Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2009

L'affaire Farewell

Cov Bunker.jpgIl faut absolument voir le film de Christian Carion qui sort mercredi sur les écrans. L’affaire Farewell et l’expulsion par Mitterrand des 47 espions soviétiques en mars 1983, fut révélée par le journaliste Thierry Wolton dès 1986. Pour ceux que cela intéresse, je précise que j’ai complété le dossier avec mes sources soviétiques de l’époque dans Le Bunker (JC Lattès, 1994). Je passe en revue, notamment, la liste des expulsés – j’en ai personnellement connu quelques-uns. Ce qui est étonnant, c’est qu’il ait fallu deux décennies pour que cette formidable histoire fasse l’objet d’un film. Il faudra encore du temps pour que tout ce qui touche à l’histoire du communisme et à ses complicités en Occident, notamment en France, soit traité normalement par les historiens et les artistes…

15/09/2009

Le dernier symbole

C’est aujourd’hui que paraît en anglais The Lost Symbol, le nouveau roman de Dan Brown, qui fait suite au Da Vinci Code et à Anges et Démons. L’auteur ne "dévoile" pas, cette fois, les mystères et les turpitudes du christianisme, mais ceux de la franc-maçonnerie. Même procédé, même succès prévisible. Mise en place : 5 millions d’exemplaires. C’est dingue. Avant même que le livre soit traduit en français (chez JC Lattès), trois livres sortiront (chez Robert Laffont, chez Michel Lafon et au Fleuve Noir) pour décrypter, contester et corriger les éléments d’histoire et d’ésotérisme qui constituent la trame du scénario. Et d’autres plus tard, sans doute. Voilà un auteur qui, à chaque nouveau best-seller, enrichit une demi-douzaine d’éditeurs !

14/09/2009

Il y a 20 ans, le Mur...

Cover Pape-Lénine.jpgLe vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin approche. D’ici le 9 novembre 2009, de nombreux livres vont sortir pour raconter cet événement. Je voudrais rappeler, pour qu’on ne l’oublie pas complètement dans la liste de ces ouvrages, que j’ai écrit un livre sur le rôle de Jean-Paul II dans cette aventure, qui a été récemment réédité sous le titre Le pape qui fit chuter Lénine (éditeur : CLD, diffusion : Sodis). Que le pape polonais ait joué un rôle majeur dans l’effondrement du communisme européen, plus personne ne le met en doute. Mais qu’a-t-il fait exactement, quand et dans quel pays ? Vouloir expliquer la chute du Mur sans rappeler l’action de Jean-Paul II, franchement, ce serait dommage… 

11/08/2009

Vive la Puisaye-Forterre !

YR-août09.JPG   Très sympa, le papier que l'Yonne Républicaine consacre, ce matin, au petite livre publié par les Editions de Bourgogne sous le titre Il était une fois la Puisaye-Forterre (cf ci-contre sur ce blog). Le journaliste explique très bien que cet ouvrage, destiné au grand public, est à la fois une synthèse et une première. Il n’existait pas de présentation globale de la Puisaye : de son histoire mouvementée, de ses grands hommes, de ses atouts économiques et touristiques. Voilà un vide comblé ! A tous ceux que le sujet intéresse, je dédicacerai l’ouvrage ce samedi 15 août, de 10h à 12h30, à la librairie Jofac, à Toucy – une des capitales de la Puisaye !

 

10/08/2009

Bientôt "Livres en Vignes"

pivot tast.JPGLa deuxième édition de la fête "Livres en vignes", qui célèbre chaque année le livre et le vin au château du Clos de Vougeot (Côte d’Or), se prépare. Elle aura lieu les 26 et 27 septembre. La liste des participants est quasiment arrêtée. Chacun peut la consulter sur le site www.livresenvignes.com ainsi que le programme complet, les débats, les animations, les prix à décerner, etc. C’est Bernard Pivot qui présidera cette deuxième édition. Il sera entouré de Luc Ferry, Jean-Robert Pitte, Philippe Meyer, Denis Tillinac, Claude Villers, Michel Quint et quelque soixante autres d’écrivains, nationaux et régionaux, qui auront tous de respectueux égards pour ce lieu très cistercien, pour les livres qu’on y dédicacera et pour les bouteilles qu’on y dégustera…  

08/08/2009

La chute du roi Lire

Les gens achètent de moins en moins de livres. C’est un éditeur qui vous le dit. Et c’est l’Insee qui le confirme dans une étude parue hier : en 2006, les ménages ont consommé moins de 0,5 % de leurs dépenses en livres, soit 30 % de moins qu’il y a trente ans. Cette baisse, sensible depuis 1995, est commune à toutes les générations. Si les jeunes achètent moins de livres, quelques phénomènes comme Harry Potter évitent aux statistiques de connaître la chute libre, grâce soit rendue aux best-sellers ! Pour être juste, c’est l’écrit en général qui morfle : les Français dépensent de moins en moins pour lire les journaux, notamment les jeunes générations (moins de 0,3 %). Une époque s’en va, avec ses bonheurs, ses habitudes, ses références. Si je parle de la chute du roi Lire, y en a encore combien qui rigolent ?

20/07/2009

Retour de Vendée

Allée.JPG   Retour de Vendée, où les écrivains bourguignons étaient ce week-end les invités d’honneur du Salon du livre vendéen, qui se tient dans une forêt, au lieu-dit le "refuge de Grasla". C’est au cœur de cette forêt, entre Les Brouzils et la Rabatelière, que se sont réfugiés les habitants du coin lors des massacres de Vendée, l’hiver 1793-94. Un lieu de mémoire émouvant, qui stupéfie les visiteurs. Surtout quand ils y trouvent, très bien installés sous les grands arbres, quelques dizaines d’écrivains en train de dédicacer leurs livres ! Six auteurs et six éditeurs venus de Bourgogne ont été accueillis de façon exceptionnelle. Il n’y a pourtant rien de commun entre la Vendée et la Bourgogne. Merci les Vendéens !

 

15/06/2009

Retour de Nice

Nice signatures-1.JPGRetour du salon du livre de Nice, qui est un des plus agréables de la saison, même s’il est davantage celui des people et des romans de plage que celui des documents historiques ou des essais intellos. Nice, c’est la détente ! Bonne organisation, atmosphère détendue. Se battre pour exister entre Jean-François Kahn et Malek Chebel, qui attirent les foules, est plutôt rigolo. L’ami Malek est un vendeur hors pair. Il est le seul écrivain suffisamment gonflé pour attirer l’attention d’une grosse dame en lui disant, avec un sourire ravageur : "Madame, vous n’avez jamais lu un seul de mes livres… et cela se voit !" La dame, interloquée, s’approche. Et repart avec le Coran sous le bras. Grandiose.

06/06/2009

Un dîner à Metz

jean_miot_1b.jpgDiner avec Jean Miot au "Magasin des Vivres", à Metz, en marge du Salon du livre. L'ami Jean a tout dirigé : le Figaro, l'AFP, la Fédération nationale de la presse française, etc, etc. Et le jury du Prix de l'Humour politique. A 70 ans, l'ancien bras droit de Robert Hersantl a gardé intacte sa passion pour la presse, dont il a fait un livre (photo ci-jointe). Et pour la bouffe. L'animal est gastronome émérite et oenologue patenté. Un repas avec lui chez Christophe et Delphine Dufossé, dans le cadre somptueux de la "Citadelle", tient du rituel quasi religieux : c'est une cérémonie, une prière complexe, une communion silencieuse, une méditation en plusieurs temps, l'esquisse d'une epectase...

 

19/05/2009

Vu à la télé

Retour du salon du livre de Saint-Louis. Il n'y a pas que les politiques qui parasitent l'activité éditoriale. Il y a aussi les présentateurs de télé. Un visage connu sur le petit écran, même s'il ne sait pas écrire, même s'il n'a rien à dire, vendra toujours quelques dizaines de milliers de livres en parlant de sa mère, de son père, de sa cuisine ou, le plus souvent, de lui-même : Patrick Sébastien, Sophie Davant, Françoise Laborde, Catherine Laborde, Annie Lemoine, Philippe Bouvard, Bruno Masure, Davis Pujadas, Nelson Montfort et quelques autres occupent ainsi les vitrines des libraires et monopolisent, bien sûr, les plateaux télé. Question perverse : et si, parmi tous ces bouquins de cironstance, il y avait un livre, un vrai ?

09/05/2009

Demain à Saint-Sauveur

Photo St-Farg.JPGRendez-vous ce dimanche au Salon du livre de Saint-Sauveur, dans l'Yonne. Au programme, la présentation du dernier livre des Editions de Bourgogne : Il était une fois la Puisaye-Forterre, où tous les amoureux de cette petite région au nom compliqué mais aux paysages intacts retrouveront le passé mouvementé de ce territoire : les celtes, la bataille de Fontenoy, la guerre de Cent Ans, Jeanne d'Arc, le jansénisme, etc, etc. Sur la cover du livre figure le château de Saint-Fargeau (photo ci-dessus), un des lieux mythiques de la région avec le chantier médiéval de Guédelon. C'est la région de Colette et de Pierre Larousse : c'est dire si le livre y est vénéré ! A demain au salon !

03/05/2009

Le papiste en blouson

G Gilbert-1.JPGRencontré le père Guy Gilbert, ce dimanche, au salon du livre de Saint-Jean d'Angély. L'homme fascine les foules, et notamment les jeunes. Il a fait le plein, ce week-end, lors de deux rencontres-débats et... lors de sa messe dominicale. Son blouson clouté, sa tignasse grise, son charisme et son bon sens n'expliquent pas tout. L'homme est généreux, sincère, courageux. En voilà un qui ne se gêne pas pour défendre le pape et l'Eglise ! Seul problème : quand il dédicace ses livres, moi, je peux rentrer chez moi : il monopolise tout l'intérêt des visiteurs pour les sujets religieux ! Sans rancune, Guy, et bon vent !

30/04/2009

"C'est vous le nègre ?..."

Faire un livre, croyez-moi, c’est long et difficile. C’est pourquoi je fonds d’admiration devant tous ces responsables politiques dont on imagine l’emploi du temps (terrible) et le travail (colossal), et qui publient pourtant, à répétition, de fascinants ouvrages qui encombrent étals des libraires et plateaux de télévision : Ma part de vérité (Hollande), Que faire ? (Cohn-Bendit), Femme debout (Royal), Pour aimer l’Europe (Sarnez), Abus de pouvoir (Bayrou), Mes quatre vérités (Karoutchi), L’Alternative (Kahn), Ma différence (Estrosi), Pour en finir avec le vieux socialisme (Valls), Demain comme hier (Lang), De l’audace ! (Delanoë), Vivre autrement (Lepage), Le liquidateur (Moscovici), etc, etc. Mais à quelle heure écrivent-ils tout cela, ces génies du stylo, ces demi-dieux de la plume ?

19/04/2009

Ecrire avec les dents

Autun 09-1.JPGPassé le week-end au Salon du livre d’Autun, en Saône-et-Loire. J’aime bien Autun, qui est, avec Chalon et Auxerre, une des villes les plus sympas et les plus authentiques de toute la Bourgogne. Son maire, Rémy Rebeyrotte, un socialiste qui allie l’engagement social à l’intelligence économique, y est pour quelque chose. Son évêque, Mgr Benoît Rivière, aussi. Invité à signer mes Secrets du Vatican, j’ai dédicacé une cinquantaine de livres. Pas mal, en ces temps de récession où, de fait, les acheteurs de livres se font moins pressants. Message à l'attention des jeunes auteurs : ne vous faites aucune illusion, les lecteurs, aujourd’hui, il faut aller les chercher avec les dents !

09/04/2009

Une bouffée de littérature

Rouaud-2.JPGIl y a les amoureux des livres, et il y a les fondus de littérature. Jean Rouaud, invité hier à Dijon du Club des Ecrivains de Bourgogne, fait partie de la seconde catégorie. L’ancien vendeur de journaux devenu prix Goncourt en 1990 poursuit une œuvre littéraire exigeante, dont La femme promise est le dernier avatar. Pour l’apprécier, il faut se laisser prendre la main par l’auteur et le suivre aveuglément au seul son de ses mots, au seul rythme de ses phrases. En voilà un qui ne fait aucune concession au système mercantilo-télévisuel qui transforme les écrivains en perroquets ou en pizzaïoli. Nous avons passé une très belle soirée. Merci Jean, et bon vent !

29/03/2009

La digue, la digue...

Montaigu-1.JPGCarte postale envoyée du "Printemps du Livre" de Montaigu, en Vendée. Ambiance détendue, accueil chaleureux, pas mal de monde, un peu moins d’achats - mais c’est la crise. Beaucoup d’échanges avec les lecteurs de passage. A part la grimace dégoûtée de l’inévitable intello anticléricale effarée qu’on puisse consacrer un livre à Jean-Paul II et un autre au Vatican, la plupart de mes interlocuteurs dénoncent la pensée unique dans les médias et la diabolisation du pape – même si celui-ci suscite rarement la sympathie chez les cathos français. Ceux-ci sont secoués, c’est clair, mais je suis frappé par le bon sens opposé par la majorité d’entre eux, comme une digue, au tsunami idéologico-médiatique du dernier week-end !

14/03/2009

En direct du Salon du livre

Panneau Bourg.JPG Six éditeurs bourguignons au Salon du livre de Paris ! Six courageux, six valeureux représentants d'une région tristement sous-développée sur le plan éditorial. Comparée à la région Paca, de l'autre côté de l'allée K, nous faisons pâle figure. La Bourgogne, au patrimoine culturel incomparable, compte deux fois moins d'éditeurs que le seul département des Bouches-du-Rhône ! Mais nous sommes là, à présenter vaillamment nos livres, nos BD, nos poèmes, nos romans, avec la bénédiction de la Drac, le soutien du CRL et la sympathie active de quelques journalistes influents. Mais, comme l'an dernier, dans la plus grande indifférence... des élus bourguignons. Le livre, en Bourgogne, combien de divisions ?

07/03/2009

Une soirée à Champignelles

Champigelles.jpgChampignelles, dans l’Yonne. Un village de 1.100 habitants, au cœur de la Puisaye, qui fleure bon Spirou et Fantasio. C’est là que j’ai donné une conférence hier soir, à la demande de son maire, l’ami Jacques Gilet, sur les « Secrets du Vatican ». Dans la salle : 86 personnes, toutes venues des villages alentour. J’ai parlé deux heures, porté par ce public aussi attentif que sympathique. Livres vendus et dédicacés à la sortie : 32. Un bon score, pour le plus grand plaisir du libraire de Toucy, venu en voisin. Loin des bruits de la ville, des débats académiques et des polémiques médiatiques : une soirée comme on aimerait en vivre plus souvent…

06/03/2009

L'humour de l'académicien

DF tribune-2.JPGEmouvant, déchirant et pétillant Dominique Fernandez ! Hier soir, à Dijon, l'auteur de Ramon était l'invité du Club des Ecrivains de Bourgogne, à l'occasion de ce livre étonnant et magnifique qu’il a écrit sur son collabo de père. Simple, drôle et réactif, le nouvel académicien : son TGV ayant plus d’une heure de retard (c’est désormais une habitude à Dijon), il a participé en direct sur son portable, depuis sa place de train, à l’émission de France Bleu Bourgogne dont il était l’invité, Les Grandes personnes, avant de sauter du train et, portable à l'oreille, de courir terminer le dernier quart d’heure dans le studio qui, par chance, est à côté de la gare de Dijon-Ville ! Il en rit encore. Merci pour votre humour, Dominique !

13/02/2009

Rendez-vous à La Cloche

Ce soir, à Dijon, première présentation en province de mes Secrets du Vatican. Rendez-vous à l’hôtel de La Cloche à 18 heures. C’est Perrin, l’éditeur, qui invite. C’est fou le nombre d’obstacles qui se dressent sur la route d’un éditeur, petit ou grand, désireux de faire connaître un livre : incident technique à l’impression ou à la livraison, grève générale à la veille de la diffusion, distribution chaotique des premiers exemplaires, actualité parasitant les comptes-rendus de presse, maladie d’un journaliste ayant aimé le livre, grèves sauvages de la Poste plombant les invitations, difficultés financières des futurs "salons du livre" à travers la France, menace de grèves le jour de telle ou telle conférence à venir, etc. Etre éditeur, de nos jours, est un apostolat.