Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2012

Fin de race

holland.jpgFrançois Hollande a enfin expliqué comment il allait rembourser la dette de la France et rétablir notre balance commerciale : il va faire rayer le mot "race" de la Constitution. Ce n’est pas un gag. Dans la foulée, on imagine qu’il fera retirer ce mot insupportable des dictionnaires, et aussi de l’Evangile ("Race de vipères !"), qu’il expurgera, dans la foulée, les oeuvres de Corneille, Racine, Baudelaire et Nietzsche, et qu’il interdira les livres de Voltaire ("La race des nègres est une espèce d‘hommes différente de la nôtre"). Au concours du plus beau rideau de fumée électoral, Hollande est nettement en tête des sondages !

09:29 Publié dans Blog | Tags : hollande, race | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/03/2012

Hollande, la gauche et l'argent

Martinat.jpgLu dans Le Point le dossier sur Hollande, la gauche et l’argent, à l’occasion de la sortie du livre de Guillaume Evin et Philippe Martinat : "Je n’aime pas les riches" (Ed. du Moment). Il y a un côté jubilatoire à enquêter sur les milliardaires qui entouraient Mitterrand et ceux qui soutiennent Hollande : Badinter, Dumas, Bergé, Perdriel, Fabius, Tapie, Besnehard, Pigasse, Arditti, etc. Le plus rigolo, c’est quand Le Point veut interviewer Yannick Noah sur le sujet : hélas, l’ex-tennisman est "à l’étranger" et "difficilement joignable" ! Quelqu’un pourrait-il lui offrir un portable ?


10:39 Publié dans Blog | Tags : hollande, riches, noah, martinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2012

L'égalité homme-femme

mitt.jpgLa "Journée internationale de la femme", quelle farce ! Petit retour en arrière. Lors des présidentielles de 1981, dans les célébrissimes "110 propositions" de François Mitterrand, les anciens se souviennent de l’intitulé de la proposition n° 65 : "L’égalité de rémunération entre hommes et femmes sera garantie". Ben tiens. Il y a trois décennies, par conséquent, que le problème de l’inégalité des salaires hommes-femmes aurait dû être réglé. Mitterrand a régné – non sans cohabiter parfois, je sais –  pendant deux septennats ! Et après, on s’étonne de constater que 80 % des citoyens n'ont pas confiance dans les candidats aux élections ! "Paroles, paroles…"

08/03/2012

Touchez pas au mille-feuilles !

régions.jpgLe discours prononcé à Dijon par François Hollande sur la décentralisation n’a pas eu beaucoup d’échos. Pas sexy, pas people, pas parisien ! Dommage. J’en retire, moi, qu’il n’est plus question de supprimer le département ni de diminuer le nombre des communes : les 400.000 élus locaux, c’est sacré ! Le PS veut même créer deux bidules en plus – un "haut conseil" des territoires et une "conférence" des exécutifs locaux. Non seulement on ne simplifie pas le fameux "mille-feuilles", mais on augmente encore le dispositif bureaucratique ! Gaston Defferre, reviens, ils sont devenus fous !

07/03/2012

"Faire payer les riches" (2)

riches.jpgRéponse aux réactions à mon blog d’hier. Bien sûr qu’il est juste de taxer les très hauts revenus ! Mon propos n’est pas de les défendre : d’abord le départ de France de quelques footballeurs et autres chanteurs connus m’indiffère totalement ; ensuite je n’ai jamais payé l’ISF (contrairement à François Hollande, passons). Ce que je dénonce, c’est le côté "rideau de fumée" de la mesure face aux vrais problèmes économiques ! J’observe aussi ce clivage idéologique amusant : à gauche, on veut sincèrement diminuer le nombre de riches, à droite on veut sincèrement diminuer le nombre de pauvres. Chacun sa culture ! 

06/03/2012

"Faire payer les riches"

hollande,dette,présidentielles,richesHollande veut taxer à 75 % les très hauts revenus. Au lieu d’affronter la réalité économique, il fait dans le symbole et promet, comme naguère Georges Marchais, de "faire payer les riches". Pur pipeau populiste ! Déjà le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, a prévenu qu’une telle mesure provoquerait le départ des 120 à 150 meilleurs joueurs de foot du pays : c’est dire si on trouvera des raisons de ne pas l’appliquer ! Mais le pire, c’est qu’une telle proposition permettrait de combler à peine 0,2 % de la dette publique. Et les 99,8 % qui restent à rembourser, on les prend où ?

05/03/2012

Une campagne à l'américaine

Mitt.jpgImaginez… Le principal soutien de François Hollande, un banquier partisan du Likoud israélien va lui verser 11 millions d'euros, et plus si besoin, pour l’aider à devenir président. La campagne de François Bayrou, elle, est payée par un financier milliardaire qui veut imposer la morale chrétienne. Derrière Nicolas Sarkozy, à hauteur de 14 millions d’euros, un panel de traders richissimes et quelques prosélytes mormons. Il n’y a pas de quoi rire : c’est exactement ce qui se passe aux Etats-Unis pour Newt Gingrich, Rick Santorum et Mitt Romney. Quand on se compare on se console…

04/03/2012

Clin d'oeil de Bruxelles

BL-Foenkinos.JPGClin d’œil de la Foire du livre de Bruxelles, ce week-end. A quoi servent les salons du livre ? Essentiellement à rencontrer d’autres passionnés d’écriture qu’en dehors de cela, parfois, tout oppose. Dîné Chez Vincent, hier soir, dans le "cœur" de Bruxelles, avec Isabelle Alonso, Frigide Barjot, Diane Ducret, Antoine de Caunes et quelques autres, tous invités par notre éditeur commun (Plon-Perrin). Pas sûr que tous ces gens-là partiraient en vacances ensemble. Mais, loin des egos médiatiques et des élections françaises, c’est un vrai bonheur de partager une bonne bouffe !


19:07 Publié dans Blog | Tags : livre, bruxelles, alonso, barjot | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/03/2012

Des éoliennes à Fontenoy ?

300px-Fontenoy_en_puisaye.jpgSuite de mon blog d'hier. L'ennemi se rapproche. Après le Mont Saint Michel et l'abbaye cistercienne de Fontenay, j'apprends que le site de la bataille de Fontenoy (25 juin 841), dans le nord de la Bourgogne, est menacé par les éoliennes. A la limite de la Puisaye et de la Forterre, l'endroit où est née la France - là où elle s'est distinguée de la Germanie - après la lutte homérique que s'y livrèrent les petits-fils de Charlemagne, risque fort d'être hérissé de ces immenses et absurdes moulinets venus d'Allemagne profiter des libéralités d'EDF. Les écolos applaudissent, les élus locaux s'en tamponnent et moi je me sens bien seul...

 

01/03/2012

Ben, et les éoliennes ?

eoliennes.jpgNi Sarkozy ni Hollande ni personne n’en parle ! Pas un mot sur les éoliennes, c’est un sujet qui fâche ! Or, subrepticement, pendant que les candidats aux présidentielles font mine de s’écharper sur la proportionnelle, le mariage homo ou le génocide arménien, les sociétés capitalistes allemandes et danoises, elles, grignotent méthodiquement notre territoire. Comme en Bourgogne, où le match entre les multinationales vendeuses de vent et les défenseurs obstinés du patrimoine est tristement inégal : les arguments financiers, nappés de politiquement correct et enrobés de bons sentiments, auront toujours raison des amoureux de la nature et des défenseurs des paysages.

05:15 Publié dans Blog | Tags : éoliennes, écolos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/02/2012

La guerre des gaules

pecheur.jpgCette fois, c’est la guerre ! Entre les rives de l'Ouanne et celles du Branlin, là où j'habite, les pêcheurs sont à cran. Tout le canton de Charny est en émoi. Figurez-vous qu’à quelques jours de l’ouverture de la pêche, l’association Le Martin-Pêcheur a appris que sa rivale, La Tannerroise, qui vient de fusionner avec L’Amicale de la Truite poyaudine pour devenir l’Entente Branlin-Ouanne, lui a sournoisement piqué des baux communaux ! A vos gaules, à vos moulinets, à vos hameçons ! Dans la tourmente, le maire de Charny a déclaré qu’il n’accorderait de baux aux deux associations que lorsqu’elle auront fusionné, et toc : sage position, pourvu qu’il tienne bon !


09:25 Publié dans Blog | Tags : charny, pêche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/02/2012

La superette d'Oulan Oudé

Sall-Fern-dédicaces-1.JPGDevant 200 auditeurs enchantés, Dominique Fernandez et Danièle Sallenave sont revenus, hier, à Dijon, sur leur voyage commun dans le Transsibérien – dont ils ont tiré respectivement Transsibérien (Grasset) et Sibir (Gallimard). Joli moment d’échange littéraire sur une réalité romanesque, mythique, hors normes… jusqu’à ce qu’un désaccord oppose les deux écrivains : à Oulan Oudé, en Bouriatie, le magasin Spoutnik était-il une "supérette de luxe" (thèse de Fernandez) ou un "banal supermarché" (thèse de Sallenave) ? La dispute entre les deux académiciens fut vive - comme quoi la vérité est chose fragile. Superbe soirée : un grand merci à tous les deux !

27/02/2012

Un peu de silence !

jthe_artist.jpgLa vérité est dure à entendre : c’est quand la France se tait qu’elle séduit le reste du monde. Fi des vociférations de Marine, des engueulades de Mélenchon, des persiflages de Hollande, des répliques grinçantes de Sarko, des bredouillages de Poutou, des homélies de Bayrou, des pétages de plomb de Guaino, des interruptions d’Elkabbach, de l’accent d’Eva Joly, des ricanements de Morano et de toutes ces incessantes pollutions sonores, voici qu’Hollywood a spectaculairement couronné un film français sans paroles. Sans cris, sans slogans, sans menaces, sans injures ! Sans un mot ! Avouez que cela fait réfléchir !


26/02/2012

Merci Michel Rocard !

michel rocard.jpgJ’aime bien cette idée, piquée dans le dernier livre de Michel Rocard, dont Le Point a publié les bonnes feuilles : qu’est-ce qui constitue les cinq plus beaux moments d’une vie ? La réponse est, en général : un (ou plusieurs) coup(s) de foudre, la naissance d’un enfant, une performance artistique ou professionnelle, un exploit sportif, un voyage magnifique… Sauf exception, observe Rocard, aucun des cinq plus beaux moments d’une vie ne provient d'une satisfaction liée à l’argent ! Dans un monde matérialiste en crise tristement crispé autour des revenus de chacun, voilà une jolie bouffée d’oxygène…  


11:08 Publié dans Blog | Tags : rocard, argent | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/02/2012

Futiles sondages

Holl-Sark.jpgVoilà. C’est fait. Comme chacun pouvait s’y attendre, après quelques centaines de sondages sans intérêt, Hollande et Sarkozy sont approximativement à égalité pour le premier tour des présidentielles : 28 % contre 27 %. Que de temps perdu, de faux débats, de blablas futiles, depuis un an ! Comme elle est vaine et ridicule, cette mesure artificielle de la course de petits chevaux qui occupe quotidiennement les journalistes parisiens ! Faut-il rappeler qu’avant le premier tour de 2002, les 62 derniers sondages publiés annonçaient tous que le second tour opposerait Chirac et Jospin ?

24/02/2012

Hollande et la bioéthique

Holl.jpgPourquoi François Hollande nous bassine-t-il soudain avec le mariage homosexuel, l’adoption homoparentale, la libéralisation de l’euthanasie, l’utilisation dans la recherche des cellules souches embryonnaires, etc ? Pour satisfaire ses électeurs laïcs et ses soutiens franc-maçons ? Ou bien, à nouveau, pour éviter d’aborder les vrais problèmes que sont la dette, le commerce extérieur, l’euro ? Ces délicats sujets "sociétaux" sont d’autant plus mal venus dans les polémiques électorales, terriblement réductrices, qu’ils ne sont pas de la compétence d’un président de la République, mais du Parlement – et heureusement !

23/02/2012

Bling-bling cardinalice

 cardinaux.jpgL’info est passée inaperçue dans les médias français, comme tout ce qui touche à cette insignifiante institution qui s’appelle l’Eglise catholique (seulement 1,2 milliard de fidèles, à peine plus de 2.000 ans d’histoire) : lors du consistoire de samedi au Vatican, le pape Benoît XVI a appelé solennellement les cardinaux à "renoncer au style mondain du pouvoir et de la gloire". Il n'a pas dit : "...et au bling-bling" car le mot est intraduisible en latin, mais tout le monde a compris. N'offrez jamais une Rolex à un cardinal. Et si vous l'invitez à dîner au restaurant, évitez le Fouquet's !  


 

22/02/2012

"Journalistes de droite"

rioufol.jpgUn nouveau métier a fait son apparition dans le PAF : journaliste de droite. Toutes les chaînes et radios ayant artificiellement multiplié les "duels" entre "polémistes", il a bien fallu dégoter des journalistes extérieurs à la gauche bien pensante et politiquement correcte qui représente 80 % de la profession (en gros : hostile à Sarkozy, à l’homophobie, au racisme, à Sarkozy, aux banquiers, à la retraite à plus de 60 ans, à Le Pen... et à Sarkozy). Du coup, les rarissimes journalistes politiques catalogués à droite sont devenus des stars : on s’arrache Ivan Rioufol (photo), Eric Brunet, Elisabeth Levy et Eric Zemmour ! Qui l’eût cru ?


21/02/2012

Et Veolia le travail !

borloo.jpgLes bisbilles entre l’ex-patron et le patron de l’entreprise Veolia ont fait exploser la campagne électorale, ce lundi : selon une rumeur, le premier (Proglio) aurait voulu pousser l'ex-ministre Jean-Louis Borloo à remplacer son successeur (Frérot). Comme un seul homme, éditorialistes, candidats et porte-flingues de l’opposition ont hurlé… contre Sarkozy ! Sarkozy, assassin de la République ! Sarkozy, accusé de recaser ses copains dans le privé, un scandale ! (Soit dit en passant, Louis Schweitzer et Anne Lauvergeon ont dû bien rigoler). Puis ledit Borloo a démenti, et on est passé à autre chose. Et hop, encore une journée où on n’a pas parlé de la dette…

22:29 Publié dans Blog | Tags : veolia, borloo, dette, proglio | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/02/2012

Retour sur le Concile

vatican2.jpgLe concile Vatican II, c'était il y a 50 ans. La commémoration approche. Pour info, je renvoie ceux que l'histoire de cet événement exceptionnel intéresse au chapitre 7 de mes Secrets du Vatican ("Main basse sur le Concile") et à plusieurs chapitres des Derniers secrets du Vatican : "Infaillible le pape ?" (chap. 2, sur le concile Vatican I) ; "Marie, Reine du monde ?" (chap. 8, sur l'offensive mariolâtre) ; "Jean XXIII entre les deux K" (chap. 9, sur la crise des fusées de Cuba, en pleine ouverture du Concile) ; et "Un réformiste nommé Ratzinger" (chap. 10, qui surprendra les détracteurs de Benoît XVI). Bonne lecture !