Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2009

Le pape contre Tom Hanks

Vous avez aimé "Le pape complice des négationnistes" ? Vous avez aimé "Le pape couvre les violeurs de petites brésiliennes" ? Vous avez aimé "Le pape propagateur du sida en Afrique" ? Alors, vous adorerez "Le pape veut censurer le cinéma moderne" ! Attendez-vous à savoir, comme disait une célèbre consoeur aujourd’hui disparue, que ce facho de Benoît XVI entend boycotter une œuvre culturelle populaire, à savoir le film Anges et démons tiré du roman de Dan Brown (l’auteur du Da Vinci Code), avec Tom Hanks pour acteur principal. Bien entendu, ce ne sera pas vrai, mais quelle meilleure pub imaginer pour le lancement mondial du film, début mai ? Je prends les paris !

23/03/2009

Le lynchage du pape

J’ai dit, dans plusieurs interviews, à quel point les propos du pape sur le préservatif avaient été maladroits et désolants. Mais Benoît XVI mérite-t-il toute cette violence verbale, ces insultes, ce déchaînement hystérique de malveillance facile et de mensonges grossiers ? Prenez Philippe Geluck, que j’aimais bien jusque-là, qui déclare hier soir, sur France 2, devant des millions de téléspectateurs, que le pape ayant interdit "l’utilisation" du préservatif, c’était un "crétin" ! Sauf que, voilà, le pape n’a pas dit cela. Ben non. Et que la position de l’Eglise, rappelée par nombre d’évêques, c’est que "le préservatif est utile en cas de nécessité pour ne pas donner la mort" (Mgr Dagens hier au JDD). Mais ça, Geluck et la quasi totalité des journalistes oublient de le dire, allez savoir pourquoi...

21/03/2009

Kouchner critique le pape

Dans la déferlante de propos indignés, désobligeants ou haineux à l’égard de Benoît XVI, je relève un communiqué vraiment surprenant : celui du… ministère français des Affaires étrangères, qui viole allégrement la laïcité républicaine en critiquant doctement la déclaration pastorale du chef de l’Eglise catholique dans un avion le menant en Afrique ! Serions-nous revenus, sans le savoir, au régime napoléonien du concordat ? Qu’aurait dit le Quai d’Orsay si le Vatican avait critiqué, dans un communiqué officiel, la rentrée de la France dans l’Otan ? Cette intervention inopinée de Bernard Kouchner est-il dû au dépit ? Il paraît que le ministre avait suggéré quelques conseils au pape concernant sa communication, mais à 2,5 millions d’euros le conseil, le Saint-Siège a décliné la proposition…

20/03/2009

Le Vatican fait la Une

Cover Vatican.JPGJe vous jure que je ne l'ai pas fait exprès. Dans Les Secrets du Vatican, j'ai écrit un chapitre 9 qui éclaire pile-poil l'affaire Williamson, j'ai rédigé un chapitre 8 qui explique au millimètre la position de l'Eglise sur le préservatif, et j'ai conclu par un chapitre 17 qui rappelle pourquoi le cardinal Ratzinger n'aurait pas dû devenir pape ! Est-ce pour cela que le livre vient de dépasser les 10.000 exemplares ? En partie, sans doute. Dans mes conférences, comme à Sens hier soir, les questions du public portent souvent sur l'actualité, ce qui en accroît évidemment l'intérêt. Si vous habitez du côté de Reims, venez ce soir à la Médiathèque municipale, à 18h30 : vous ne le regretterez pas !

18/03/2009

Le préservatif, évidemment !

C’était écrit ! Le voyage de Benoît XVI en Afrique n’avait pas commencé que dans l’avion, les journalistes réussissaient à piéger le pape à propos du seul sujet qui intéresse les médias : le préservatif (on ne va quand même pas s’occuper de la misère et des génocides, non ?). La réponse du pape, comme il fallait s’y attendre, fut aussi maladroite que désolante. Et les médias, depuis hier, de repasser en boucle la conviction de Benoît XVI que l’autorisation du préservatif "risquerait d'aggraver la lutte contre le sida" (en augmentant la permissivité générale, on l’aura compris). Cerise sur la gâteau : deux ministres de l’UMP (Mmes Bachelot et Boutin) s’invectivent sur le sujet ! En voilà une info qu'elle est croustillante ! L'Afrique, on en parlera une autre fois…

15/03/2009

Les cathos sont furibards

Le pape est le chef de l’Eglise : il est normal que les débordements du sieur Williamson, l’impéritie du cardinal Hoyos et la bêtise de l’archevêque Sobrinho rejaillissent sur lui. Mais a-t-on suffisamment remarqué que les réactions les plus virulentes à ces bourdes dramatiques sont venues notamment des cathos français (le journal La Vie, les intellectuels cathos, les Semaines sociales) et notamment d’évêques (Patenôtre, Daucourt, di Falco), que c’est La Croix qui fut la première à condamner l’intervention du cardinal Ré dans l’affaire brésilienne, et qu’après la Conférence des évêques brésiliens, c’est Mgr Fisichella, président de l’Académie pontificale pour la vie, qui achève, ce matin, de recadrer l’archevêque de Recife dans… l’Osservatore Romano ?

13/03/2009

Les médias et l'obscurantisme

La lettre de Benoît XVI s'expliquant sur l'affaire Williamson est un événement qui fait réagir les médias. Mais que de bêtises on entend sur ce sujet, y compris sur les grandes radios, dans la bouche de journalistes connus... qui ne savent pas distinguer l'infaillibilité et l'autorité du pape, qui n'ont jamais lu une ligne des documents de Vatican II, jamais ouvert une encycliques de Benoît XVI, qui ignorent absolument tout du fonctionnement de la Curie, qui confondent allègrement concile, synode et conclave, et dont les conclusions sont, le plus souvent, aussi politiquement correctes qu'historiquement absurdes : un festival d'erreurs, d'approximations vaseuses, de faux jugements qui, au lieu d'éclairer les auditeurs, nourrissent... l'obscurantisme !

09/03/2009

Le droit ou la miséricorde ?

L’affaire de la fillette brésilienne enceinte de jumeaux par la faute d’un beau-père sans scrupules est horrible. Ce n’est sûrement pas de gaîté de cœur que sa mère et ses médecins ont décidé de mettre fin à cette grossesse qui risquait de très mal se terminer (des jumeaux, à 9 ans !). Fallait-il que l’Eglise officielle en rajoute en excommuniant officiellement la mère de la petite ? Et en faisant confirmer cette excommunication par un des principaux cardinaux de la Curie ? Le respect du droit canon est-il donc plus important que la miséricorde dont cette fillette et sa mère ont besoin, plus que toute autre personne ? Le silence n’eût-il pas été préférable, et pour l’avenir de ces deux malheureuses, et pour le crédit de l’Eglise ? L’affaire Williamson n’a pas suffi au petit groupe d'éminences qui entoure Benoît XVI ?

05/02/2009

Qui est antisémite ?

Emission en direct, ce matin, sur Radio Notre-Dame, interview au Parisien : ce n'est pas de ma faute si l’affaire Williamson continue de faire la Une des journaux ! Juste après l’affaire Kouchner, il est vrai. Aucun rapport ? Si : le pape Benoît XVI et le journaliste Pierre Péan, le "tombeur" de Bernard Kouchner, sont tous les deux soupçonnés, par de doctes censeurs, d’antisémitisme. Je n'aime pas cette accusation suspecte et malsaine : qui peut croire sérieusement que le pape est antisémite ? Qui peut croire que Pierre Péan a écrit son livre par haine des juifs ? Attention aux emportements médiatiques : l’antisémitisme est un délit bien plus grave que le trafic d’influence ou la prise illégale d’intérêt…

30/01/2009

Lisez le "Parisien" !

Parmi les innombrables dégâts collatéraux que provoque une journée de grève dans un pays comme la France, la non parution des quotidiens nationaux est un vrai scandale. Quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi l’absence de journaux, en période de crise, contribue au progrès social ? On marche vraiment sur la tête. J'aurais bien aimé lire, ce matin, les revendications exactes des grévistes d'hier ! On ne saura donc jamais pourquoi un pays comme le nôtre se tire ainsi, en pleine bagarre, une balle dans le pied...
Amis lecteurs connus ou inconnus, vous n’aurez pas tout perdu : en cliquant ici, vous pourrez lire l’interview que j’ai donnée hier au Parisien sur l’affaire Williamson, et que personne ne lira jamais. Soyez gentils, dites-moi que c’est dommage…

29/01/2009

Achetez "Valeurs Actuelles" !

VA-Vatican.jpgC’est aujourd’hui que paraît en librairie mon livre Les Secrets du Vatican. Après le magazine Pèlerin, c’est Valeurs Actuelles, ce matin, qui consacre sa Une et plusieurs pages à mon nouveau bébé (ci-contre). Evidemment, j’aurais préféré ne pas profiter d’une actualité religieuse désolante : je jure que je n’ai pas inspiré le fameux négationniste Richard Williamson dans son "torpillage" délibéré de Benoît XVI et de la volonté de celui-ci de réintégrer les intégristes dans le giron de l’Eglise ! En même temps, je ne saurais trop conseiller à ceux qui ne comprennent pas le geste de Benoît XVI de lire mon chapitre sur les intégristes…

28/01/2009

Plombé, Benoît XVI !

Le dénommé Richard Williamson aura fait un tort considérable à l’Eglise ! En proférant à pic ses niaiseries négationnistes, le pseudo évêque "lefebvriste" a réussi à plomber gravement Benoît XVI dans les médias, lesquels, toujours très approximatifs, font croire que "le pape a réintégré dans l’Eglise un évêque négationniste" ! Ce qu'il faut noter, c'est que ces relents de vieux conflits internes n’intéressaient quasiment plus personne : pour ne prendre que deux exemples, les chrétiens d’Irak brutalement chassés de leurs vallées, ou les jeunes Européens qui se retrouvent le soir à Taizé, en Bourgogne, s’intéressent-ils une seule seconde aux bisbilles intégristes, à la communion dans la main, ou aux opinions tordues du très méprisable Williamson ?

25/01/2009

Le pape et les extrêmes

benoit_xvi_big.jpgInvité chez Dominique Souchier, sur Europe 1, ce matin, j’ai été rattrapé par une actualité papale fort délicate. Au moment où Benoît XVI cherche à passer l’éponge sur l’excommunication des quatre évêques "lefebvristes" consacrés en 1988, voilà qu’un de ces quatre prélats sulfureux tient des propos négationnistes sur la Shoah : le pape ne pouvait-il pas condamner fermement cette brebis égarée au lieu de la réintégrer dans le giron de l’Eglise ? Certes. Mais le pape peut-il sélectionner les bons et les mauvais catholiques en fonction de leurs opinions politiques, même les pires – sauf à être accusé, alors, de rétablir l’Inquisition ?

14/12/2008

LaIcité négative

La municipalité de Senan, dans l’Yonne, m’a invité à prononcer, hier, une conférence sur le thème "A quoi sert un pape ?" dans le cadre de ses "Entretiens culturels" mensuels suivis, à chaque fois, par une centaine d’auditeurs locaux. Une belle soirée, une attention soutenue, de vraies questions. Seule ombre au tableau : le titre de la causerie ayant déplu à toute la frange anticléricale du bourg, une vingtaine d'autochtones, pour cette fois, ne se sont pas déplacés. Un bouffe-curé digne de ce nom ne va quand même pas assister à une conférence où on parle du pape, nom de Dieu ! Où va se nicher le sectarisme... Heureusement, ces adorateurs de la raison ont une utilité : ils permettent, a contrario, de comprendre ce que l'on entend par laïcité "positive" !

18/10/2008

Un non anniversaire

jean_paul_ii_big.jpgCe fut l’anniversaire le moins célébré de l’année. Dieu sait pourtant que les médias français adorent commémorer le 20ème, le 30ème, le 40ème anniversaire du moindre pet de lapin. Eh bien ! L’élection de Karol Wojtyla par le conclave, le 16 octobre 1978, n’a pas donné lieu à la moindre ligne dans les médias nationaux, excepté dans La Croix… et au Parlement européen, à Bruxelles, où les eurodéputés polonais ont initié une "journée papale". Pour rappeler, au passage, comme ça, que sans l’élection de ce pape il y a 30 ans, l’Europe serait peut-être toujours coupée en deux. Une broutille.

16/09/2008

Pas de malades à l'écran !

Il y a un épisode majeur de la visite du pape que les médias ont littéralement occulté - à l’exception courageuse de France 3, il faut le souligner. Les mêmes qui en ont fait des tonnes quand le pape est allé rencontrer Nicolas Sarkozy à l’Elysée, quand il s'est adressé aux 600 représentants de la culture (dont les patrons des médias), quand il a dit sa messe devant 270.000 bien-portants au coeur de Paris, ont été plus que discrets lors de la grand’messe de Lourdes pour les malades, hier matin. L’explication ? Tous les spécialistes savent que l’audimat tombe immédiatement et automatiquement, c'est prouvé, quand une télé montre une personne handicapée ou quelqu’un atteint d’une maladie grave. Les pèlerins, les brancardiers et les malades de Lourdes, lundi, n’avaient aucune chance de passer à l’antenne…

15/09/2008

July, Sarko et le pape

Complètement à côté de la plaque, Serge July ! Ce soir, sur RTL, l’ancien patron de Libé, qu’on a connu plus perspicace, brocarde grossièrement l’engagement papal de Sarkozy qu’il interprète comme une façon de "récupérer les intégristes au moment où Jean-Marie Le Pen passe la main". Diantre ! Les journalistes ont tous oublié, même July, que le président Jacques Chirac, en 1996, à Rome, avait témoigné plusieurs fois "de la fidélité de la France à son héritage chrétien". Quand il était premier ministre, en juillet 1976, Chirac s’était même personnellement mêlé de l’affaire Lefebvre en appelant l’évêque contestataire, dans une lettre, à rentrer dans le rang de l’Eglise : vous imaginez, si Sarkozy faisait une chose pareille ?

13/09/2008

"Génération Benoît XVI"

5c7a752e3cf51d72b5b97a4ef5796d96.jpgSuis passé aux Invalides avant l'aube, en me rendant à RTL. J'ai retrouvé ces milliers de jeunes qui, hier, à Notre Dame, avaient applaudi le pape avec ferveur, enthousiasme et gentillesse. Voilà des garçons et des filles qui corrigent singulièrement l'image de la France, vieux pays déchristianisé où l'Eglise serait en voie d'extinction. Tous ces jeunes me rappellent furieusement ceux de la génération précédente qui égayèrent soudain les rues de Paris, lors des JMJ, au coeur du mois d'août 1997. A leur tour, ils viennent dire au pape : nous sommes là, l'Eglise n'est pas morte, la relève est prête ! Après les JMJ de Paris, on avait parlé d'une "génération Jean-Paul II". L'apparition, aujourd'hui, d'une "génération Benoît XVI" est l'info la plus surprenante de ce week-end !

12/09/2008

Laïcité "positive"

Oublions, vite fait, les quelques dinosaures laïcards, genre Mélenchon, qui voudraient que les dirigeants français se comportent à l'égard du pape, chef spirituel d'un milliard d'individus, comme des malpolis, des gougnaffiers ou des peigne-culs. Ce qui est important, c'est que le discours de Sarkozy et celui du pape convergent : l'un et l'autre veulent que la laïcité soit "positive", c'est-à-dire qu'elle ne soit pas faite, comme dans un passé récent, d'exclusion et de méfiance, mais de bonne volonté, de tolérance et d'ouverture. Qui peut s'opposer à ce discours en faveur d'une laïcité "qui respecte, qui dialogue, qui rassemble" ? On n'est pas obligé d'être catholique pratiquant ou encarté à l'UMP pour adhérer à ce programme !

10/09/2008

Le pape inconnu en France

"Le pape n’est pas connu en France, ce voyage va combler cette lacune". Ce thème repris par beaucoup de médias est étonnant. A qui la faute si on ne sait rien de ce pape sinon… aux médias, justement ? Certes, le Vatican n’a pas une communication très efficace. Certes, les évêques de France ne font pas toujours le nécessaire. Mais c’est bien à l’indifférence plus ou moins passive des journalistes, qui trouvent que le sujet n’est pas sexy (et qui ne savent pas la différence entre un conclave, un carmel et un cardinal) qu’on doit cette ignorance générale. Même le Figaro, cet été, vient de fermer son poste de correspondant au Vatican ! Il est vrai que le pape n’est que le chef spirituel d’un milliard d’individus sur la planète et qu’il ne risque pas lui, d’épouser Carla Bruni.