Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2012

A moi les gays, les lesbiennes, les bis et les trans !

 mariage gay,cantonales,hollande,paritéFranchement, j'ai cru que c’était une boutade. Mais non ! François Hollande a vraiment l’intention, pour les cantonales de 2015, de regrouper les cantons deux par deux et d’obliger les élus à présenter un ticket "un homme-une femme" ! Bon, déjà, sur le terrain, dans les départements, cette idée absurde est tout sauf démocratique. Mais surtout, mes amis, quel retour en arrière par rapport au mariage homo ! Pourquoi interdire à ces doubles cantonales des tickets "un homme-un homme", ou "une femme-une femme" ? A quelles pressions obscurantistes Hollande a-t-il honteusement cédé ? 

16/10/2012

Cumul : Hollande impuissant

 Holl-Ayr.jpgUn président sans autorité ? La triste farce du non-cumul des mandats en est devenue le symbole aveuglant, emblématique ! Les parlementaires "cumulards" ont déjà enfreint la règle décrétée par le PS en 2010, méprisé le vote massif des militants socialistes en 2011, violé leur propre engagement aux sénatoriales de 2011 et aux législatives de 2012, ils ont superbement ignoré l’échéance qui les obligeait le 1er octobre, ils viennent de gagner encore un an en repoussant toute réforme en 2013 : pourquoi voudriez-vous qu’ils cèdent à Hollande avant les campagnes locales de 2014 et 2015 ? Allez, on verra tout cela en 2017 !

 

08/10/2012

Parité, quand tu nous tiens !

 parité.jpgJe sais que cela ne passionne pas les journalistes parisiens, mais je dois corriger mon blog d’hier sur la décentralisation. Il faut être juste, Hollande a quand même lancé une idée nouvelle dans ce débat fantôme. Le problème est qu’elle est complètement idiote. Elle consiste à diviser par deux le nombre des cantons pour y élire des "tickets" homme-femme. Pourquoi pas des tickets jeune-vieux, ou valide-handicapé, ou riche-pauvre, ou homo-hétéro ? Mêler le politiquement correct à la bonne marche de nos territoires, surtout en milieu rural, c’est la porte ouverte à la magouille, à la complexité et à l’incompétence. Une idée inepte, vraiment !

07/10/2012

L'immobilisme, c'est maintenant !

 décentralisation.jpgJ’ai suivi d’une oreille inquiète, cette semaine, les "états généraux de la démocratie territoriale". Je connais un peu le sujet. Or, je n’ai pas entendu la moindre idée neuve, originale ou ambitieuse : ni sur les structures, ni sur les compétences, ni sur les ressources, ni sur les personnes. On papote. On dilue. On diffère. On enterre. Après avoir torpillé la réforme des conseillers territoriaux parce qu’elle était signée Sarkozy, la gauche au pouvoir a un objectif clair : surtout, ne toucher à rien ! Les 550.000 élus locaux et les innombrables fonctionnaires qui leur sont attachés peuvent dormir tranquille : l’immobilisme, c’est maintenant !

03/10/2012

Amour, gloire et beauté (suite)

 Val-Holl.jpgValérie a le blues. D’abord, la "première dame" a dû renoncer, par prudence, à faire de la télé sur D8 ; ensuite elle a lu, comme nous, que 67 % des Français avaient une mauvaise opinion d’elle – ce qui, évidemment, n’arrange pas ses affaires avec François. Pourtant celui-ci, pour éviter d’en rajouter, a soigneusement évité tout contact avec la rusée Ségolène à New York, la ville de tous les dangers ! Pendant ce temps-là, Nicolas, qui coule des jours heureux avec Carla, est rassuré : sa turbulente amie Rachida a levé un doute en révélant qu’aucun des frères Sarkozy n’était le père de la petite Zohra…

24/09/2012

Les Verts sont des rats !

 verts.jpgJe résume. Sans les Verts, Hollande ne pouvait pas battre Sarkozy aux présidentielles, alors il leur a tout promis – à raison, puisque qu’il a été élu de justesse. Résultat : les Verts, qui, eux, ont obtenu le score ridicule de 2,3 % des voix, ont désormais des ministres, des députés et des sénateurs comme s’il en pleuvait ! Croyez-vous qu'en retour, ils soutiendraient leur bienfaiteur ? Que nenni : ces ingrats le lâchent sur le pilier fondamental de sa politique, le soutien à l’euro. Sans avoir aucunement l’intention, les fourbes, de rendre leurs portefeuilles, leurs fauteuils, leurs décorations et leurs voitures de fonction ! Les rats ! 

12:24 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : verts, duflot, hollande, 2012, euro |  Facebook | | Lien permanent

06/09/2012

Les médias sont changeants

 Hebdos.JPGIl avait fallu 3 ans pour que les grands médias, qui avaient adoré Nicolas Sarkozy en 2007, le traînent quotidiennement dans la boue. Il aura fallu 3 mois, à peine, pour qu’il vouent aux gémonies François Hollande, qu’ils portaient aux nues au printemps : "Hollande, secoue-toi !" (Marianne), "On se réveille ?" (Le Point), "Les cocus de Hollande" (L’Express), "Le PS en charentaises" (Libération), "Et si Sarkozy avait eu raison ?" (L’Express), "Sont-ils si nuls ?" (Nouvel Obs), "On arrête les bêtises ?" (Le Point). Et je ne cite pas les journaux de droite comme Le Figaro, le Fig Mag ou Valeurs Actuelles ! Cette invraisemblable curée étant destinée, évidemment, à enrayer la baisse des ventes... 

08:44 Publié dans Blog | Commentaires (6) | Tags : médias, hollande, hebdos |  Facebook | | Lien permanent

03/09/2012

La marche arrière

 Holland.jpgOn commence à cerner la nouvelle "gouvernance" de François Hollande. On a vu Ayrault revenir sur le passage à 7 % de la TVA sur le livre. On a vu Sapin revenir sur le report de la retraite à plus de 60 ans. On a vu Moscovici revenir sur la défiscalisation des heures sup. On a vu Peillon revenir sur la suppression de l’histoire en terminale "S". On a entendu Cahuzac remettre en cause la suppression de la pub le soir sur France Télévision. On a vu Filipetti annuler la décision de créer une Maison de l’Histoire de France. Et on a entendu Hollande, vendredi, à Chalons, reprendre un discours de Fillon d’il y a quatre ans. On l’a compris, la nouvelle façon de conduire le char de l’Etat s’appelle : la marche arrière !

01/09/2012

Un rude été

 hollande-pff.jpgRude été. Surtout pour la gauche tout juste triomphante : Valls expulsant les roms, façon Guéant ; Montebourg expliquant que le nucléaire, c'est l'avenir ; Hollande finalement partisan de ratifier le traité budgétaire européen ; Rebsamen pulvérisant la promesse présidentielle sur le cumul des mandats ; Ayrault faisant des ronds de jambe au grand patronat ; et ces sondages dramatiques qui montrent que le tandem Hollande-Ayrault, après cent jours de mandat, a déjà perdu la confiance de la population ! Heureusement, il y a… la droite. Laquelle, au lieu de préparer minutieusement la reconquête des mairies en 2014, a passé l’été à se déchirer joyeusement devant les caméras. Rude été, vous dis-je.

10:07 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, gauche, valls, ayrault |  Facebook | | Lien permanent

25/07/2012

Créons des commissions ! (suite)

 touriste.jpgIllustration parfaite de mon blog d’hier, le discours prononcé mercredi en Bourgogne par la ministre du tourisme, Sylvia Pinel. Je résume : 1) Tous les Français ne partent pas en vacances : on va créer une "mission" là-dessus, qu’on va confier à une "personne qualifiée", qui rendra ses "travaux" avant la fin de l’année. 2) L’offre touristique doit être améliorée, notamment en termes d’hébergement : une "concertation" sera organisée "dès septembre" entre collectivités et secteur privé. Sauf votre respect, Madame la ministre, toutes ces données sont archi connues et rebattues depuis des années par le Conseil régional, le CRT, les municipalités, les Offices de tourisme, etc, etc. Maintenant, on fait quoi ? 

 

 

24/07/2012

Créons des commissions !

 FHoll.jpg"Pour enterrer un problème, créez une commission !" C’est Edouard Herriot, je crois, qui donnait naguère ce conseil. Que les socialistes suivent aujourd’hui à la lettre : à chaque fois qu’une décision doit être prise, François Hollande engage une réflexion, lance un débat, annonce une conférence, nomme un médiateur, prévoit des assises, etc. Même pour un petit problème soluble en quelques minutes, comme la fiscalisation des revenus complémentaires des députés, on délègue le dossier au président de l’Assemblée qui va engager une "procédure" pour créer un "groupe de travail" qui sera chargé de faire des "propositions" avant une "concertation", etc, etc. Dis, papa, c’est quand qu’on décide ?

17/07/2012

Quel statut pour la copine du chef ?

Val-Holl.jpgJe reviens sur la dernière interview de François Hollande. Il a bigrement raison, le président, de vouloir séparer drastiquement sa vie publique et sa vie privée. Mais il n’en a pas fini avec le cas Trierweiler. En effet, s’il n’est pas choquant que Valérie veuille continuer d’exercer son métier de journaliste, au nom de quoi la petite amie du président bénéficie-t-elle d’un cabinet personnel financé avec mes impôts ? Qu’elle veuille préserver son indépendance, très bien, on n’est plus au moyen Age ! Mais en vertu de quel article de la Constitution, de quel statut officiel, de quelle règle protocolaire la République devrait-elle financer ou subventionner les activités de la copine du chef ?  

15/07/2012

Mais que fait François Hollande ?

 Hol-pluie.jpgEt voilà, ce matin encore, il pleut sur mon jardin. Depuis que François Hollande est président, le temps est pourri. N’a-t-il vraiment aucune prise sur les éléments ? Manque-t-il à ce point d’autorité ? Pense-t-il que ses promesses dilatoires, concertations interminables et autres atermoiements médiatiques feront revenir le soleil ? Qu’il agisse enfin, sinon il va pleuvoir pendant cinq ans ! A l’Elysée, on s’abrite derrière les experts en météorologie qui  dénoncent une "situation de blocage" (sic) due à un positionnement trop à gauche de l’anticyclone des Açores : les politiques se réfugieront-ils toujours derrière la technique pour nier leurs responsabilités ?  


10:21 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, météo, pluie |  Facebook | | Lien permanent

13/07/2012

Amour, gloire et beauté (suite)

 Val-Sego.jpgThomas ne décolère pas depuis le clash entre sa mère Ségolène et sa belle-mère Valérie. Alors que ses trois frères et sœurs ont su rester discrets, le jeune homme n’a pas résisté à l’envie de se confier à Charlotte, une journaliste du "Point" : selon lui François, son président de père, a eu bien tort de quitter sa mère, figure politique éminente et irréprochable, pour cette aguicheuse irresponsable qui ne lui attirera que des ennuis ! Dans l’entourage de François, où on commençait à oublier le tweet dévastateur de Valérie, les propos de Thomas ont fait l’effet d’une bombe. Pour désamorcer les rumeurs sur leur séparation, François et Valérie sont allé dîner ostensiblement dans un restaurant chinois… (à suivre)

11/07/2012

Le pouvoir sans l'autorité

 portraitHollande.jpgC’est quand même embêtant qu’un président qui a tous les pouvoirs – davantage que tous ses prédécesseurs, de Gaulle compris – ait aussi peu d’autorité réelle : François Hollande soutient Ségolène Royal à La Rochelle, le PS local le désavoue ; il veut Marylise Lebranchu au perchoir, il hérite de Claude Bartolone ; il veut une majorité plurielle, le Front de gauche préfère passer à l’opposition ; il veut limiter le cumul des mandats, les sénateurs lui font un bras d’honneur ; il veut limiter le prix du gaz, le Conseil d’Etat lui explique que ce n’est pas lui qui décide. Il a prise sur quoi, le président, en réalité ?


06/07/2012

Hollande ne commande plus rien

 baylet.jpg"Hollande peut aller se faire f… !" Le sénateur Baylet ne l’a pas dit comme ça, mais c’était tout juste : sa promesse électorale sur le non cumul des mandats, François Hollande peut en faire des papillotes ! Les sénateurs radicaux de gauche voteront contre, donc la loi ne passera pas, et basta. Le groupe socialiste, qui est aussi contre la réforme, n’aura même pas à voter. Les élus locaux, à gauche, ne veulent rien céder de leurs fauteuils et privilèges, le chef de l’Etat est donc prié de la fermer ! Après la parité dans les hautes sphères de l’Etat, la renégociation du traité européen et quelques autres promesses intenables, en voici une autre, socle de la fameuse République "exemplaire", qui vient d’exploser en vol ! Je me trompe, ou cela commence à faire beaucoup ?

29/06/2012

La farce du non-cumul des mandats

 assemblée.jpgIls l’avaient promis, juré, craché : le cumul des mandats, c'est terminé ! Martine Aubry leur avait imposé la règle en juin 2010, les adhérents du PS l’avaient ratifiée par une majorité de 70 %, puis François Hollande avait promis à son tour, le 12 octobre 2011, que s’il était élu président, la règle s’appliquerait "dès 2012". Eh bien ! Les députés socialistes viennent de jeter joyeusement aux orties cet engagement, sur lequel s’étaient déjà assis leurs collègues sénateurs : plus tard, on verra, y a pas l'feu, discutons, faudrait une loi, etc. Aubry peut ordonner, les militants peuvent voter, Hollande peut promettre, on s’en tape : au PS, quand on a le pouvoir, on le garde !

09:45 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cumul, hollande, ps, députés |  Facebook | | Lien permanent

13/06/2012

Amour, gloire et beauté (suite)

 Trierweiler.jpgValérie a craqué. Elle n’en pouvait plus de voir François et Ségolène se rapprocher pour des motifs pseudo politiques : un baiser par ci, une accolade par là… En sortant spectaculairement de son statut de chef de l’Etat pour aider son ex, et seulement elle, à se faire élire députée, François a passé les bornes. Pourquoi tient-il tant à ce que Ségolène devienne présidente de l’Assemblée Nationale, c’est-à-dire troisième personnage de l’Etat ? A ce poste, pour des raisons ingénument protocolaires, elle sera toujours fourrée avec lui, y compris dans les voyages officiels, le jour et la nuit, pendant cinq ans ! La manoeuvre était trop grosse : Valérie devait réagir pour sauver son couple… (à suivre)

09/06/2012

Questions sur un portrait

PhotoHollande.jpgLe portrait officiel du nouveau chef de l'Etat, à peine réalisé par le photographe Raymond Depardon, a suscité quelques détournements hilarants sur internet. Mais il pose aussi de vraies questions. Pourquoi François Hollande n’a-t-il pas posé classiquement dans la bibliothèque, sinon pour "ne pas faire comme Sarkozy" ? Pourquoi avoir surexposé à ce point le fond, comme pour banaliser le palais de l'Elysée ? Pourquoi ce président "normal" a-t-il une grosse tête et un bras droit plus long que le gauche ? Et surtout, pourquoi avoir fait figurer, à gauche, le drapeau hollandais et pas le drapeau français ? Parce que les Français ont voté "Hollande" ?

08/06/2012

Quelle dette ? Quelle crise ?

 euro.jpgLa France vient de passer une dure semaine. François Hollande a dépassé les 130 km/h sur l’autoroute. Jean-Marc Ayrault a embrassé deux fois Martine Aubry avant les législatives. Nicolas Sarkozy est rentré de Marrakech. Valérie Trierweiler a décidé de rester journaliste à Match. Jean-Luc Mélenchon a encore insulté un journaliste. Cécile Duflot, qui prend encore le métro, est toujours favorable à la légalisation du cannabis. Tout cela dans un immense nuage euphorisant nommé Roland-Garros, en attendant deux autres tranquillisants géants, l’Euro de foot et le Tour de France. La dette ? La crise ? Quelle dette ? Quelle crise ?