Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2015

En 4 ans, 613 éditeurs en moins !

pile-de-livres.jpgLe Syndicat national de l’Edition (SNE) vient de publier un chiffre désolant, celui des maisons d’édition qui ferment, en France, les unes après les autres – notamment les petites maisons régionales – dans l’indifférence générale des pouvoirs publics et des médias. En quatre ans, près de 20 % des éditeurs français ont disparu, soit 613 structures (sarl, assoc, etc), ce qui est beaucoup. Raison principale : la disparition accélérée des points de vente (un exemple : rien qu’à Dijon, 7 libraires ont fermé en 7 ans). Précision utile : cette baisse vertigineuse n’est en rien compensée par l’édition numérique...

10:25 Publié dans Blog | Tags : édition, sne, livre, dijon, libraires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2014

Des livres qui n'en sont pas

Combats.jpgIl y a quelques jours, je pestais ici contre les livres des Duflot, Batho, Morin, Mélenchon, Hue, Collard et autres Bartolone qui n’ont d’autre but que de permettre à tous ces honorables politiciens d’être invités à la télé. Voici, pour prendre la mesure de cette dérive éditoriale, trois chiffres cités hier par Edistat : le dernier livre de Pierre Moscovici (Combats) a été vendu à 828 exemplaires ; le dernier opus d'Arnaud Montebourg (Antimanuel de politique) a été acheté par 1808 personnes ; et celui de Michel Sapin (L’Ecume et l’océan) a trouvé 346 acquéreurs. De vrais bides. C’est dire si ces pseudo-livres n’intéressent pas le public et ne servent, en effet, qu’à promouvoir leurs auteurs dans les médias !

24/09/2014

Le livre est une fête

Aff-demi-2014.jpgOrganiser un salon du livre comme "Livres en vignes" permet de prendre le pouls d'une société. D'un côté, vous avez une majorité d'écrivains et d'éditeurs heureux de se retrouver dans un bel endroit pour faire la fête, vendre des livres et rencontrer des lecteurs. De l’autre, quelques auteurs qui se la pètent et des éditeurs arrogants, qui, par exemple, annulent leur participation au dernier moment en se contrefichant des efforts qu’ont fait les organisateurs, les libraires et les bénévoles pour les recevoir : chacun pour soi, les autres on s’en fout ! J’ai les noms. Un jour, j’en ferai un livre.

18/08/2014

Rentrée littéraire

duflot.jpg"J'ai essayé d'aider Hollande à tenir ses promesses, de l'inciter à changer la vie des gens, de le pousser à mener une vraie politique de gauche. Et j'ai échoué. Alors je suis partie". Voilà, en résumé, le récit incroyablement prétentieux que publie cette semaine l’ex-ministre Cécile Duflot dans un livre, le premier d’une insupportable série de bouquins politiques indigestes, écrits par des nègres, qui n’ont qu’un objectif : susciter assez de passages "promo" dans les médias pour faire croire qu’on existe encore. "J’ai cru en Hollande", regrette Duflot dans son opus : si c'est vrai, une telle erreur de jugement devrait plutôt la pousser à la discrétion !

10:39 Publié dans Blog | Tags : duflot, livre, verts, édition, médias | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/07/2014

Vendre des livres, quelle horreur !

librairie.jpgLe Centre régional des lettres (CRL) de Midi-Pyrénées vient de relancer une "action" comme seuls les fonctionnaires savent en concocter. Il s’agit d’un protocole d’aide au "projet culturel" des libraires de la région. Bravo ! Les libraires étant devenus le maillon faible de l’économie du livre, c’est là qu’il faut agir, en effet ! Sauf que… le dispositif, très minutieux, exclut expressément le cas d’un écrivain qui serait invité par le libraire à venir signer son dernier livre ! Pas de promo chez nous, ho ! On n’est pas des marchands ! On ne va quand même pas aider les libraires à vendre des livres, quelle horreur !

11:26 Publié dans Blog | Tags : livre, crl, libraires, édition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2014

Autun, ville interdite ?

EV+RR-Paris.JPGLes Editions de Bourgogne ne seront pas, cette année, au salon du livre d’Autun : hier, les organisateurs ont fait savoir à la directrice de cette maison d’édition bien connue des lecteurs de ce blog, qu’elle n’était pas la bienvenue ! Pourquoi cette subite exclusion, cette étrange censure qui stupéfie les autres éditeurs de la région ? Mystère. Les observateurs les plus perspicaces s’interrogent : les Editions de Bourgogne n’ont-elles pas publié, l’an dernier, un petit livre fort bien écrit par… Rémy Rebeyrotte, le maire de la ville d’Autun ? Tiens, tiens ! Amis du livre et de l’édition, tenez-vous à l’écart des campagnes électorales en milieu rural ! 

09:29 Publié dans Blog | Tags : livre, autun, édition, bourgogne | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

31/01/2014

Edition régionale : silence, on coule !

E de B - vitr.JPGEn Bourgogne, le bateau "livre" ne tangue plus, il coule. Irrémédiablement. Et dans une indifférence quasi générale. Dernier épisode, hier, la fermeture de la librairie Berger à Joigny : la troisième ville du département de l’Yonne n’offre plus un seul endroit où l’on peut acheter un livre ! Prochain épisode en mars : pour la première fois, la région Bourgogne a décidé de ne pas participer au Salon du Livre de Paris, vous n’y verrez donc pas les éditeurs bourguignons y présenter leurs créations. Sans librairies et sans salons du livre, expliquez-moi comment un éditeur régional peut survivre ? La fin est proche, les amis !

22/03/2013

Pape : la course folle des éditeurs

 pape.jpgQui va gagner la course au premier livre sur le nouveau pape ? Dès le 6 avril, les éditions Le Rocher/Paroles et Silence sortiront Pape François - Seul l’amour nous sauvera, un recueil de ses textes préfacé par le cardinal Vingt-Trois. Le livre d’entretiens entre le cardinal Bergoglio et le rabbin Abraham Skorka (Sobre el cielo y la tierra) a été acquis par Robert Laffont, et son autre livre-entretien écrit avec son ami Sergio Rubin (El jesuito) par Flammarion. Mais l’ami Michel Cool, qui boucle chez Salvator la première bio en français du pape (François, pape du Nouveau monde), pourrait bien, dès le 29 mars, in extremis, les coiffer tous sur le poteau….

10:53 Publié dans Blog | Tags : pape, édition, livre, bergoglio | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2013

Le suicide des libraires

 librairie.jpgLa plus importante librairie d’Auxerre, à son tour, vient de prier les Editions de l’Armançon et les Editions de Bourgogne de reprendre leurs ouvrages : vendre des livres édités en Bourgogne, c’est terminé, fini, c’est du stock non rentable ! La mort de l’édition régionale est ainsi programmée : qui saura ce que produisent les écrivains locaux si on ne les trouve pas dans les librairies de leur propre région ? Personne n’a donc expliqué aux brillants gestionnaires qui prennent ce genre de décision qu’en tuant la production de livres régionaux, ils précipitaient, forcément, inéluctablement, leur propre mort ?  

21/01/2013

Des écrivains ? En province ?

 Alix-FrBleu.JPGAvant, quand le Club des Ecrivains de Bourgogne recevait à Dijon, comme chaque mois, quelque prix Goncourt, académicien français ou écrivain de grande réputation, France Bleu Bourgogne consacrait une heure d’émission, avant la conférence, à ce visiteur. Mais ça, c’était avant. L’émission d’une heure s’est réduite à 7 minutes dans le journal du soir, puis à une simple annonce technique. L’ordre est venu de la rédaction nationale de France Bleu : les écrivains, la littérature, tout ça, c’est prise de tête, stop, on arrête ! Les provinciaux, ces ploucs, sont bons qu’à écouter de la zizique, allons !


06/08/2012

Carte postale de Saint-Ho

 StHO-Corn-dédic.JPGPetite ville d’eaux nichée au cœur du Morvan, Saint-Honoré-les-Bains tenait, ce dimanche, son salon du livre. J’ai été très honoré de parrainer cette manifestation sympathique et bien organisée, que Simone Rignault, maire de l’endroit, voulait redynamiser. Pari tenu. La fête a réuni plus de trente écrivains, nationaux et locaux, tous ravis de prendre, en plein mois d’août, un "bain de livres à Saint-Ho". Y compris un mémorialiste nomme Raymond Poulidor qui avait déjà traversé Saint-Ho… lors de son dernier Tour de France en 1976 ! Et aussi des éditeurs, un libraire, un journaliste animateur, des bénévoles, des promeneurs, des passionnés d’histoire ou de poésie : amis du livre, salut et bravo !

10:02 Publié dans Blog | Tags : livre, saint-ho, édition, morvan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/08/2012

Sale temps pour le livre

 librairie.jpgEt si les pouvoirs publics accordaient à la librairie le millième de l’intérêt qu’ils portent à l’automobile ? Non loin de Dijon, la grande librairie Camponovo de Besançon est au bord de la fermeture. A Dijon même, on a vu récemment fermer les librairies Damidot, Thibaud, la Librairie du Voyageur, Agora et Grangier. Non loin de la Puisaye où j’habite, à Briare, la librairie Histoire d’en lire (photo) a fermé il y a deux jours. Partout, en province, les points de vente de livres disparaissent, et ceux qui restent voient leurs ventes chuter dramatiquement. Question : comment les livres se vendront-ils quand il n’y aura plus de librairies en dehors des grandes villes ? Un monde s’écroule, dans le silence général…

21/05/2012

Lettre à Aurélie Filippetti

 Filipetti.jpgMadame la Ministre,

    Votre volonté d’être élue aux prochaines législatives dans votre région lorraine est légitime et respectable. Mais j’ai cru comprendre qu’en cas d’échec, vous ne seriez plus ministre de la Culture. Alors, s’il vous plaît, n’y allez pas ! Ne prenez pas le risque. Dans ce monde politique inculte, desséché, consumériste et clientéliste, François Hollande a placé à la tête de ce ministère une femme sachant ce qu’est un éditeur, un écrivain, un libraire, un salon du livre, un droit d’auteur, un poème : si vous saviez l’espérance que cela suscite, partout en France, droite et gauche confondues, chez les amoureux du livre ! N’y allez pas, Madame la Ministre ! S’il vous plaît !

 

26/04/2012

Le journalisme d'après

Victoire2012.jpgLe journalisme évolue. De mon temps, les journalistes politiques préparaient de grands articles faisant le bilan de la campagne au lendemain du scrutin, en essayant de se renouveler par rapport à toutes les infos originales qu’ils avaient déjà livrées à leurs lecteurs. Aujourd’hui, ils gardent les meilleurs témoignages et les infos les plus croustillantes pour en faire des livres à sortir aussitôt après l’élection : Les coulisses d’une victoire, La dernière campagne, La victoire empoisonnée, Les dessous d’une campagne, etc, etc. En rajoutant le nom du vainqueur juste avant le bouclage, à l'imprimerie, le dimanche soir, pour sortir dans la semaine ! Et on s’étonne qu’il n’y ait plus rien à lire dans les journaux…

02/02/2012

Les derniers secrets du Vatican

DSV-Couv.JPGC’est aujourd’hui que sortent en librairie Les derniers secrets du Vatican (éd. Perrin). Pour un écrivain, la sortie d’un nouveau livre est comme une naissance, joie et angoisse mêlées. Bonheur d’être allé au bout de deux ans d’enquête et d’écriture. Inquiétude de savoir si le livre va trouver son public. Les secrets du Vatican, paru en 2009, avaient intéressé (55.000 ex + 10 traductions étrangères + une édition de poche). Puisse son petit frère l’imiter, grandir et faire son chemin. Allez-y, plongez dans ces nouvelles histoires peu connues, parfois stupéfiantes ! Sinon à quoi ça sert que Lecomte, il se décarcasse ?

10:04 Publié dans Blog | Tags : vatican, livre, secrets, édition | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/12/2011

Des nouvelles de Lucette Desvignes

LUC-Cover.JPGLes Editions de Bourgogne publient cette semaine un très agréable petit recueil de "Nouvelles à chuchoter au crépuscule" signées par Lucette Desvignes. Membre du Club des Ecrivains de Bourgogne, la romancière et dramaturge Lucette Desvignes est la seule d’entre nous à être régulièrement traduite aux Etats-Unis. Amis dijonnais, l’auteur dédicacera son livre à la librairie Chapitre (ex-Lib’ de l’U) ce samedi 10 décembre à partir de 15h30 : voilà une idée de petit cadeau sympa pour un papa ou une maman qui aime la littérature, n’est-il pas ?

23/09/2011

On se retrouve à "Livres en Vignes" !

Chateau vignes.JPGCe soir, inauguration de la quatrième édition du salon "Livres en Vignes" qui se tient ce week-end au château du Clos de Vougeot (Côte d’Or), au cœur du vignoble bourguignon. Samedi et dimanche, venez rencontrer Patrick de Carolis, Noëlle Chatelet, Françoise Laborde, Denis Tillinac, René Guitton, Jean-François Pitte et 80 autres écrivains nationaux et régionaux. La Bourgogne, terre de Lamartine, Colette, Romain Rolland, Marie Noël, Jacques Lacarrière et Henri Vincenot, va montrer, une fois de plus, qu’elle sait recevoir les amoureux du livre et du vin !

16/09/2011

Des livres très... primaires !

Livre-Sego.jpgIl y a quelque chose de malsain dans la prolifération de livres politiques qui, en cette rentrée préélectorale, pollue et parasite toutes les librairies du pays : c’est leur prix, entre 2 et 8 euros, qui fait apparaître tous les autres livres, les vrais, comme étonnamment chers. Evidemment, le futur candidat qui signe l'ouvrage ne perçoit pas d’à-valoir et peu de droits d’auteur, puisqu’il devra faire entrer le coût du livre dans ses comptes de campagne ! Et comme son bouquin ne sert qu’à justifier ses passages télé et radio, il se fiche totalement du montant des ventes et du revenu qu’elles vont générer. Malsain, je vous dis !

27/06/2011

Des Bourguignons dans le sac de plage

Cover-Bussy-R.JPGCover-RdesPapes.JPGCover-Pays-DC.jpgLe Club des Ecrivains de Bourgogne vous donne un conseil d’ami : ne partez pas en vacances sans glisser dans votre sac de plage les livres publiés, en ce printemps 2011, par trois de ses membres : Bussy Rabutin, le libertin puni, par Daniel-Henri Vincent (Ed. Perrin) ; Le Roman des Papes, par Bernard Lecomte (Ed. du Rocher) ; Le pays d’où je viens, par Didier Cornaille (Ed. Albin Michel). Le Club boucle cet été sa quatrième saison, jalonnée de rencontres et de publications. Comme chaque année, il sera partenaire du salon "Livres en Vignes" les 24 et 25 septembre. D’ici là, bon été ! Et bonnes lectures !

23/06/2011

Le livre perd du terrain

Salon Lyon-0.JPGDans l’indifférence des responsables politiques de tous bords, le monde de l’édition se rétrécit comme peau de chagrin. Dernière mauvaise nouvelle : le salon "Place aux livres", qui réunissait à Lyon chaque automne des dizaines d’éditeurs régionaux, a rendu l’âme, lui aussi. Pour les Editions de Bourgogne, par exemple, c’était un rendez-vous professionnel majeur. Mais qui s’en soucie ? Il ne faut pas être bien malin pour observer qu'en région, le livre, la littérature, l’édition, tout ça, cela rapporte tellement, tellement moins de voix que le cinéma ou le sport !