Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2019

Retour vers le XXe siècle

manif.jpgIl faut le reconnaître : la CGT de Philippe Martinez, au moins, est fidèle à elle-même. C’est-à-dire à son passé communiste. Les rodomontades de son chef, ses éléments de langage parfois ahurissants, ses slogans archaïques, les drapeaux brandis dans ses défilés, tout concourt à montrer que ce syndicat aujourd’hui très minoritaire est resté, corps et âme, enraciné dans le XXe siècle. Le monde tourne, la France change, mais la CGT n’évolue pas. Une question, pourtant, taraude nombre d’observateurs : quelqu’un a-t-il prévenu Martinez et ses camarades que le communisme a disparu de nos pays il y a plus d’un quart de siècle ?

17/12/2019

Un mal étrange

greve-ratp.jpgDe quel mal étrange souffre le peuple français pour dépenser autant de son énergie, de son temps et de son argent, y compris pendant les fêtes, à bloquer l’indispensable réforme de son système de retraites ? Tout le monde sait que l’augmentation de l’espérance de vie oblige à choisir entre trois options : soit baisser le montant des pensions, soit augmenter les cotisations, soit repousser l’âge de la retraite. Alors, on fait quoi ? Tout le reste - maladresse du gouvernement, confusion dans les médias, surenchères partisanes, rivalités entre syndicats, défense des régimes spéciaux, postures idéologiques - est secondaire. Et, disons-le, suicidaire !

08:20 Publié dans Blog | Tags : grèves, cgt, retraites | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/12/2019

Une autre affaire Cahuzac ?

Delevoye.jpgL’affaire Delevoye sera-t-elle l’affaire Cahuzac du quinquennat Macron ? Mais comment peut-on être à ce point irresponsable ? Le type avait "oublié" qu’il touchait 5.000 euros par mois, comme ça, en plus de son boulot, sans rien faire ! Et c’est lui qui est chargé d’expliquer les avantages de la réforme des retraites au bon peuple ? Comment s’étonner qu’une grande part de la population ne fasse pas confiance à ses dirigeants ? Et que les syndicats, ou ce qu’il en reste, se servent de cette défiance populaire pour prendre leur revanche, à coup de blocages corporatistes, sur les gilets jaunes de l’an dernier ? Décidément, l’amateurisme de ce gouvernement me sidère...

14/12/2019

Et les travailleurs du spectacle ?

métro.jpgUne pensée pour tous les travailleurs du spectacle, des comédiens aux machinistes, qui vont se retrouver au chômage technique en cette période de fêtes. J’ai connu cela en 2007, quand les grèves des transports ont fusillé le spectacle de Robert Hossein sur Jean-Paul II (dont j’étais le consultant). Le Palais des Sports à moitié vide, la tournée en province annulée, l’espoir brisé d’une tournée internationale : je revois l’ami Robert jeter l’éponge, un soir, en pleurant, sous un déluge d’applaudissements désolés. Mais la culture, le spectacle, la scène, la fête, quelle importance, par rapport aux régimes spéciaux de la Sncf et de la Ratp ? Allez, camarades, tous ensemble : "On ne lâ-che rien !"

13/12/2019

La France en marche arrière

manifs,grèves,culture,République,gilets jaunes,CGTLa France régresse grave. L’hiver 2018 a vu le pays bloqué chaque samedi par quelques dizaines de milliers de braves gens incapables de se donner des porte-parole, de formuler leurs revendications, de rédiger un tract ou de négocier quoi que ce soit avec quiconque. L’hiver 2019 voit le pays bloqué par quelques syndicalistes archaïques et fortement minoritaires exigeant, à coup de slogans infantiles, le retrait d’une réforme des retraites qu’ils n’ont pas lue. Et si les malheurs de la France venaient principalement d’un effondrement dramatique de la culture politique républicaine, aujourd’hui remplacée par les insultes, les fake news, les violences et la haine ?

12/12/2019

C'est quoi, la "convergence des luttes" ?

noussommeslepouvoir1-720x490.jpgMais qu'est-ce donc que la "convergence des luttes" ? C'est un concept né à la fin du XIXe siècle, quand une poignée de révolutionnaires professionnels (Marx, Engels, Lénine, Trotski) établit que la "classe ouvrière" ne parviendrait jamais à éliminer les patrons et les bourgeois si elle ne regroupait pas suffisamment de catégories de "prolétaires" déterminés à renverser le régime capitaliste. En décembre 2019, c’est pareil : il s'agit toujours, au nom de la "lutte des classes", de fédérer un maximum de manifestants et de grévistes afin de renverser le régime capitaliste. Ce qui, les historiens vous le confirmeront, n’est pas une mince affaire.

07/12/2019

Georges Marchais, le retour !

g-marchais.jpgMerci les cheminots ! Le succès de la grève du 5 décembre a suscité, dans les médias, comme un bain de jouvence : ce vendredi, en effet, on a vu revenir sur les plateaux de télé des militants ouvriers au parler cru, à la mauvaise foi époustouflante, à la démagogie abyssale, qui nous ont rappelé, à nous, les vieux, la logorrhée inimitable du camarade Georges Marchais : "Les attaques du gouvernement et du patronat", la sacro-sainte "convergence des luttes", "Y a qu’à faire payer les riches", etc, voilà qui nous renvoie à notre jeunesse ! Allez, s’il vous plaît, encore un effort : "Taisez-vous, Elkabbach", "Liliane, fais les valises !", on en redemande !

05/12/2019

La France vue d'ailleurs

grèvistes.jpgVue de l’étranger, l’image de la France se brouille. Chacun sait, hors de nos frontières, que notre système d’assurance-maladie et d’assurance-retraite est le plus avantageux du monde. Nos amis allemands ou américains ne comprennent pas pourquoi des syndicats représentant moins de 5 % des travailleurs du pays bloquent durablement la France qui bosse, plombent le petit commerce à la veille de Noël et dissuadent les touristes étrangers de visiter Paris pendant les fêtes… tout cela pour défendre des régimes sociaux que 76 % des Français, selon l’Ifop, veulent abolir ! Vous vous rappelez la phrase de Sylvain Tesson : "La France, ce paradis peuplé de gens qui se croient en enfer !"

22/11/2019

Avant la grève des cheminots...

carte sncf.jpgEst-ce un hasard si la Cour des comptes a publié, quinze jours avant la grève du 5 décembre, un rapport sur la SNCF qui dénonce les voyages gratuits dont bénéficient les grands-parents, parents, conjoints et enfants des cheminots ? Les "sages" de la Cour ont calculé que cela concernait environ 1,3 million de personnes, et que cela coutait plus de 200 millions d'euros par an à la SNCF (en manque à gagner, bien sûr). L’avouerai-je ? Ne le répétez pas, mais il y a une vingtaine d’années, j’ai eu pour petite amie une cheminote… ce qui me valait, en effet, de voyager gratuitement en train ! Vous croyez que je devrais aller manifester le 5 décembre ?

22:17 Publié dans Blog | Tags : sncf, cgt, cheminots, grève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2019

Pour le maintien des inégalités

martinez 3.jpgLes syndicats CGT et FO, qui se disaient naguère "progressistes", se battront donc jusqu’au bout pour le maintien des inégalités dans le calcul des retraites. Rappelons que la retraite, c'est-à-dire la "pension brute moyenne en équivalent carrière complète" (je cite, par prudence, le rapport de la Cour des comptes de juin 2019) est actuellement de 3.705 € par mois à la RATP et de 2.636 € à la SNCF, contre seulement 2.206 € dans la fonction publique... déjà très favorisée par rapport aux salariés du privé. Le souhait que leurs enfants retrouvent demain ces avantages exorbitants explique que ces privilégiés bloqueront le pays le 5 décembre et au-delà. Tous unis pour que, surtout, rien ne change !

11:02 Publié dans Blog | Tags : sncf, ratp, cgt, fo, retraite, grève | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/10/2019

Micromégas et le chemin de fer

grèves.jpgVous imaginez la perplexité de Micromégas, le géant venu de Sirius, en constatant qu’en 2019, une poignée de cheminots peut décider d’un coup, sans prévenir quiconque, de dérégler tout le système ferroviaire de la cinquième puissance de la Terre ? Et plonger dans le désagrément, voire la détresse, des millions d’enfants partant en vacances, de personnes âgées ayant décroché un rendez-vous médical, de travailleurs ayant des missions prévues depuis des mois ? Comment peut-il comprendre, Micromégas, que ce sont les mêmes Terriens irresponsables et suicidaires qui ont imaginé et construit cette invention géniale : le chemin de fer ?

10:43 Publié dans Blog | Tags : tgv, sncf, grève, cgt | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/04/2019

Age de la retraite : ça coince !

martinez 3.jpgLa polémique sur l’âge de la retraite est significative : si notre régime politique n’est plus capable d’assumer le fait que 2 + 2 = 4, il est mal barré ! Constatons d’abord une évidence que personne ne met en doute : l’espérance de vie augmentant sensiblement, il faut forcément repousser l’âge de la retraite si l’on ne veut pas baisser le montant des pensions. Voilà. C’est simple. Sauf que ça coince. Et que l’’évidence se fracasse sur le mur des manœuvres politiciennes, des magouilles syndicales, des intérêts catégoriels, de l’irresponsabilité médiatique et des surenchères extrémistes. Comment croire en la démocratie dans ces conditions ?

22/02/2019

CGT : la faute à l'Etat !

cgt.jpgTombé ce matin sur un pitbull de la CGT qui hurlait dans le poste – mais pourquoi crient-ils dans les micros ? – que l’échec des négociations entre syndicats et patronat sur l’assurance-chômage étaient dues, évidemment, à Macron, et que c’était à l’Etat de prendre les décisions qui fâchent ! Ben tiens ! L’Etat, l'Etat, l'Etat, toujours l’Etat ! Et si la CGT, qui représente 1 % des travailleurs du privé, vivait au moins des cotisations de ses membres, et non des subventions des pouvoirs publics ? Est-il normal que les habitants de Dijon déboursent 100.000 euros (!) pour financer le prochain congrès de la CGT, à Dijon, en mai prochain ?

10:06 Publié dans Blog | Tags : cgt, syndicats, dijon, etat, macron | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/01/2019

Comme au bon vieux temps

acte X.jpgEncore une bonne nouvelle ! Je viens d’apprendre que les "gilets jaunes", mécontents des chiffres donnés par la police lors des manifs, ont décidé de compter eux-mêmes leurs manifestants. Cette idée géniale, la CGT et FO l’avaient eue à la Libération, et pendant 70 ans, à chaque défilé, on a eu deux chiffres, l’un "selon la police" et l’autre "selon les organisateurs". Demain soir, on vous dira que l’acte X du mouvement a rassemblé 70.000 personnes "selon la police" et 450.000 "selon les organisateurs", comme au bon vieux temps. Bien sûr, cela ajoutera encore à la confusion générale, mais au moins, voilà qui nous rajeunit !

30/04/2018

On n'est plus en 1884...

1er-mai.jpgLa journée du 1er mai, demain, va illustrer de façon pathétique l’état politique et social du pays. Pendant que la France se repose et que Macron visite l’Australie, à quoi serviront ces défilés syndicaux maigrelets, ces banderoles, ces cornes de brume, ces slogans ancestraux et ces postures politiciennes en faveur de la vieille "convergence des luttes" à laquelle plus personne ne croit ? On n'est plus en 1884, ni en 1936, ni en 1945. Tout ce folklore poussiéreux est destiné à masquer une réalité désolante : à force de se politiser, les syndicats français ont perdu le contact avec la population active et n’existent qu’en s’opposant à tout ce qui bouge. Et, surtout, bien sûr, en ne lâchant rien.

15:34 Publié dans Blog | Tags : syndicats, cgt, 1er mai | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/04/2018

Les mots qui déraillent

greves-sncf.jpgDès lors qu’elle fait l’actualité, une grève tourne très vite à la guerre des mots. Et dans toute guerre, la censure fait rage. Avez-vous remarqué que, sur les plateaux télé, il est interdit de dire que les cheminots sont des "privilégiés" (silence, les agriculteurs), que les usagers sont "pris en otage" (à cause des récents attentats), ou qu’il existe en France une "gréviculture" (parce que Le Pen a employé ce mot) ? Bon, évidemment, il est aussi malvenu de dire que la réforme de la Sncf est absolument indispensable, et que la CGT, en déclin, se positionne surtout en vue des élections professionnelles de la fin de l’année…

00:05 Publié dans Blog | Tags : sncf, grève, cgt, mots | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/03/2018

Une grève qui va faire mal

pepy.jpgPardon d’y revenir, mais vu de province, je vous jure que cette grève va faire un mal de chien. Quand Guillaume Pepy, à la radio, demande benoîtement aux usagers de la Sncf de "différer leur voyage", je voudrais lui faire respectueusement remarquer qu’en sus de tous les braves gens qui se voient conchier leur lundi de Pâques, il y a des millions de Français qui, figurez-vous, ne pourront pas "différer" leur trajet quotidien pour aller au travail, ou déplacer un entretien d'embauche, ou reporter un rendez-vous médical obtenu six mois plus tôt, ou décaler un examen ! Pfff ! Les travailleurs, les chômeurs, les gens malades, les jeunes, combien de divisions ?

14:41 Publié dans Blog | Tags : grève, cgt, sncf, pepy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2018

On arrête de bosser, et alors ?

greve-sncf.jpgJe suis fasciné par le désintérêt des médias parisiens – dont les rédacteurs en chef, il est vrai, ne prennent pas le train pour aller au travail – pour l’invraisemblable grève qui, à partir de mardi, va paralyser la Sncf deux jours sur cinq pendant trois mois. Enrayer ainsi le fonctionnement d’une  grande puissance économique comme la France est une folie. Des millions de gens prennent quotidiennement le train pour aller au bureau, des millions d’autres ont besoin du train pour aller négocier, rencontrer, contracter, produire, vendre, livrer ! Et voilà qu’à Paris, on fait comme si ce n’était qu’un léger désagrément ! M’est avis que le retour sur terre va être douloureux…

11:46 Publié dans Blog | Tags : grèves, sncf, travail, cgt | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2018

Le suicide de la SNCF

affluence-gare.jpgFaut-il que le statut des cheminots soit avantageux pour que la CGT déclenche, à l'annonce de sa réforme, une riposte aussi cataclysmique ! Pas de transport ferroviaire en France, deux jours sur cinq, pendant trois mois ! Venez prendre mon TER habituel (Joigny-Sens-Paris) le matin ou le soir, vous comprendrez qu’un tel blocage mettra à genoux, au bout de deux ou trois semaines, la cinquième puissance économique du monde. Déjà que la désorganisation générale de la SNCF (retards, suppressions, surbooking, pannes) faisait enrager la population, attendez-vous à voir s'effondrer définitivement l’image de cette malheureuse entreprise qui faisait, naguère, la fierté du pays !

08:49 Publié dans Blog | Tags : sncf, ter, cgt, grèves, cheminots | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |