Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2020

L'avenir de Macron...

B972309.jpgIls m’escagassent grave, les politiciens qui spéculent à la télé sur l’avenir de Macron. Faut-il leur rappeler que les vraies difficultés sont devant nous, et que leurs piapias n’ont rigoureusement aucune prise sur le futur ? Rappelez-vous… En 1920, Clemenceau, le "Père la Victoire" de 1914-18, se présente aux présidentielles : il est balayé ! En 1945, Churchill, le "vieux lion" britannique vainqueur des nazis, se présente aux élections : il est battu ! En 1946, le général de Gaulle, sauveur de la France, est désavoué par l’Assemblée nationale et renvoyé à ses chères études ! Alors, parier sur l’avenir de Macron après la crise du coronavirus, franchement…

24/04/2020

Au lieu de s'envoyer des insultes...

gordian-knot-big-gold.jpgEt si, au lieu de s’envoyer des insultes, des crachats et des anathèmes, on acceptait cette vérité de bon sens que les principales questions posées par le coronavirus n’appellent pas une réponse par oui ou par non ? La dernière en date, par exemple, sur les prochaines vacances : oui, cet été, l’intrusion de vacanciers venus de Paris ou du Grand Est risque d’apporter le virus dans les stations balnéaires de régions encore préservées ; mais oui, aussi, sans l’arrivée de ces vacanciers, lesdites stations balnéaires sombreront dans une misère économique et sociale insupportable. Voilà, maintenant, mettez-vous à la place des responsables nationaux ou locaux qui doivent trancher la question…

23/04/2020

Parfois j'ai honte pour mon pays

10436.jpgLa scène se passe dimanche dernier dans le VIIIe arrondissement de Paris. Dans l’église St-André-de-l’Europe aux portes soigneusement fermées, le curé dit sa messe dominicale "confinée", c’est-à-dire sans personne dans l’assistance, servi par trois paroissiens en guise d’enfants de chœur. Tenez-vous bien : un voisin "bienveillant" téléphone fissa à la police pour dénoncer le curé ! Des policiers arrivent, entrent dans l’église armes au poing (violant la loi de 1905) et expulsent les trois servants de messe ! On imagine ce que ce voisin délateur, en 1942, aurait fait des familles juives de son quartier. Parfois, franchement, j’ai honte pour mon pays.

22/04/2020

Le retour des communicants

influenceurs.jpgSale temps pour l’information. La fin du confinement est en vue, et chacun prépare l’après-11 mai. Conséquence : ce ne sont plus des acteurs, des témoins ou des victimes qui défilent dans les médias, mais des communicants (du transport aérien, des grandes surfaces, des cafés et restaurateurs, du football professionnel, etc) chargés d’expliquer que dans leur domaine, ce n’est pas pareil, que c’est particulier, qu’il faudra faire des exceptions... sauf, bien sûr, à fermer boutique et licencier tout le monde ! La défense des intérêts privés n’est pas illégitime, naturellement, mais il ne faudrait pas que les journalistes soient dupes…

21/04/2020

Les militaires l'avaient bien dit...

PHOc1b3b412.jpgIntéressante interview, dans le Figaro de dimanche, du député européen Arnaud Danjean, qui explique qu’en 2008 et 2013, les "Livres blancs sur la défense et la sécurité" avaient parfaitement intégré et développé le risque majeur d’une pandémie massive dévastatrice (juste derrière les attentats terroristes et les attaques informatiques). Il ajoute : en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis aussi ! Mais dans nos sociétés, les analyses des prévisionnistes, à dominante stratégique et militaire, font systématiquement les frais des arbitrages budgétaires, des blocages bureaucratiques et des incantations politiques. Demain, il faudra y réfléchir sérieusement…

20/04/2020

Les Français sont incorrigibles

gouvt.jpgC’est la comparaison du jour. Selon une enquête du Cevipof reprise ce matin sur France Culture, les Français sont seulement 39 % à soutenir leur gouvernement dans la crise du coronavirus. En Italie (où le désastre a été nettement plus grand), le chiffre est de 58 %. En Angleterre (où le Premier ministre a été aussi fantasque qu’irresponsable), il passe à 69 %. Et en Allemagne (qui a connu le même manque de masques qu’en France), il monte à 74 %. Une sacrée différence ! Les Français sont décidément ingouvernables : dès qu’il faut serrer les rangs, ils commencent par guillotiner leur roi...

19/04/2020

"Vivre avec le virus"

masque-couple-illu-854x543.jpgRassuré par la conférence de presse d’Edouard Philippe et Olivier Véran, qui fut de haut niveau –  même s'ils n'ont pas annoncé que des bonnes nouvelles. L’enjeu est clair : il consiste bien à "vivre avec le virus", sachant que l’autre option fondamentale est de rester confinés jusqu’à ce qu’on trouve un médicament ou un vaccin contre le Covid-19. Or une société ne peut pas rester longtemps bloquée, sauf à provoquer beaucoup plus de souffrances et de drames que le coronavirus lui-même. Ce choix étant fait, la date étant fixée, tout le reste sera une question d’organisation, de discipline, de confiance. Une seule chose est certaine : ce ne sera pas un retour au monde d’avant…

14/04/2020

Offrir des livres est... interdit !

pile-de-livres.jpgIncroyable ! Le Tribunal de Nanterre vient de prendre une décision extravagante en interdisant formellement à la société Amazon de répondre aux commandes de livres et autres produits "non essentiels", sauf à payer une amende gigantesque ! Et dès demain, s’il vous plaît ! Le Syndicat des libraires ayant refusé la proposition du gouvernement, le 19 mars, de laisser les librairies ouvertes, il n’y a donc désormais plus aucun moyen d’offrir un livre à une personne isolée par le confinement et aimant la lecture. Dans nos villages, c’était vital ! Mais sur quelle planète vivent ces juges de banlieue qui, visiblement, ne lisent plus de livres depuis longtemps ?

13/04/2020

Qui, à la place de Macron...?

Trump Bojo.jpgLes lecteurs de ce blog le savent bien : je ne suis pas un fan inconditionnel d’Emmanuel Macron, loin de là ! Mais je voudrais poser deux questions à tous ceux qui continuent, pendant le drame du coronavirus, de le traiter de tous les noms et d’exiger frénétiquement qu’il quitte le pouvoir : 1) Quand vous regardez au-delà de notre petit hexagone, préféreriez-vous être dirigés par Trump, Johnson, Bolsonaro, Orban, Loukachenko…? 2) Si vous exigez que Macron s’en aille, en cette période de crise extrême, qui voulez-vous mettre à sa place : Marine Le Pen, Fillon, Mélenchon, Dupont-Aignan, Hollande, Hidalgo, Zemmour, Martinez, Hanouna…?

11/04/2020

Les libraires au bord du gouffre

librairie.jpgJe ne comprends toujours pas pourquoi le Syndicat de la Librairie française n’a pas accepté, le 19 mars, la proposition de Bruno Le Maire de laisser ouvertes les librairies pendant le confinement, avec, bien sûr, les mêmes règles de sécurité sanitaires que tous les autres "commerces de première nécessité". Ce refus a précipité le catastrophique arrêt de la filière (imprimeurs, éditeurs, distributeurs) qui sera fatal, justement, à beaucoup de librairies. Le même syndicat a beau jeu, aujourd’hui, de hurler contre Amazon et d’exiger des subventions de l’Etat ! Je suis sûr, pour ma part, que des centaines de milliers de lecteurs auraient joué le jeu, par solidarité autant que par goût de la lecture...

10/04/2020

Quelques raisons d'espérer...

hospital-clanic (2).jpgBien sûr, une crise aussi grave révèle des manques, provoque des erreurs, suscite des colères… Mais qui aurait imaginé, il y a encore trois mois, que la planète entière privilégierait la santé des humains à la croissance économique ? Qui aurait cru, alors, que des milliards de gens accepteraient de renoncer à leurs libertés pour endiguer une épidémie ? Qui aurait pensé que le système de santé, en France, serait capable de telles prouesses ? Qui aurait parié sur le stupéfiant civisme de nos compatriotes ? Qui aurait misé sur un accord unanime des "27" pour soutenir à fond les économies européennes ? Qui aurait imaginé autant de gestes solidaires dans une société aussi individualiste ?

09/04/2020

Après le coronavirus, le communisme !

alain-badiou.jpgLu dans l’Obs cette phrase stupéfiante : "La leçon de tout cela est claire". Bon sang, il y a un type qui a tout compris à ce qui se passe, cela vaut le coup de le lire ! Ce génie, c’est le fameux philosophe Alain Badiou, qui recommande, dans une interview, de profiter de cet "interlude épidémique" pour "travailler au progrès transnational d’une troisième étape du communisme". En toutes lettres ! Le dénommé Badiou, qui est resté confiné au XIXe siècle, n’a pas vu que TOUS les régimes communistes, sur terre, au XXe siècle, ont mené au désastre ! Le plus fascinant, dans son cas, étant la révérence ébaubie avec laquelle certains jeunes journalistes l’accueillent sur leurs plateaux télé…

06/04/2020

Mais qu'est-ce qu'on se marre !

anne-roumanoff.jpgEh bien voilà, on se demandait à quoi servaient les humoristes au temps du coronavirus : maintenant, on sait ! Tout-à-l'heure, sur Europe1, dans l’émission d’Anne Roumanoff, son comparse Laurent Barrat a longuement raconté, avec force éclats de rire, comment des amis à lui sont venu le chercher dans son appartement parisien, à la barbe des policiers, avec une fausse attestation, pour l’emmener en voiture dans leur maison de campagne à Eaubonne où, de fait, il fait meilleur pour prendre l’apéro entre copains… Est-ce que ces animateurs irresponsables se rendent bien compte de l’exemple catastrophique qu’ils donnent à leurs auditeurs ?

05/04/2020

France Bleu, comme La Poste ?

Fr Bleu.jpgAux quatre coins de nos territoires confinés, les journalistes de France Bleu sont consternés. A Paris, les grands chefs qui les gouvernent (probablement des camarades de promo de ceux qui dirigent La Poste) ont décidé, en ces temps de confinement, de…  mutualiser les stations locales (comme Tours, Orléans et Châteauroux) ! Ce qui est évidemment absurde : les stations de France Bleu sont d’autant plus utiles, en période de crise, qu’elles restent, précisément, des radios de proximité. Si France Bleu remplit une mission de service public, c'est justement en dispensant une information de terrain, précise, locale, ciblée, complice, solidaire, humaine !

04/04/2020

Le préfet a dit une connerie...

lallement.jpgLe préfet de police a dit une connerie. Il s’est aussitôt rétracté, mais cela n’empêche pas les chaînes de télé d’en faire l’info du jour. Et de demander à tous leurs invités - médecins, politiques, syndicalistes - ce qu’ils pensent de la bourde du préfet. Dès qu’un invité dit que oui, peut-être, le préfet devrait démissionner, toutes les interviewes deviennent : "Et vous, pensez-vous aussi que le préfet doive démissionner ?" On tentera de tout faire, le lendemain, pour poser la question au Premier ministre, voire au Président, qui n’y répondront évidemment pas. D’où la question qui occupera le troisième jour : "Comment jugez-nous le silence du gouvernement sur le sujet ?" Avec un peu de chance, avec ça, on peut tenir une semaine…

02/04/2020

Retour à la loi de la jungle ?

salon-de-l-habitat-2018_4705550.jpegCe qui fait peur, en cas de crise majeure, c’est le retour à la loi de la jungle. Je pense, bien sûr, à ces cow boys américains qui, sur un tarmac chinois, ont braqué un avion-cargo plein de masques à destination de la France. Mais je pense aussi à ces misérables petits malfrats de province qui ont cambriolé dimanche le parc des expositions Auxerrexpo, dans l’Yonne, que ses propriétaires avaient mis à disposition des services de santé du département : si les hôpitaux d’Auxerre ou de Sens ont besoin du site, désormais, il leur faudra d’abord remettre l’endroit en état ! Il y a des jours où l’on devient sacrément pessimiste sur la nature humaine.    

31/03/2020

Les prophètes de malheur

Christophe-Prud.jpgCe qui insupporte les braves gens, à la télé, c’est quand les médecins, eux aussi, disent n’importe quoi. Exemple avéré : le médiatique Dr Christophe Prudhomme, président de l’Association des urgentistes et militant CGT. Aujourd’hui, il attaque violemment le gouvernement : "Cette crise était prévisible ! Les politiques ne nous ont pas écoutés !" (sur BFMTV Le 29 mars). Or, c’est le même qui, il y a trois semaines, hurlait contre la ridicule "surréaction des politiques" qui exagéraient la gravité de ce "virus relativement peu mortel" (sur LCI le 6 mars). Le même ! Les toubibs, c’est fait pour sauver des vies, pas pour faire du buzz politicien sur les chaînes d’info…

30/03/2020

La Poste... aux abonnés absents !

Photo-facteur.jpegJe persiste et je signe : que la direction de La Poste ait décidé de se mettre en retrait quatre jours par semaine – sous la pression de ses syndicats, sans concertation ni explication – est une catastrophe pour des millions de personnes isolées qui, dans leurs villages, attendent leur courrier ou leurs journaux. Quel mépris pour les journalistes, les ouvriers du livre et les chauffeurs qui fabriquent et transportent la presse, justement, jusqu’au fond de la province ! La presse écrite est une vieille personne en réanimation : est-ce bien le moment de lui couper l’assistance respiratoire ? La Poste est-elle donc incapable de s’organiser pour fonctionner, au moins, un jour sur deux ?

28/03/2020

CGT : ce n'est pas un poisson d'avril !

cgt.jpgA deux jours près, on aurait pris cela pour un mauvais poisson d’avril ! Hélas, ce n’est pas une blague, la CGT a vraiment déposé 30 préavis de grève pour la durée du mois d’avril ! La réforme des retraites est à peine abandonnée, coronavirus oblige, que deux jours après, hop, le syndicat de Philippe Martinez relance la mobilisation "contre l’Etat et les capitalistes" (sic) sur un autre sujet – le droit de retrait – et tant pis pour l’état d’urgence sanitaire, tant pis pour la solidarité nationale face à la pandémie ! Rappelons que la CGT ne représente plus que 2,6 % des travailleurs français : pas sûr que les 97,4 % qui restent apprécieront ce qui, en cas de guerre, s’appelle une désertion…

27/03/2020

La Poste nous lâche !

facteur....jpgIncompréhensible ! Au moment où l’Etat insiste tant pour que chacun d’entre nous reste confiné chez soi, voilà que la Poste cesse de distribuer le courrier pendant la moitié de la semaine ! Quand le seul lien avec le reste de la famille (pour des millions de personnes âgées) et avec le monde extérieur (dans les zones rurales), c’est le courrier ! On encourage l’envoi de lettres à ses proches, on pousse à l’achat de livres, on recommande la lecture des journaux, et La Poste met tranquillement les facteurs en chômage partiel ? Les médecins, les infirmières, les caissières, les éboueurs, les journalistes, les agriculteurs, les policiers, les routiers et les pharmaciens apprécieront !