Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2020

Au prix où est la minute de pub...

LCI_pub.pngCe qui fait le succès des manifs organisées par le clan Traoré, c’est la fascination qu’elles exercent sur les chaînes d’info. Lesquelles, après avoir analysé les sondages révélant que 85 % des Français soutenaient la police, n’auraient jamais dû consacrer des heures et des heures à répercuter les images en direct de la manif ratée de samedi (au prix où est la minute de pub, cette complaisance envers un rassemblement interdit est vertigineuse). Mais le système médiatique est ainsi. Un conseil à tous ceux qui voudraient bénéficier ainsi d’une communication gratuite : mettez trois ou quatre gilets jaunes au premier plan d’un rassemblement, toutes les télés seront à vous !

02/05/2020

La télé, c'est l'angoisse !

coronavirus,télévision,culture,TVJusque-là, le confinement était relatif : on s’embrassait toujours, sur le petit écran, dans "Amour, gloire et beauté", "Plus belle la vie" et "N’oubliez pas les paroles". Mais les tournages se sont arrêtés à la mi-mars et les réserves s’épuisent. A partir de ce week-end, la télé va multiplier les rediffusions : anciennes séries rabâchées, vieux spectacles ressortis des archives et films cultes vus et revus jusqu’à la nausée. La culture réduite aux premiers épisodes des "Feux de l‘amour" et à la vingt-cinquième rediff des "Bronzés font du ski", cela fait peur. Comme l’info quand elle se fait par Skype à partir de studios déserts. Que du réchauffé, du moche, du vieux, du vide. L’angoisse, vous dis-je !

15/04/2020

La "mondialisation" en vrai

The Golos.jpgLe confinement laisse du temps pour faire des trucs dingues. Par exemple, se promener pendant des heures sur internet à visionner les programmes correspondant à "The Voice" en Pologne et en Russie, les deux pays étrangers que je connais le mieux. Il est fascinant de voir à quel point ces émissions sont les mêmes ! "The Voice of Poland" ou "Golos" ("la voix", en russe) ne se distinguent pas d’un iota, d’une note, d’une larme, d'un buzz, de leurs homologues des autres pays. Les fauteuils sont les mêmes, on y pleure pareil, les coaches sont des copies conformes, on y chante aussi en anglais, on monte les mêmes "battles", etc. Il y a des jours, comme ça, où la mondialisation fait froid dans le dos…

30/01/2020

Une émission pour rien

Fillon,télévisionJ’ai écouté François Fillon sur France 2 avec curiosité et intérêt. Déception totale ! A part un visage fatigué et quelques cheveux blancs de plus, c’est le même homme, inchangé et inflexible dans ses convictions, qui a apporté aux mêmes journalistes les mêmes réponses aux mêmes questions qu'en 2017. A la virgule près. Sur le travail de Pénélope, sur Sarko et Juppé, sur l’avocat Bourgi, sur le "cabinet noir" de Hollande, etc : pas la moindre info nouvelle, pas la plus petite correction de tir, pas l'esquisse d'un demi-aveu tardif ! Un saut mécanique de deux ans et demi en arrière… qui n’a rigoureusement rien apporté de nouveau. Rien !

28/01/2020

La violence est condamnable, mais...

badinter.jpgD’un coup, le monde médiatique fait silence : avec des mots très forts et très justes, sur France 5, Robert Badinter condamne la violence des manifestants qui brandissent la tête de Macron en haut d’une pique. Cela jette un froid. Dans les heures qui suivent, sur les chaines d’info, les commentateurs approuvent gravement… avant de nuancer : "Badinter a absolument raison, mais…" "Je condamne absolument la violence, mais…" "Il faut bien dire que Macron, quand même…" "Que Macron, en réalité, est responsable…" "Je ne vous ai pas interrompu !" "Laissez-moi parler !" "Vous dites n'importe quoi !"  "Macron démission !"

19/01/2020

La défiance envers les médias (suite)

médias,gilets jaunes,télévisionJe reviens sur le très sérieux baromètre annuel La Croix-Kantar sur les médias, qui est de plus en plus désespérant, mais toujours intéressant. On y constate, entre autres, que les Français critiquent très durement le traitement médiatique de plusieurs événements de 2019 : 37 % pensent qu’on a trop parlé de la réforme des retraites, 42 % qu’on a trop parlé du port du voile, 51 % qu’on a trop parlé de la fausse arrestation de Xavier de Ligonnès, mais plus encore, une très forte majorité de 55 % pensent que les médias ont trop parlé… des gilets jaunes ! Intéressant, non ? Mais ne vous faites aucune illusion : aucune chaine d'info ne donnera cette information !

18/01/2020

La violence progresse, pas la confiance !

cfdt.jpegUne vingtaine de syndicalistes radicaux investissent physiquement les bureaux de la CFDT, une poignée de militants interdisent aux touristes l’entrée du Louvre, quelques jeunes excités interrompent une pièce de théâtre qu’est venu soutenir le chef de l’Etat, une infime minorité d’employés de la Sncf et de la Ratp continuent de bloquer le trafic… et la plupart des commentateurs télé expliquent doctement, depuis ce matin, que 66 % des Français sont d’accord avec tout cela ? Quelle blague ! Et s’ils se demandaient pourquoi, selon la très sérieuse enquête annuelle La Croix-Kantar publiée ce vendredi, 60 % des mêmes Français ne croient plus ce qui se dit à la télévision ?

15/10/2019

Propos sur l'intolérance

Caran-2.pngUn petit politicien extrémiste agresse une femme portant le voile dans l’enceinte du conseil régional, à Dijon, et l’ensemble des médias s’embrasent, comme d’hab. Le petit politicien extrémiste est ravi ! Car le sujet est totalement artificiel (le voile n’est pas un niqab, la femme n’enfreint pas la loi, etc). Mais là où le type a le droit de rigoler, c’est en voyant la tenue des débats sur les plateaux télé : engueulades, exclamations, accusations, insultes, interruptions, etc. Si tous ces gens bien nés qui se coupent la parole toutes les vingt secondes savaient s’écouter les uns, les autres, peut-être seraient-ils davantage fondés à donner des leçons de "vivre ensemble" ?

11/09/2019

PMA : une unanimité qui fait peur

pma.jpgCe qui frappe le téléspectateur moyen, dans l’actuel débat sur la bioéthique, c’est que la totalité des présentateurs d’émission, animateurs de débats et autres éditorialistes sont favorables à la PMA. Tous ! Sans aucune exception ! Si une minorité d’entre eux sont des militants de la cause, les autres sont tétanisés à l’idée de passer, en posant la moindre question dérangeante, pour un homophobe, un ringard, un réac ou un catho intégriste. Faut-il s'étonner, en face d’une telle unanimité médiatique, que les rares invités opposés à la PMA aient un mal fou à exposer leurs arguments, et que l'opinion publique, du coup, n'y comprenne pas grand chose ? Franchement, cela fait un peu peur.

26/07/2019

Tour de France : le sens des valeurs

coureurs.jpgDans un monde qui perd ses repères, le Tour de France redonne le sens des valeurs : effort, courage, etc, etc. Ainsi, à chaque étape, France Télévision propose aux téléspectateurs de gagner la bagatelle de 50.000 euros (!) en répondant à une question complètement débile, genre : "Combien un vélo a-t-il de roues ?" ou "De quelle couleur est le maillot jaune ?". Le gagnant sera tiré au sort à la fin de la course. Quand vous pensez que la majorité des coureurs qui escaladaient hier l’Izoard et le Galibier ne gagnent pas 50.000 euros par an, vous mesurez à quel point ce jeu imbécile prépare les jeunes aux tristes réalités du monde…

24/07/2019

Ces "affaires" qui n'en sont pas

image.jpgPas regardé la télé pendant deux jours. J’allume et je tombe, incrédule, sur… l’affaire de Rugy ! Il n’y a donc aucun autre sujet, en ce moment, qui intéresse les plateaux télé ? Le CETA, l’agriculture, le réchauffement climatique, la PMA, Boris Johnson, on s’en tamponne ? L' "affaire de Rugy" serait devenue une "affaire Médiapart", à entendre tous ces gens qui ne connaissent pas la loi sur la presse de 1881. Foutaises ! Le problème de la presse, n'est-ce pas plutôt la course à l‘audience entre les chaînes de télé, qui les pousse à baisser le niveau et surtout, surtout, ne jamais diffuser plus de deux phrases intelligentes d’affilée sur les vrais enjeux de notre temps ?

25/04/2019

La télé, arme de destruction massive ?

tpmp-l-etonnante-gilets-jaunes.jpgPetite phrase de Jérôme Rodrigues, le "gilet jaune" le plus invité du PAF : "Les médias, on en a besoin car ils représentent l'arme de destruction massive du gouvernement, et c’est utile d'avoir les codes". Il serait opportun que tous mes jeunes confrères réfléchissent à ce propos aussi éclairant que révélateur : cela les dissuaderait peut-être de recevoir sur tous les plateaux, du matin au soir, à égalité avec des chefs de parti, des sociologues ou des sondeurs, des individus désignés par personne, venus de nulle part, dont l’objectif tactique n’est pas exactement d’éclairer l’opinion des téléspectateurs !

21/02/2019

Sortir de l' "entre soi"

benalla-senat.jpgLes grands médias parisiens sont incorrigibles. Ils n’ont toujours pas compris pourquoi ils étaient frappés d’une telle défiance dans la France profonde. Un petit tour dans les rédactions permet de les observer passant leur temps à s'exciter comme des hystériques sur les moindres péripéties de l’affaire Benalla – affaire très parisienne à laquelle la plupart des gens, dans mon coin, ne comprennent plus rien. Ce sujet réduit le monde au triangle sacré Sénat-Elysée-Beauvau réservé à des initiés, à mille lieues des préoccupations des habitants de ce pays. L’Eglise n’est pas la seule à devoir s’extirper d’un "entre soi" désolant !

22:14 Publié dans Blog | Tags : banalla, medias, télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2018

Les journalistes à la guillotine !

mélenchon-2.jpgMasochisme ou couardise ? La complaisance des médias français envers Jean-Luc Mélenchon est incompréhensible. Alors que le leader de la France Insoumise est dix fois plus méprisant et agressif vis-à-vis d’eux qu’un Laurent Wauquiez ou une Marine Le Pen ! Lisez, par exemple, son blog du 26 février : les journalistes sont tous des lâches, des menteurs, des crétins, des vendus, etc, etc ! La haine de Mélenchon à l’égard du "parti médiatique" (!) semble inextinguible. Or, quand on voit le piteux fiasco du "Média", la petite télé lancée sur le net par ses camarades de la France Insoumise, on attendrait du Grand Inquisiteur de la gauche un peu, un tout petit peu d’humilité…

22/01/2018

Le bruit, le clash, le buzz...

télévision,buzz,réseaux sociauxLe grand tort des médias audiovisuels, depuis environ deux ans, est de vouloir rivaliser avec les réseaux sociaux qui les fascinent. C’est ainsi que la télévision s’est transformée en un gigantesque café du commerce où tout se vaut, les expertises précises comme les contre-vérités affligeantes, les reportages instructifs comme les montages à l’emporte-pièce. Qu’importe qu’un invité soit inculte du moment qu’il fait du bruit avec sa bouche ! Est-ce un drame s’il ne représente que lui-même, c’est-à-dire, parfois, rien ? Et tant pis si les insultes et les anathèmes ont peu à peu remplacé les arguments rationnels puisque c’est cela qui fait du buzz !

03/12/2017

L'info toujours menacée

reporter.jpgParaphrasant le célèbre slogan du Loto, mon vieil ami Jérôme Bonaldi disait naguère : "L’information, c’est pas facile, ça coûte cher et ça ne rapporte rien !" C’est pour cela, sans doute, que la présidente de France Télévision avait envisagé de s’en prendre cette année à deux emblématiques émissions, Envoyé spécial et Complément d’enquête. Elle a reculé. Tant mieux pour l’intelligence, pour la culture, pour la démocratie. Ira-t-elle jusqu’à orienter son couperet vers toutes les émissions minables, les séries débiles, les divertissements niais, les jeux crétins et les plateaux vulgaires qui font l’essentiel de la programmation du service public ? "Service public", tu parles !

05/11/2017

Du passé faisons table rase

RV mag.jpgUn coup d’œil, pour voir, au programme TV du 7 novembre 2017, jour anniversaire de la révolution d’Octobre, l’événement qui influa le plus sur l’histoire du monde (et de la France) tout au long du XXè siècle. A part le Staline de Daniel Costelle en fin de soirée sur France 2, pas une rétrospective, pas un débat, pas un téléfilm, pas l’esquisse d’un bout de commencement de programme historique ou pédagogique. Pour la télévision française, l’épopée communiste et ses 80 millions de morts, Lénine, Trotski, Thorez, Marchais, tout ça, c’est un mauvais souvenir, un remords un peu flou : mieux vaut ne pas rouvrir les poubelles de l’Histoire !

30/08/2017

L'argent n'a pas d'odeur

Raquel.jpgOn se rappelle la volée de bois vert reçue par Pierre Arditti quand l’acteur, clairement engagé à gauche, avait fait, pour un gros paquet de pognon, la pub du Crédit Lyonnais ! A une moindre échelle, l’arrivée de Raquel Garrido comme pigiste sur C8 fait hurler de rire les journalistes qui constatent que la porte-parole du candidat "insoumis" Jean-Luc Mélenchon, épouse du camarade Alexis Corbière, est désormais payée... par Vincent Bolloré ! Tiens, à propos, quelqu’un a-t-il prévenu Aurélie Filippetti, recrutée comme pigiste par RTL, qu’elle est désormais rémunérée par RTL Group, une multinationale basée au Luxembourg et propriété du géant capitaliste allemand Bertelsmann ?

25/05/2017

Images du monde

2048x1536-fit_rencontre-entre-emmanuel-macron-donald-trump-bruxelles-25-mai-2015.jpgEst-ce parce que les journalistes politiques, épuisés, ont fait le pont ce week-end ? On dirait que la télé s’ouvre soudain sur la planète ! Les images de Donald Trump à Jérusalem, puis à Rome chez le pape, celles de la rencontre Trump-Macron à Bruxelles, en attendant la réception de Poutine à Versailles lundi, sont rafraichissantes ! Ainsi, notre monde ne se limite pas aux révélations du Canard Enchaîné sur le ministre Richard Ferrand ou aux bisbilles entre Marine Le Pen et Florian Philippot ? Il y aurait donc, en dehors de chez nous, des problèmes de terrorisme, de pollution, de migrations, de pauvreté et de violence que des chefs d’Etat s’efforcent de régler par la diplomatie ? Incroyable !

24/05/2017

Intouchable, Hanouna ?

Cyril-Hanouna.jpgLe plus terrible, dans l’affaire Hanouna, c’est de voir à quel point les questions d’argent et les rapports d’influence, à la télévision, l’emportent sur toute éthique. Quelle importance, la vulgarité et le mépris, l’homophobie et la veulerie, l’inculture et la bêtise, quand des millions d’euros sont en jeu ? Le ressort de la télévision, c’est la pub. Et la vulgarité attire la pub. On voit bien qu’Hanouna, dont dépendent le sort de la chaîne C8 et le revenu de nombreux animateurs, est quasi-intouchable. Ah ! S’il s’était agi de Christine Boutin, d’Alain Finkielkraut, d’Eric Zemmour ou de François Fillon, je ne vous dis pas à quel hourvari meurtrier on aurait assisté !