Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2016

Fillon, au bûcher !

fillon....jpgDe la séquence des primaires, je retiendrai surtout l'édito publié lundi dans Libé par Laurent Joffrin : "Il y a désormais en France un catholicisme politique, activiste et agressif, qui fait pendant à l’islam politique. Le révérend père Fillon s’en fait le prêcheur mélancolique. D’ici à ce qu’il devienne une sorte de Tariq Ramadan des sacristies, il n’y a qu’un pas". Sus à l’obscurantisme ! Mort au curés ! Fillon, au bûcher ! Franchement, la haine et le mépris qu’une partie de la gauche médiatique voue aux chrétiens en général et aux électeurs de Fillon en particulier (tous des crétins arriérés et des débiles dangereux, forcément) fait carrément froid dans le dos.

18/03/2016

Pédophilie : retour de manivelle

Libé.jpgOn appelle cela un retour de manivelle. Des médias comme Rue89 commencent à s’interroger sur le manque de repentance de Libération, très sévère envers l'Eglise, en matière de pédophilie. Oui, Libé a prôné clairement la pédophilie dans les années 1970, en ouvrant notamment ses colonnes à un Front de libération des pédophiles ! Tous les journalistes le savent, mais aucun n’ose rappeler cette période sulfureuse où Daniel Cohn-Bendit regrettait, sur le plateau d’Apostrophes, que la très pudibonde Eglise catholique condamnât les caresses que lui prodiguait une fillette de 5 ans ! Oui, c’était un autre temps, mais il ne serait pas mal venu, comme dit Daniel Schneidermann dans L’Obs, que Libé se livre enfin à une "introspection" sur le sujet, fût-elle "vertigineuse" !

26/08/2015

Rebsamen fustige la presse

rebsamen-2015.jpgL’ex-ministre Rebsamen fustige dans le Bien Public de ce matin les "journalistes parisiens qui ne répètent que des poncifs". Il oublie de préciser que c’est la presse de gauche qui l’assassine ! C’est à gauche, de Libé à l’Obs, qu’on l’a recadré, en août, en voyant qu’il comptait rester ministre, et qu’on n’a pas pardonné au "ministre du chômage" (sic) de s’être replié "lâchement" (sic) sur Dijon pour ménager l’avenir. A gauche, aussi, qu’on l’a vilipendé quand il proposa de "contrôler les chômeurs". Sans oublier les révélations de Médiapart sur ses discrètes activités de banquier menées naguère chez Dexia. On n’est jamais autant trahi que par les siens…

 

27/10/2012

Des journaux qui critiquent !

presse,gauche,libérationLes dirigeants du PS sont très étonnés : qu’est-ce que c’est que cette presse de gauche qui ose les critiquer ? Le Nouvel Obs qui les traite de "nuls", Libé qui les traite d’"apprentis", etc ! Si ces journaux-là se disent de gauche, ne devraient-ils pas défendre tout ce que fait le gouvernement, le doigt sur la couture du pantalon ? Les socialistes croient toujours que le monde est divisé en deux, eux (les gentils) et les autres (les méchants), et comme l’économie n’est pas leur fort, ils n’imaginent pas une seconde ce qu’il adviendrait de ces journaux, déjà au bord du gouffre, s’ils s’alignaient docilement sur le pouvoir en place ! 

11:01 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, gauche, libération |  Facebook | | Lien permanent

28/04/2012

Médias : y a du chômage dans l'air

libé.jpgJ’en vois certains qui creusent leur tombe. Ils ont oublié 1981. Les journalistes de Libération, de Marianne, de l'Huma ou du Nouvel Obs, engagés à donf derrière Hollande, devraient pourtant savoir que l'arrivée de la gauche au pouvoir entraînera une grave diminution de leur audience : un journal engagé, hors campagne électorale, n’intéresse vraiment que lorsqu’il est dans l’opposition ! Et que va devenir la séquence "anti-Sarko" que Canal + nous sert chaque jour entre 13h10 et 13h20 depuis plus d’un an ? Et comment vont se recycler tous les "humoristes" de France Inter ? Et Mediapart ? Et les Guignols ? Y a du chômage dans l’air !

14/01/2012

Les sodomiseurs de diptères

mouches.jpgLe concours continue. C’est à celui qui lancera les débats les plus inutiles, les questions les plus éloignées de la réalité, les rideaux de fumée les plus opaques ! Après Eva Joly et ses fêtes religieuses, Libération a fait fort hier en titrant sur "Sarko et le mariage homosexuel", un sujet dont tout le monde se tamponne ! Notamment les agences de notations, la Chine, Merkel et mes voisins de l’Yonne. Mais c’est autant de gagné sur les vrais enjeux de la présidentielle : qui propose quoi pour réduire la dette et sortir la France de la panade économique. Naguère, on appelait cela "enculer les mouches". 2012 est l’année des sodomiseurs de diptères !

 

03/05/2011

Serge July perd la mémoire

 

libé.jpgEntendu Serge July à la radio, ce week-end, expliquer d’un ton outré que Jean-Paul II avait couvert, en son temps, "des centaines de milliers" (sic) de crimes pédophiles. Apparemment, July a oublié qu’à l’époque, toutes les institutions (éducation nationale, armée, colonies de vacances, chorales, clubs de sport, etc) réglaient ces problèmes en interne. Et il ignore visiblement que Jean-Paul II, justement, a donné raison à Ratzinger, en 2001, qui voulait mettre fin à cette omerta ! Faut-il rappeler aussi qu’à l’époque où Jean-Paul II était pape, dans les années 1978-82, le journal Libération menait un combat idéologique pour banaliser la pédophilie ? Attendez, moi aussi j’ai du mal à me souvenir : qui dirigeait Libé à cette époque ?

23/05/2008

Un journaliste en "promo"

049b846954c3dd6924911043e1333774.jpgLe livre de Bertrand Delanoë interviewé par Laurent Joffrin est un nouveau coup porté à la crédibilité de la presse. Que le maire de Paris mise sur le nom du directeur de Libération – excellent journaliste au demeurant – pour mieux vendre son livre aux électeurs de gauche, c’est de bonne stratégie. Mais quid de la crédibilité de Joffrin lui-même quand il fait la "promo" du bouquin ? Qui peut négliger, sans offenser quiconque, qu’un livre comme celui-ci, s’il se vend, par hypothèse, à 100.000 exemplaires, rapporte, à vue d’oeil, quelque 120.000 euros à chacun des deux auteurs ? Quid de l'objectivité du co-auteur, dans les années à venir, lorsqu’il commentera la rivalité Delanoë-Royal qui risque de dominer la vie politique jusqu'en 2012 ?

14/06/2007

Je m'abonne à Libé !

Curieux comme les médias commentent la "vague bleue" de loin, comme s’ils étaient sur un autre monde. Or ils vont maintenant la subir, et de façon parfois paradoxale :
- Les chaînes de télé vont être obligées, pour tenir compte de cette évolution de l’opinion, de "recentrer" leurs programmes aux accents un peu trop gauchistes : malheur à La Matinale (Canal +), Ce soir ou jamais (France 3), En Aparté (Canal +), Arrêt sur image (France 5) ou On a tout essayé (France 2) qui sont de moins en moins "fédérateurs".
- A l’inverse, les journaux écrits vont avoir intérêt à se gauchir un peu, ou au moins d’aiguiser leur sens critique, pour être crédibles. Malheureux Figaro ! Le principal bénéficiaire de la "vague bleue" pour les années qui viennent, mais oui, c’est Libération !

04/06/2007

Noir désir

Il est marrant, Laurent Joffrin, le directeur de Libération : dans son édito de ce matin, il voudrait qu’il y ait moins de blancs à l’Assemblée nationale ! Or, à quoi se reconnaît un blanc ? A sa couleur de peau. La République n’étant pas raciste, la demande de Joffrin est irrecevable. Point barre. Vouloir moins de blancs au Palais Bourbon, est-ce bien différent du souhait de Georges Frêche qui voulait, lui, qu’il y ait moins de noirs dans l’équipe de France de foot ?
Déjà qu’on n’arrive pas à y faire entrer suffisamment de femmes, à l'Assemblée ! Et pourquoi ne pas instaurer un quota de députés juifs ? Ou handicapés ? Ou homosexuels ? Ou, encore mieux : un quota de pauvres, qui représenterait mieux, en effet, la population française !
Et pendant qu’il y est, Joffrin, tiens, pourquoi il ne réclame pas un quota de députés socialistes ?

16/06/2006

Libé : c'est un scandâââle !

Encore un mot sur la crise qui ébranle Libération. La réaction la plus réjouissante qui ait suivi l'annonce du départ de Serge July est, sans aucun doute, celle du porte-parole du PCF, un certain Dartigolles, qui trouve "insupportable" qu'un actionnaire "puisse décider qui commande un journal".
Ca, c'est bien vrai. Que le propriétaire d'une entreprise de presse ose s'inquiéter de voir son capital dilapidé en quelques mois, c'est insupportable. C'est même un scandâââle, aurait dit un ancien maître penseur du camarade Dartigolles. Au goulag, l'immonde investisseur qui a le toupet de demander ce qu'on fait de son argent !
Il y a des jours où le coco de service ferait mieux de la boucler.

14/06/2006

Libé sans July

Que Serge July soit débarqué de Libération, cela ne fait rire aucun journaliste digne de ce nom. Qu'on aime ou non Libé, il faut tirer son chapeau à July, dont le départ n'est pas une bonne nouvelle. On peut quand même s'amuser sur deux points :
- désormais, les éditorialistes du journal auront du mal à brocarder les patrons qui demandent de grosses indemnités quand ils sont virés pour mauvaise gestion, leur ex-PDG exigeant, selon Le Monde, un demi-million d'euros pour laisser la place ;
- en revanche, ils vont pouvoir enfin dénoncer les puissants qui s'accrochent trop longtemps à leurs postes, comme ils l'ont récemment fait pour Chirac, au pouvoir depuis 1974, sans faire hurler de rire tous ceux qui lisaient le journal dirigé par July depuis 1973 !