Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2014

Sarkozy ! Sarkozy !

sarkozy.jpgC’est une étrange course qui s’est engagée en cette mi-août, dont l’enjeu est la candidature de Sarkozy aux présidentielles de 2017. Une course à qui perd gagne. Sans le dire, toute la gauche espère que Sarko va y aller : il est le seul adversaire qui puisse encore refaire l’unité de la majorité ! En face, la droite (à l’exception du noyau dur de l’UMP) et le centre-droit redoutent que la candidature Sarko, clivante et contestée, n’aboutisse à un duel Hollande-Le Pen au second tour de 2017. Ce qui est exactement la stratégie du FN. La bagarre va être sanglante, mais il va falloir regarder de près, à chaque fois, pour savoir qui dézingue qui !

12:21 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, 2017, politique, ump | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

29/07/2014

Ils auront sa peau, Léon !

Sarko-examen.JPG"Ils auront ta peau, Léon", chantait naguère Jeanne Moreau. On voit bien, en lisant le Parisien d'aujourd'hui, que la stratégie du pouvoir, pour 2017, consiste à semer sur la route de Sarkozy un maximum de bombes à retardement : au moment où il aura maîtrisé l’UMP, gagné les primaires et évincé ses rivaux, ces mines antipersonnelles exploseront une à une, façon puzzle : kyrielle d’accusations infamantes, écoutes téléphoniques salaces, nouvelles confrontations humiliantes, etc. Les Français seront agacés, la droite sera exaspérée, et Marine Le Pen passera devant Sarko au premier tour. Cqfd. Moi, Sarko, ce n’est pas mon problème, mais je sens qu’on entre dans une période très, très sale…

11:17 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, juges, 2017, le pen, ps | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/07/2014

Un peu lents, les juges ! (3)

inna-shevchenko.jpgQuand saura-t-on si Sarkozy est coupable de "trafic d’influence actif" ? Avant 2017 ? On le saura un jour. Comme on saura, un jour, par quelles interventions suspectes la leader des "Femen", Inna Shevchenko, a obtenu son statut de réfugié politique à l’Ofpra en avril 2013, seulement trois mois après en avoir fait la demande (du jamais vu) et contre toutes les règles légales en vigueur (poursuivie pénalement en Ukraine, elle a aussi violé l’ordre public en France). Il y a du trafic d’influence dans l’air ! Or, ce délit est puni de 5 ans de prison. Sarko, Shevchenko, même suspense !

11:13 Publié dans Blog | Tags : juges, sarkozy, femen, ofpra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/03/2014

Des nouvelles de Sarkozy ?

sarko.jpgLes médias ne parlent plus de Sarkozy. C’est normal : il n’est plus au pouvoir, il ne participe pas au débat public, il n’a pas de livre à vendre et il vit maritalement avec la même femme depuis des années. Enfin, aucune des "affaires" dans lesquelles il est parfois cité n’a abouti à quelque condamnation qui aurait mérité l’intérêt des journaux : le respect de la présomption d’innocence et du secret des conversations entre un client et son avocat, qui fait de la France une démocratie enviée, contribue à ce que plus personne ne parle de Sarkozy. Et c'est heureux : il y a tellement de sujets plus importants dans l'actualité ! 

12/03/2014

La presse écrite sauvée par Sarko !

sarko-une.jpgOn commence à mieux percevoir la stratégie des journaux plombés par la crise et déprimés par le désintérêt du public pour François Hollande (sauf quand il trompe sa compagne, mais on ne peut rééditer le coup du casque toutes les semaines) : seul Sarko fait vendre du papier, alors faisons du Sarko tous les jours, du soir au matin ! Orchestrons son retour, multiplions les affaires, traquons ses proches, comme au bon vieux temps où il était au pouvoir ! Mais attention, pas trop, il ne faudrait pas compromettre sa réélection en 2017, ho ! Vous ne voudriez pas, en 2018, voir fermer Libé, Marianne, le Point, l’Obs et la moitié de leurs confrères ! 

06/02/2014

Il fait tout comme Sarko

valls-sarko.jpgOn sent bien que Manuel Valls a enfilé les bottes de Nicolas Sarkozy, espérant qu’elles le mèneront, lui aussi, de la place Beauvau à l’Elysée : même omniprésence médiatique, même politisation des dirigeants de la police, même goût pour la polémique, mêmes attaques assassines contre les journalistes, même bagarre contre la Garde des sceaux, même propension à parler au nom du Premier ministre, etc. Il y avait encore un secteur où il avait du retard : la grossièreté. "Casse-toi pauv’con", c’était un peu connoté, alors il a jeté à un député de droite un très républicain "Je t’emmerde !". Pas mal, pas mal...

07/08/2013

Partir en vacances avec...?

 nkm.jpgVoilà enfin, dans VSD, un sondage utile, un qui fait avancer les choses : avec quelle personnalité politique partiriez-vous volontiers en vacances ? Réponse chez les hommes : Nicolas Sarkozy, loin devant Manuel Valls et François Hollande. Chez les femmes : Nathalie Kosciusko-Morizet, loin devant Christiane Taubira et Marine Le Pen. Evidemment, il faudrait savoir ce que les sondés entendent faire, exactement, avec leurs partenaires de vacances. Côté hommes : dîner à la table de Carla Bruni ou commenter, sur la plage, la Princesse de Clèves ? Côté femmes : sortir en boîte avec NKM ou avec… oui, bon, stop, ça va, ce n’est qu’un sondage débile !

10:28 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, nkm, vacances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2013

Président ou candidat ?

 Hollande-sur-le-tour.jpgBon, allez, l’UMP va payer les dépassements de frais de campagne de Sarkozy, notamment, même si c’est contestable, la fameuse réunion de Toulon en décembre 2011. Mais la gauche a tort de s'esclaffer car cette décision fera jurisprudence. Ainsi, comment le président Hollande pourra-t-il effectuer le moindre déplacement dans l’année qui précédera la présidentielle de 2017 ? Et qui va payer, finalement, son fameux déplacement raté de Dijon, le 11 mars dernier, qui n’avait de justification qu’électorale ? Et qui va payer son escapade sur le Tour de France, samedi, qui n’était justifiée par aucun impératif de gouvernement ? On n’a pas fini de s’étriper avec ça…

09/07/2013

Sarko, sauveur de la presse

 sarko.jpgIl n’y a plus de doute : c’est un complot. Fomenté dans l’ombre par les directeurs de journaux, les responsables de chaînes et les grands éditorialistes : pour sauver la presse d’un déclin mortel, il faut faire revenir Sarko. A tout prix. Lui seul peut faire revenir le lecteur, doper les ventes, redresser l’audimat. Voyez son petit coucou furtif, hier, à l’UMP : trois jours que les journalistes ne parlent que de cela ! Ils ont mis le paquet pour le faire revenir sur la scène : et l’affaire Bettencourt, et le duel Copé-Fillon, et le juge Gentil, et l’argent de Kadhafi, et le Conseil constitutionnel, tous les moyens sont bons pour le maintenir sur la scène médiatique. En attendant 2017, désespérément.   


05/07/2013

Recommençons la présidentielle !

 CConst.jpgOn nage dans l’absurde. Parce que Sarko a dépassé de 400.000 € le plafond toléré pour sa campagne présidentielle (sur 22,5 millions d’euros, c’est-à-dire peanuts), voilà que son parti, l’UMP, est taxé de 10 millions d’euros de pénalité ! Le Conseil constitutionnel a donc pris souverainement la décision, en cette période de crise, de plomber durablement le principal parti d’opposition du pays, c’est-à-dire de parasiter grave… le fonctionnement de la démocratie en France ! Il paraît que c’est le droit et que c'est ainsi, basta ! La décision alternative était un peu radicale, mais, au moins, cohérente : il y a eu triche, il faut donc recommencer l’élection. Eh bien, chiche !

24/05/2013

Le désespoir des hebdos

 hollande.jpgLes ventes des news magazines (L’Express, Le Point, le Nouvel Obs, Marianne) sont en chute libre. Ce n’est pas vraiment nouveau, mais jusqu’en mai 2012, ces hebdos savaient réagir : ils tapaient sur Nicolas Sarkozy, le plus fort possible, et les ventes remontaient, hop ! Depuis un an, ils appliquent la même recette : ils tapent très fort sur François Hollande, le traitent de tous les noms, mais… cela ne marche plus. Les ventes stagnent. La raison, c’est que tout le monde s’en fout. Descendu à 24 % dans les sondages, Hollande n’intéresse plus personne. Ni en bien ni en mal. On parie que ces journaux vont bientôt réclamer le retour de Sarko ?

02/05/2013

Guéant, c'est géant !

 Guéant.jpgJe ne comprends pas l’affaire Guéant. Est-il possible, devant pareilles accusations, d’avancer une défense aussi ridicule ? Ces enveloppes de billets, ces tableaux hollandais, c’est croquignolesque ! Un homme ayant exercé les plus hautes responsabilités, ayant géré les dossiers les plus pourris de la République, allons ! C’est aussi incompréhensible que la frénésie hystérique avec laquelle son ex-collègue Roselyne Bachelot l’enfonce sans vergogne sur tous les plateaux télé ! Cette affaire sent le roussi. Et comme l’atmosphère est à la castagne et à la politisation des juges, elle risque d’être agitée…

23:57 Publié dans Blog | Tags : guéant, sarkozy, bachelot | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/03/2013

Vatican : le kif de Bigard

 bigard.jpgOn en sait davantage, après avoir lu Var-Matin ce lundi, sur la rencontre historique provoquée par le président Nicolas Sarkozy au Vatican, en 2007, entre Benoît XVI et le comique troupier Jean-Marie Bigard. Celui-ci raconte le "kif absolu" qu’il éprouva quand il eut ainsi l’occasion de "baiser la nouille" du pape, lequel "n’en avait rien à branler" et "hochait la tête comme un chien à l’arrière d’une bagnole". Seul regret du pèlerin pétomane : "Ne pas avoir eu le temps de lui dire qu’il existait des préservatifs au goût de banane ou de cacahuète". Sacré Sarko, va !

10/01/2013

Enfin une réforme exemplaire

 Hollande,réforme,SarkozyVoici enfin une réforme qui ne divisera pas la nation : François Hollande va "mettre fin au statut de membre de droit du Conseil constitutionnel des anciens présidents de la République". Sur 60 millions de Français, cette réforme-là touche 3 personnes, ce qui réduit considérablement les risques de protestation. Sur les 3, il y en a 2, Chirac et Giscard, pour lesquels, vu leur âge, cela ne changera rien. Restait un risque d’opposition : Sarkozy ! Alors, pour désamorcer tout blocage, Hollande a décidé que la réforme ne serait pas rétroactive, et qu'elle ne s'appliquerait donc qu'à lui-même, François Hollande, quand il aura quitté l’Elysée. Une réforme exemplaire, vous dis-je.

09:37 Publié dans Blog | Tags : hollande, réforme, sarkozy | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/10/2012

Sarko, le retour !

 Sarko.jpgEt c'est parti pour cinq ans ! Quand un éditorialiste politique n’a pas d’idée, désormais, il fait son papier sur "le retour de Sarkozy". Sujet sans intérêt aucun, 100 % spéculatif, mais beaucoup plus facile à traiter, évidemment, que le mariage homo ou la fiscalité des PME ! Or, une fois qu’on a dit que Sarkozy s’ennuyait du pouvoir, qu’il était assez jeune pour revenir et que rien n’était joué pour 2017, on a largement fait le tour de la question. Bon, on peut ajouter une bonne formule, genre "Peut-on demander à un tigre de devenir végétarien ?", mais franchement, tout le reste n'est que pia-pia médiatique.

09:40 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, 2017, medias | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/06/2012

Najat et sa baguette magique

 najat.jpgTous les mêmes. Dès qu’ils sont sur scène, les politiques se prennent pour des prestidigitateurs. Au lieu de s’atteler résolument – enfin – au vrai problème des différences de salaire entre hommes et femmes au travail, la jeune Najat Vallaud-Belkassem va s’employer à "faire disparaître la prostitution" ! Ben voyons. Pourquoi pas aussi l’alcoolisme, la paresse, la grippe, le mauvais temps, les bourrelets et les frelons, hop, d’un coup de baguette magique ? Sarkozy nous avait fait le coup en 2007 avec la disparition des SDF, hop ! Son numéro a foiré. Sa baguette n’était pas magique. Najat devrait méditer son exemple : la politique, ce n’est pas que du spectacle.

05/05/2012

Et demain, je voterai pour...

 Urne.jpg"Au premier tour, on choisit, au second on élimine". Je ne suis pas très sarkozyste, je déplore la récente droitisation de l’UMP, et je considère François Hollande comme un type plutôt raisonnable. Mais : 1) Je n’ai pas la moindre affinité avec une future majorité présidentielle socialiste constituée avec les amis de Jean-Luc Mélenchon et de Cécile Duflot. 2) Je n’ai aucune envie de faire le jeu de Marine Le Pen en contribuant à l’explosion de la droite républicaine. 3) Je me méfie furieusement d’un candidat qui déclare que "la démocratie sera plus forte que l’argent, la finance, les croyances et les religions". 4) Je voterai donc Nicolas Sarkozy. Des questions ?

03/05/2012

Les cathos sont out !

 vote-catho.jpgDans le "grand débat" Sarkozy-Hollande, les questions éthiques, sociétales et  vitales,  enjeux cruciaux de cette présidentielle, ont fait pschitt ! Or les débats sont vifs, ces dernières semaines, chez les croyants : jusqu’à quel point, de nos jours, un catholique pratiquant peut-il voter pour quelqu’un qui prône l’euthanasie et le mariage homo, au nom de la défense des valeurs chrétiennes "non négociables" (respect de la vie, dignité de la personne, défense de la famille) ? Les sondages indiquent que 47 % des catholiques pratiquants (qui représentent entre 8 et 10 % de la population, quand même) ont voté Sarko au premier tour, et 70 % le feront au second : les médias, unanimes, s’en tamponnent !

00:17 Publié dans Blog | Tags : catholiques, kto, sarkozy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/04/2012

Médias : y a du chômage dans l'air

libé.jpgJ’en vois certains qui creusent leur tombe. Ils ont oublié 1981. Les journalistes de Libération, de Marianne, de l'Huma ou du Nouvel Obs, engagés à donf derrière Hollande, devraient pourtant savoir que l'arrivée de la gauche au pouvoir entraînera une grave diminution de leur audience : un journal engagé, hors campagne électorale, n’intéresse vraiment que lorsqu’il est dans l’opposition ! Et que va devenir la séquence "anti-Sarko" que Canal + nous sert chaque jour entre 13h10 et 13h20 depuis plus d’un an ? Et comment vont se recycler tous les "humoristes" de France Inter ? Et Mediapart ? Et les Guignols ? Y a du chômage dans l’air !

24/04/2012

Trois débats, pour quoi faire ?

Sark-Holl.jpgHollande refuse les 3 débats thématiques que propose Sarkozy. On comprend pourquoi : Sarko est imbattable à la télé, et Hollande est léger sur l’international. Mais on a le droit de le regretter. Déjà, au premier tour, les Français ont voté sans avoir entendu parler de la crise, la vraie, celle qui fait qu’on ne sait pas avec quel argent l’Etat paiera ses fonctionnaires au mois d’août prochain : Bayrou, le seul à l’avoir tenté, l'a payé cher. Le refus de Hollande – qui n’avait pas eu peur, pourtant, des 3 débats des primaires du PS – va priver les électeurs d’un vrai échange sur les "questions de société" (euthanasie, cannabis, droit de vote aux étrangers, mariage homo, embryons, etc) et, surtout, d’un vrai débat sur l’international, enfin ! Dommage, vraiment...