Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2010

"Entre 560.000 et 2 millions"

manifestation-retraite.jpgMais bon sang de bois, comment un journaliste digne de ce nom peut-il encore expliquer que la journée d’action d’hier a rassemblé "entre 560.000 et 2 millions de manifestants" ? D’abord, cette imprécision est ridicule. Ensuite, elle occulte tous les tests effectués cet automne (par Médiapart, France Soir, AFP de Marseille, etc) qui ont révélé que la réalité est toujours inférieure au chiffre de la police. En Bourgogne, deux journalistes du Bien Public ont fait la même expérience à Dijon le 12 octobre : 9.000 manifestants selon les syndicats, 7.500 selon la police et… respectivement 6.500 et 6.600 pour les deux confrères. Est-ce que cela n’explique pas, justement l’échec de cette mobilisation "populaire" qui n’était, au fond, que "partisane" ?

20/10/2010

Manifs : un vrai progrès

CGT.JPGDès que les lycéens seront en vacances, dans quelques jours, on fera le bilan de ces journées "d’action" contre la réforme des retraites. Le premier acquis, qui modifie radicalement le scénario des manifs depuis quarante ans, c’est qu’on sait aujourd’hui, avec certitude, que les chiffres des syndicats doivent être divisés par 4 ou 5 (par 10 à Marseille) pour refléter la réalité. Il y a encore beaucoup de journalistes frileux (notamment à la télé) qui s’accrochent à la tradition et émettent, au doigt mouillé, comme ça, hop, un chiffre à mi-chemin entre celui des syndicats et celui de la police. Mais à part ces dernières traces d’obscurantisme, sur ce point, la science politique a fait un pas en avant. 

15/10/2010

Combien de manifestants ?

 

 

greve.jpgIl arrive que les journalistes fassent leur métier. Stimulés par les sempiternelles querelles de chiffres entre la police et les syndicats, certains médias (Mediapart, l’AFP et France Bleu à Marseille, France Soir, etc) ont donc organisé, chacun de son côté, le comptage minutieux des manifestants du 12 octobre. Les résultats sont stupéfiants. A Paris, où les syndicats annoncent 330.000 et la police 89.000, ils ont compté… 73.000 manifestants ! A Marseille, idem : 230.000 selon les syndicats, 24.000 selon la police, la vérité se situant entre… 17.000 et 21.000 ! Mais attendez, si les chiffres syndicaux de la participation aux dernières manifs doivent être divisés par 4, par 6 ou par 10, cela change tout, non ?