Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2012

C'est pas juste !

cassez.jpgTous les candidats à l’Elysée le disent : on peut tout faire en France, à condition que ce soit dans la justice. Vaste programme. Tiens, au hasard, pourquoi la femme de Borloo a été interdite de politique sur France 2, contrairement à celle de Montebourg ? Pourquoi Michèle Alliot-Marie a été virée du gouvernement à cause de ses liens avec Ben Ali, et pas Frédéric Mitterrand ? Pourquoi Jacques Cheminade a eu ses 500 signatures, et pas Dominique de Villepin ?Pourquoi Dominique Strauss-Kahn est-il revenu libre de New York alors que Florence Cassez croupit toujours dans sa prison du Mexique ? Etc, etc !

19/12/2011

Injustice sociale

grèves,transports,justiceLes agents de sûreté aéroportuaire ont donc décidé de pourrir la vie de milliers de braves gens qui devaient prendre l’avion à la veille des fêtes de Noël. Ils revendiquent des augmentations de salaire, ce qui est le privilège de ceux… qui ont un salaire. Leurs victimes, que les journalistes appellent les "naufragés du ciel", qui ne sont ni des riches ni des égoïstes, exigent du gouvernement, en se fichant qu’il soit de gauche ou de droite, qu’il instaure dare-dare un service minimum dans le transport aérien. La première injustice, en France, oppose ceux qui peuvent bloquer les communications, et les autres.

16/12/2011

Chirac a été jugé

chirac.jpgQue Jacques Chirac ait finalement été jugé est conforme à l’égalité républicaine. Un peu tard, certes, mais qu’on ne puisse pas juger un président en exercice relève de la sagesse. Et une justice lente est préférable à pas de justice du tout. Enfin, que Chirac ait été condamné à de la prison avec sursis est sévère, mais sans conséquences, et chacun comprendra qu’il ne fasse pas appel. Il reste une question, que les médias ont passé sous silence : pourquoi tant de journalistes, ces dernières années, nous ont expliqué, martelé, dénoncé, rabâché, hurlé, ressassé, répété, qu’il était scandaleux que Jacques Chirac échappe à la justice ?


17/05/2011

Les amis de "Dominique"

 

Strauss-Kahn.jpgOn comprend l’émotion des dirigeants du PS, d’Elisabeth Guigou à Jack Lang, face aux images de leur ami "Dominique" devant la juge Melissa Jackson. Mais ils feraient mieux d’éviter les déclarations publiques. Par exemple, d’expliquer devant les caméras que "la justice américaine bafoue la dignité humaine" : si les mêmes n’avaient pas vilipendé ladite justice américaine pour justifier la fuite de Roman Polanski, peut-être ladite juge n'aurait pas jeté DSK en prison ! Et quand Jack Lang en appelle au CSA pour faire respecter la loi interdisant aux médias de montrer un homme menotté ! Ho ! Vous imaginez la France, seul pays au monde à censurer les images du patron du FMI en route pour le tribunal ?


05/09/2010

Louis Schweitzer en prison ?

louis-schweitzer.jpgStupéfiantes, les révélations de la Cour des Comptes sur la Halde, ce "comité Théodule" chargé de veiller à ce que la République ne discrimine pas les femmes, les immigrés, les homos, les bis, les trans, les noirs, les handicapés, les juifs, les témoins de Jéhovah, les gauchers, etc. Entre 2005 et 2009, l’ex-patron du bidule, Louis Schweitzer, aurait dépensé 6 millions d’euros, rien que pour sa com ! En pleine crise des finances publiques ! On va suivre ce dossier. Car il serait dommage, en l’occurrence, qu’on discrimine : un rom qui vole des poules, on lui casse sa caravane à coup de pelleteuse ; un ex-dircab de Fabius, ex-pdg de Renault, qui dilapide ainsi l’argent public, on va lui faire quoi ? S’il s’en sort, je saisis la Halde !

 

30/09/2009

Le scandale Polanski

   Je ne comprends pas que dure cette polémique autour de Roman Polanski. Comment peut-on considérer qu’un artiste, fût-il génial, et c’est le cas, puisse se soustraire à la justice d’un pays démocratique ? Frédéric Mitterrand et Bernard Kouchner pensent-ils vraiment que le talent de Polanski le dispense de rendre des comptes à ses contemporains dans une affaire aussi scabreuse que le viol d’une gamine de 13 ans ? Pensent-ils qu’il existe une petite minorité de gens supérieurs - auxquels ils appartiennent, sans doute - auxquels ne s’applique pas la loi commune ? Je suis désolé pour Polanski, j’espère qu’il sera blanchi, mais je suis stupéfait que deux membres du gouvernement piétinent ainsi, avec suffisance et cynisme, les fondements mêmes de la République !  

03/06/2008

La mariée n'était pas vierge

L’affaire du mariage annulé pour cause de non-virginité me met mal à l’aise. Parce que les plus virulents à condamner le jugement de Lille sont exactement les mêmes qui contestent que l’islam pose des problèmes spécifiques à la société française. Parce que c’est la coutume islamique qu’il faut dénoncer dans cette affaire et non la loi de la République, dont on n’a pas beaucoup dit qu’elle avait été appliquée correctement, et que c’est le contraire qui eût été scandaleux. Parce que Rachida Dati, qui sait de quoi elle parle quand elle dit que la mariée s’est en bien sortie grâce à cette annulation, a été vilipendée par des tas de beaux esprits qui voient ça de leur fenêtre. Parce que l’émotion l’ayant emporté sur la raison, la pauvre fille va se retrouver remariée de force à ce mari dont, à l’évidence, elle ne voulait pour rien au monde. Qu’on aménage la loi pour éviter de la voir détournée par des usages archaïques, bon, mais pas au prix de la liberté de cette femme !

06/09/2007

Je vous fais juge

bb68ae59a2a56fcde06bad5f31804ae6.jpgAllez, je reprends l'exercice. Histoire de me remettre en jambes, tiens, je vais prendre la défense de Claude Chirac, que je ne connais, je le précise, ni des lèvres, ni des dents.
Vers 1989-1990, il y aura bientôt vingt ans, la jeune Claude Chirac a contribué à la "com" de son père, qui était maire de Paris. Une juge s'est méticuleusement penchée sur son cas : touchait-elle, à l'époque, de l'argent public ? Réponse : non. Et la juge de triompher : elle n'en touchait pas, c'est louche !
S'il y a des gens qui touchent de l'argent public, ce sont bien les juges, puisqu'ils sont payés avec mes impôts. C'est normal, ils sont l'émanation du peuple français. C'est donc en tant que contribuable-citoyen que j'exprime cette forte pensée : et si cet argent, qui est le mien, était consacré à traquer les pédophiles récidivistes et les dealers de banlieue ?