Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2008

Laïcité : revenir à Paul Bert

b2f67607586c9f4a122433035116cf51.jpgLa laïcité est une invention évangélique : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", c’est Jésus qui l’a dit le prem’. C'est au début de la IIIè République que la laïcité a été réinventée par Paul Bert, qui l’a imposée en matière scolaire. Le livre Paul Bert, l’idéal républicain de Jean-Pierre Soisson, qui sort cette semaine, montre bien quel fut le combat des "laïcistes" des années 1880, avec leurs intuitions géniales et leurs excès sectaires. Entre ceux qui pensent que "la République doit remplacer la religion dans la société" et ceux qui estiment que "la religion doit contribuer à la société républicaine", il y a une formidable ambiguïté qui explique, précisément, que le concept recueille aujourd'hui... 70 % d’adhésion populaire !

27/11/2007

Je vous salue Alliot-Marie

Michèle Alliot-Marie s'est rendue au Vatican pour représenter la France au consistoire qui a fait de Mgr Vingt-Trois un cardinal de l’Eglise catholique. Elle est allée saluer à l’hôpital le cardinal Etchegaray, qui se remet péniblement d’une malencontreuse chute dans un ascenseur. Curieux : aucun journal n’a rapporté, dans le discours de la ministre, cette référence à Benoît XVI qui disait dans sa fameuse leçon de Ratisbonne (septembre 2006) que "le christianisme a trouvé son empreinte décisive en Europe" et a noué avec ce continent "une relation élective en marquant profondément son histoire et sa culture". Le général de Gaulle avait dit, lui : "La République est laïque, la France est chrétienne" (septembre 1958). Pourquoi personne n’en a parlé ? Parce que la France est amnésique et que la République s’en tamponne.

20/09/2007

Laïcité souterraine

Déjeuner, hier, à la nonciature apostolique, à Paris. Passionnants échanges avec le Nonce et son équipe sur l’image fluctuante et contrastée de la religion catholique dans notre pays, qui n’est plus depuis longtemps la "fille aînée de l’Eglise". Un exemple. L’ambassade du Saint-Siège est située avenue du président Wilson. Métro Alma-Marceau. Mais en descendant de la rame, ne cherchez pas, sur la carte du quartier établie par la RATP, où est située la nonciature. Pourtant, toutes les ambassades sont indiquées sur ces cartes, en marron. Il n’y a aucun doute : juste en face, sur le plan, est dûment signalée l’ambassade du Kenya ! Mais cette ambassade-là, non. Les agents de la RATP en ont décidé ainsi. Au nom de la laïcité, sans doute.

16/03/2007

Comme disait le Général

"Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne". Il s’amuse, Eric Zemmour, dans le Figaro d’hier. C’est toujours jubilatoire de citer le général de Gaulle, auquel aujourd’hui tout le monde se réfère aveuglément.
Tiens, Eric, pour rigoler, voici une autre citation du général : "Le rôle de la France se confond avec un rôle chrétien. Notre pays ne serait pas ce qu’il est s’il n’était d’abord un pays catholique !" (27 juin 1959). Pas très politiquement correct, le grand Charles !
On pourrait aussi citer le président de la République française se rendant à Rome "témoigner de la fidélité de la France à son héritage chrétien". Mais là, ce n’est pas le grand Charles, c'est le grand Jacques (Chirac, 20 janvier 1996) !

06/03/2007

La République en danger

La CCI de la Haute-Vienne, à l'unanimité, a décidé de solliciter sur certains sujets publics les représentants des principales communautés religieuses du département. Hurlement de la Ligue des Droits de l'Homme, tollé de quelques associations laiques de Limoges : sur l'ouverture des magasins le dimanche, la gestion de l'Aid El Kebir, le parc immobilier de l'Eglise ou le tourisme spirituel, il serait vraiment insensé d'interroger les religieux !
Il y a quelques années, un amiral, haut responsable de la défense nationale, avait ainsi vertement prié les évêques de France, qui s'étaient scandaleusement exprimé sur l'armement nucléaire, de "s'occuper de leurs oignons". C'est vrai, ça, si les responsables religieux commencent à s'occuper de la vie et de la mort des gens, où va la République ?

31/12/2006

A la Croix de bois

Les Petits chanteurs à la Croix de bois ont fêté leur centenaire, samedi, sur France 2. Dommage qu’au lieu de chanter en chœur et en aube des oeuvres de Mozart, Rameau ou Duruflé, ce qu’ils font magnifiquement bien, ils aient accompagné pauvrement, et en jeans, des tubes sans intérêt de vedettes en promo comme Nolwen, Lara Fabian, Nâdiya, Faudel ou Noah. Symbole de cette pauvreté : sur la Une, au même moment, le même Noah assurait la même promo en chantant le même tube avec… les Petits chanteurs d’Asnières !
Dommage aussi que personne, laïcité oblige, n’ait expliqué de quelles "croix de bois" se réclament ces enfants. Pour info, s’ils fêtent leurs cent ans, c’est qu’il a bien fallu, en 1906, réagir à la Loi de séparation de 1905 qui avait anéanti la richesse chorale française en ôtant aux curés les moyens de payer leurs chefs de chœurs !

26/11/2006

Un sacre très, très laïc !

Quel candidat aux présidentielles refuserait de parler à 3.600 responsables catholiques en train de plancher sur la justice ? Sarkozy est venu discuter les propositions des Semaines Sociales de France (samedi), Bayrou et Voynet aussi (dimanche). Seule Ségolène s’est défilée. Officiellement par manque de temps. En réalité, parce qu’elle ne voulait pas donner le sentiment de se rapprocher des cathos avant son sacre laïc, dimanche, par le PS. Elle a eu peur d’entrer à la Mutualité en sentant l’encens !
Déjà, dans sa notice du Who’s Who, elle fait croire qu’elle a fait ses études secondaires au "lycée" d’Epinal, alors qu’elle était interne chez les chanoinesses de l’institution Notre-Dame. Est-ce pour ne pas effaroucher les franc-macs, bouffe-curés, laïcards, anticléricaux et autres libres-penseurs du PS ? Ou aurait-elle un contentieux à régler avec les bonnes sœurs, la Madone du chabichou ?

21/07/2006

Lens : le risque sectaire

De quel droit le maire Guy Delcourt (PS) veut-il interdire le rassemblement annuel des Témoins de Jéhovah dans le stade de sa bonne ville de Lens ? De quel droit s’immisce-t-il entre une entreprise privée louant ses infrastructures et une association cultuelle reconnue par l’Etat, qui a le droit de se rassembler, comme toutes les autres, si elle ne trouble pas l’ordre public ?
Le rôle d’un maire, c’est d’appliquer la loi de la République. Notamment le droit de réunion. Et pas de chercher des noises à des gens dont il ne partage ni les croyances ni les pratiques. Ou alors, il demande aux élus de son parti de militer, pourquoi pas, pour l’interdiction de cette association - envers laquelle je n'ai, pour ma part, aucune sympathie.
Mais accorder des droits comme ça, en fonction de sa propre humeur et à la tête du client, non, trois fois non !

16/07/2006

Le jour du Seigneur

Louis Vuitton, le magasin préféré des touristes japonais, aura-t-il finalement le droit d’ouvrir son magasin parisien le dimanche ? Voilà une polémique bien de chez nous. Car la réponse est dans les mains du juge administratif (que sa formation prédispose, comme au sait, au marketing), seul compétent pour juger les dérogations accordées par le préfet (autre spécialiste bien connu du commerce international) à l’application d’une loi datant de 1906.
Faut-il rappeler que si on ne travaille pas le dimanche, dans nos pays de culture judéo-chrétienne, c’est pour chanter la gloire de Dieu ? Toute autre justification égalitaire ou corporatiste est suspecte. Défendre les petits commerçants ? Mais c’est valable toute la semaine ! Protéger les salariés ? Il suffit de les payer double ! S’il y a des entrepreneurs, des vendeurs et des consommateurs pour ne pas respecter le "jour du Seigneur", est-ce bien à l’Etat laïc de les remettre dans le droit chemin ?