Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2012

Le nez de Cléopâtre

Fr-Hollande.jpgA quoi tient le destin d’un peuple ! On a toujours dit qu’à trois semaines près, en 1974, Giscard aurait sans doute manqué son élection : la courbe commençait tout juste à redescendre. C’est ce qui est arrivé à Balladur en 1995. C’est ce qui arrive à Hollande en 2012 : on sent bien que le temps joue contre le candidat du PS, essoufflé et quasi atone : il est en campagne ininterrompue depuis un an, il a déjà tout dit et son contraire, comment peut-il encore intéresser, a fortiori convaincre ? Le timing d’une campagne, c’est le nez de Cléopâtre : s’il eût été plus court… Tiens, imaginez que les flics new-yorkais, déboulant du Sofitel, aient eu dix minutes de retard lorsque DSK s’apprêtait à décoller pour Paris, le 15 mai dernier !

09:38 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, timing, cleopatre, dsk |  Facebook | | Lien permanent

30/03/2012

Adieu à Jean Offredo

offredo.jpgJean Offredo nous a quittés. A 68 ans. Il était malade depuis très longtemps, mais il avait gardé jusqu’à ces dernières années sa verve et sa curiosité. Amis depuis la fin des années 70, nous avions en commun le journalisme, la foi et la Pologne. Il était le seul d’entre nous - journalistes et publicistes - à avoir interviewé un certain Karol Wojtyla à Cracovie bien avant qu’il ne devienne le premier pape polonais. Le livre qu’il publia en 1979 aux éditions Cana sous le titre Nous, chrétiens de Pologne, peut se relire aujourd’hui comme un document de référence, lumineux et prémonitoire. Adieu Jean. Et merci.

08:20 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : offredo, pologne, wojtyla |  Facebook | | Lien permanent

29/03/2012

Les points faibles de Sarko

sarko.jpgSeuls les journalistes n’ont rien vu venir : le candidat Sarkozy a refait son retard sur son concurrent socialiste, tétanisant le petit monde médiatique qui l’avait déjà enterré sans fleurs ni couronnes. Sarko peut-il encore être réélu ? Oui. Ce qui risque de le plomber, chez nombre d’électeurs de droite, ce n’est ni son bilan, ni son programme, mais : 1) ses quelques dérapages irrespectueux, méprisants ou grossiers, notamment le célèbre "Casse-toi pauv’con" ; 2) sa désinvolture dans la gestion des hommes (Kouchner, Proglio, Mitterrand, Val, Carolis, etc). C’est le passé ? Certes, mais il pèsera lourd, le 22 avril, dans l’isoloir… 

28/03/2012

Le point faible de Daniel Cohn-Bendit

Dany.jpgOn sent que Daniel Cohn-Bendit enrage de n’être pas dans la course à l’Elysée. Mais, au fait, pourquoi diable n’est-il pas le candidat des Verts ? Parce qu'il aurait été aussitôt broyé, déchiqueté par la machine médiatique : alimentée par internet, celle-ci est devenue si impitoyable et si cruelle qu’en quelques jours, le candidat Cohn-Bendit aurait été pulvérisé par le rappel en boucle de ses erreurs de jeunesse : ses propos pédophiles dans son livre Le Grand Bazar, en 1975, et cette vidéo où, chez Pivot, en 1982, il vante avec gourmandise "les caresses des petites filles de 5 ans". Il enrage, Dany, mais il a eu raison de ne pas réveiller le monstre.

27/03/2012

Hollande et les religions

religions.jpgVoilà qui est quand même ennuyeux : de plusieurs sources fiables, François Hollande ne connaît rien en matière religieuse. Résultat : il est fragile et instable sur ce terrain qu'il maîtrise mal. Ses fiches sur la laïcité, l'euthanasie, la recherche sur les embryons, l’aide à la procréation et l’adoption homosexuelle, en général inspirées par le Grand Orient de France, sont corrigées de façon brouillonne par certains de ses proches plus modérés (R. Badinter, J.P. Mignard, M. Touraine, C. Evin, etc) jusqu’à être illisibles.Cela pose un vrai problème dans un domaine qui demande, de nos jours, des convictions fortes et précises...   

08:17 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, religions, laïcité, go |  Facebook | | Lien permanent

26/03/2012

Le point faible de Jacques Cheminade

Cheminade.jpgJ’ai commencé à égrener, la semaine dernière, le "point faible" de chacun des candidats aux présidentielles. Pour Jacques Cheminade, je voudrais en souligner le "point fort", qui figure dans son programme électoral : il veut réduire à "dix-quinze jours" le trajet entre la Terre et la planète Mars. Ce n’est pas idiot. D’abord, il a raison, on perd vraiment trop de temps dans les transports. Ensuite, c’est vrai, le paysage n’est pas si varié qu’on ne risque de s’ennuyer pendant le voyage. Enfin, plus vite on ira sur Mars, et plus vite on en sera revenu. Le premier tour approche : je me tâte…

25/03/2012

C'est pas juste !

cassez.jpgTous les candidats à l’Elysée le disent : on peut tout faire en France, à condition que ce soit dans la justice. Vaste programme. Tiens, au hasard, pourquoi la femme de Borloo a été interdite de politique sur France 2, contrairement à celle de Montebourg ? Pourquoi Michèle Alliot-Marie a été virée du gouvernement à cause de ses liens avec Ben Ali, et pas Frédéric Mitterrand ? Pourquoi Jacques Cheminade a eu ses 500 signatures, et pas Dominique de Villepin ?Pourquoi Dominique Strauss-Kahn est-il revenu libre de New York alors que Florence Cassez croupit toujours dans sa prison du Mexique ? Etc, etc !

24/03/2012

Une journée chez les Prémontrés

Mondaye.jpgUne journée dans un monastère, une fois par an, ce devrait être obligatoire pour tout le monde. A l'abbaye Saint-Martin de Mondaye, en Normandie, j'ai rencontré des moines "prémontrés" (ils sont une cinquantaine, au total, dans cet ordre qui date du XIIIè siècle) aussi sympathiques que dynamiques, dont une poignée de jeunes pleins de projets et d'enthousiasme. Ces contemplatifs en chape blanche terrorisent apparemment la République puisqu'ils ont été expropriés en 1791, ré-expulsés en 1880 et à nouveau chassés en 1903 - pour revenir, à chaque fois, proposer du silence, de l'accueil, de l'amour, de l'espérance et de la paix...

23/03/2012

Debout, les vieux !

rotonde-de-saint-lazare.jpgDans l'immense gare Saint-Lazare rénovée, à Paris, j'ai compté exactement 4 x 16 = 64 places pour s'asseoir. Pour quelques dizaines de milliers de petits vieux, de mamies fatiguées, de femmes enceintes et de voyageurs handicapés ! J'ai vu un papy malheureux risquer à la fois sa vie et sa valisette dans les embouteillages alentour pour aller s'asseoir, de l'autre côté de la rue d'Amsterdam, sur un banc public, épuisé, en attendant l'heure de son train. Mais à quoi pensent les architectes de la Sncf ? Sans doute ont-ils en tête ce vieux dicton cheminot : "Saint-Lazare ? Lève-toi et marche !"

22/03/2012

Le point faible de Mélenchon

melenchon.jpgJean-Luc Mélenchon a un vrai talent. Il tire les larmes, dans ses meetings, quand il évoque les luttes ouvrières de naguère, Jaurès et la "Sociale", la dictature du prolétariat, l'appropriation des moyens de production, l'Internationale, la vraie gauche, quoi ! Le problème c'est qu'il s'est aussi identifié, sans nuances, avec les derniers communistes de ce temps, fils et petits-fils des dinosaures marxistes-léninistes, partisans du pacte avec Hitler en 1939, nostalgiques de Thorez et de Marchais, envahisseurs de Budapest et de Prague, adorateurs de Brejnev et de Ceaucescu, défenseurs du Goulag et des prisons psychiatriques. Lourd héritage, camarade !

21/03/2012

Trop de livres tue le livre

plume.jpgRentré du Salon du Livre de Paris avec les boules. Il y a actuellement, sur les rayons des libraires, tenez-vous bien... 166 livres consacrés aux présidentielles ! Les deux tiers sont vite faits mal faits, ne dépasseront pas quelques centaines d’exemplaires et partiront au pilon sitôt l’élection passée. Mais comme les auteurs sont majoritairement des journalistes politiques, ils se critiquent mutuellement, s’auto célèbrent et se co-invitent du matin au soir, monopolisant les plateaux, les micros, les émissions, les colonnes des journaux, les débats et les vitrines… au détriment du reste de la production, évidemment. C’est agaçant.


20/03/2012

Le point faible de Marine Le Pen

Marine-priant.jpgMarine Le Pen est intelligente et rationnelle. Elle veut "dédiaboliser" le FN et faire oublier les excès, dérapages et rodomontades de son vieux père. Or, paradoxalement, c’est là son point faible : le noyau dur de l’électorat FN, soit 3 ou 4 % du corps électoral, a longtemps vibré à ces excès, dérapages et rodomontades ! La fille de "Jean-Marie" va sans doute séduire quelques franc-tireurs près à s’encanailler avec un FN rajeuni, genre Gilbert Collard, mais elle va heurter ses vieux grognards nationalistes, xénophobes, tous-des-pourris, y-ena-que-pour-les-juifs, on-est-pas-des-pédés, gnangnangnan, qui en ont déjà ras-le-front...


19/03/2012

Le CSA, KTO et Al Jazeera

AlJeezira.jpgAttention, scandale à l'horizon. Dans quelques mois, la richissime chaîne de télévision arabe Al-Jazeera va lancer, en français, une chaîne info en continu destinée à concurrencer LCI, BFM-TV et I-Télé réunies – en débauchant au passage, bien sûr, des journalistes français. Or, dans quelques jours, on saura si le CSA autorise ou non la chaîne catholique parisienne KTO à s’installer sur la TNT. Il paraît que c’est mal barré. On risque donc de voir en France cette situation unique en Europe : l’omniprésence d’une puissante chaîne musulmane et l’absence délibérée d’une chaîne chrétienne ! Etonnant, non ?


08:30 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : télévision, al jazeera, kto, tnt |  Facebook | | Lien permanent

18/03/2012

La Coupole, c'est fini !

La Coupole.JPGLa Coupole, c’était la brasserie la plus conviviale de Montparnasse. Le meilleur rapport qualité-prix pour le petit déjeuner en terrasse. Et voilà que d’un coup, le petit-dej est passé de 8,40 € à… 11,50 € ! Comme ça, hop, + 26 %, tiens, pourquoi pas ? Dans le même temps, les beaux croissants d’antan ont fait place à de banales viennoiseries, et le café est devenu de la flotte. Une désolation. Comme beaucoup de journalistes, j’irai donc prendre mon petit déj ailleurs. La Coupole appartient au groupe Flo : je serais curieux de connaître le salaire du directeur de chez Flo qui a eu cette brillante idée !

17/03/2012

Le point faible de François Bayrou

Bayrou.jpgFrançois Bayrou, d’après Ipsos-Le Point, est le candidat préféré des Français - ce qui ne veut pas dire qu’ils voteront pour lui. C’est aussi le mien. Sa maturité et son bon sens en font le candidat idéal pour tous ceux qui veulent montrer qu’ils ne se reconnaissent ni dans le socialisme ni dans le sarkozysme. Pourtant, Bayrou traîne comme une casserole une erreur politique, une seule : n’avoir pas préféré Sarkozy à Royal au second tour de 2007, même du bout des lèvres, même en faisant la grimace. Cinq ans plus tard, il va probablement lui manquer entre un et deux millions d’électeurs de centre-droit qui ne veulent à aucun prix du PS, et qui ont très peur qu’il ne recommence !

08:30 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : bayrou, présidentielles |  Facebook | | Lien permanent

16/03/2012

Le point faible d'Eva Joly

eva-joly.jpgLe point faible d’Eva Joly, ce n’est ni son accent ni son look décalé ni ses idées bizarres, ce sont… les dirigeants des Verts ! Ecoutez-les se répandre en propos grinçants et dévastateurs sur le maintien de sa candidature ! Dès lors que Cécile Duflot, Noël Mamère et leurs acolytes ont mené à bien leur négociation d’arrière-boutique avec François Hollande, dès lors qu’ils sont tous assurés de décrocher une circonscription législative, eh bien ! il fallait s’y attendre : tous ces écolos qui guignent d'abord un fauteuil de député – voire, pour certains, un portefeuille ministériel – n’ont qu’un objectif, un seul : assurer au plus tôt, et sans réserves, l’élection de François Hollande !

 

15/03/2012

Dans les coulisses de l'Elysée

Orcival-bouteille.JPGSoirée instructive et détendue, hier soir, au Sofitel-La Cloche de Dijon : le Club des Ecrivains de Bourgogne recevait François d’Orcival, de l’Institut, pour ses deux livres sur l’Elysée, ce palais fantasmatique dont il connaît le moindre recoin et la moindre historiette – depuis la duchesse de Berry jusqu'à Carla Bruni en passant par la IIème République et la mystérieuse parenthèse de l'Occupation. L’auteur, qui est aussi éditorialiste politique, nous a sorti, le temps d’une rencontre très amicale, de toutes les petites polémiques, insultes et autres intolérances de l’actuelle campagne présidentielle. Merci François !



14/03/2012

Le point faible de François Hollande

FrHoll.jpg"A chacun selon son travail ", prône François Hollande dans son livre de campagne. Un peu osé, sous la plume d’un homme qui, je le rappelle, n’a jamais travaillé de sa vie : jamais fondé un garage, ouvert un restaurant, coordonné un chantier, dirigé un service, vendu un produit, créé une maquette, inventé un prototype, engrangé une récolte, conduit un camion, diffusé une méthode, animé un festival, creusé une tranchée, dessiné un logo ou joué sur une scène ! Pendant 30 ans, il a participé à des réunions politiques, déjeuné avec d’autres élus et mené des campagnes électorales. Comme disait Rivarol : "C’est un terrible avantage que de n’avoir rien fait, mais il ne faut pas en abuser".


13/03/2012

Toutes des potiches ?

lapix.jpgLa semaine dernière, 45 associations féministes (45 !) ont publié un manifeste sur le manque de femmes "expertes" à la télévision. Un brûlot qui fait passer pour des plantes vertes toutes les Karine Le Marchand, Béatrice Schönberg, Claire Chazal, Géraldine Muhlamnn, Anne-Sophie Lapix, Mélissa Theuriau, Marina Carrère d’Encausse, Ariane Massenet, Laurence Ferrari, Elisabeth Tchoungui, Sophie Davant, Alessandra Sublet, Daniela Lumbroso, Françoise Joly et Guilaine Chenu, Audrey Pulvar et Natacha Polony, Laurence Haïm, Mémona Hintermann, Martine Laroche-Joubert, etc, etc, etc. Toutes des potiches, vraiment ?


12/03/2012

Les contre et les contre

Pulvar.jpgLes médias français, globalement, sont à l’image de la pénible interview de Jean-François Copé chez Laurent Ruquier, samedi soir, sur France 2. Face à Sarkozy ou à son représentant, il y a deux catégories de journalistes : ceux qui sont contre, et ceux qui sont contre. En gros, 50 % d’hostiles à Sarko (comme Natacha Polony) et 50 % de favorables à Hollande (comme Audrey Pulvar). De Canal + à France Inter, de France 2 à France Culture, cela s’appelle le pluralisme. Heureusement qu’il y a la presse écrite. Et, on les oublie souvent, quelques millions d’électeurs…