Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2018

Pédophilie : on progresse

pédophilie,prêtres,cef,egliseJe reprochais récemment à mes confrères journalistes, ici même, de ne jamais avoir enquêté sérieusement sur le nombre de prêtres convaincus de pédophilie en France ces dernières années. Voici au moins quelques chiffres publiés ce matin par la Conférence des évêques de France (CEF) : depuis le 1er janvier 2017, sur environ 12.000 prêtres et 2.700 diacres, 129 clercs ont fait l’objet d’accusations ; 75 d'entre eux ont été "signalés" auprès de la justice, dont 45 pour des faits antérieurs à l’an 2000 ; 10 ont été mis en examen ; 4 prêtres sont en prison et 5 ont purgé leur peine. On progresse. Il serait opportun, maintenant, de vérifier, compléter, recouper ces chiffres…

18:28 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : pédophilie, prêtres, cef, eglise |  Facebook | | Lien permanent

27/10/2018

Il manque un chiffre...

739026.jpgIl y a un truc qui cloche. Depuis que les médias français couvrent les affaires de pédophilie dans l’Eglise, des dizaines de journalistes ont travaillé sur le sujet. Mais aucun d’entre eux, absolument aucun, y compris dans la presse confessionnelle, n’a cherché à connaître le nombre de prêtres incriminés. On cite toujours les mêmes cas remontant à un quart de siècle (Bissey à Lisieux, Castelet à Orléans, Preynat à Lyon) mais ne serait-il pas intéressant, dans le débat actuel, de savoir combien de prêtres catholiques, en France, depuis deux ans, ou cinq ans, ou dix ans, ont commis de tels crimes ?

00:00 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : pédophilie, prêtres, eglise |  Facebook | | Lien permanent

04/10/2018

Pédophilie : deux poids, deux mesures ?

1158699-libe.jpgBien sûr qu’il n’est pas question d’exonérer l’Eglise de ses fautes ! Mais on a aussi le droit d’être agacé par l’acharnement avec lequel quelques journaux et nombre de grandes consciences dénoncent quotidiennement les silences de l’Eglise… après avoir revendiqué publiquement, naguère, le droit aux relations pédophiles. N’est-ce pas Bernard Kouchner, André Glucksmann, Gabriel Matzneff, Jack Lang, Dany Cohn-Bendit, Philippe Sollers ? N’est-ce pas, estimés confrères de Libération ? Certes, tout cela date des années 1980 – comme 90 % des cas de pédophilie qui plombent l’Eglise trente ans après les faits. Sur un sujet aussi pourri, un peu de mémoire ne saurait nuire.

27/09/2018

Pédophilie : que fait l'Etat ?

Le Monde.jpgDans "Le Monde" de mercredi, cinq pages (!) sur le dossier de la pédophilie dans l’Eglise, où l’on s’étonne notamment qu’en France, l’Etat "ne semble pas prêt à engager des enquêtes indépendantes" sur le sujet. Sulfureuse perspective ! Car si les pouvoirs publics "ne peuvent plus se voiler la face", comme conclut l’éditorialiste du "Monde", on n’imagine pas l’Etat laïc se cantonner aux affaires de l’Eglise catholique : il lui faudra bien s’intéresser à l’Education nationale, aux colonies de vacances, aux chorales d’enfants et, surtout, aux associations sportives. Cela n’exonèrera évidemment pas l’Eglise de ses fautes, mais cela risque de faire sacrément rebondir le sujet…

15/09/2018

Une pensée pour les prêtres

Curé de camp.jpgAprès avoir dépouillé, comparé et rassemblé toutes les dernières révélations sur la pédophilie dans l’Eglise, je voudrais faire ici un petit signe d’amitié aux 96 à 97 % des 400.000 prêtres catholiques qui, aux quatre coins du monde, n’ont jamais été coupables d’aucun abus sexuel à l’égard de quelque enfant que ce soit. Souvent généreux, bienveillants et parfois admirables, ces hommes qui ont consacré toute leur vie au service des autres sont regardés aujourd’hui avec une suspicion qui doit être très dure à supporter. On ne lâche rien sur le reste, bien sûr, mais on pense à eux.

10:59 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : prêtres, pédophilie, eglise |  Facebook | | Lien permanent

14/09/2018

Pédophilie : le présent et le passé

pape USA.jpgHier, le pape François a reçu à Rome les représentants de la Conférence épiscopale américaine pour parler des scandales pédophiles : titres dans les journaux, articles, etc. Mais je n’en vois aucun qui rappelle que Jean-Paul II, le 23 avril 2002, avait déjà convoqué les dirigeants de la même Conférence épiscopale américaine pour leur imposer la "tolérance zéro" sur le sujet, et les appeler prioritairement à la "sollicitude envers les victimes" . On n’avancera pas, dans ce dossier terrible, sans examiner de près ce que l’Eglise a déjà fait depuis deux décennies (notamment en France, en Allemagne et aux USA) pour tenter désespérément de rompre avec un passé détestable.

25/06/2018

Macron chez le pape François

macron_pape_francois.jpgComme à chaque visite présidentielle au Vatican, j’observe de près la façon dont les médias couvrent l’événement. Et j’enrage de voir que la question la plus souvent posée par mes confrères est : Macron va-t-il à Rome pour séduire les catholiques français ? Ne peut-on pas considérer que le président de la France, cinquième puissance économique du monde, puisse échanger avec le pape, représentant d’une communauté de 1,3 milliard de fidèles disséminés sur toute la planète, sans que ce soit dans l’intention sordide de grignoter quelques voix, d'ailleurs très aléatoires,aux prochaines élections européennes et municipales ? Et si on prenait un tout petit peu de hauteur ?

17/02/2018

Un miracle, ça dérange !

miracle.jpgAvez-vous noté comme les médias, si prompts à s’engouffrer dans les "stories" les plus folles, ont été gênés, le week-end dernier, lors de la révélation de la stupéfiante guérison de sœur Bernadette Moriau à son retour de Lourdes en 2008 ? Alors qu’il suffisait de traiter, sans s’énerver, une guérison réellement inexplicable (selon des dizaines de médecins) comme un phénomène incroyable mais parfaitement réel ! Un fait est un fait. Quant à la qualification de "miracle", elle relève naturellement de la croyance : si l’Eglise se résout à nommer ainsi le phénomène, elle n’oblige personne à y voir, comme elle, un signe divin. Allons ! Est-ce si difficile de faire la part de la raison et de la foi ?

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : miracle, lourdes, raison, eglise |  Facebook | | Lien permanent

30/11/2017

Une simple erreur de traduction

Notre_Pere.jpgUn simple verbe changé dans le Notre Père, ce 3 décembre, et c’est une révolution ! Pour les gens de mon âge, surtout s’ils ont eu la chance de faire du latin, cette affaire n’en est pas une. "Et ne nos inducas in tentationem", avions-nous appris au catéchisme, c’est-à-dire "Ne nous laissez pas succomber à la tentation". Quand, après le Concile, il fallut réciter "Et ne nous soumet pas à la tentation", on l’a fait, bien sûr, comme tout le monde, mais avec la conscience d’une faute de traduction : allons, comment Dieu pouvait-il nous soumettre à la tentation ? Cinquante ans après, l’erreur est corrigée. Dont acte. A l’aune d’une histoire deux fois millénaire, c’est une péripétie !

18:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : prière, eglise, notre père |  Facebook | | Lien permanent

23/10/2017

Le pape, combien de divisions ?

Pape_Francois.jpgUn sacré recul : pour la deuxième année, en Europe, le nombre de catholiques décroît sensiblement (– 1,3 million), notamment le nombre de prêtres (– 2.500) et de religieuses (– 8.400). Bon, si on veut être un peu objectif, surtout à l’heure où un pape argentin dirige l’Eglise, il faut aussi signaler que le nombre de catholiques augmente sur tous les autres continents (+ 7,4 millions en Afrique, + 4,7 millions en Amérique latine, etc) pour atteindre le chiffre planétaire de 1,284 milliard d’individus, dont 5.300 évêques, 415.656 prêtres et 670.000 religieuses. Un record dans l’histoire du monde. Mais chut ! Pas un mot aux médias européens !

16/10/2016

Les deux France réconciliées ?

salomon_leclerc-1.jpgOn aurait pu se dire que la France allait mieux, et que l’Histoire allait dans le bon sens. Que le n° 3 d’un gouvernement socialiste (Ségolène Royal) aille représenter la République, ce dimanche, à Rome, lors de la canonisation d’un martyr de la Révolution (frère Salomon Leclercq, assassiné par les sans-culotte en 1792), n’était-ce pas un signe important de réconciliation entre les "deux France", un symbole de la volonté d’unir notre vieille nation face aux dangers qui la menacent ? Hélas, on peut aussi avoir une autre approche de l’événement : et si tout le monde, les médias, les politiques, l'opinion publique, s’en foutaient totalement ?

28/08/2015

De la mesure avant toute chose...

photo.JPGLa participation de Marion Maréchal-Le Pen à une table ronde organisée lors d’une université d’été, dans le Var, par un groupe de cathos du coin fait débat. Normal : le FN n’est pas un parti comme les autres, et en même temps, l’invitée est une élue du suffrage universel qui représente 40 % des électeurs locaux. Qu’on en discute, donc. Mais de là à barrer la Une du Monde avec un titre choc : "UNE PARTIE DE L'EGLISE CHOISIT DE DIALOGUER AVEC LE FN" ! Ciel ! L’épiscopat français, gravement divisé, aurait-il secrètement décidé de passer un accord historique avec l'état-major du Front National ? Les anciens du journal, mercredi soir, se sont demandé si Edwy Plenel n’était pas de retour…

11:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : le monde, fn, eglise |  Facebook | | Lien permanent

20/10/2014

On se pose et on réfléchit...

eveque.jpgBon, on respire et on résume. Le pape François veut promouvoir une Eglise qui accueille plutôt qu’une Eglise qui condamne. Qui accueille notamment les homosexuels, les divorcés, les pas dans la ligne, etc. Mais la miséricorde n’est pas la tolérance : cette ouverture ne se fera pas au prix de la doctrine, à laquelle on ne saurait toucher. Ni au prix de l’unité de l’Eglise, qui est le principal enjeu de tous ses grands débats internes – qu’on pense aux différents conciles passés ! Après avoir débattu, on va donc faire ce qui n'est pas dans l'air du temps : se poser et réfléchir ! Rendez-vous dans un an pour dégager - ce qui n'est pas simple, on l'a compris - la voie étroite entre vérité et modernité.

13:42 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : synode, eglise, famille |  Facebook | | Lien permanent

17/10/2014

L'Eglise n'est pas une mobylette

synode.jpgLa première session du synode sur la famille se termine dans le bruit et la confusion, ce qui est parfaitement normal. Ceux qui s’en émeuvent ont-ils donc oublié dans quel désarroi s’est achevée la première session du Concile, en décembre 1962 ? L’Eglise a un mal fou à débattre en interne : pour les cardinaux et les évêques, le seul fait de discuter un point de doctrine, même sans l’amender, laisse entendre qu’on pourrait peut-être remettre en cause un enseignement datant de mille ou deux mille ans. L’indissolubilité du mariage, en effet, ce n’est pas un mince enjeu. L’Eglise ne se pilote pas comme une mobylette.

20:00 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : eglise, synode, famille, pape |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2014

Le Synode, c'est maintenant !

Synode.jpgAprès quelques entretiens ciblés à la veille du Synode, voici mon pronostic sur le dossier des divorcés remariés. Une première phase "doctrinale" verra se dresser tous les défenseurs de l'indissolubilité du mariage (au risque de bloquer la réflexion). Puis, lors d'une phase "pastorale", au nom de la miséricorde de Dieu, on tentera d'assouplir la discipline, en particulier les règles d'annulation du mariage (au risque de favoriser le laxisme). Enfin, lors d'une phase "sacramentelle", les évêques trouveront un compromis en élargissant le sacrement de pénitence sans compromettre celui du mariage. Les amateurs de théologie et de droit canonique vont se régaler.

 

13/01/2014

Vos gueules, les cloches !

 Boissettes.jpegA Boissettes, près de Melun, les cloches de l’église ne sonnent plus les heures. Ainsi en a décidé la justice républicaine. Au départ, un couple de riverains se battait pour que les cloches cessent de sonner la nuit, ce qui peut se comprendre. Mais en instance, la Cour administrative d’appel de Paris, s’appuyant sur le motif que cette tradition locale n’était pas antérieure à la séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905, a exigé du maire le silence total et définitif des cloches du village, et toc ! Si la décision fait jurisprudence, ce sont des milliers de cloches qui vont devoir se taire dans les années à venir…

23:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cloches, laïcité, église |  Facebook | | Lien permanent

18/10/2013

Y a un bug dans le Pater !

 tentation.jpgLe Notre Père, sujet de polémique, on aura tout vu ! Comme tous les chrétiens de mon âge, je récitais naguère "Ne nous laissez pas succomber à la tentation" ou, en latin, "Et ne nos inducas in tentationem". Comme beaucoup, je n’avais jamais douté que la traduction post-conciliaire "Ne nous soumets pas à la tentation" fût erronée : dans l’Evangile, c’est Satan qui tente, ce n’est pas Jésus ! Ce n’est pas de la haute théologie, mais du bon sens. Allons, entre l’araméen, l’hébreu, le grec, le latin et le français, il arrive à l’Eglise de bugger. Et aussi de se repentir, la preuve ! Pour sa pénitence, elle récitera une dizaine de Pater

10:30 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : notre père, eglise, jésus, satan |  Facebook | | Lien permanent

22/09/2013

Le pape et les femmes

 pape-femmes.jpgLe pape François (à la revue Etudes), pour info : "Il est nécessaire d'agrandir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l'Église. Je crains la solution du “machisme en jupe” car la femme a une structure différente de l'homme. Les discours que j'entends sur le rôle des femmes sont souvent inspirés par une idéologie machiste. […] L'Eglise ne peut pas être elle-même sans les femmes. […] Il faut travailler davantage à une théologie approfondie du féminin. C'est seulement lorsqu'on aura accompli ce passage qu'il sera possible de mieux réfléchir sur le fonctionnement interne de l'Église. Le génie féminin est nécessaire là où se prennent les décisions importantes..."

23:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pape, femmes, eglise |  Facebook | | Lien permanent

21/09/2013

Un pape qui décoiffe

 PapeFrancois.jpgQue mijote-t-il donc, ce pape qui décoiffe ? Ni révolution ni rupture, mais une forte inflexion dans la gouvernance de l’Eglise. Celle-ci, au fil des siècles, met plus ou moins l’accent sur son rôle d’héritière ou sur sa vocation missionnaire. Sur la transmission ou sur l’évangélisation. Elle balance entre une exigence de vérité, de droit canon, de théologie, d’unité, de conservation et de discipline (priorité de Pie XII ou de Benoît XVI), et une exigence de miséricorde, d’amour, d’humilité, de compassion, de dialogue et d’espérance (priorité de Jean XXIII ou de Jean-Paul II). A l’évidence, par ses gestes, son attitude, ses paroles, le pape François est en train de faire bouger le curseur... 

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pape, eglise, vatican |  Facebook | | Lien permanent

11/04/2013

Le silence des églises

 silence-des-eglises.jpgLe téléfilm d’hier soir sur la pédophilie dans l’Eglise, sur France 2, était intelligent, émouvant et magnifiquement joué. Dommage que le débat qui a suivi – à part deux témoignages bouleversants – ait été décevant, remuant de vieilles idées reçues sans mise en perspective historique (il s’en est passé, des choses, depuis l’affaire Pican en 1996) et sans tenir compte des travaux faits sur le sujet. Un seul exemple : pourquoi consacrer tant de temps au célibat des prêtres alors qu’on sait, grâce aux sociologues américains, que la situation est la même chez les pasteurs protestants… qui sont mariés ?