Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2015

L'Etat compassionnel

 Etat.jpgDrôle de paradoxe : jamais l’Etat n’aura été aussi impuissant que sous la présidence d’un socialiste ! Impuissant face au chômage, à l’Europe, aux Américains, à Daech, aux clandestins déboutés de leur demande d’asile, aux gens du voyage qui incendient des voitures, à la grande criminalité marseillaise, aux dérives communautaristes, que sais-je ! D’où cette tendance à compenser en bidouillant dans l’institutionnel (les nouvelles régions), le sociétal (le mariage gay) et le compassionnel (l’accident de Puisseguin). On fait illusion, on déplore, on ruse, on piapiate, on réprouve, on dénonce, on compatit. Pas sûr que cela réponde aux attentes des citoyens ! 

26/10/2015

Le fiasco régional

regions.jpgA quoi mesure-t-on la faiblesse d’un pouvoir ? Au rejet clair et net, par le peuple, de ses initiatives. Pour faire oublier ses déboires en économie, Hollande a lancé une grandiose réforme régionale sans demander l’opinion de personne. Résultats deux ans après : l'immense majorité des habitants sont contre les "grandes régions" sorties du chapeau du président. Selon BVA, seuls 14 % des Alsaciens sont pour, 29 % des Picards, 31 % des Franc-Comtois, 34 % des Auvergnats, 29 % des Champenois, 30 % des Lorrains, etc : une débâcle ! Il faut dire que personne n’a encore compris pourquoi on s’était lancé dans une telle réforme qui va coûter plus qu’elle ne rapportera…

12/10/2015

Hollande boude le pape François

pape-Holl.jpgLa diplomatie française multiplie les bourdes. Couper les ponts avec le pape François, en ce moment, c’est vraiment très fort ! Alors que Merkel, Castro, Obama et Poutine se disputent pour parler avec lui des grands sujets du monde, l’Elysée et le Quai d’Orsay se privent volontairement d’un ambassadeur auprès du pape jusqu’en 2017 ! Au lieu de s’excuser discrètement (la diplomatie sert à cela) d’avoir voulu imposer au Saint-Siège un ambassadeur gay (alors que la règle est de demander au pays hôte son agrément pour toute nomination), on s’obstine, on pérore, on éructe, on trépigne, on s’indigne ! Et on rate une formidable occasion d’être dans le vent de l’histoire. Très fort, vous dis-je !

28/09/2015

Un président, pour quoi faire ?

francois-hollande.jpgVu le long documentaire sur François Hollande, ce soir, sur France 3. Frappé par deux choses : 1) On ne voit jamais le président faire quelque chose de vraiment utile. Il préside, parle, visite, rédige, décore, déclame, lit les journaux, serre des mains, mais il ne décide jamais rien. Même dans les grands moments, on reste sur la forme, la communication, le protocole, le détail ! 2) Le rôle du dircom est devenu, aujourd’hui, terrifiant : la scène où Gaspard Gantzer dicte aux journalistes accrédités les deux mots choisis qu’ils reprendront ensuite devant leurs caméras, alignés en rang d’oignon, devant la façade de l’Elysée, donne un peu le vertige.

28/07/2015

Régions : tout ça pour ça !

carte-regions.jpgLa grande réforme territoriale de François Hollande a fait pschitt. Le Département qui devait disparaître est reparti pour un siècle, et la fusion des Régions annonce, à vue d’œil, moins de visions nouvelles et de projets grandioses que de calculs d’apothicaire et de désillusions un peu saumâtres. La plus flagrante de celles-ci est pour ces neuf ou dix villes moyennes – Montpellier, Metz, Châlons-en-Champagne, Clermont-Ferrand, Limoges, Besançon, Amiens, etc –  à qui le statut de capitale régionale avait apporté de l’oxygène, une notoriété et des emplois… et qui retombent, sans avoir démérité, au niveau de villes provinciales de seconde zone. Tout ça pour ça !

30/06/2015

Hollande et son gros bâton

taxis-vtc.jpgDans le conflit des taxis, la question n’est pas de savoir si une minorité de gros bras peuvent impunément casser la figure à ceux qui les contrarient (il y a des tribunaux pour ça), mais de comprendre pourquoi les quatre ministères concernés par l’évidente inadaptation de la loi (Travail, Transports, Justice, Intérieur) ont si mal anticipé le problème. Je ne connais pas la mécanique d’UberPop, mais je suis inquiet d’entendre François Hollande, péremptoire, décider, depuis son Olympe médiéval, de "dissoudre" une "application" ! M’est avis que ce genre d'innovation va déferler, dans l'avenir, et qu’il sera difficile de les "dissoudre".

17/06/2015

L'insignifiance, c'est maintenant !

valter-2.jpgElles s’appellent Clotilde Valter (photo) et Martine Pinville. Personne ne connaît ces deux dames (par ailleurs éminemment respectables) qui viennent de rejoindre le gouvernement où siègent déjà des tas d’inconnus dont on ne connaît ni les noms ni les mérites. Elles incarnent le temps de la présidence "normale", c’est-à-dire incolore, inodore et sans saveur. Est-il si lointain, à gauche, le temps où les ministres de la République s’appelaient Robert Badinter, Jack Lang, Gaston Defferre, Max Gallo, Roland Dumas, etc ? Admirés ou détestés, ces personnages existaient et donnaient une certaine image de la France. Cette époque semble révolue. L’insignifiance, c’est maintenant !

27/05/2015

2017 : l'horizon est bouché

Les3.jpgIl y a quelque chose de décourageant à voir le petit monde médiatico-politique français entièrement tourné vers les présidentielles de 2017, collectivement persuadé que la prochaine élection se jouera entre Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen. Avez-vous vu dans Marianne le dernier sondage OpinionWay qui montre que 41 % des Français, d’ores et déjà, ne voteront pour aucun de ces trois-là ? Ce chiffre risque de grossir dans les deux ans qui viennent, tant notre pays meurtri et désabusé rêve de faire comme l’Espagne (à gauche) ou la Pologne (à droite) : passer, enfin, à la génération suivante !

 

00:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 2017, hollande, sarkozy, le pen |  Facebook | | Lien permanent

01/05/2015

Le bon air de la campagne

holl-sarko.jpgIl est cohérent François Hollande ! Il a compris que, pour gouverner, il était franchement nul. Mais il a le souvenir d’avoir été, en 2012, un bon candidat aux présidentielles. Pas con, il arrête de gouverner (à quoi bon) et redevient un candidat aux présidentielles (au cas où). Allez, on repart en campagne jusqu'en 2017 ! Cela tombe bien, Sarkozy fait le même constat et le même calcul. Au fond, Hollande, c’est tout pareil que Sarkozy mais en moins bien sur tous les plans. Ces deux-là sont en train de vider la politique de son sens, et de désespérer les Français qui, eux, excusez-les, veulent être... gouvernés !

21/04/2015

Le progrès, c'est hier !

tract-PC-70.jpgEn comparant le programme de Marine Le Pen à "de vieux tracts du PC des années 70", dimanche, sur Canal +, François Hollande a commis une bourde politique, c’est sûr, mais il a aussi proféré une désolante évidence : c’est la même propagande franchouillarde, en effet ! Voir s’offusquer tous les dinosaures de la gauche archaïque – les Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Charles Fiterman, etc – montre bien dans quel passé vit toute une partie de la classe politique qui, un comble, se dit "progressiste" ! Si tous ces messieurs-dames voulaient bien se donner la peine d'entrer dans le XXIe siècle...

10:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : progrès, pcf, fn, hollande, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

05/01/2015

Le français, il va mal

Voeux-Holl.jpgJe rigolais cet automne quand Alain Finkielkraut, interrogé sur Canal après une conférence de presse de François Hollande, dénonçait avec force le "redoublement du sujet" qui avait émaillé le propos du chef de l’Etat : "La République, elle doit être exemplaire… La France, elle recherche le dialogue…" Or, le président a remis cela pour ses vœux : "La France, elle doit être exemplaire… La France, elle a été capable…" Désolant exemple. Surtout quand le redoublement du sujet tourne à l’anaphore. Parce la culture, elle est délaissée, et que la langue française, elle mérite un peu plus d'attention !

16/11/2014

Hollande candidat en 2017 ?

Fab-aubr-Royal.jpgTrois citations dédiées à Bernard Cazeneuve et François Rebsamen, qui souhaitent donc que François Hollande se représente en 2017 : "Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ?" (Ségolène Royal, Le Figaro, 8 septembre 2011). "Il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère !" (Martine Aubry, Nouvel Obs, 30 juin 2011). "Franchement, vous imaginez Hollande président de la République ? On rêve !" (Laurent Fabius, Sud-Ouest, 18 avril 2011). Cazeneuve et Rebsamen sont-ils vraiment sûrs que ces grandes voix de gauche, après deux ans et demi de mandat, ont changé d’avis ?

22:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, fabius, rebsamen, 2017, royal |  Facebook | | Lien permanent

13/11/2014

Un couac tellement révélateur !

Hollande.jpgUn couac de plus ! "Pas d’impôts nouveaux l’an prochain", annonce le Président. "Ah ben si", corrige le ministre du budget. "Ta gueule", répond le porte-parole du gouvernement. Sur le sujet le plus délicat en temps de crise, un tel amateurisme politique est pathétique. Nous avions été quelques-uns, en 2012, à mettre en garde contre cet apparatchik un peu léger qui n’avait jamais été ministre ! Aujourd’hui, la cohorte des Français qui ont voté Hollande commence seulement à réaliser qu’élire un président sans la moindre expérience gouvernementale, c’était, au bas mot, une erreur. Un peu tard, les gars !

17:45 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, couac, impots |  Facebook | | Lien permanent

14/09/2014

Vu au salon de Nancy...

Couv-Hollande.JPGRetour du salon du livre de Nancy, où j’ai passé deux jours en dédicace à côté de l’ami Philippe Lorin, auteur avec Jean-Louis Debré d’un album illustré sur les présidents de la République. Lors de la sortie du livre, en 2012, l’éditeur avait choisi de grossir sur la couverture le visage de François Hollande - actualité oblige. Eh bien ! Pendant deux jours, j’ai vu des centaines de visiteurs, en général de braves gens, faire la grimace, ou pester à haute voix, ou frapper du poing en voyant le visage de Hollande : "Ah, celui-là !" "Beurk !" "Ah non, pas lui !" ...et nombre de réflexions bien plus crues. Croyez-moi, la scène vaut bien des sondages. Et elle fait froid dans le dos.  

23:46 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : livre, hollande |  Facebook | | Lien permanent

12/09/2014

Le pouvoir les a rendus fous

Mont-Fil.jpgLes frasques sexuelles de DSK, les mensonges de Cahuzac et les nuits du président chez Julie Gayet, ce n’était qu’un début ! Voici la pathétique vengeance littéraire de l’ex-Première dame. Puis la réponse minable de Hollande sur son amour des pauvres dans le Nouvel Obs. Puis les phobies fiscales de l’ex-ministre Thévenoud. Puis le stupéfiant népotisme du ministre Kader Arif. Puis les aigreurs assassines du conseiller Aquino Morelle. Puis les amours médiatiques, en forme de pied de nez, de Montebourg et Filippetti. On sait que le pouvoir rend fou, mais à ce point, ça fait peur !

10:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : pouvoir, ps, hollande, montebourg |  Facebook | | Lien permanent

09/09/2014

Amour, gloire et beauté (suite)

Royal.jpgVoici, en exclusivité pour les habitués de notre série, la lettre que Ségolène vient d’adresser au père de ses enfants : "Mon cher François ! J’ai lu le livre de la femme pour qui tu m’as plaquée. J’ai tout compris ! Tu savais bien qu’à aucun moment de ton quinquennat, moi, je n’aurais accepté de m’effacer comme elle l’a fait. Moi, Première dame, ce n’est pas un tweet maladroit que j’aurais émis en deux ans, c’est deux communiqués de presse par jour ! Et tu n’aurais pas aimé cela, bien sûr ! Quant à ta façon de la jeter après tes incartades en moto, non seulement je n’aurais pas accepté une telle goujaterie de ta part, mais… c’est toi qui aurais quitté l’Elysée, fissa !"

10:41 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : ségolène, hollande, amour |  Facebook | | Lien permanent

07/09/2014

Un fait politique d'importance

2017.jpgLa pathétique riposte groupée des derniers défenseurs de François Hollande ("N’achetez pas ce livre, ne le lisez pas !") n’a pas pu empêcher que l’opus de Valérie Trierweiler soit devenu l’événement politique de la rentrée. Ceux qui parlent encore de "viol de vie privée" n’ont pas bien compris le film. Pour inélégant qu’il soit, le récit de l’ex-Première dame donne suffisamment d’infos nouvelles et personnelles sur ce président petit bourgeois, machiste et manipulateur, pour qu’on puisse avancer un pronostic politique très important : plus jamais cet homme-là n’obtiendra 50 % des voix à une présidentielle...

05/09/2014

Faut-il brûler Valérie Trierweiler ?

Trierweiler.jpgFaut-il brûler Valérie Trierweiler ? Certes, tout déballage intime est gênant, voire indécent. Mais, d'abord, je suis stupéfait d’entendre des journalistes déclarer qu’ils ne liront pas son livre (pas curieux, les confrères !). J’observe aussi que 95 % des personnes qui expliquent à la télé, depuis hier, qu’une femme bafouée ne peut que mentir sont… des hommes ! Bon, c’est clair, elle aurait pu attendre la fin du quinquennat pour tout balancer (Françoise Giroud, en 1976, en avait aussi pris pour son grade). Mais, dites-moi, il ne savait pas, Hollande, que sa meuf était journaliste ? Et qu’un journaliste, c’est plus fort que lui, il faut qu’il raconte ce qu’il a vu ?   

03/09/2014

Pourquoi ça coince à gauche

rebsamen.jpgContrôlons les chômeurs, propose le ministre du Travail. François Rebsamen n’a pas compris que la politique se nourrissait de symboles. Surtout chez les socialistes, voyez l’histoire de France ! De Mitterrand la gauche a gardé le souvenir de la retraite à 60 ans ; de Rocard, l’invention du RMI ; de Jospin, les 35 heures. Le grand malaise de la gauche, en 2014, c’est qu’elle se rend compte qu’elle ne gardera aucun souvenir de Hollande. Deux ans d’hésitations brouillonnes, la France cassée en deux par le mariage pour tous, puis un ralliement piteux au libéralisme : démantelons les camps de roms, j’aime l’entreprise, contrôlons les chômeurs, etc. C’était bien la peine. Tout ça pour ça.

10:47 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : gauche, ps, hollande, rebsamen |  Facebook | | Lien permanent

31/08/2014

Socialistes vs sociaux-démocrates

Les-quatre-virés.jpgHollande, hier, à ses ex-amis du PS : "Etre socialiste, c’est être social-démocrate !" Ben non, chef, justement, c’est bien pour cela que ça coince ! Tous les historiens savent décrypter le méli-mélo idéologique des journées de La Rochelle. Un socialiste, un vrai de vrai, prône d’abord l’appropriation collective des moyens de production. Il entend nationaliser les banques, incendier les châteaux, détruire les églises, pendre les patrons, fermer les frontières et emprisonner tous ceux qui ne pensent pas comme lui : les conservateurs, les libéraux... et les sociaux-démocrates ! On a tort de ne plus enseigner l’histoire au lycée.

23:32 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : socialisme, ps, gauche, hollande |  Facebook | | Lien permanent