Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2018

Le foot, ça me gonfle ! (2)

foot,langage,Mondial,TVLe foot n’est pas seulement une hystérie collective qui dépasse en intensité les addictions les plus graves et les plus folles. Sur le plan du langage, il bat tous les records en déclenchant à chaque match, y compris chez des gens d'habitude raisonnables et cultivés, la plus gigantesque profusion de propos grotesques, de commentaires inutiles, de mots sans signification, d'analyses infantiles, de disputes infondées, de polémiques vaines, de recommandations creuses, de débats insensés, de conseils ridicules, d’affirmations contestables, de critiques gratuites et de pronostics absurdes !

11:00 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : foot, langage, mondial, tv |  Facebook | | Lien permanent

23/06/2016

TV : le "mercato du siècle"

4443396-alessandra-sublet-et-cyril-hanouna-diapo-2.jpgDepuis ce matin, les journaux ébaubis titrent sur le "mercato du siècle". La télé rend fou : que deux ou trois remaniements dans les chaînes fassent ainsi l'actualité, c’est d’autant plus insensé que les émissions concernées se ressemblent de plus en plus ! Je résume : autour d'un animateur interchangeable, une "bande" de journalistes et d’humoristes indistincts accueillent des invités en promo pour un film, un disque ou un livre (toujours les mêmes, audimat oblige) et un dirigeant politique, genre candidat aux primaires, dont on espère une bourde, un lapsus ou une grossièreté (ce qu’il dit n’intéressant rigoureusement personne). Le reste est cadrage, lumières, gadgets. Pas de quoi en faire la Une, franchement.

13/08/2006

Les chouchous des Français

Quelles sont les personnalités préférées des Français ? Vieux ou jeunes, hommes ou femmes, de droite ou de gauche, aucune importance : ce sont des gens qui passent à la télé. Voyez le fameux Top 50 du JDD d'aujourd'hui : 16 acteurs, 13 chanteurs, 7 présentateurs TV, 6 sportifs, 4 comiques. Ajoutez 3 politiques très médiatiques et 1 religieuse habituée des plateaux. Absents de la liste : les grands écrivains, les prix Nobel de chimie, les super flics, les ambassadeurs courageux, les profs de médecine, les alpinistes ou les pompiers méritants. Sauf s’ils deviennent, par hasard, des bêtes de télé. Genre Tazieff ou Cousteau.
Il y a comme ça des "célébrités" qu’on voit tout le temps mais dont on ne connaît même pas le métier – Steevy Boulay, Sophie Favier, Elie Semoun, Michaël Youn – et dont la notoriété tient… à ce qu’ils passent à la télé. Et réciproquement. Fortiche.

03/08/2006

Trop belle la vie !

C’est le feuilleton qui monte. Et qui fête sa 500ème. Chaque soir, 5 à 6 millions de gens regardent, sur France 3, la série Plus belle la vie, sorte de Famille Duraton des temps modernes. Quinze auteurs, pas moins, se relaient pour raconter la vie quotidienne d’un quartier de Marseille, ville choisie pour son décor black-blanc-beur, c’est-à-dire fé-dé-ra-teur ! L’objectif est de réunir devant la télé jeunes et seniors, pauvres et riches, blancs et noirs, chrétiens et juifs, hétéros et homos, etc, et d'offrir à ce pannel sociologique un monde idéal où la morale est sans surprise : le politicien de droite est un salaud, les immigrés sont à la fois intégrés et fidèles à leurs racines, l'avocat robeu est un peu macho mais il se soigne, les catholiques sont suspects d’avoir trahi les juifs pendant la guerre, les promoteurs touristiques sont des assassins sans scrupules, les ados s’apprennent entre eux la façon de mettre un préservatif, l’argent sent mauvais, la drogue c'est pas bien, et c’est l’amour qui gagne à la fin.
La France sympa, telle qu’on la rêve. Le Bar du Mistral, c’est Zidane moins le coup de boule. Ce n’est pas Amour, gloire et beauté, certes, mais cela fonctionne.

17/07/2006

La télé en noirs et blancs

medium_roselmack-0606.jpgHarry Roselmack, le nouveau présentateur du JT de TF1, n’est pas noir. Dans notre pays, il n’y a ni blancs ni noirs. Le "modèle républicain" interdit aux démographes, statisticiens, économistes, douaniers et autres dermatologues de comptabiliser les blancs et les noirs. Dura lex, sed lex : Harry Roselmack est un journaliste qui n’a aucune particularité ethnique. Rien à voir, donc, avec le souhait de voir mieux représentées, ici et là, certaines minorités "visibles" !
Un souhait pourtant légitime. Prenez le Tour de France. Un vrai scandale. Pourquoi la Grande Boucle est-elle réservée aux blancs ? Pourquoi, en un siècle, jamais un noir n’a porté le maillot jaune ? Ne faudrait-il pas faire un peu de discrimination positive, là aussi ? Il faudrait en parler au directeur de la course. Il s’appelle Leblanc.

22/06/2006

Sacré Giesbert !

Le dernier numéro de Culture et Dépendances, hier soir, sur France 3, était comme une bouffée d’air frais. L’ami Franz-Olivier Giesbert parlait pourtant de la France et de la politique avec des invités convenus. Mais le débat a pris un tour inhabituel. On a ainsi entendu un ancien porte-parole de Mitterrand (Max Gallo) expliquer : "En politique, la question du sacré et de l’espérance est décisive". Puis un ancien ministre de la culture (Maurice Druon) renchérir : "La grande menace qui pèse sur notre société, c’est la perte de la spiritualité". Puis un ministre de l’Intérieur, par ailleurs candidat aux présidentielles (Nicolas Sarkozy) : "Les croyants sont d’abord des gens qui espèrent, et cette espérance ne peut pas nuire à la République". Le tout ponctué par une prière chantée en arabe par Sœur Marie Keyrouz !
Rafraichissante soirée. Pourquoi cette émission est-elle supprimée ? On va te regretter, Franz !

12/06/2006

Fogiel au secours de Benoit XVI

Invité chez Fogiel, hier soir, un jeune prêtre défroqué qui a cru avoir la vocation dès l’âge de huit ans et qui a craqué, deux décennies plus tard, peu de temps après son ordination. Un cas à la fois navrant et émouvant comme il y en a des milliers (le sacerdoce, dans nos sociétés occidentales déchristianisées, n’est pas une démarche facile). Mais le jeune homme, neuf mois après avoir laissé tomber la prêtrise, a pondu un livre à sensation contre l’Eglise qu’il a renoncé à servir. Neuf mois ! C’est dire s’il a pris le temps de méditer sur son erreur d’orientation avant d'offrir aux médias une bonne occasion de déblatérer contre cette Eglise ringarde qui s’obstine à maintenir ses prêtres dans le célibat (air connu).
Temps fort de l’interview : le gars s’est fait sexuellement harceler, au séminaire, par quelques condisciples homos trop entreprenants, ce qui a sérieusement plombé sa vocation. Rien ne pouvait mieux justifier la décision prise récemment par Benoît XVI (et vivement critiquée, alors, sur les plateaux de télévision) d’interdire l’accès des séminaires aux jeunes homosexuels affectivement immatures et incapables de maîtriser leurs pulsions !

07/06/2006

Les 70 ans du Front popu

Le Front populaire ! 70 ans déjà ! Emouvant anniversaire ! Rappelez-vous : les chansons de quartier, les congés payés, la gauche généreuse et mythique !
La générosité, parlons-en : le couple Ruquier-Mergault, hier soir, sur France 3, aurait bien voulu ressusciter en live les chansons de l’époque, mais les artistes invités à venir les reprendre en chœur ont (presque) tous décliné l’offre : on ne se déplace plus sur un plateau de télé, maintenant, quand on n’est pas en promo !
Le mythe, parlons-en aussi : qui dira que les congés payés ne figuraient aucunement dans le programme du Front populaire, mais qu’ils ont été imposés plus tard, presque inopinément, par les grévistes en colère contre Blum ? Et qui rappellera que les Alsaciens et les Lorrains connaissaient déjà les congés payés, ceux-ci ayant été inventés en Allemagne en… 1905 ?