Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2010

Le rire vient du sud

 

 

Encore un mot sur les comiques qui ont été omniprésents pendant les fêtes. C’est curieux comme l’humour sépharade a envahi les écrans de télévision. On ne fait plus une émission sans inviter Elie Semoun, Michel Boujenah, Gad Elmaleh, Raphaël Misrahi, Jean Benguigui, Patrick Timsit, Pierre Benichou, Arthur, sans parler de feu Elie Kakou. La rigolade, historiquement, viendrait-elle du sud ? Les juifs askhenazes ont produit des psychanalystes, des savants, des artistes, des chefs d’orchestre, des producteurs, des banquiers, des médecins, mais, allez savoir pourquoi, pas un seul rigolo à la faconde irrésistible qui raconte, dans des stand up un peu démagos, les problèmes qu’il a toujours eus avec les femmes, avec sa mère en particulier !

06/01/2010

L'humour essoufflé

La France est un vieux pays essoufflé. Voyez les humoristes qui, à de rares expressions près (Pierre Palmade, les Deschiens), n’inventent plus rien. Les comiques qui défilent à la télé, pour la plupart, sont de lointains imitateurs de Fernand Raynaud, Robert Lamoureux, Coluche ou Thierry Le Luron. Anne Roumanoff fait ce que faisaient les chansonniers dans les années 60. Les interviews douteuses de Raphaël Misrahi sont entièrement pompées sur ce que faisait déjà Pierre Desproges. Muriel Robin, honnête, reconnaît volontiers qu’elle est l’héritière directe de Jacqueline Maillan. Les "petites annonces" d’Elie Semmoun et Franck Dubosc sont des copiés collés des "petites annonces" de Pierre Dac ("On recherche deux hommes de paille, un grand et un petit, pour tirage au sort"). Francis Blanche, reviens, ils sont devenus mous !.

 

05/01/2010

Une bonne cliente

cecile-duflot.jpg2009 a été l’année Roumanoff, 2010 sera l’année Duflot. La nouvelle chef de file des Verts, entendue ce matin sur Europe 1, est décidément une "bonne cliente" pour les médias. D’abord, comme elle parle aussi vite que Voynet et Taubira réunies, elle permet d’aborder une bonne dizaine de sujets d’actualité par minute d’antenne. Ensuite, une écolo qui va réveillonner aux Maldives décomplexe tous les Fogiel, Castaldi et autres vedettes du PAF qui y étaient aussi. Enfin, elle n’oublie pas que les médias sont masochistes : quand Elkabbach lui parle d’un obscur scandale perso mouillant je ne sais plus qui, façon caniveau, elle dit : "Vous n’avez simplement qu’à pas en parler !" Et toc. Je me demande si je ne vais pas voter écolo, moi…

24/12/2009

Comparaison n'est pas raison

En cette période de bilans, il est temps d'attribuer les Awards de la plus bête argumentation partisane 2009. Le premier prix va Jean-Christophe Cambadélis, qui a dit : "Eric Besson, c’est Pierre Laval" (dans Libération). Le deuxième prix va à Alain Duhamel, qui a dit : "Si Benoît XVI veut absolument béatifier Pie XII, je lui suggère de ne pas oublier Papon" (sur France 2). Le jury avait retenu le "Béat devant Jospin, Déat devant Sarko" de Jean-François Kahn (devant le Modem, à Arras) à propos du même Eric Besson, mais cette comparaison-là n’a pas été retenue parce qu’elle est franchement drôle – contrairement aux deux inepties précédentes et à la reprise sans humour du "Besson c'est Déat" par Jean-Paul Huchon (sur RMC), qui reçoit donc le troisième prix. On attendait aussi "Frédéric Lefèbvre est un clône de Goebbels", "Rachida Dati, c'est Madame Sans-Gène" et "Domenech me rappelle Bazaine". Ce sera pour 2010.

 

20/12/2009

Pie XII : savoir avant de juger

L’annonce de la prochaine béatification de Pie XII par Benoît XVI va donner lieu, comme d’hab, à un festival de bêtises, d'erreurs, d’inexactitudes, de légendes, de malveillances, de fantasmes, etc. Je renvoie ceux qui veulent savoir avant de juger à deux textes sur lesquels, je vous jure, j’ai passé beaucoup de temps : sur les "silences" de Pie XII, le chapitre 4 de mon livre Les Secrets du Vatican (Perrin, janvier 2009) ; et sur le renversement d’image du même Pie XII depuis les années 60, le chapitre 10 de mon autre livre Pourquoi le pape a mauvaise presse (Desclée de Brouwer, octobre 2009). Vous pouvez, bien sûr, encenser ou condamner sans rien connaître du dossier, mais alors, à quoi ça sert que Lecomte il se décarcasse ?

19/12/2009

Les médias unanimes

Ce qu’il y a de terrifiant dans les médias, c’est leur unanimisme. A part quelques rares tranches de polémiques artificielles organisées entre gens du même avis, la quasi-totalité des journalistes, en tirs groupés, portent aux nues Ségolène Royal (avant de la ridiculiser), encensent Jacques Chirac (avant de le condamner), lynchent Julien Dray (avant de le réhabiliter), massacrent Jean Sarkozy (avant de souligner sa performance), brocardent Benoît XVI (avant de…le brocarder à nouveau) ou pulvérisent le Dr Delajoux (avant de... on ne sait pas encore) dans un fracas conformiste évidemment suspect qui explique la défiance croissante du public à l’égard de la presse. Et je ne vous dis pas l’explosion univoque des médias, à l’unisson, quand il neige l’hiver !


15/12/2009

Le journalisme a disparu !

Lu avec retard la décapante interview accordé par Marcel Gauchet à L’Express sur les conséquences de la "surmédiatisation" actuelle. Extraits : "Le journalisme au sens classique a disparu… Ce métier se caractérisait par des individualités très fortes, il est devenu anonyme... Le lecteur de prompteur, connu de tous mais dépourvu d’autorité, a déteint sur toute la profession… Cela donne l’impression que tous les journalistes disent la même chose… Le danger, c’est la perte de cette fonction indispensable que le journalisme était le seul à remplir : le contrôle, la critique, l’analyse…Aujourd’hui, on sait ce qui se passe jusqu’à plus soif, ce qui n’est en rien comprendre ce qui se passe…" Mazette, quelle douche froide !

 

14/12/2009

Lip dub et langue de bois

Le lip dub des jeunes de l’UMP en aura fait couler, de l’encre ! J’entends les médias, dans une unanimité suspecte, expliquer que ce clip est nul, ridicule, indigne, qu'il offense la République et que les ministres qui se sont prêtés à ce jeu ont commis une grave erreur... He ! Ho ! Ce n’est qu’un lip dub, monté par des jeunes en train de rire et de chanter ! Pour une fois que la politique est festive ! Le comble de l’hypocrisie, c’est la jeune Duflot, des Verts : elle est outrée par le clip qu’elle brocardait encore ce samedi à 13h15 sur France 2, mais  quand on lui rappelle que les Verts ont fait EXACTEMENT la même chose il y a deux ans (avec Cohn-Bendit et Eva Joly dans les rôles de Rachida Dati et Xavier Darcos), alors elle dit : "Oui, mais nous, c’est pas pareil !" Alors ça, c'est beau comme l'antique..  

 

11/12/2009

Petites tricheries entre amis

Je n’ai évidemment rien contre Françoise Laborde et Rachid Arhab, qui sont tous deux très sympathiques. Mais le scandale qui les éclabousse est significatif. Tout le monde est d’accord pour estimer que les deux ex-journalistes membres du CSA devraient, tout simplement, démissionner de France Télévision. Mais personne ne bouge en attendant que l’affaire, comme tant d'autres, soit enterrée par les médias. Justifiant ainsi, par défaut, toutes les petites tricheries, les  magouilles internes, les arrangements tordus qui caractérisent le PAF. Tiens, que dirait-on si on apprenait que le président d’une des chaînes parlementaires, violant les mêmes règles d’indépendance que ses ex-confrères du CSA, figurait encore, lui aussi, sur les listes de salariés de France Télévision ? Je n’ose y penser !

 

10/12/2009

Sarko dans "Le Monde"

   Lu avec attention l’article de Nicolas Sarkozy dans Le Monde d’hier sur l’identité nationale. Je n’y trouve rien à redire. C’est clair, nuancé, et frappé au coin du bon sens. Bien plus convaincant, en tout cas, que tous ces propos lapidaires qu'on s'envoie à la figure lors des prétendus débats à la radio ou à la télé, où l’on exige des invités qu’ils répondent par oui ou par non à ces questions particulièrement délicates. "On vous encourage à mettre un peu de complexité dans tout cela", lançait lundi aux journalistes, sur France 2, l’anthropologue Dounia Bouzar. Oui, un peu de complexité, svp ! Un peu de nuance, de réflexion, de mémoire, et même, tiens, un peu de doute et d'humilité : le sujet de l'intégration est trop important pour être réduit à des ultimatums entre deux insultes et trois publicités : "Vous êtes pour ou vous êtes contre ? Répondez !"

 

09/12/2009

Désarmante Frigide Barjot

Marc-Olivier Fogiel avait programmé, ce mardi matin, sur Europe 1, un petit moment d’antipapisme primaire, polémique et binaire, comme ceux que je décris dans Pourquoi le pape a mauvaise presse. Prétexte : le CD édité par le Vatican avec la voix "du père Noël…pardon, de Benoît XVI" (sic). Après l’inévitable blague homo sur les desseins de Dieu qui, comme Dave, sont "impénétrables" (re-sic), un journaliste de Charlie Hebdo a expliqué que ce disque ressemblant "à un lavabo qui se débouche" n’était que de la "propagande" destinée à "masquer les affaires de pédophilie en Irlande" (re-sic), etc. La routine. Et puis, stupeur : la désarmante Frigide Barjot enraye soudain cette mécanique anticléricale bien huilée en expliquant qu’il faut arrêter les fadaises sur le pape et qu’à Noël, les catholiques auront du plaisir à écouter le disque, tout simplement. Elle a cassé l’ambiance, Frigide. Pas sûr qu’elle soit réinvitée…

05/12/2009

Qui veut se taper un cardinal ?

Le Grand Journal de Canal +, que je regarde souvent, a offert vendredi un incroyable exemple d’anticléricalisme ricanant et d’inculture religieuse - une vraie caricature de mon livre Pourquoi le pape a mauvaise presse. Après avoir doctement vilipendé ceux qui ne respectent pas les musulmans et leurs minarets, les Denisot, Duhamel et autres Macé-Scaron se sont soudain déchaînés contre les cardinaux de l’Eglise catholique, si archaïques et tellement hypocrites, jusqu’à les comparer, en hurlant de rire, à des pères Noel ! Quand la Miss Météo de service est arrivée déguisé en bonne sœur à cornettes "pour mieux s’en taper un" (je cite), elle fit un triomphe. Plus vulgaire, tu vas en enfer. Inutile de dire que je n’ai aucune chance, mais vraiment aucune, d’être invité à parler de mes livres au Grand Journal de Canal + !

 

01/12/2009

Sarko en 56è position

powerful-people_170x170.jpgPour le magazine américain Forbes, l’homme "le plus puissant de la terre" en 2009, est Barack Obama. Suivi du président chinois Hu Jintao. Puis de Vladimir Poutine. Chacun sait, bien sûr, que ce genre de classement est sujet à caution, mais il est significatif de noter que le pape Benoît XVI y figure en 11ème position, bien avant Angela Merkel (15ème), Gordon Brown (29ème), Ben Laden (37ème) et le Dalaï Lama (39ème). En recopiant cette liste, soudain, le journaliste français s’inquiète : et Sarkozy ? Ciel ! Aurait-on oublié Sarkozy ? Non, mais il n’est que 56ème ! Ces Américains sont décidément de grands enfants irresponsables qui ne comprennent rien au reste du monde.

 

26/11/2009

Europe : une histoire belge

La désignation d’Herman Van Rompuy comme premier président du Conseil européen a été accueillie chez nous par des commentaires dédaigneux, voire méprisants. La raison en est simple : les éditorialistes français, incultes en matière de politique étrangère, ne connaissaient même pas le nom du premier ministre belge ! Indécrottables franchouillards, les médias français n'ont aucunement l'intention de s’intéresser à une Europe dirigée par un Belge (Van Rompuy), un Portugais (Barroso) et un Polonais (Buzek) ! Nos journalistes, à quelques exceptions près, n’ont pas réalisé que la génération Mitterrand-Giscard-Veil-Delors, c’est du passé : vous voyez l’Europe des 27 dirigée par Fillon, Hollande, Besson, Delanoë, Morin, Royal, Hortefeux ou Mélenchon ? Vous imaginez les commentaires de la presse européenne ?

18/11/2009

Les médias sont binaires

Pap-pr-Cover.JPGJ’étais ce matin le "Grand témoin" de la matinale de Radio Notre-Dame, animée par l’excellent Louis Daufresne. Que c’est bon de pouvoir parler sans être aussitôt interrompu, d’aller jusqu’au bout d’une idée, d’enrouler un récit digne de ce nom, d’échanger réellement avec l’animateur ! Dans Pourquoi le pape a mauvaise presse, justement, je dénonce le zapping échevelé des médias devenus simplistes et binaires, c’est oui ou c’est non, vous êtes pour ou contre, répondez ! A force d’exclure la nuance, la complexité, la mémoire, la raison, la pensée, comment voulez-vous que les grands médias soient autre chose que des distributeurs automatiques d’émotions sommaires ?

 

16/11/2009

Les c... de Diams

photo-diam-s-hijab.jpgUne chanteuse peut-elle se passer de la presse pour vendre son dernier CD ? Voilà le sujet qui traverse ces jours-ci la planète médiatique. Alors qu’on s’en fout : le choix de Diams de boycotter les médias pose des questions autrement plus intéressantes que les inquiétudes mercantiles de sa maison de disques. Voilà ce que la jeune rappeuse déclare au Parisien : "Les journalistes me cassent les c… Ce sont des frustrés... Je n’ai pas besoin d’eux pour vivre… " Pas gentille, la fille, pour ceux à qui elle doit sa notoriété et sa fortune. Qu’elle ait radicalisé son engagement religieux, qu’elle se rende voilée à la mosquée, c’est évidemment son droit. Mais doit-elle pour cela considérer comme des ennemis tous les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs qui aiment sa musique ? Pas très sain, tout cela....

06/11/2009

Rendez-vous à Brive

Brive.jpgEn route, ce matin, pour le "train du livre", qui emmène une ribambelle d'écrivains de Paris pour Brive à 9h57. Je dédicacerai à la Foire du Livre de Brive les 6, 7 et 8 novembre. Attention ! Avis aux amateurs de débats, aux bibliophiles corréziens, aux journalistes honnêtes, aux catholiques pratiquants, à mes amis, à ma famille et aux rugbymen brivistes désoeuvrés ce soir-là : ce vendredi 6 au soir, invité par la Librairie chrétienne, je ferai une conférence à l’ensemble scolaire Edmond Michelet (rue Bossuet, espace Père Ceyrac) sur le thème de mon tout dernier livre : "Pourquoi le pape a mauvaise presse" (à 20h30).

31/10/2009

Ne ratez pas le Fig Mag !

figmag.JPGExcellent dossier, dans le Figaro Magazine de ce matin, sur la chute du Mur de Berlin. Moins frileux que les autres journaux, le Fig Mag n’hésite pas à célébrer, vingt ans après, ce qui fut une formidable victoire de la liberté sur le totalitarisme communiste, qu’on appelait alors le "socialisme réel", et sur lequel beaucoup d’éditorialistes français sont, curieusement, fort discrets. Le Fig Mag n’hésite pas non plus à considérer Jean-Paul II comme un des principaux acteurs de cette incroyable aventure (cf mon propre papier page 53) au même titre que Walesa, Reagan ou Gorbatchev. Ne ratez pas le Fig Mag ce week-end !

24/10/2009

Les silences de Pie XII

pie_xii.jpgEnregistré une émission pour France 5, dans la série "Les détectives de l’Histoire", animée par Laurent Joffrin. L’enquête, très vivante, porte sur les "silences" de Pie XII pendant la guerre : il savait ? il savait pas ? Je joue le rôle de l’ "expert". Le producteur et le réalisateur de la série, pour donner un côté "détective" à l’ensemble, ont choisi de tourner au 7è étage d’un parking pourri à Saint-Denis. Plus glauque, tu meurs. Super drôle. Super honnête, aussi : l’enquête fouille la réalité historique sans a priori, sans concession, tout ce que j’aime. Alors, Pie XII, coupable, pas coupable ? Je ne vous raconte pas la fin du film : vous la verrez sur France 5, début 2010…

23/10/2009

A star is born

jean-sarkozy.jpgChapeau. Je suis ébahi devant la façon impeccable dont le jeune Sarkozy, 23 ans, a transformé une grosse panade poisseuse en triomphe personnel. Je résume : une décision irréfléchie de l’Elysée, une mauvaise appréciation du trouble qu’elle a suscité, un raidissement unanime des médias, un début de cafouillage à droite, un tête-à-queue sans gloire… et voilà que le "fils à papa" honni de tous, au JT de France 2, transforme en victoire ce qui aurait dû être un échec rédhibitoire ! C’est David Douillet, sans doute, qui lui a appris à retourner en sa faveur, d’un bon geste, toutes les attaques portées contre lui. Hier, le petit est entré dans la cour des grands. Il ira loin, le minot.