Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2016

Adoption simple, adoption plénière

francois_fillon_attaque_christiane_taubira.jpgMédias sans mémoire ! Mes excellents confrères parisiens ont-ils déjà oublié que personne, en France, à part une infime minorité de gens obtus, ne nie le droit des homos à bénéficier des mêmes droits maritaux que les hétéros ? Dans la loi Taubira, c’est l’automaticité de l’adoption plénière qui coince (car elle efface toute filiation biologique) : d’où l’idée de Fillon de la remplacer, dans la loi, par l’adoption simple – ce en quoi il est en phase avec une grande partie de la population qui, à près de 70 %, privilégie le "droit de l’enfant" au "droit à l’enfant". Et qui en a franchement marre, depuis quatre ans, de s’entendre traiter d’homophobe à la télé !

23/11/2016

Une compétition perverse

juppé-Fillon.jpg"Juppé tacle Fillon qui lui réplique vertement". C’était prévu. Le second tour des primaires est un piège pour leurs organisateurs puisque le futur candidat unique à la présidence de la République, pendant une semaine, se fait méchamment déglinguer par son challenger, ce qui complique sérieusement le travail de rassemblement qu’il aura à opérer avant la campagne de 2017. Comme on l’a vu lors des primaires de la gauche en 2011, ces échanges fratricides entre les deux champions de la droite et du centre permettent à leurs futurs adversaires, le PS et le FN, d’emmagasiner tout un arsenal de critiques et d’attaques d’autant plus meurtrières qu’elles viennent… de la droite et du centre ! C’est pervers, la politique !

00:01 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : primaires, fillon, juppé, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

22/11/2016

Un simple rappel des faits

mariage gay.jpgAux jeunes journalistes qui expliquent, depuis la victoire de Fillon, qu’une retouche à la loi Taubira serait l’acte d’un extrémiste quasi-forcené, il faut rappeler que l’opposition au "Mariage pour tous", il y a quatre ans, comprenait une grosse moitié des Français (64 % en février 2013), la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes !

21/11/2016

Pas le temps de réfléchir !

fiches_primaire-de-droire.jpgIl va quand même falloir que mes excellents confrères des grands médias parisiens se posent quelques questions s’ils veulent regagner un peu la confiance de la population française : pourquoi ont-ils annoncé que l’Angleterre resterait évidemment dans l’Europe, qu’Hillary Clinton battrait forcément Donald Trump, et que Juppé gagnerait facilement les primaires de la droite et du centre ? Malheureusement, journalistes, éditorialistes, experts, sondeurs et commentateurs n’ont pas le temps d’entamer ce genre de réflexion : ils sont trop occupés à annoncer, commenter, disséquer, analyser les résultats des élections à venir, en France et à l’étranger, dans les semaines et les mois qui viennent !

20/11/2016

Primaires : trois remarques, vite fait

primaires-touge.jpgTrois remarques, vite fait, en cette soirée des primaires. 1) Ceux des observateurs et commentateurs qui sont tombés des nues en découvrant le score de Fillon ce soir sont des Parisiens qui n’ont pas franchi le périphérique depuis quatre jours. 2) Moi, si j’avais été Juppé, j’aurais tiré une conclusion "gaulliste" à ce scrutin parfaitement clair en me retirant, la tête haute, d’une compétition devenue inutile et contre-productive. 3) La première tentation des médias, cette semaine, va être d’opposer drastiquement deux hommes… dont personne ne pouvait distinguer les programmes, jusqu’alors, à deux ou trois bricoles près ! 

23:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, fillon, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

20/01/2016

Des livres comme s'il en pleuvait !

livre Copé.jpgEt c’est reparti ! Les matinales des radios et les plateaux télé vont être à nouveau envahis, toutes émissions confondues, par les politiques ! Tant pis pour les écrivains, romanciers, historiens et essayistes (je ne parle pas des nouvellistes ou des poètes) dont la promo sera sacrifiée et qui devront céder la place à Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Hervé Mariton, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, etc. Et je ne parle que des Républicains, pas des Valls, Cambadélis, Dupont-Aignan et bientôt Taubira ! J’ai deux questions : 1) Combien d’entre eux ont réellement écrit leur livre ? 2) Combien d’entre vous ont envie, en ce moment, le soir, à la veillée, de lire du Cambadélis ou du Copé ?

25/09/2015

Fillon-Valls : des limites à la dérision ?

fillon-et-valls.jpgLaurent Ruquier est furieux, évidemment, mais le refus de François Fillon de comparaître au tribunal médiatique de "On n’est pas couché" mérite qu’on s’y arrête. Fillon estime que la dérision systématique fait du tort au sens civique. Valls n’a pas dit autre chose hier, sur France 2, quand il a refusé de lire des tweets rigolos après une heure et demie d’un intéressant débat qui se situait, pour une fois, au-dessus des blagues de pétomane, des polémiques futiles et des gags de cour d’école. Fillon, Valls et quelques autres croient que la démocratie n’a rien à gagner à être ridiculisée à longueur de médias. Ils ont raison.   

09/11/2014

La France au rendez-vous de l'Histoire

fillon-jouyet.jpg"Menteur ! Toi-même ! C’est celui qui le dit qui l’est ! Je n’ai jamais dit cela ! Celui qui dit cela, qu’il le prouve ! Affabulateur ! C’est bien lui qui a dit cela ! Qu’il fallait le plomber avec les affaires ? Je défie quiconque de prouver que j’ai dit cela ! S’il l’a dit, c’est un énorme scandale ! S’il ne l’a pas dit, c’est une affaire d’Etat ! Qu’il ose dire qu’il l’a dit ! Je n’ai jamais dit cela aux journalistes ! Enfin, si, je l’ai dit, mais pas comme cela ! Les journalistes n’ont pas à dire qui leur a dit cela ! C’est un complot ! S’il l’a dit, il le paiera !" Voici, Mesdames et Messieurs, un peu résumé, comment la France a célébré, ce dimanche, le 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin.

12/07/2013

Sarko, le retour ?

 sarko.jpgSuis d’accord avec l’ami Giesbert. Le plus grand service que Sarko puisse rendre à la vie politique française, c’est de rester définitivement au-dessus du marigot, comme un sage africain. On voit bien, après son topo à l’UMP cette semaine, ce que son éventuel retour déclenchera automatiquement : bagarres internes, luttes sordides, coups tordus, affaires pourries, dossiers nauséabonds, parasitage de la presse, trahisons personnelles, clivages inutiles, attaques ad hominem à gauche, divisions ad nauseam à droite, etc. Sa plus belle revanche, à Sarko, serait de contribuer ostensiblement à faire gagner son ancien premier ministre ! Oui, je sais, je rêve…

10/05/2013

L'actu telle qu'on s'en tape

 fillon.jpgAttention, urgent ! Breaking news ! Priorité à l’actu ! En voyage au Japon, tenez-vous bien, François Fillon a dit qu’il se présenterait aux primaires pour les présidentielles de 2017. Vous avez vérifié l’info ? Je vous jure que c’est vrai, c’est ce qu’il a dit. Arrêtez tout ! Convoquez les experts, les éditorialistes ! Alerte rouge ! Et tous les médias de rebondir. Les revues de presse, les imitateurs, les polémistes. Tous les Jean-François Copé et autres Brice Hortefeux se précipitent sur les plateaux pour réagir à ce coup de théâtre. Un duel Fillon-Sarko en perspective ? Qu’en pensent les people ? …Et voici comment un fait rigoureusement insignifiant, dont 99 % des Français se tamponnent le coquillard, a fait l’actualité du week-end.

26/11/2012

UMP-2017 : Trois de chute !

 3-ump.jpgLa droite vient de perdre trois candidats aux présidentielles de 2017. Copé a montré qu’il n’était pas un dirigeant efficace (il était le chef de ce parti incapable d’organiser une élection interne). Fillon a montré qu’il n’était pas un homme d’Etat (en trépignant comme un enfant mauvais joueur). Juppé a montré qu’il n’était pas un rassembleur (il n’y avait pourtant que deux hommes à rassembler). Qui reste-t-il en piste à l'UMP ? Raffarin ? Il lui faudrait d’abord gagner le Sénat. Le Maire ? Brillant, mais encore un peu court. Sarkozy ? Il devra faire oublier sa défaite de 2012. Depuis six mois, c’est la première bonne nouvelle pour Hollande…

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : ump, 2017, raffarin, copé, fillon |  Facebook | | Lien permanent

20/06/2012

Présidentielles, le retour !

 elysee.jpgJ’angoisse grave. Je le vois pointer, le vrai danger qui nous guette. Terrifiés à l’idée de devoir désormais se plonger dans des sujets compliqués (la dette, le budget, l'euro, l’enseignement, la fiscalité), les producteurs des grandes émissions télé et nombre de commentateurs politiques attisent discrètement une braise simpliste : la lutte pour le pouvoir entre Copé et Fillon. Sujet insignifiant ? Bagarre marginale ? Que nenni ! Car cest évidemment… 2017 qui est en vue ! La présidentielle ! Vite, vite, quels seront les candidats ? Y aura-t-il des primaires ? Hollande va-t-il se représenter ? Assisterons-nous au retour de Bayrou ? De Sarkozy ? On va suivre cela avec passion !     

00:15 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : 2017, copé, fillon, médias |  Facebook | | Lien permanent

07/02/2008

Touche pas à mon taxi

f95eeb6c2d1eac4bef452b14632a275d.jpgDramatique, l’affaire des taxis. Mais pleine d’enseignements. Elle montre d’abord qu’on ne pulvérise pas une profession, comme ça, au cours d’une réunion d’experts, sans un minimum de concertation avec les professionnels concernés. Elle rappelle qu’on ne réforme pas un pays moderne à coup de rodomontades, de mises en demeure et d’ultimatums. Elle confirme qu’aucun gouvernement, aujourd’hui, de gauche ou de droite, ne peut résister longtemps à un blocus sauvage des grandes villes. Elle douche les espoirs de ceux qui, naïfs, espéraient trouver désormais un taxi à Paris après 18 heures. Elle démontre enfin qu’il ne faut pas laisser les enfants jouer avec les allumettes. Surtout avant des élections municipales.