Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2016

Hollande, décidément, n'est pas Mitterrand

Mitt-Holl.jpgOn les entend encore, les anciens ministres et collaborateurs de François Mitterrand (les Lang, Badinter, Dumas, Guigou, Vedrine et autres Attali), vanter avec émotion les mérites de leur grand homme sur les plateaux télé, dans des livres, etc. Avec François Hollande, c’est tout le contraire : on ne compte plus les ministres qu’il a nommés depuis 2012 (et pas seulement les Montebourg, Hamon, Taubira, Duflot ou Filippetti) qui le traitent de nul et critiquent tout ce qu’il a fait ! Cette peu glorieuse différence est significative : en 1995, Mitterrand est entré dans l’Histoire, alors qu’Hollande, en 2017, va quitter l’actualité…

06/09/2016

Le Grand Commentateur de lui-même

Hollande-presse.jpgA force de ne rien voir venir, depuis 2012, on se demandait ce que François Hollande faisait à l’Elysée. Maintenant, on sait. Il recevait des journalistes, à longueur de journées, et commentait avec eux, pendant des heures, son propre quinquennat. Après Conversations privées avec le président d’A. André et K. Rissouli (Albin Michel), on va voir sortir en librairie Un président ne devrait pas dire ça... de G. Davet et F. Lhomme (Stock), puis Ça n’a aucun sens d’E. Freyssenet (Plon), fruits d’une centaine d’entretiens (!!) accordés par Hollande aux auteurs de ces trois ouvrages. Lesquels finiraient par nous faire croire, du reste, que le mandat de François Hollande est déjà terminé - mais n’est-ce pas le cas ?

31/08/2016

Un peu d'espoir ne peut pas nuire

macron.jpgNous venons d’assister au décollage d’une fusée dont personne ne peut affirmer qu’elle atteindra son orbite. Macron est peut-être trop jeune, trop fragile, trop seul, trop centriste, l’avenir le dira. Son pari est qu’Hollande, qu’il connaît bien, ne se représentera pas. Si c’est le cas, on ne peut rien exclure. Il sait, Macron, que les Français sont terrifiés à l’idée de revoir en 2017 les mêmes Sarkozy, Hollande, Le Pen et consort leur promettre, juré, craché, qu’ils réussiront demain tout ce qu’ils ont raté hier. Macron incarne, de fait, l’espoir d’un renouvellement de la classe politique, d’une modernisation du logiciel étatique, d’un retour au bon sens économique et social. A suivre !

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : macron, 2017, hollande, politique |  Facebook | | Lien permanent

07/08/2016

Hollande réélu en 2017 ?

hollande-rio.jpgDans l’avion qui le ramenait du Brésil, François Hollande a tranquillement expliqué aux journalistes qui l’accompagnaient la clef de sa stratégie pour 2017. Pour lui, c’est clair : 1) On n’est jamais élu sur un bilan, mais sur un projet pour l’avenir : son premier mandat n’aura donc aucune importance à l’heure du scrutin présidentiel. 2) En France, l’économie ne joue qu’un rôle marginal, surtout à l’heure de la menace terroriste : les électeurs choisiront entre le candidat de gauche protecteur de la démocratie (lui, en principe) et une forte tentation autoritaire menaçant les libertés (la droite et l’extrême droite). Tout le reste, à l’entendre, est littérature. Et s’il avait raison ? 

07/07/2016

Questions aux "élites"

648x415_affiches-campagne-consultation-dame-landes.jpgLes élites dans le collimateur ! Les "élites", ce sont les 3 % de dirigeants politiques, responsables économiques, animateurs médiatiques, éditorialistes patentés et artistes en promo qui sont au-dessus du populo parce qu’ils passent à la télé. Et qui sont incapables de répondre, en effet, aux questions que se pose le susdit populo. Un exemple : l’Angleterre a décidé clairement de quitter l’Union européenne, pourquoi y est-elle encore ? Un autre : un référendum a dit nettement oui à l’aéroport Notre-Dame des Landes, pourquoi les "zadistes" occupent-ils toujours le site ? Un dernier, pour la route : Hollande a été un président notoirement exécrable, comment peut-il sérieusement se représenter ? Muettes, là-dessus, les élites !

23:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : élites, peuple, brexit, hollande |  Facebook | | Lien permanent

22/06/2016

Un Etat qui ne décide plus rien

hollande.jpgHollande récolte ce qu’il a semé. Quand on laisse pourrir les problèmes pour éviter de mécontenter tel ou tel, on oppose violemment les différents acteurs d’une société forcément complexe, contradictoire et à fleur de peau. Est-ce l’état d’urgence qui prime, actuellement, en France ? Ou le droit à manifester ? Ou l’ordre public ? Faut-il craindre en priorité les terroristes de Daech ? Les casseurs de l’ultragauche ? La CGT ? Ou les hooligans russes ? Depuis plus de mille ans, c’est l’Etat qui tranche. Il sert à cela, l’Etat, et non à vendre des sous-marins ou à interdire la fessée. C’est le plus grave reproche, au fond, que l’opinion fait à François Hollande : l’Etat ne tranche plus rien, il prépare les primaires !

10:22 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : etats, casseurs, cgt, manif, hollande |  Facebook | | Lien permanent

28/05/2016

Ils avaient tous voté pour lui !

hollande,cgt,grèves,gaucheBon, je résume. En plein état d’urgence, sous la menace de nouveaux attentats djihadistes, à l’approche de l’Euro de foot et à l’ouverture de la saison touristique, des syndicalistes (gauchistes) ultraminoritaires (3 % des travailleurs du privé) paralysent tout le pays parce que le gouvernement (socialiste) a décidé d’imposer aux députés (de gauche) une vague loi sociale quasiment inutile puisque vidée de sa substance au point que personne n’en connaît plus le contenu. Cette bouffée d’absurdité, d’illégalité et de violence précipite en un gigantesque fiasco la fin du quinquennat de François Hollande… pour qui tous ces gens-là, sans exception, ont voté en 2012 !

10:32 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : hollande, cgt, grèves, gauche |  Facebook | | Lien permanent

14/04/2016

Information, communication ou arnaque ?

hollande-jt.jpgA force de confondre constamment l’information et la communication, les élites médiatico-politiques se prennent les pieds dans le tapis ! Que deux des six "Français" invités à interroger François Hollande ce soir sur France 2 (un agriculteur et une syndicaliste) aient été rayés de la liste à la demande de l’Elysée est évidemment scandaleux. C’est surtout le signe que personne ne croit plus en rien, que le mot "citoyen" ne sert qu’à couvrir des petites manip’ électorales, et que la com’ du chef de l’Etat n’est plus que propagande et arnaque. Dans ce désastre éthique, il y a pourtant une raison de ne pas désespérer : aujourd’hui, tout est transparent, et les électeurs ne sont pas dupes. C'est toujours ça.

01/04/2016

Poisson d'avril !

poissons-d-avril.jpgChaque année, à cette date, c’est la même chose, on rit, on s’amuse : les journaux sont pleins de poissons d’avril. C’est le jour où on apprend que la Tour Eiffel va être déplacée à la Défense, que des extra-terrestres ont débarqué à Saint-Nazaire, que le Club Dorothée va faire son grand retour à la télé, que la France va remplacer la Marseillaise par un nouvel hymne national, etc. Le meilleur poisson d’avril, cette année, vient de l’entourage du président de la République, qui a convaincu quelques agences de presse et un grand nombre de journaux, tenez-vous bien, que François Hollande allait se représenter en 2017. Hilarant, en effet. C’est bon de rire un peu…

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : poisson, hollande, 2017, humour |  Facebook | | Lien permanent

04/03/2016

Hollande est féministe

feministe.jpgDans son interview à Elle, François Hollande a déclaré : "Je suis féministe". Bigre. Cette révélation annonce-t-elle la soudaine promotion d’une femme ou deux dans les dix premières présidences de la République, genre Conseil constitutionnel, CESE ou CSA ? Non, il ne faut pas exagérer : quelques ministères comme celui de l’Egalité réelle (!) suffisent au sexe faible. En revanche, le chef de l'Etat a décidé de frapper un grand coup. D’entrer dans l’histoire des relations hommes-femmes. Il a pris la décision, tenez-vous bien, de rebaptiser le ministère de la Famille "ministère DES familles". Respect. Chapeau bas. Il est nul en économie, mais dans le sociétal, il est vraiment fortiche.

18:46 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : féminisme, hollande, famille |  Facebook | | Lien permanent

28/02/2016

Ces excuses qui tardent à venir...

Hollande-2012.jpgAvez-vous remarqué qu’à un an des présidentielles, François Hollande est critiqué, écrabouillé, insulté, ridiculisé, pulvérisé… par des gens qui, en grande majorité, ont voté pour lui en 2012 ? Ce phénomène un tantinet frustrant pour le reste de la population m’inspire une suggestion : pour être crédibles, toutes ces personnes ne devraient-elles pas commencer par s’excuser publiquement d’avoir porté au pouvoir l’ex-premier secrétaire du PS ? Et, plus encore, ne devraient-elles pas demander pardon à tous ceux qu’elles avaient alors insultés, méprisés, injuriés et traités de tous les noms parce qu’ils osaient, ces réacs, ces ringards, ces fachos, ne pas voter Hollande ?

16:27 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, 2012, 2017, ps, socialistes |  Facebook | | Lien permanent

21/02/2016

Les Français sont exaspérés

gouv.jpgDix jours après le remaniement ministériel, celui-ci apparaît comme un désastre. Les Français ne supportent plus qu’un chef de l'Etat, obsédé par sa réélection, donne la priorité à ses petits calculs minables (les chicaneries des Verts), dérisoires (le retour de Jean-Marc Ayrault) voire malhonnêtes (Baylet cédant son empire de presse à la femme de Fabius) plutôt qu’à ce qui devrait être son seul souci : que faire, en un an, pour limiter la dégringolade du pays, et à quels hommes de valeur confier cette tâche ? Pas de vision d’avenir, des magouilles peu claires, des incompétents notoires : la fin de ce quinquennat risque d’être une longue, très longue descente aux enfers.

11:13 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : hollande, remaniement, valls, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

02/02/2016

Terrible droit de grâce !

jacqueline-sauvage.jpgTerrible, vertigineux, ce droit de grâce archaïque dont jouit, comme au Moyen âge, le chef de l’Etat. Le cas de Jacqueline Sauvage est exemplaire. Bien sûr, tout le monde souhaite la grâce pour une femme battue pendant 47 ans et qui s’est libérée de son enfer en assassinant son mari ! Sauf qu’à l’examen du dossier, qui lui a valu d’être condamnée par deux jurys populaires, on s’interroge : les preuves manquent, les circonstances sont troubles, les témoignages sont partiels. Sur quel critère, exactement, le Président s’est-il déterminé ? Sur le doute, qui doit toujours, par principe, profiter à l’accusé ? Sur la vague d’émotion qui a envahi les médias et les réseaux sociaux ? Ou sur son intime conviction qui est, forcément, éminemment subjective ?

27/01/2016

Le cauchemar de Hollande

christiane-taubira-600.jpgLa politique, c’est de la balistique. Quand on jette une pierre en l’air, on peut toujours calculer où elle retombera. Aux présidentielles de 2002, lorsque Jospin a échoué au premier tour à 0,68 % des voix derrière Jean-Marie Le Pen, Christiane Taubira avait obtenu... 2,32 % des suffrages. Nul doute qu’en 2017, cette icône de la gauche radicale en obtiendra bien davantage. Si François Hollande avait encore un petit espoir d’arriver en deuxième position aux prochaines présidentielles, cet espoir vient de partir en fumée. A moins, in extremis, qu’un fauteuil au Conseil constitutionnel vienne opportunément dissuader l’ex-garde des sceaux ?

18/01/2016

La technique de l'enfumage

primaires.jpgLes princes qui nous gouvernent sont formidables. Comme ils sont nuls en économie, ils rivalisent d’habileté pour ne jamais aborder ce terrain difficile et font preuve, pour cela, d’une imagination sans limites. Voilà trois semaines que le débat dans les médias porte exclusivement sur la déchéance de nationalité, qui n’a aucun intérêt et à laquelle la population ne comprend rien. Conscient que le sujet commence à agacer grave, le monde politique a trouvé de quoi distraire les médias pendant plusieurs mois : la primaire à gauche ! Et patati-Hollande, et patata-Mélenchon, et patati-les Verts, et patata-les sondages ! C'est tellement plus rigolo que le chômage, la dette publique ou les fermetures d'entreprises !

15/01/2016

Hollande aura du mal

francois-hollande.jpgIl fallait s’y attendre. La cote de popularité de François Hollande, boostée par les attentats de novembre, est déjà retombée à pas grand-chose. Les Français ne sont pas des veaux. Ils voient en Hollande (mais aussi, par ricochet, en Sarkozy) le symbole expiatoire de l’impuissance des politiques à peser sur leur réalité quotidienne – celle du chômage, de l’insécurité et de la désertification médicale. Je vois bien, comme beaucoup d’observateurs, les calculs, les tractations, les renoncements, les astuces et les micmacs dont l’ex-premier secrétaire du PS est champion, et qui lui permettent d’espérer réitérer le coup de 2012. Mais là, franchement, je crois qu’il aura du mal…

10:44 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, 2017, sondages |  Facebook | | Lien permanent

31/12/2015

Un voeu pour 2016 ?

HOLLANDE-SARKOZY-LE-PEN.jpgUn vœu pour 2016, là, au pied levé ? Que les caciques indéboulonnables qui nous gouvernent depuis vingt ans – avec les résultats qu’on sait – laissent la place à la génération suivante ! Si la France est dans l’ornière, c’est bien à cause du langage archaïque de ses dirigeants, du spectaculaire immobilisme de sa classe politique, de l’incapacité de ses élus à s’adapter au monde moderne. Une majorité de Français est désespérée à l’idée de devoir choisir, en 2017, entre Hollande, Sarkozy et Marine Le Pen. Alors, qu’on les remplace, balle pour balle, par Emmanuel Macron, Bruno Le Maire et Marion Maréchal-Le Pen, ne serait-ce que pour reprendre contact avec l’époque, avec la réalité, avec la vie !

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : politique, hollande, sarkozy, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

29/12/2015

Nationalité : un débat pas très net

teroriste.jpgQuand François Hollande annonça le 17 novembre sa volonté de déchoir de la nationalité française les auteurs d’attentats terroristes, j’étais plutôt contre, à l’instinct, estimant qu’un cinglé français restait malgré tout français, et que c’était ainsi. Mais depuis quelques jours, je n’ai plus d’opinion. Trop compliqué, trop retors, trop flou ! Je comprends surtout que cette polémique juridique ultra-complexe vise essentiellement à gérer tactiquement les divisions internes de la gauche tout en ménageant un rapprochement politicien avec le centre-droit en prévision de 2017... ce qui n’a plus rien à voir, franchement, avec la lutte contre le terrorisme !

20/12/2015

"J'ai entendu la colère des Français"

Bartolone.jpgLa presse est impitoyable. On y apprend, en vrac, que le maire communiste de Saint-Denis a porté sa nouvelle indemnité à près de 6.000 euros par mois. Que le nombre de fonctionnaires a encore augmenté, en France, de 40.000 agents. Que si Cécile Duflot et ses petits camarades écolos se rapprochent à nouveau de Hollande, c’est pour éviter la faillite financière du parti EELV. On continue d'y commenter le renvoi au perchoir de Claude Bartolone – battu aux élections – par les dirigeants du PS. Et le maintien à la tête de la région Bretagne du ministre de la Défense malgré la règle du non cumul des mandats de ministre et d’élu local. C’est probablement ce qu’on appelle en haut lieu, depuis le résultat des régionales, "avoir entendu la colère des Français".

27/11/2015

Triste cérémonie !

Invalides.jpgOn savait que François Hollande était un petit homme étriqué, limité dans sa culture personnelle et dans sa perception de la société qu’il a l’incroyable honneur de représenter. Son discours des Invalides, ce matin, le confirme. Rien, pas un mot, sur les racines, les traditions, les convictions spirituelles et religieuses de la nation française, sur ce qui donne à tant de nos concitoyens courage, solidarité et espérance ! Dans le froid d’une cérémonie militaire réduite à des rituels républicains sans profondeur ni transcendance, il manquait furieusement à son discours ce que son prédécesseur socialiste François Mitterrand appelait les "forces de l’esprit". Quelle occasion ratée de réunir la France dans toute sa richesse et toutes ses dimensions !