Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt |  Facebook | | Lien permanent

25/03/2018

Silence dans les champs !

oiseaux,pesticides,écologie,biodiversitéUne page dans Le Monde, une page dans Le Figaro, c’est l’info la plus importante de la semaine passée : en quinze ans, selon les experts, plus de 30 % des oiseaux des campagnes françaises a disparu, notamment dans les grands territoires agricoles pulvérisés d’insecticides et de pesticides dévastateurs. Un tiers en quinze ans ! Bonjour la biodiversté ! Mais voilà, à peine dit, aussitôt oublié. Pour une raison simple : c’est aux agriculteurs de réagir en modifiant leurs méthodes de culture. Or, la plupart d’entre eux ont d’autres soucis que la perpétuation des fauvettes, des perdrix, des bruants et des alouettes : ils disparaissent, en pourcentage, encore plus vite que les oiseaux !

24/03/2018

Les Canadiens privés de sexe

masculin-feminin%20copie.jpgUne fois encore, on aimerait que ce soit une blague. Mais c’est Marianne qui nous apprend qu’au Canada, le politiquement correct a encore marqué des points : depuis mercredi, là-bas, les employés du service public ne peuvent plus appeler leurs administrés "Monsieur" ou "Madame", officiellement "par respect pour la diversité" (les bi, les trans, etc), de même qu’ils doivent demander, par exemple, la "profession du parent" au lieu de celle du père ou de la mère. Au passage, cette obligation de faire disparaître le masculin et le féminin de notre civilisation risque de nous priver de deux vieilles choses pourtant bien utiles : la politesse et la canadienne.

23/03/2018

Deux mauvaises nouvelles

ebdo.jpgA chaque fois qu’un journal disparaît, c’est une mauvaise nouvelle pour le pays, pour la presse, pour la culture, pour la démocratie. Hier, on a appris que l’équipe de "L’Accent bourguignon" avait jeté l’éponge : les annonceurs de Dijon, publics ou privés, n’ont pas levé le petit doigt pour ce nouveau mensuel qui avait l’audace de vouloir faire de l’information. Ce matin, c’est "Ebdo" qui arrête les frais. Sa fameuse couv accusant trop rapidement Nicolas Hulot de viol lui aura été fatale. Si les annonceurs sont trouillards, les lecteurs, eux, sont méfiants : la volonté de faire un scoop à tout prix a brisé net leur bienveillance. A bon entendeur…

10:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, ebdo, hulot, dijon |  Facebook | | Lien permanent

22/03/2018

Le "22 mars" pour les Nuls

22 mars.jpgL’avant-veille de ce fameux 22 mars 1968, des militants anti-impérialistes du Comité Vietnam ont été arrêtés par la police pour avoir saccagé, dans Paris, une agence de l’American Express. A la fac de Nanterre, une "assemblée générale" de 142 étudiants d’extrême gauche – dont Daniel Cohn-Bendit – exige leur libération et occupe les lieux. Ils sont communistes, communistes dissidents, castristes, trotskistes, maoïstes, libertaires, anarchistes, antimilitaristes, situationnistes : leur seul point commun, à tous, est qu'ils soutiennent le "peuple vietnamien", c’est-à-dire l’armée communiste de Ho Chi Minh alors armée par Mao et par Brejnev. Voilà. D’autres questions ?

21/03/2018

Mai 68, oui, mais lequel ?

mai 68,22mars,histoire,gaullismeDemain, 22 mars, c'est le début du cinquantenaire de mai 68. Attendez-vous à une stupéfiante variété des récits, interprétations, souvenirs et émotions de ceux qui l'ont vécu. L’un se rappelle les manifs et les barricades du Quartier latin. Un autre, les grèves couronnées par la hausse du Smic. Un troisième, le spectaculaire progrès économique qui avait caractérisé cette époque. Un autre encore, l’écrasante victoire des gaullistes aux législatives de juin. Sans parler de tous ceux, fort nombreux, qui ont vu tout cela de loin parce qu’ils étaient partis prématurément en vacances, ou parce qu’ils révisaient leurs examens à la campagne !

20/03/2018

Trop de réformes ?

Macron.jpgC’est un peu fort de café : voilà que l’on reproche à Emmanuel Macron d’avoir lancé trop de réformes ! Aurait-on déjà oublié que ses prédécesseurs n’ont pas réglé le tiers du quart des problèmes qui se posaient au pays ? Le chômage endémique, le déclin des hôpitaux publics, le vieillissement de l’armée, les entraves à l’entreprise, l’obsolescence de la Sncf, la hausse de l’immigration clandestine, la désertification médicale, l’insécurité dans les quartiers, l’asphyxie des agriculteurs, etc ? On peut évidemment critiquer Macron sur sa méthode, son style, sa personnalité, que sais-je ? Mais le critiquer parce qu’il essaie de régler les problèmes des Français, alors ça, c’est un comble !

11:59 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : macron, politique, réformes |  Facebook | | Lien permanent