Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2020

A la Sorbonne, que des reçus !

Bonnet-d-ane-en-tiu-gris-dia-59cm.jpgLes syndicats SNESUP, UNEF et CGT ont donc obtenu qu’un juge valide leur demande d’interdire, cette année, à la Sorbonne (Paris 1), les notes inférieures à 10, au motif qu’à l’heure du télétravail, un quart des étudiants de cette université ne sont pas en mesure de suivre les cours à cause de difficultés d’accès au numérique. Leur est-il arrivé de penser qu’en France, en 2020, un jeune homme de 21 ou 22 ans qui n’est pas fichu d’emprunter, louer ou utiliser un ordinateur... n’est peut-être pas fait pour poursuivre des études supérieures ? Un mien ami qui enseigne régulièrement au Niger, en Algérie et en Afghanistan me dit que ses étudiants, en apprenant cette histoire, sont morts de rire !

21/05/2020

Enfin un vrai événement !

politique.jpgOuf ! Quel soulagement ! Cette fois, c’est sûr, juré, craché, il y a bien eu une divergence entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe ! Dans les médias, c’est l’euphorie : trois mois qu’on attendait cela ! Les journalistes en ont tellement marre de parler du coronavirus que le moindre accroc institutionnel, la plus petite broutille partisane, le plus infime hoquet politicien permettent de remplir des heures d’antenne et des pages de journaux, en retrouvant goulûment les experts, les spécialistes, les analyses et les spéculations d’antan ! Après trois ans d’entente quasi parfaite entre les deux hommes et à l’issue d’une crise d’une violence inouïe, vous mesurez l'importance de l'événement ?

19/05/2020

La France, façon puzzle

Logo_du_Groupe_LaREM_à_l'Assemblée_Nationale.pngC’est l’Histoire qui le dit : en cas de crise grave, les nations sont plus fortes quand elles sont unies autour de leurs dirigeants – quitte à les remplacer, bien sûr, quand la crise est finie. Mais les Français sont nuls en histoire. Chez nous, il y a toujours des gens qui torpillent le retour au travail (la CGT à Sandouville), qui sabotent la reprise économique (les Gilets jaunes à Toulouse) ou qui dézinguent le gouvernement 24/24 quoi qu’il fasse (Le Pen, Mélenchon). La palme revient, ce mardi, aux 17 députés LREM élus sur le nom de Macron et qui, à la veille d’une terrible épreuve économique et sociale pour le pays, viennent de retirer à Macron sa majorité parlementaire : un tel sens de la désunion méritait un coup de chapeau !  

09:13 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, lrem, nation, unité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/05/2020

Le salut viendra du passé !

coronavirus,politique,ISF,L'avenir, c'est devant. Mais la classe politique française n'est à l'aise que repliée sur son passé, le regard dans le rétroviseur. Alors que la crise économique commence à envahir dangereusement l’horizon, écoutez-les, tous, à ressortir leurs vieux drapeaux ! En arrière, toutes ! A gauche, la mesure la plus souvent évoquée pour financer le gigantesque déficit à venir, c’est, tenez-vous bien, le rétablissement de l’ISF ! A droite, pour remettre d’aplomb l’hôpital public, on s’oriente, mais oui, vers une réforme des 35 heures ! Le salut viendra du passé : tous ensemble, en route vers le Front popu, de Gaulle, l’autogestion, les Gilets jaunes, le Conseil national de la résistance et la convergence des luttes !

10:28 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, politique, isf | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2020

Gouverner, c'est choisir ?

police....jpgLes Français pourront-ils aller passer leurs vacances en Italie ou en Espagne ? Tollé général : ce serait faire circuler le virus ! Devront-ils passer leurs vacances en France ? Tollé général : ces restrictions de nos libertés sont insupportables ! L’Etat débloque-t-il une aide pour l’automobile et l’aéronautique ? Tollé général : il n’y en a que pour les gros ! Le gouvernement débloque-t-il 18 milliards pour le tourisme ? Tollé général : et la culture, et le sport ? Les cafés et restaurants seront-ils ouverts cet été ? Tollé général : c’est le meilleur moyen pour provoquer une nouvelle vague de la pandémie ! Resteront-ils fermés ? Tollé général : c’est un tout un pan de notre économie qui va mourir ! Qui disait "gouverner, c’est choisir" ?

15/05/2020

Des mots pour le dire...

Nouveau-Petit-Robert-Dictionnaire-De-La-Langue-Francais.jpgComme il est rassurant que la langue vive, qu’elle s’enrichisse constamment de mots anciens ou nouveaux, inusités ou créés de toutes pièces ! On ne peut confiner une langue, au contraire, elle s’enrichit de tous les aléas. Nous avons ainsi quelques occasions d’enrichir le Larousse et le Robert de l’an prochain, à commencer par coronavirus et Covid 19. Mais il y a aussi : geste barrière, déconfinement, reconfinement, distanciation sociale, chloroquine, cas contact, traçage, quatorzaine, masque FFP2, patient zéro, R zéro, attestation dérogatoire, comorbidité, asymptomatique, cluster… Ah, j’oubliais, dans la section des noms propres : Raoult, Didier (prof).

14/05/2020

Le virus a fait des victimes

hulot.jpgHeureusement, ceux-là n’ont pas succombé physiquement au coronavirus. La pandémie leur aura pourtant laissé des séquelles… médiatiques ! Je veux parler de l’ex-ministre Agnès Buzyn, pour sa désastreuse interview au Monde ; l’écrivaine Leïla Slimani, pour son journal euphoriquement bobo de la crise ; Philippe Wahl, pdg de La Poste, pour son incapacité à adapter ce service public au confinement ; Christophe Prudhomme, le médecin aux indignations à géométrie variable ; Nicolas Hulot et Juliette Binoche, pour leurs indécentes recommandations sur le monde d’après… Bon, qu’ils se rassurent : les médias n’ayant aucune mémoire, tout cela n’a aucune importance !

11/05/2020

Les médias et la CGT...

cgt.jpgLa sidération des journalistes face aux mots d'ordre de la CGT a quelque chose d’émouvant. Mes jeunes confrères ont visiblement du mal à comprendre que l’objectif principal de ce syndicat marxiste-léniniste n’est pas le bien-être des ouvriers, mais le remplacement du système libéral par un régime collectiviste. A-t-on remarqué, pendant la période du confinement, la discrète réélection à la tête de la CGT-Cheminots de Laurent Brun, un communiste pur et dur pour qui la société se divise en exploiteurs et en exploités, lesquels doivent favoriser par tous les moyens la "convergence des luttes" pour renverser le pouvoir capitaliste ? Si j’étais le patron de la SNCF, je me ferais du mouron…

10/05/2020

Les "premiers romans" attendront !

lubr.jpgIl fallait s’y attendre. On découvre, en lisant Livres Hebdo, la première conséquence de la fermeture des librairies pendant deux mois : les éditeurs, qui sont restés avec près de 5.000 titres sur les bras, vont évidemment privilégier, d’ici l’été, les "locomotives" comme Leïla Slimani, Jean-Marie Le Clezio, Tatiana de Rosnay, Woody Allen, Bernard Minier, Guillaume Musso ou Joël Dicker. Ils sacrifieront logiquement au passage un grand nombre de "premiers romans", d’auteurs peu connus ou de sujets difficiles, bref, tout ce qui fait le charme de la profession. Le retour sur terre va faire un mal de chien…

09/05/2020

Astérix contre le Coronavirus

martinez 2.jpgNous sommes en 2020 après Jésus-Christ. Toute la France est occupée à lutter pour remettre l’économie en marche malgré le coronavirus. Toute ? Non ! Un syndicat peuplé d’irréductibles militants marxistes-léninistes résiste encore et toujours… au capitalisme !  La CGT, qui ne représente plus aujourd'hui que  2,6 % des travailleurs du pays, a réussi, par des manœuvres juridiques tordues, au nez et à la barbe de toutes les autres organisations professionnelles, à bloquer la reprise du travail à l’usine Renault de Sandouville, se fichant complètement du retour à l’emploi de milliers de salariés. Vous entendez les Germains, les Goths, les Helvètes et les Romains hurler de rire ?

09:47 Publié dans Blog | Tags : renault, cgt, coronavirus | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2020

Une prime scandaleuse

presse.jpgL’écoute des radios, ce matin, montre bien que la France, décidément, est un pays ingouvernable. Le gouvernement a-t-il décidé, hier, de verser une prime de 1.000 à 1.500 euros à tous les personnels  des Ehpad ? Aussitôt, trois catégories de Français réagissent bruyamment dans les médias : 1) ceux qui proclament que ce n’est pas assez et que c’est un scandale ; 2) ceux qui déplorent que cette décision soit si tardive et que c’est un scandale ; 3) ceux qui estiment que tout le monde devrait toucher cette prime et que c’est un scandale. Bref, cette prime est un scandale. Macron démission !

09:34 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, ehpad, macron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2020

La France en vert et rouge

Ecluses-1 - Copie.JPGCe n’est pas pour critiquer, mais franchement, la division de la France en départements verts et rouges, c’est du pipeau. La vraie différence entre les territoires, elle est entre la province et l’Ile-de-France, évidemment ! Prenez, près de chez moi, dans l’Yonne, le site très tranquille de Rogny-les-Sept-Ecluses : zone rouge ! Pas question de s’y promener avant longtemps ! Alors qu’il suffit de traverser le pont, en haut des écluses, pour se retrouver à Briare… en zone verte ! Et cette situation absurde se prolonge bêtement sur 250 km : la rive droite de la Loire en rouge (Bourgogne), la rive gauche en vert (Centre) ! Loin, très loin du métro parisien…

06/05/2020

Mais que fait l'Etat ?

balance.jpgEntendu à la télé, ce matin, cette statistique imparable : en huit semaines de confinement, j’aurais pris 2,7 kilos. J’en appelle donc à l’Etat, et ce à plusieurs titres. D’abord, j’exige évidemment du gouvernement qu’il me verse une aide financière, et tout de suite ! Ensuite, j’estime pouvoir bénéficier d’un droit imprescriptible à perdre ces kilos superflus : je vais appeler le maire de ma commune pour savoir ce qu'il a prévu pour me faire perdre du poids. Enfin, je vais déposer une plainte auprès de la Cour de justice pour inculper le ministre de la Culture qui n’a rigoureusement rien fait, sachez-le, pour les écrivains confinés devant leur ordinateur. Ce qui est un vrai scandale. Allez, tous ensemble : Macron, démission !

05/05/2020

A tous les amis du livre...

librairie_berlin.jpgA partir du 11 mai, les librairies seront à nouveau ouvertes. Un seul mot d’ordre : allez-y en masse ! C’est en leur achetant un maximum de livres qu’on permettra aux libraires, cassés par huit semaines de confinement, de se refaire une santé économique. On n’achètera pas comme avant, on le sait grâce à l’exemple des librairies allemandes qui ont rouvert le 20 avril : il paraît que le lecteur dûment masqué ne flâne plus dans le magasin, qu’il ne tripote plus les livres, qu’il sait quel titre il vient acheter et qu’il repart aussi sec. Il faudra du temps pour retrouver, d’un rayon à l’autre, tous les plaisirs d’antan. En attendant… lisez !

04/05/2020

C'est scandaleux !

masks.jpgComment voulez-vous que les Français aient confiance en quiconque, tant ils entendent tout et le contraire de tout ? Un jour, il est scandaleux que les masques ne se trouvent qu’en pharmacie où ils sont réservés prioritairement aux personnels soignants ; le lendemain, il est scandaleux que les masques soient disponibles par millions dans les grandes surfaces alors que les personnels soignants en ont tant besoin. Un jour, il est scandaleux que le gouvernement ignore à ce point les élus locaux ; un autre jour, il est scandaleux que le gouvernement se décharge à ce point sur les élus locaux. Bon, au moins, il y a dans tout cela une logique, une vérité, une constante : c’est scandaleux !

08:48 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, médias, masques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/05/2020

Qui pour remplacer Macron ? (suite)

coronavirus,Macron,opposition,politiqueLe sondage publié par le JDD de ce matin risque fort d'énerver tous les internautes désœuvrés qui passent leurs journées à déverser leur haine d'Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Selon l'Ifop, en effet, s’il fallait remplacer Macron, les Français choisiraient Marine Le Pen (20 % des sondés, ce qui n'est pas énorme). Ou Sarkozy (même score). Viennent ensuite, loin derrière, les habituels Mélenchon, Bertrand, Baroin, Hollande, Royal, Pécresse (entre 8 et 15 %). Puis d'autres, au score encore plus insignifiant. Le vrai problème politique, en France, est qu’il n’y a pas d’alternative, et qu’aucune personnalité de poids ne se dégage pour fournir une solution de secours en cas de crise institutionnelle !

02/05/2020

La télé, c'est l'angoisse !

coronavirus,télévision,culture,TVJusque-là, le confinement était relatif : on s’embrassait toujours, sur le petit écran, dans "Amour, gloire et beauté", "Plus belle la vie" et "N’oubliez pas les paroles". Mais les tournages se sont arrêtés à la mi-mars et les réserves s’épuisent. A partir de ce week-end, la télé va multiplier les rediffusions : anciennes séries rabâchées, vieux spectacles ressortis des archives et films cultes vus et revus jusqu’à la nausée. La culture réduite aux premiers épisodes des "Feux de l‘amour" et à la vingt-cinquième rediff des "Bronzés font du ski", cela fait peur. Comme l’info quand elle se fait par Skype à partir de studios déserts. Que du réchauffé, du moche, du vieux, du vide. L’angoisse, vous dis-je !

30/04/2020

Un coup d'oeil dans le rétro...

retro-interieur.jpgDes nouvelles de Piotr Pavlenski ? Du réchauffement climatique ? Des Mémoires de Woody Allen ? Des incendies géants en Australie ? De Gabriel Matzneff ? Du Brexit ? De Cédric Vllani ? Du célibat  des prêtres ? De Carlos Ghosn ? Des violences faites aux femmes ? De Philippe Barbarin ? De la Crimée ? De François de Rugy ? Des migrants de la porte de la Chapelle ? De Rachida Dati ? Des réfugiés à la frontière turque ? De Philippe Martinez ? De la guerre au Yémen ? D’Agnès Buzin ? De la menace nucléaire nord-coréenne ? De Pénélope Fillon ? De l’opération Barkhane ? De Roman Polanski ? Des municipales à Lyon ? De Benjamin Griveaux ?

29/04/2020

Bravo les journalistes !

journl.jpgUne crise aussi violente et complexe ne se décline qu’en termes contradictoires : santé et/ou liberté ; hôpitaux et/ou entreprises ; prudence et/ou courage ; argent public et/ou futurs impôts ; Etat central et/ou échelon local ; cafés-restaurants et/ou reconfinement ; etc. Voulez-vous une contradiction de plus ? Moi qui suis souvent sévère ici même avec les médias, je vous invite aujourd’hui à saluer l’extraordinaire travail de la plupart des rédactions pendant cette période où les bureaux sont vides, les régies désertes, les techniques imparfaites et les infos souvent suspectes. Une fois n’est pas coutume, reprenez avec moi : bravo les journalistes !

27/04/2020

Ni avant, ni après...

couv1538bd.jpgPlus j’entends dire à la télé qu’il ne faudra pas reprendre notre vie d’avant, plus j’entends spéculer sur ce que sera le monde d’après, et plus je crois que l’important, c’est ce que sera notre vie pendant… C’est-à-dire pendant la période où le coronavirus, mystérieux et meurtrier, sera tapi dans l’ombre de toutes nos activités, plombant l’économie, minant la vie sociale, asséchant la culture… et qu’il faudra bien vivre avec ! Désolé pour les philosophes, les rêveurs et les naïfs : tant que l’humanité n’aura pas trouvé un traitement contre la maladie, ou un vaccin pour s’en protéger, il n’y aura pas plus de retour au passé que de projection dans l'avenir. Il n’y aura que l’obligation de vivre…

23:40 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, futur, économie, vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |