Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2017

La censure expliquée aux enfants

Petits platons.jpgCet été, le 33ème Salon du livre jeunesse de Beaugency, animé par l’association Val de Lire, avait décidé de mettre à l’honneur l’excellente maison d’édition "Les petits Platons" dirigée depuis 2009 par Jean-Paul Mongin. Et puis, surprise, stop, ouh la la ! Rentrée de vacances, la présidente de l’association a découvert, aïe-aïe-aïe, que Jean-Paul Mongin était… catholique ! Juste ciel ! Et la dame d’envoyer à Mongin une lettre annulant son invitation au prétexte que ses "petits Platons", finalement, ne correspondent pas, tenez-vous bien, aux "valeurs" (sic) de sa manifestation ! Petits amis et jeunes lecteurs de Beaugency, vous aurez au moins appris, cette année, le sens du mot "censure" !

00:10 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : censure, livre, mongin |  Facebook | | Lien permanent

30/08/2017

L'argent n'a pas d'odeur

Raquel.jpgOn se rappelle la volée de bois vert reçue par Pierre Arditti quand l’acteur, clairement engagé à gauche, avait fait, pour un gros paquet de pognon, la pub du Crédit Lyonnais ! A une moindre échelle, l’arrivée de Raquel Garrido comme pigiste sur C8 fait hurler de rire les journalistes qui constatent que la porte-parole du candidat "insoumis" Jean-Luc Mélenchon, épouse du camarade Alexis Corbière, est désormais payée... par Vincent Bolloré ! Tiens, à propos, quelqu’un a-t-il prévenu Aurélie Filippetti, recrutée comme pigiste par RTL, qu’elle est désormais rémunérée par RTL Group, une multinationale basée au Luxembourg et propriété du géant capitaliste allemand Bertelsmann ?

29/08/2017

Politique et médias : la confusion s'étend...

Elysée,Sérillon,Roger-Petit,Macron,informationEmmanuel Macron vient de commettre la même erreur que son prédécesseur : nommer un journaliste engagé (Bruno Roger-Petit) comme porte-parole de l'Elysée. On a bien vu avec Claude Sérillon, après l'élection de François Hollande, qu’un polémiste habitué à dézinguer à la fois les hommes politiques de droite et les journalistes qui pensent autrement que lui, n’aura jamais aucun crédit auprès des relais d’opinion (rédacteurs en chef, éditorialistes, polémistes, humoristes, etc). Mais, bon sang, pourquoi ne pas avoir nommé à ce poste politique un… politique ? Déjà que les politiques trustent dorénavant les postes de chroniqueurs dans les médias ! Quelle confusion !

28/08/2017

"Ecoute ma différence !"

cohen.jpgOn parlait naguère du "pouvoir égalisateur de l’atome" (qui mettait sur le même rang toute puissance détentrice de la bombe). On peut parler, dans l'audiovisuel, du "pouvoir égalisateur du mercato". Dès lors que Yves Calvi passe de LCI à Canal +, que Patrick Cohen, ancien de RTL, quitte la matinale de France Inter pour celle d’Europe 1, qu'Anne-Sophie Lapix, ancienne de TF1, remplace David Pujadas sur France 2, et que le même Pujadas remplace le même Calvi sur LCI, expliquez-moi ce qui distingue tous ces médias, secteur privé et service public confondus ? Quelle est leur ADN, leur culture, leur originalité ? En quoi certains sont-ils novateurs, de gauche, grand public ? Tout cela, désormais, c'est du pareil au même !

27/08/2017

Dans "travailleurs détachés", il y a "travailleurs"

vendanges.jpgC’est un viticulteur bourguignon qui m’a fait comprendre, l’autre jour, que le dossier des travailleurs détachés était plus compliqué qu’il n’y paraît. Pourquoi cet employeur saisonnier préfère-t-il payer 18 euros/heure les travailleurs bulgares qui viennent en autocar faire les vendanges dans son terroir, plutôt que 15 euros/heure les intérimaires français qu’il embauche pour le même job ? Parce que s’il pleut pendant les deux premiers jours, ou s’il fait un peu froid, environ 30 % des Français engagés se volatilisent le troisième jour, sans même s’excuser, laissant l’employeur dans une panade noire ! Alors que les Bulgares, eux, s’attachent à finir le boulot…

26/08/2017

Une confusion regrettable

roselyne-bachelot.jpgC’est la dernière tendance médiatique. Au lieu d’engager des journalistes professionnels, des vrais, pour décrypter une actualité de plus en plus confuse et superficielle, on préfère recruter des "chroniqueurs" directement dans le milieu des ex-politiciens battus, chômeurs ou retraités ! Après Roselyne Bachelot (sur RMC) et Jean-Louis Debré (sur Europe 1), c’est désormais au tour d’Henri Guaino (sur Sud Radio), Jean-Pierre Raffarin (sur France 2), Julien Dray (sur LCI), Raquel Garrido (sur C8) et Aurélie Filippetti (sur RTL) d’expliquer doctement aux auditeurs, eux qui n’ont pas réussi à réformer le pays, pourquoi leurs successeurs en sont tout aussi incapables !

25/08/2017

La censure, une valeur universelle ?

Serebrennikov.jpgA l’issue de sa rencontre avec le cardinal Parolin, numéro 2 du Vatican, Vladimir Poutine a célébré les "valeurs universelles et humanitaires" qui rapprochent le Saint Siège et la Russie. Sur le papier, les valeurs universelles, c’est sûr, c’est super. Sauf que le pouvoir russe, en ce moment, s’éloigne desdites valeurs par une censure insupportable, symbolisée par l’arrestation du cinéaste et metteur en scène Kirill Serebrennikov, dénoncée par tout le monde culturel moscovite. Un pays où tout artiste anticonformiste risque d’être accusé de "détournement de fond" ou de "pédophilie", c’est un pays qui tourne le dos aux valeurs universelles, point barre.

23/08/2017

Retour aux choses sérieuses !

macron.jpgComme chaque année, fin août, les rédacteurs en chef et les principaux animateurs TV rentrent de vacances. D’un coup, c’est comme si l’actualité redevenait importante, dense, incontournable. On se demande même de quoi ont pu parler, pendant ces quelques semaines estivales, leurs remplaçants, doublures et autres jokers ? De choses futiles, forcément : incendies dans le sud, scandale écologique, risques alimentaires, menace de guerre nucléaire, etc. Des broutilles. Heureusement, maintenant que les chefs sont rentrés, fini la rigolade ! On revient à l’essentiel : Macron, Macron, Hollande, Macron, Macron, Wauquiez, Macron, Macron, Macron, Macron !

22/08/2017

Le pape en Russie ? Niet !

Cyrille-Ier.jpgLe cardinal Parolin, numéro 2 du Vatican, rencontrera le président Poutine demain à Sotchi. Avant toute spéculation, rappelons-nous une autre visite, celle de Gorbatchev au Vatican en décembre 1989 : à l’issue de leur entretien historique, le numéro 1 soviétique, enthousiaste, avait soudain invité Jean-Paul II à venir à Moscou… oubliant qu’en Russie, les évêques et cadres du patriarcat de Moscou se sont toujours opposés au principe d’une telle visite, considérant le "pape de Rome" comme un "prosélyte" qui ne pense qu’à convertir les Russes au catholicisme. Voilà presque mille ans qu’ils pensent ainsi : vous croyez vraiment que Poutine les fera changer d’avis ?    

20/08/2017

Macron et la politique spectacle

Macron,presse,information,communicationEn démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir par tous les moyens la bienveillance du peuple. Pour cela, il y a la communication et tous ses artifices que Macron maîtrise parfaitement : photos dans Match, séquence people à la TV, tweet compassionnel, etc. Le danger est de vouloir maintenir aussi l’information (la vraie, celle qui relate, qui enquête, qui critique, qui instruit) derrière le grand rideau de fumée de la politique spectacle. Maîtriser la com’ et contrôler l’info, ce n’est pas la même chose. La presse est faillible, agaçante, excessive, certes, mais elle empêche le pouvoir de se croire tout-puissant. A bon entendeur…

19/08/2017

Il y a 20 ans, les JMJ...

jmj-paris.jpgCet anniversaire-là est d’abord un sacré souvenir pour les centaines de milliers de jeunes qui l’ont vécu et qui composent ce qu’on a appelé la "génération Jean-Paul II" : il y a juste vingt ans, le pape polonais s’apprêtait à s’envoler pour la France afin d’y présider les JMJ au cœur de Paris, en plein mois d’août, contre l’avis de nombreux évêques français effrayés par tant d’audace. A la surprise générale, de la messe du Champ-de-Mars à la veillée de Longchamp, l’événement fut un succès extraordinaire. A l’encontre de tous les pronostics, Jean-Paul II montrait que l’Eglise catholique, bousculée par l’après-Concile et par mai 68, n’avait pas perdu le contact avec la jeunesse du monde…

09:23 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : jmj, jean-paul ii, paris |  Facebook | | Lien permanent

18/08/2017

"Paris brisé, Paris martyrisé..."

touristes.jpgUn petit tour à la capitale au cœur de l’été pousse à s'interroger : y a-t-il un seul responsable politique, notamment à la Mairie de Paris, qui sache par quel bout prendre le problème du tourisme de masse qui défigure la Ville Lumière, cannibalisée par les millions de visiteurs pressés de faire des selfies devant la Tour Eiffel, à Montmartre et à Notre-Dame. Question : comment freiner la course aux locations Airbnb (45.000 annonces pour la saison, un record planétaire) qui, dans une illégalité flagrante, vide littéralement Paris de ses appartements locatifs (par dizaines de milliers) et, partant, de ses vrais habitants ? Question subsidiaire : comment éviter que les JO de 2024 ne soient, sur ce plan, une catastrophe historique ?

11:39 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : paris, airbnb, tourisme |  Facebook | | Lien permanent

14/08/2017

La France n'est pas née d'hier

15 aout mardi.jpgPourquoi la République française, en 2017, continue-t-elle de célébrer officiellement la montée au Ciel de la Vierge Marie ? Parce qu’en 1905, l’article 42 de la loi de séparation de l’Eglise et de l‘Etat a confirmé l’arrêté du 29 germinal de l’an X de la Révolution validant la décision prise par Louis XIII en 1637 de faire mémoire, ce jour-là, de la consécration de la France à la mère de Jésus. Seul Napoléon avait osé rompre avec cette tradition en faisant du 15 août la… saint Napoléon, en toute simplicité ! Pas sûr que nos médias, demain, s’étendent sur cette histoire qui montre que la France est un vieux pays et que la laïcité est un sujet complexe…

11/08/2017

Comment bâillonner la critique

sibeth_ndiaye__Ndiaye.jpgMarre d’entendre désormais traiter de "raciste", dans les hautes sphères de l’Etat, le moindre quidam, journaliste ou citoyen, qui ose critiquer une personnalité noire. C’est dans "Le Monde", rien que ça, qu’un ex-conseiller de Matignon, Ibrahima Diawadoh N’Jim, explique sans rire que sa collègue Sibeth Ndiaye, conseillère à l’Elysée, s’est vu reprocher par la presse son célébrissime tweet sur Simone Veil ("Yes la meuf est dead") pour la raison simple "qu’elle est noire et femme" (sic). Christiane Taubira, qui dénigrait ainsi tous les opposants à sa politique, a fait des émules ! Qui ne voit qu'à bâillonner toute critique avec de tels arguments, c'est la République qu'on assassine ? 

11:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : raciste, ndiaye, critique, black |  Facebook | | Lien permanent

10/08/2017

De quoi Neymar est-il le nom ?

neymar.jpgRas-le-bol d’entendre encenser le jeune Neymar, archétype de ces nouvelles idoles qui, en pleine crise, font vendre des millions de t-shirts à leur nom pour la somme de 140 euros l’unité, et qui gagnent eux-mêmes dix fois plus que les patrons du CAC 40 ! Ces mercenaires sans patrie – le Brésil, la France, le Qatar, quelle importance ? – généralement incultes, immatures, capricieux et cupides, n’ont de rapports avec la populace que ces dédicaces griffonnées au feutre sur des photos de magazine, entre deux gardes du corps, à la sortie de stades qui portent désormais le nom de leur sponsor. Vive le sport.

13:11 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : neymar, foot, fric, stades, sport |  Facebook | | Lien permanent

09/08/2017

Un rappeur à Dijon

lorenzo.jpgUne page entière du "Bien Public" sur le rappeur Lorenzo, invité par la municipalité de Dijon pour son concert de rentrée, m’a incité à écouter les chansons et les textes de ce jeune homme. Lequel, à l’évidence, a un problème obsessionnel avec sa bite, sa queue, son cul, son sexe, son sperme, son foutre, et entend partager avec son public quelques projets de vie : baiser, sucer, fumer, niquer, éjaculer, bouffer des chattes, déchirer des hymens et engrosser des collégiennes. Le top du top de la vulgarité sexiste ! Même les féministes locales s’étonnent publiquement que la Mairie de Dijon ait voté une subvention de 100.000 euros (quand même) pour ce qui promet d'être un grand moment culturel !

00:31 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : dijon, culture, rap, lorenzo, sexe |  Facebook | | Lien permanent

03/08/2017

Raciste, Agatha Christie ?

laam.jpgComme beaucoup, j’ai cru que c’était une blague. Mais c’est avec le plus grand sérieux que la chanteuse Lâam s’est hautement insurgée auprès du CSA : figurez-vous que la chaîne TMC a programmé sous le titre "Dix petits nègres"  l’adaptation télévisée du célébrissime roman d’Agatha Christie. Provocation raciste, hurle l'artiste ! Quelqu’un pourrait-il conseiller à cette éminente militante antiraciste d’ouvrir, une fois dans sa vie, un truc bizarre qu’on appelle un "livre" ? Tiens, au hasard, un livre de Georges Simenon (Le Nègre), de Joseph Conrad (Le Nègre et l’Amiral) ou de Daniel Picouly (Tête de nègre) ?

10:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : antiracisme, racisme, laam |  Facebook | | Lien permanent

02/08/2017

Délit de faciès

Schiappa 3.jpgPardon de la citer à nouveau, mais la jeune ministre Marlène Schiappa n’en finit pas d’accorder à la presse de longues interviews très personnelles où, à chaque fois, elle dit des trucs détonants. Dans le JDD de dimanche, par exemple, elle explique, sans rire, qu’elle est très critiquée "parce qu’elle est jeune, un peu typée, avec des cheveux longs". Ce qu’on lui reproche, dit-elle avec assurance, "c'est d'être qui je suis et d'être là où je suis" (sic). Magnifique : Marlène Schiappa invente le délit de faciès sans faciès. Christiane Taubira expliquait aussi, en son temps, que ses détracteurs étaient tous des racistes… mais au moins, elle, était noire !

01/08/2017

Dijon : les municipales, déjà ?

Schiappa-2.JPGEst-ce le début des grandes manœuvres municipales à Dijon ? En juin, François Rebsamen, maire depuis 2001, a essuyé une grave défaite (ses candidats aux législatives dans sa propre ville ont obtenu entre 5 et 8 %, ce qui paraît difficilement rattrapable). Et voilà que le quotidien local "le Bien Public" explique, sur une page entière, que la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, benjamine du gouvernement et petite protégée d’Emmanuel Macron, est… dijonnaise depuis quatre générations ! Sa mère y habite toujours, son frère y étudie, elle-même est une ancienne du lycée Carnot, elle y a situé l’intrigue de son dernier roman, etc, etc. Que ceux qui ont des oreilles pour entendre…