Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2011

Supplique à Frédéric Mitterrand

logo-SalonduLivre.jpgVendredi 18 mars, 22h30. Vous sortez épuisé de la "nocturne" du Salon du Livre de Paris, Porte de Versailles, les bras chargés de bouquins. A la station Convention, le métro tombe en panne. Une demi-heure, une heure... Remontée à la surface dans la bousculade. Pas un taxi dans les rues, rien, le désert ! Vous arrivez enfin au restaurant à 23h40, très énervé, les bras toujours chargés de livres : "Désolé, on ne sert plus à cette heure-ci !" Monsieur le Ministre de la Culture, pourriez-vous s'il vous plaît, organiser le prochain Salon du Livre, en 2012, à Saint-Denis-sur-Ouanne, dans l’Yonne ?

20/07/2010

Et la Place Soljenistyne ?

soljenistyne.jpgL’été permet de prendre un peu de recul. L’actualité va si vite qu’on oublie, parfois, des sujets essentiels. Tiens, par exemple, une question : quand aura lieu, à Paris, l’inauguration de la "Place Soljenitsyne" dont le principe a été voté par les élus de la capitale en… septembre 2008 ? Comme le temps passe ! Tout est OK depuis deux ans, Bertrand Delanoë lui-même est d’accord, alors ? Il paraît que ces choses-là demandent du temps. Allons bon, on avait compté sans la bureaucratie quasi-soviétique qui plombe la gestion des affaires parisiennes ! Parce qu’on est bien d’accord, hein, c’est l’administration qui est en faute puisque les politiques ont voté pour, hein ? Hein ?  

16/03/2009

Sunday is closed

Non au travail du dimanche ! Les employés de certains parkings Vinci, à Paris, peuvent être tranquilles. Ils ne travaillent plus le dimanche. Mais, comme c’est curieux, pas les clients. Samedi soir, j’avais laissé ma voiture au parking Courcelles, dans le XVIIè arrondissement. Dimanche matin, surprise : le parking est fermé. Il n’y a personne. Et pour ceux qui parviennent à rejoindre leur voiture, le ticket ne fonctionne pas. Scène terrifiante : une douzaine d’automobilistes bloqués au fond d’un parking désert, soumis aux caprices d’une voix énervée sortant d’un petit haut-parleur ! Les plus déterminés sont prêts à forcer les portes d’entrée si on ne vient pas les tirer de là. Après quinze minutes de panique, une barrière se lève, mettant fin au cauchemar. Et si une voiture avait brûlé ? Vinci vous souhaite un bon dimanche.

06/07/2008

Paris et le désert français

Il y a trois ans, j’ai publié chez Lattès un pamphlet intitulé Paris n’est pas la France. Depuis, j’ai fondé une maison d’édition régionale… et je crois que cette seule expérience va nourrir le deuxième tome de mon livre, tant le mépris des journalistes parisiens pour ce qui se fait en province est indécrottable, irrépressible, insondable ! Quel plumitif de Libération ou de l'Express va s’abaisser à signaler la sortie d’un livre aux Editions de Bourgogne ? Qu’un auteur bourguignon publie une excellente bio d’Alfred Grévin (le Plantu des années 1860, fondateur du musée éponyme) ou de Paul Bert (le Montebourg des années 1880, inventeur de la laïcité à la française), voilà qui n’entre pas dans le schéma intellectuel des confrères parisiens - trop occupés, sans doute, à rendre compte des livres importants : sur Sarko, sur Ségo, sur Carla ! C’est vrai que ces livres-là, on n’a pas besoin de les lire pour en parler…

04/06/2008

Mauvaise Nouvel

501d5dcf68bc339a74b72e8beca9e477.jpgQuand tous les médias s’extasient en même temps, il faut toujours se méfier. L’unanimité est mauvaise conseillère. Surtout quand elle célèbre sur les plateaux télé un projet de plusieurs centaines de millions d’euros. Je n’ai rien contre l’architecte Jean Nouvel, mais sa future "tour Signal", à la Défense, est-elle si belle et, surtout, si indispensable ? Pourquoi ce gigantisme obligatoire ? Pour dépasser les autres tours ? Pour offrir une superbe cible aux avions fous ? Pour faire la nique aux Arabes et aux Chinois ? Nouvel, Eiffel, Babel : toujours plus haut, plus cher, plus orgueilleux. A quoi bon monter vers le Ciel dans un monde qui n’y croit plus ?

20/12/2007

La femme de César

Je n'ai aucune pitié pour le dénommé Jean-Paul Bolufer, que les révélations sur ses facilités immobilières ont plombé, car il était dircab du ministre du logement et, à ce titre, devait être exemplaire sur le sujet. La femme de César doit être insoupçonnable. Surtout sur un dossier pareil. Cela dit, deux questions se posent :
- Qu'a fait M. Delanoë, maire de Paris, depuis qu'il est élu, pour moraliser tous ces trafics d'appartements parisiens à loyer réduit ? Ne me dites pas qu'il y a des socialistes parmi les profiteurs !
- Qu'attendent les médias pour publier la liste de tous les bénéficiaires de ces passe-droits ? De me dites pas qu'il y a des journalistes connus dans le lot !

03/09/2006

Place Jean-Paul II

Environ 200 militants homosexuels et anticléricaux ont bruyamment contesté, ce dimanche, à Paris, l’admiration vouée à Jean-Paul II par des millions de Français, croyants ou incroyants, qui a poussé Bertrand Delanoë à attribuer le nom du défunt pape à la place du parvis de Notre Dame. Ces militants pensent, et c'est leur droit, que Jean-Paul II était le représentant du "catholicisme réactionnaire" et qu’à ce titre, il ne méritait pas qu’on lui consacrât une place dans Paris. Bon.
Mais les valeureux membres des Panthères roses, des Verts et d’Act Up doivent être cohérents, et exiger aussi du maire de Paris qu'il débaptise la rue Saint-Antoine, la place Saint-Augustin, le boulevard Saint-Germain et les 195 autres sites parisiens portant les noms de tous ces représentants du "catholicisme réactionnaire" que sont les saints !
Ne serait-il pas aussi symbolique, médiatique et citoyen d'exiger qu'on rase Notre-Dame, la Sainte-Chapelle et le Sacré-Coeur de Montmartre ?