Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2013

Un pape qui décoiffe

 PapeFrancois.jpgQue mijote-t-il donc, ce pape qui décoiffe ? Ni révolution ni rupture, mais une forte inflexion dans la gouvernance de l’Eglise. Celle-ci, au fil des siècles, met plus ou moins l’accent sur son rôle d’héritière ou sur sa vocation missionnaire. Sur la transmission ou sur l’évangélisation. Elle balance entre une exigence de vérité, de droit canon, de théologie, d’unité, de conservation et de discipline (priorité de Pie XII ou de Benoît XVI), et une exigence de miséricorde, d’amour, d’humilité, de compassion, de dialogue et d’espérance (priorité de Jean XXIII ou de Jean-Paul II). A l’évidence, par ses gestes, son attitude, ses paroles, le pape François est en train de faire bouger le curseur... 

00:07 Publié dans Blog | Tags : pape, eglise, vatican | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/07/2013

Le pape François, "homme de l'année"

 VanityFair-it.JPGLe prestigieux magazine Vanity Fair est sorti cette semaine avec une cover choc sur le pape François, élu "homme de l’année" par la rédaction. A l’intérieur, Elton John, Andrea Bocelli et d’autres stars, cathos ou non, célèbrent les qualités de ce "pape courage" qui fait partie des "leaders du monde en train de faire l’Histoire", et dont l’humilité est "porteuse d’un nouveau souffle d’espérance dans le monde", etc. Ah, j’oubliais : c’est la version italienne du magazine. Sa version française, qui sort cette semaine, a préféré faire sa Une avec une actrice américaine. C'est bien aussi.   

14/04/2013

La pauvreté a un coût

 PapeFr.jpgIl n’y a pas que les dirigeants politiques qui ont du mal à gérer leur patrimoine. Prenez le pape François. Par souci de simplicité, il n’a pas voulu s’installer dans l’appartement pontifical au 3è étage du palais apostolique, pour rester à l’hostellerie Sainte-Marthe, là où logèrent les cardinaux du conclave. Bon. Sauf qu’on a dû lui adjoindre une suite spacieuse et bricoler de coûteux aménagements internes, qu’on y a logé de nombreux gardes du corps, secrétaires et services annexes, que la sécurité y a été si renforcée que l’hostellerie y est impraticable, au point qu’on ne peut plus rentabiliser l’endroit en louant des chambres aux prélats et visiteurs de passage à Rome ! La pauvreté, ça coûte cher !

22/03/2013

Pape : la course folle des éditeurs

 pape.jpgQui va gagner la course au premier livre sur le nouveau pape ? Dès le 6 avril, les éditions Le Rocher/Paroles et Silence sortiront Pape François - Seul l’amour nous sauvera, un recueil de ses textes préfacé par le cardinal Vingt-Trois. Le livre d’entretiens entre le cardinal Bergoglio et le rabbin Abraham Skorka (Sobre el cielo y la tierra) a été acquis par Robert Laffont, et son autre livre-entretien écrit avec son ami Sergio Rubin (El jesuito) par Flammarion. Mais l’ami Michel Cool, qui boucle chez Salvator la première bio en français du pape (François, pape du Nouveau monde), pourrait bien, dès le 29 mars, in extremis, les coiffer tous sur le poteau….

10:53 Publié dans Blog | Tags : pape, édition, livre, bergoglio | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2013

Le pape et les demi-dieux

 taddei.jpgRetour en Bourgogne, hier, après avoir commenté sur BFM-TV les premiers pas du pape. Tombé sur Ce soir ou jamais où Frédéric Taddéi questionnait sur l’élection papale une demi-douzaine d’intellos parisiens (tous athées, c’est plus facile pour débattre) : fascinant, le mépris abyssal affiché par les Gabriel Matzneff, Claude Hagège et autres Paul Ariès à l’égard du milliard de catholiques des quatre coins du monde – des sous-hommes, des gogos, des naïfs restés au Moyen âge – qui ont applaudi l’élection de leur nouveau pape ! Sur quel Olympe vivent ces demi-dieux pour être aussi prétentieux ? Et, soit dit en passant, pour débiter autant de contrevérités en aussi peu de temps ?   

01/03/2013

Bien au-delà des cathos...

pape.jpgPlusieurs rédactions parisiennes ont été surprises, hier, de l’intérêt manifesté par un très large public - et pas seulement les cathos - pour les adieux de Benoît XVI. Il faut dire : que l’événement était historique, même s’il n’était ni de violence ni de fureur, et dépassait largement nos petites actualités politiciennes ; que les images de son envol pour Castel Gandolfo étaient vraiment étonnantes ; et que le départ d’un pape, même dans un pays aussi déchristianisé que le nôtre, cela remue nombre de gens en profondeur. On n’est pas obligé d’avoir la foi pour ressentir un peu, quelque part, confusément, qu’il y a soudain comme un manque…

 

25/02/2013

La fille cachée de Benoît XVI

 pape.jpgLe scoop mondial de la Repubblica révélant que Benoît XVI aurait démissionné après avoir appris les méfaits d’un "lobby gay" sévissant au Vatican – ce que tous les connaisseurs considèrent comme absurde – en annonce d’autres, et des plus croustillants, et des plus sordides. La presse laïque italienne est connue à Rome pour multiplier, dans l’attente d’un conclave, les "révélations" les plus folles sur le Vatican, de préférence crapoteuses. On ne va pas y échapper. Les paris sont ouverts : va-t-on découvrir que tel cardinal est zoophile, que tel autre a caché qu’il était transsexuel, ou que Benoît XVI a eu une fille cachée ?

09:40 Publié dans Blog | Tags : pape, médias, gays, vatican | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/02/2013

Hollande est-il devenu sourd ?

 hollande.jpgFranchement, je commence à me demander si François Hollande n’a pas perdu tout sens politique en entrant à l'Elysée. Comment ne voit-il pas que la suppression du "jour de carence" dans la fonction publique accentue spectaculairement, aux yeux de l’opinion, les inégalités entre le public et le privé ? Comment ne comprend-il pas que sa "petite blague" sur la démission du pape choque réellement beaucoup de Français, et pas seulement les nombreux religieux et croyants du pays ? Comment ne sent-il pas l’exaspération des citoyens après sa désolante capitulation, à propos du non cumul des mandats, face au lobby des élus locaux ?

15/02/2013

Bachelot pète un câble

 Bachelot.jpgEntre l’annonce de la démission de Benoît XVI et l’élection de son successeur, nous allons assister, en marge de l’actualité papale, à un festival d’inculture religieuse, de crachats antipapistes et d’âneries apostoliques. Il faudrait noter tout cela et en faire un livre comique ! Tiens, à l’instant, en zappant, je tombe, sur D8, sur Roselyne Bachelot qui pète un câble en taillant un incroyable costard à Benoît XVI : propos insensés, haineux mais, surtout, bourrés d’erreurs ! En passant à gauche, Roselyne a visiblement cessé de lire des livres : si, à son âge, elle n’a plus la force de travailler, vaudrait mieux qu’elle démissionne...

12:01 Publié dans Blog | Tags : bachelot, pape, antipapisme | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/02/2013

Il y en a que ça rend zinzin !

 Femen.jpgTrop occupé à commenter dans les médias la démission surprise de Benoît XVI, je découvre que j’ai raté quelques épisodes très étranges. Quelques nanas ukrainiennes, vulgaires et un peu cinglées ont fait un striptease dans Notre-Dame, personne ne sait pourquoi. Une jeune "humoriste" inculte et mal dans sa peau, Charlotte Quelquechose, a pété les plombs en insultant le pape en direct dans l’émission de Stéphane Bern sur RTL. Un président de la République française, un certain François Hollande, a commenté officiellement l’événement par une "petite blague" désopilante. Le départ d’un pape, ça peut donc rendre zinzin ?

09:48 Publié dans Blog | Tags : pape, femen, hollande, benoît xvi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/02/2013

Enfin une bonne nouvelle !

Benoit-XVI.jpgLe pape a annoncé sa démission : enfin une bonne nouvelle ! Pour lui-même, d'abord, qui a bien mérité, à 86 ans, de finir ses jours en paix. Pour l'Eglise catholique, qui prend un petit coup de modernité. Pour les cathos, qui n'ont pas été traités de ringards et d'homophobes pendant 36 heures. Pour mon éditeur, qui va profiter de cet intérêt fugace mais réel pour ce qui se passe au Vatican. Et pour votre papologue préféré, à qui cette soudaine bouffée médiatique parisienne permet, en un temps record, de média en média, de retrouver un tas de vieux camarades !  

08:23 Publié dans Blog | Tags : pape, vatican, benoît xvi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/12/2012

L'Evangile en 140 signes !

 Pape-tweet.jpgPar son tweet historique, le pape a définitivement rendu obsolète mon livre Pourquoi le pape a mauvaise presse (DDB, 2009) où j’expliquais que la communication religieuse – tout comme l’information scientifique, ou la politique étrangère, ou la macroéconomie – a tout à perdre en acceptant d’être réduite à des messages de 140 signes : ceux-ci ne peuvent qu’énoncer une vérité simpliste, excluant délibérément la nuance, la complexité, la mémoire, la perspective ou la réserve inhérentes à la pensée, à l’intelligence, au débat. Vous préférez lire un tweet du pape ou son Jésus de Nazareth ?

00:16 Publié dans Blog | Tags : pape, tweet, benoît xvi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/11/2012

Benoît XVI : pas seulement l'Europe

 pape.jpgBon, je l'admets, le sous-titre de mon livre Benoît XVI, le dernier pape européen, paru chez Perrin en 2006, commence à dater. Au consistoire convoqué par le pape le 24 novembre prochain, aucun des nouveaux cardinaux n’est européen : il y a un américain du nord (Harvey), un colombien (Salazar Gomez), un africain (Onaiyekan), un libanais (Rai), un indien (Thottunkal) et un philippin (Tagle). Après avoir consacré l’essentiel de son attention – et de ses voyages – à la vieille Europe déchristianisée, dont il est un des derniers emblèmes, le pape se tourne enfin vers le reste du monde, où résident… 80 % de ses ouailles. Mieux vaut tard que jamais.  

16/09/2012

Retour de Nancy

livres.jpgDepuis le temps que je fréquente les salons du livre, cela ne m'était jamais arrivé. A Nancy, où j'ai passé le week-end avec quelques centaines d'autres auteurs, un quidam s'approche de mon stand, où le libraire qui m'accueille a commandé et présente mes 7 derniers livres, et jette un coup d'oeil circulaire. "Je peux vous aider ? Un livre vous intéresse particulièrement ?" Le visiteur remue la tête : "Non merci. Je les ai tous lus." Tous ! Les deux Jean-Paul II, les Secrets du Vatican, les Derniers secrets, les mémoires d'Etchegaray, etc. J'ai donc des lecteurs qui achètent tous mes livres ! Quand on n'est ni Amélie Nothomb ni David Foenkinos, je vous jure que cela fait un choc.

21:09 Publié dans Blog | Tags : livres, nancy, pape | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2012

Vatileaks : inutile d'en rajouter !

 Benoit_XVI.jpgLa presse française a plutôt bien traité la crise au Vatican, sujet journalistiquement formidable. Encore entend-on parfois, ici ou là, de drôles d’expressions : il s’agirait d’une "conspiration contre Benoît XVI" (rien que ça !), d’un complot de "dissidents" (dissidents par rapport à qui ?), de secrets "inavouables" (je vous dis pas l’horreur), d’une lutte "pour le pouvoir" (mais quel pouvoir ?) opposant "conservateurs et progressistes" (mais quels progressistes ?). Inutile, les amis, d'en rajouter dans le fantasme, l'occulte, le sensationnel et le sordide : cette affaire "Varileaks" est suffisamment spectaculaire, concrètement, réellement, pour qu’on n’y ajoute pas de tels excès... à l'italienne !

08/12/2011

L'Avent, et après ?

Avent.jpgLe pape dérange grave. Etonnez-vous que les médias le boudent quand il explique que les trois valeurs médiatiques majeures – le sexe, le pouvoir et l’argent – ne sont pas les clefs du bonheur ! J’étais à Rome, vendredi, quand Benoît XVI a rappelé que la période de l’Avent, qui prépare à Noël, est un temps de silence, de repos, de méditation, de conversations en famille, etc. Boudiou, le ringard ! Visez un peu la frénésie assourdissante des courses de Noël, des Jingle bells, des paillettes, des embouteillages autour des Grands magasins et des pubs à la télé : même si les médias s’intéressaient aux appels du pape, qui les entendrait ? 

26/10/2011

L'actrice et le nazi

Sarandon.jpgVous vous rappelez Thelma et Louise ? Alors vous voyez qui est Susan Sarandon. L’autre jour, interrogée dans le cadre du Festival International du film des Hamptons, à New-York, l’actrice américaine raconte avoir envoyé un livre "au pape". Quel pape, lui demande-t-on ? Réponse : "A celui d’avant, pas aunazi que nous avons maintenant !" Il faudrait expliquer à cette dame, qui se présente comme "ambassadrice de l’Unicef", que les gens civilisés, en général, font la différence entre "allemand" et "nazi". Ou bien elle pense réellement que Benoît XVI est un "nazi", auquel il n'y a plus grand chose à faire pour elle.

10/09/2011

Berlin, capitale de l'intolérance ?

 Berlin.jpgIntolérance, impolitesse ou pure bêtise ? A Berlin, les dirigeants chrétiens-démocrates avaient autorisé les catholiques locaux à utiliser leurs panneaux électoraux 4x3 après l’élection régionale du 18 septembre, pour souhaiter la bienvenue au pape Benoît XVI qui débarque le 22 dans la capitale de l’Allemagne. Eh bien ! La municipalité de Berlin-Mitte a fait interdire la manip, car de tels panneaux seraient "nuisibles au paysage urbain et source possible d’accidents de la circulation". Sont-y pas tolérants et ouverts, les édiles berlinois ? Ou alors ils se croient encore à Berlin-Est ?

07/09/2011

Habemus papam !

 Picccoli.jpgLe film Habemus papam suscite des commentaires amusés sur ce cardinal bouleversé par son élection par le conclave. Or, en réalité, à part Pacelli en 1939 (Pie XII) et Montini en 1963 (Paul VI), tous les papes ont paniqué lors de leur élection ! Tous ont vu avec effroi "s’approcher la guillotine" (comme l’a dit Benoît XVI). Mais tous, hommes de foi, ont obéi "à la volonté de Dieu", non sans quitter la chapelle Sixtine en passant par la bien nommée "chambre des larmes". Ce sera le thème de l’émission de Jean Lebrun La marche de l’Histoire, lundi, 13h30, sur France Inter. A lundi ! 

02/09/2011

Antipapisme primaire

benoit-xvi-fribourg.jpgDans trois semaines, Benoît XVI sera à Berlin, Erfurt et Fribourg (Allemagne). Comme d’hab, quelques minorités radicales et sexuelles vont se mobiliser pour faire le maximum de buzz anticlérical. Comme d’hab, les médias parleront prioritairement des mini-manifs haineuses qui jalonnent toutes les visites papales. Pour les aider, tiens, en avant-première, voici (ci-joint) l’affiche lancée par les gays et lesbiennes fribourgeois : "Fribourg sans pape !". On parie qu’un "collectif " de citoyens berlinois va protester, au nom de la laïcité, contre le coût du voyage papal en cette période de crise ?