise catholique : il lui faudra bien s’intéresser à l’Education nationale, aux colonies de vacances, aux chorales d’enfants et, surtout, aux associations sportives. Cela n’exonèrera évidemment pas l’Eglise de ses fautes, mais cela risque de faire sacrément rebondir le sujet…

25/09/2018

PMA : le poids des mots...

pma etc.jpgA l’ère de la com’, le choix des mots est essentiel. Voyez pour l’euthanasie : le "droit de mourir dans la dignité" rallie nombre de suffrages, mais une grande majorité de Français désapprouve l’institution du "droit de tuer". Voyez la PMA : peu de gens osent s’opposer à la "procréation médicalisée pour tous", mais 72 % des Français défendent le "droit à l’enfant d’avoir un père et une mère" ! Voyez la GPA : la "gestation pour autrui", pourquoi pas ? Mais la "marchandisation du corps de la femme", ah non, certainement pas ! Avant le débat sur la bioéthique au Parlement, je suggère d’obliger chaque député et chaque sénateur à s'acheter un dictionnaire…

16:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pma, euthanasie, gpa, langage |  Facebook | | Lien permanent

24/09/2018

On ne peut pas s'intéresser à tout

pape-francois-chine.jpgLa France va donc replonger dans ses petites bisbilles sociétales (PMA, euthanasie, etc). Les médias, trop occupés par ces affrontements rageurs et convenus, y trouveront un magnifique prétexte pour ce pas s'intéresser au bras-de-fer géant que viennent d’engager l’Eglise catholique (1,3 milliard de fidèles) et la Chine communiste (1,5 milliard d’habitants). Difficile de savoir si l’accord du 22 septembre entre ces deux superpuissances va tourner à l’avantage du pape François et des 12 millions de catholiques de Chine, ou du Parti communiste chinois qui ne supporte aucune influence étrangère dans l'empire qu'il dirige d'une main de fer...

12:21 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : chine, pape francois, pma, vatican |  Facebook | | Lien permanent