Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2014

Amour, gloire et beauté (suite)

valérieT.jpgL’heure de la vengeance a sonné. Valérie, remise de son début de dépression, a décidé de réagir, et de faire payer à François l‘humiliation publique que celui-ci lui a fait subir. Et d’abord en sortant de son silence exactement au moment où son ex-compagnon, au Vatican, était en train d’écouter le pape François lui parler de la famille. Son projet de voyage humanitaire en Inde, inconnu de l’Elysée, a relégué au second plan, dans les médias, la fin du voyage présidentiel à Rome ! Il tremble, François, en pensant au livre de souvenirs que Valérie va publier en 2016, à quelques mois des présidentielles…

23:37 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : amour, treirweiler, hollande |  Facebook | | Lien permanent

23/01/2014

Hollande au Vatican

Hollande-pape.jpgOn commence à le connaître, notre président. Ainsi, on devine les sujets dont il ne parlera pas au pape François ce vendredi à Rome : le vote de mardi sur la banalisation de l’avortement ; la loi Taubira sur le mariage homosexuel ; les profanations d’églises en France ; la pression croissante du laïcisme militant ; les provocations antireligieuses des Femen ; la prochaine automaticité du divorce ; la future légalisation du suicide assisté et de l’euthanasie ; les projets concernant la procréation médicale assistée ; la théorie du genre enseignée aux enfants… On finit par se demander pourquoi il va le voir – pour se confesser, peut-être ?

21/01/2014

Rompre avec le capitalisme ?

Mitt-Holl.jpgL’histoire bégaie. En 1981, Mitterrand avait été élu sur un programme de "rupture avec le capitalisme" : en 1983, il avait replié les gaules. En 2012, Hollande a été élu sur un programme de lutte "contre la finance" : en 2014, c’est-à-dire au bout de deux ans, lui aussi, il renie ces fadaises idéologiques. Bien sûr, comme beaucoup, je me réjouis quand un président abandonne les slogans éculés du siècle dernier pour se colleter enfin avec le réel. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour ceux qui ont voté pour lui dans le fol espoir de changer la société. Tout ça pour ça ! 

12/01/2014

Quand la France rayonne

 hollande-gayet.jpgCe qui est intéressant et drôle, dans l’affaire Hollande-Gayet, ce ne sont pas les faits eux-mêmes, dont on se tamponne, mais l’avalanche de commentaires parus dans la presse étrangère, du Finantial Times à la Stampa en passant par CNN, sur le thème : "Les Français sont incorrigibles !" On croit même déceler parfois, chez nos confrères étrangers, une petite pointe de jalousie dans le rappel des épisodes présidentiels précédents : le laitier de Giscard, la fille cachée de Tonton, les "6 mn douche comprise" de Chirac, le coup de foudre avec Carla de Sarko, sans parler, bien sûr, du scandale DSK. Allons, voilà au moins un domaine où la France brille sur l’échiquier international !

03/01/2014

Hollande, connais pas !

 vote.jpgDans ses vœux télévisés, François Hollande a inauguré lui-même le grand jeu qui va agrémenter les prochaines municipales en expliquant, sans recommandation ni préconisation, qu’il s’agira de "désigner les élus qui seront les partenaires de l’Etat". Ce jeu va consister, pour les candidats du PS, à ne pas dire qu’ils sont socialistes, à ne pas vanter l'action du gouvernement, et surtout à ne pas se réclamer de François Hollande ! Quelle rose au poing ? Quelle politique de gauche ? Quel soutien au président ? Allons, on se tue à vous dire que les municipales ne sont pas politiques !

23:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : municipales, hollande, ps |  Facebook | | Lien permanent

15/12/2013

Le rêve secret de 2017

 trio2017.jpgFrançois Hollande ne savait-il rien, vraiment, du rapport sur l’intégration commandé, préparé et publié par son Premier ministre – un document époustouflant qui va forcément, nécessairement, mécaniquement, faire progresser le FN dans l’opinion française, à trois mois des municipales ? Même à gauche, visiblement, beaucoup de gens sont déconcertés par une provocation aussi grossière, tellement elle est en phase avec le rêve secret des dirigeants socialistes pour le premier tour des présidentielles de 2017 : F Hollande = 20,8 %, N Sarkozy = 20,1 %, M Le Pen = 20,3 %. Est-il besoin de faire un dessin ? Cqfd.

13:27 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : 2017, hollande, fn, ps |  Facebook | | Lien permanent

01/12/2013

Fachos, les bonnets rouges !

 bonnets rouges,bretagne,mariage gay,hollande,confianceLe succès de la manif de Carhaix rappelle un peu celui de la Manif pour tous. Il confirme le divorce entre une population excédée qui se raccroche à ce qui lui reste, c'est-à-dire ses valeurs (la famille) ou son identité (la Bretagne), et une classe politico-médiatique qui, de sa bulle parisienne, laisse ses experts en propagande (pardon : en communication) lancer vers le pays profond des anathèmes et des insultes : "Fachos ! Homophobes ! Ploucs ! Racistes ! Obscurantistes ! Vendus au FN !" Entre les deux, la fracture s’approfondit. Hollande et ses ministres croient-ils vraiment qu’ils rétabliront la confiance, clef de la reprise, en brandissant des épouvantails ?

26/11/2013

Le pape ? Quel pape ?

 Hollande-pape.jpgAprès Angela Merkel, c’est Vladimir Poutine qui a grillé la politesse à François Hollande en allant rencontrer le nouveau pape François à Rome et, aussi, son nouveau secrétaire d’Etat. Le président Hollande n’a toujours pas jugé nécessaire, depuis qu’il est le premier représentant de la "fille aînée de l’Eglise", de se rendre au Vatican. Allons, à quoi bon aller discuter de l’Afrique, de la Syrie ou de l’Iran avec le chef spirituel de… quoi, à peine 1,2 milliard de fidèles ? Ou considère-t-il ceux-ci, façon Taubira, comme autant de racistes, d’homophobes et d’extrémistes infréquentables ? Le pape, combien de divisions ?

20/11/2013

Peuple versatile !

 Benzema.jpgQuel peuple versatile nous sommes ! Qui décapite son roi en 1793 avant de guillotiner ses procureurs au bout d'un an. Qui applaudit chaleureusement Pétain en 1944 puis de Gaulle quelques mois plus tard. Qui se défoule en mai 68 avant de donner la majorité absolue à de Gaulle. Qui vilipende et déchire son équipe de foot black-blanc-or avant de la porter aux nues, ce matin, après la qualification pour le Brésil. C’est évidemment sur ce manque de constance que comptent les dirigeants politiques en chute libre, en particulier François Hollande. Encore va-t-il lui falloir marquer trois buts, ce qui est une autre histoire.

16/11/2013

La République en danger ?

 Ruth-Rebs.jpgPas d’accord avec François Rebsamen quand il affirme sur le plateau de Ruth Elkrief, sur BFM-TV, que "la République est en danger". Cette vieille tactique de diversion ne trompe plus personne. Non, inutile de déclarer l’état d’urgence, la République n’est pas en danger ! L’économie, oui. La paix sociale, l’équilibre de la sécu, la balance commerciale, oui. Le soutien à la culture, aussi. La place de la France dans le monde, l’industrie, la cohésion nationale, également. Mais tout cela, désolé, c’est essentiellement la faute de François Hollande, de son gouvernement, de ses ministres et de son parti. Quant à la République, malgré tout cela, heureusement, elle tient la route !

12/11/2013

Surtout, ne toucher à rien !

 Affiche Hollande.jpgLa maison brûle : pourquoi Hollande tarde-t-il tant à en changer le taulier ? Parce que ce n’est pas le sort de la France qui l’intéresse, mais les petits calculs personnels de ses affidés, qu’il a un mal de chien à gérer, et qui sont tous empêtrés dans leurs combinaisons municipales : l’un serait gêné pour les prochaines sénatoriales, l’autre serait obligé de laisser tomber sa mairie, le troisième est en bisbille avec les Verts de sa ville, le quatrième devrait laisser son siège de député à un suppléant qui l’a trahi, etc, etc. Voilà pourquoi les barons du PS font tout pour reporter l’inévitable changement de gouvernement après mars 2014, tandis que la situation se dégrade à toute vitesse... 

 

02/11/2013

Hollande n'a pas le choix

 Hollande.jpgQue va faire Hollande ? Attendre les municipales pour agir ? La tension est trop forte. Démissionner ? Jamais de la vie. Dissoudre ? Cela provoquerait, à coup sûr, une cohabitation que personne ne souhaite. Décider un référendum ? Le "non" l’emporterait quelle que soit la question ! Annoncer un remaniement ministériel ? La distraction serait de courte durée. Seule option raisonnable : changer de premier ministre. Lâcher Ayrault, nommer Valls ou Aubry. Au passage, virer les Verts, garder Montebourg pour la galerie, faire entrer des gens qui connaissent l’économie comme Gallois, Lamy ou Lauvergeon. Tenter d’élargir au centre – un peu tard, vu les municipales. Et abandonner le socialisme. Mais pour aller où ?

22/10/2013

Hollande sous la mitraille

 FHollande.jpgLes adversaires politiques de François Hollande sont déchaînés ! Un ancien ministre (Mélenchon) le qualifie, du matin au soir, de "traître" et de "menteur" ; un sénateur (Placé) appelle les lycéens à redescendre dans la rue pour contester ses décisions ; une de ses ministres (Carlotti) dénonce les magouilles du parti qu'il a longtemps dirigé ; le patron dudit parti (Désir) exige, à l’encontre de sa décision, que toute la famille Dibrani rentre en France ; une sénatrice (Ghali), toujours à Marseille, le fait huer devant les caméras ; etc, etc. Je ne voudrais pas être désobligeant avec l’ex-candidat de la gauche unie, mais qu’est-ce que ça va être quand l’opposition va s’y mettre !

10/09/2013

Syrie : toujours la même histoire

 assad-2.jpgSi l’histoire n’était pas devenue une discipline secondaire, voire insignifiante, on ne s’étonnerait pas de constater qu’un dictateur menacé d’être bombardé… fasse tout pour éviter cette échéance ! Qu’il se dédouane malignement des crimes qu’on lui reproche, que ses alliés fassent soudain des propositions désarmantes, et qu'il utilise méticuleusement les informations que lui adressent ses ennemis. Tiens, un exemple : François Hollande ayant juré qu’il ne tuerait aucun civil, on parie qu’on va voir resurgir le concept de "boucliers humains" ? Cela aussi, c’est dans les livres d’histoire…

11:12 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : syrie, assad, hollande, guerre |  Facebook | | Lien permanent

06/09/2013

Un vote sur la Syrie ?

 Hollande-Syrie.jpgHollande souhaite donc faire intervenir la France en Syrie sans vote préalable au Parlement.Cela file un peu les chocottes. Car c’est bien lui qui, en février 2003, à propos de l’Irak, à l’Assemblée nationale, avait "demandé au nom des socialistes qu’un débat avec vote puisse être prévu au Parlement avant que la France n’ait à faire connaître sa décision" ? Il disait aussi : "Dans toute démocratie digne de ce nom, de tels arbitrages auraient été rendus après un vaste débat dans le pays et un vote solennel au Parlement". Un gars qui change aussi facilement d’avis, cela vous inspire confiance, à vous ?

18:48 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, syrie, parlement |  Facebook | | Lien permanent

19/07/2013

Amour, gloire et beauté (suite)

 Valerie.jpgCela va tanguer, dans le couple Hollande. Car la justice pourrait bien exiger de Valérie qu’elle rembourse tout l’argent public détourné pour ses frais personnels (bureau, personnel, voyages) alors qu’aucun lien politique ou juridique ne la lie à son amoureux. La seule façon d’éviter cette humiliation, c’est l’officialisation d’un "concubinage notoire", éventuellement par un mariage, et hop ! Sauf que ce concubinage devenu "notoire" rendrait caduque et insincère la déclaration de patrimoine que François a faite en 2012, au point... de faire annuler l’élection présidentielle ! Vous entendez Ségolène qui rigole ?

10/07/2013

Président ou candidat ?

 Hollande-sur-le-tour.jpgBon, allez, l’UMP va payer les dépassements de frais de campagne de Sarkozy, notamment, même si c’est contestable, la fameuse réunion de Toulon en décembre 2011. Mais la gauche a tort de s'esclaffer car cette décision fera jurisprudence. Ainsi, comment le président Hollande pourra-t-il effectuer le moindre déplacement dans l’année qui précédera la présidentielle de 2017 ? Et qui va payer, finalement, son fameux déplacement raté de Dijon, le 11 mars dernier, qui n’avait de justification qu’électorale ? Et qui va payer son escapade sur le Tour de France, samedi, qui n’était justifiée par aucun impératif de gouvernement ? On n’a pas fini de s’étriper avec ça…

06/07/2013

Un président sans intérêt

 Hollande,laïcité,vinOn savait depuis longtemps que François Hollande ne s’intéressait pas à la vie internationale : il est rare qu’un homme de ce niveau, en 35 ans de vie publique, ait si peu voyagé à l’étranger. On avait appris, grâce au récent livre de Samuel Pruvot, son profond désintérêt pour les questions religieuses. Le limogeage de la petite Batho nous a appris qu’il se fichait comme d’une guigne de l’écologie. Sachant que la finance l’indispose, sachant qu’il n’est pas amateur de vin, sachant qu’il ne lit jamais de roman, une question se pose, d’abord insidieuse, puis insistante, brutale, existentielle : à quoi s’intéresse donc le président de la République ?

09:03 Publié dans Blog | Commentaires (5) | Tags : hollande, laïcité, vin |  Facebook | | Lien permanent

03/07/2013

Recul sur l'écologie, recul sur la parité

 batho.jpgL’info, ce n’est pas que la jeune Delphine Batho ne soit plus au gouvernement, c’est que sa collègue Cécile Duflot y soit encore ! Il est vrai que la voix des deux ministres "verts" pèse plus lourd pour dézinguer la politique de François Hollande, qui se fiche de l’écologie comme de sa première écharpe tricolore, et pour lutter contre le projet d’aéroport si cher au Premier ministre ! L’autre info, c’est que le dénommé Philippe Martin, qui remplace Batho, doit être absolument génial pour que François Hollande ait renoncé, pour le nommer, à la parité hommes-femmes au sein de son gouvernement. Sa porte-parole Najat Vallaud-Belkacem, en tout cas, ne s’est pas formalisée d’un recul aussi symbolique : elle est toujours au gouvernement !

24/06/2013

Y a pas de quoi se réjouir

 PS.jpgVilleneuve-sur-Lot, c’est d’abord la confirmation que le PS disparaît peu à peu de la scène publique. Je ne m’en réjouis pas. Un président qui n’est soutenu que par 25 % de ses concitoyens a impérativement besoin d’un parti, un vrai, un qui ne se contente pas de saturer d’imprécations les plateaux de la télévision et de faire la morale au monde entier. Au lieu d’expliquer, au fond du trou, que tout cela est la faute à Sarkozy, à l'Europe et au mauvais temps, le PS ferait mieux de faire de la politique ! Or, faire de la politique, cela demande d’écouter la population qu’on est censé diriger au lieu de la diviser, de la mépriser voire de l’insulter. Mais le PS est-il capable de la moindre autocritique ?

12:31 Publié dans Blog | Commentaires (5) | Tags : ps, politique, hollande, fn, cahuzac |  Facebook | | Lien permanent