Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2015

Nationalité : un débat pas très net

teroriste.jpgQuand François Hollande annonça le 17 novembre sa volonté de déchoir de la nationalité française les auteurs d’attentats terroristes, j’étais plutôt contre, à l’instinct, estimant qu’un cinglé français restait malgré tout français, et que c’était ainsi. Mais depuis quelques jours, je n’ai plus d’opinion. Trop compliqué, trop retors, trop flou ! Je comprends surtout que cette polémique juridique ultra-complexe vise essentiellement à gérer tactiquement les divisions internes de la gauche tout en ménageant un rapprochement politicien avec le centre-droit en prévision de 2017... ce qui n’a plus rien à voir, franchement, avec la lutte contre le terrorisme !

18/12/2015

Tous unis contre le chômage ?

Holl-Bertr.jpgTout le monde sait, à droite comme à gauche, ce qu’il faudrait faire pour lutter contre le chômage : simplifier le droit du travail, assouplir les procédures d’embauche et de licenciement, diminuer les charges des entreprises, dégraisser le secteur public et mettre le paquet sur la formation professionnelle. Alors pourquoi sommes-nous, grosso modo, le seul pays à ne pas le faire ? Parce qu’en France, on cause, on polémique, on évalue, on déclame, on menace, on insulte, on déplore, on pérore, on promet, on affirme, on proclame… et, désormais, en plus, on s’allie, on discute, on se serre la main, on se rencontre, on compare, on négocie, on imagine… Difficile, quand on fait déjà tout cela, de passer à l’action !

19/10/2015

Tous ensemble ! Tous ensemble !

ecolos.jpgLa gauche française, qui n'est plus grand chose, est très divisée. Sa plus petite composante est le mouvement écolo. Dans ce groupuscule un peu confus, il y a plusieurs tendances, dont une, minoritaire, qui veut participer au gouvernement. Au sein de cette petite mouvance vient d’apparaître l’Union des Démocrates et des Ecologistes (UDE), une poignée de militants venus du Front Démocrate (composé de trois ou quatre membres) et d’un nouveau machin récemment monté par deux parlementaires isolés : Ecologistes ! Déjà, en soi, ça fait rire. Mais savez-vous quel est l’objectif déclaré de ces gens importants qui ne représentent vraiment qu'eux-mêmes ? "Créer un rassemblement". Je vous jure.

21:52 Publié dans Blog | Tags : écolos, eelv, placé, gauche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2015

Gauche Hollande ou gauche Cupidon ?

Filipp-Monteb.jpgMais quel vent coquin souffle donc sur les socialistes français ? Le commissaire européen Pierre Moscovici a épousé au début de cette année, en grand tralala, sa jeune fiancée Anne-Michelle. Le ministre Bernard Cazeneuve, lui, s’est remarié avec Véronique, son ex-femme, au mois d’août. Les deux anciens ministres Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, eux, viennent de mettre au monde une petite fille prénommée Jeanne. Et voilà qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, est enceinte d’un troisième enfant ! Qui se plaindra de voir la cour de l’Elysée, d’habitude si terne, éclairé d’un peu d’humanité, d’amour et de tendresse ?

17:50 Publié dans Blog | Tags : gauche, ps, amour, cazeneuve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2015

La gauche bleu-blanc-rouge

mai 68,sécurité,gauche,arméeParfois, on doit se pincer pour y croire. Quand on entend les plus éminents représentants de la gauche française chanter et rechanter la Marseillaise, sacraliser le drapeau tricolore, porter l’armée aux nues, réclamer le rétablissement du service militaire, sanctuariser le budget de la police, exiger davantage d’écoutes et de caméras de surveillance, fustiger l’islamisme radical et dénoncer l’apartheid dans nos banlieues, ajouter l’indignité nationale à notre arsenal répressif et faire de la sécurité une grande cause nationale, on se dit que certains ont fait du chemin depuis mai 68 !

10:10 Publié dans Blog | Tags : mai 68, sécurité, gauche, armée | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/01/2015

L'unité, mais sans les autres !

charlie.jpgJe ne m’étais pas trompé, hier, hélas ! Alléchés par l’union spontanée du peuple français sonné par le crime terroriste de mercredi, les politiques ont voulu récupérer ce mouvement unitaire… et ont commencé, d’emblée, à s’exclure les uns les autres. L’unité nationale, oui mais attention, seulement entre nous ! En excluant de leur projet de manif quelque 25 % de l’électorat, les partis de gauche ont cassé l’ambiance et, une fois encore, déroulé le tapis à Marine Le Pen qui, évidemment, se régale. Tout cela est pitoyable. Vous entendez, au loin, dans le désert, les djihadistes qui rigolent ?

00:25 Publié dans Blog | Tags : charlie, unité, nation, gauche | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/11/2014

Un pape "de gauche" ?

Pape-avion.jpg"Très saint Père, êtes-vous social-démocrate ?" Dans l’avion qui le ramenait de Strasbourg à Rome, hier, un journaliste français a posé la question au pape François. Lequel lui a rappelé gentiment qu’il se référait à l’Evangile, à la doctrine sociale de l’Eglise, etc, ajoutant : "Merci pour cette question qui m’a bien fait rigoler !" (sic). De même, hier, à C dans l’Air, l’ami Yves Calvi voulait absolument savoir si le pape était "de gauche". Mais pourquoi veulent-ils tous faire rentrer les papes en général (et celui-ci en particulier) dans ces catégories politiciennes minuscules, réductrices, éphémères et tellement artificielles ?

11:41 Publié dans Blog | Tags : pape, gauche, pape françois | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/10/2014

Le PS n'est pas la gauche

libe.jpgMais non, mais non, Libé exagère, la gauche ne peut pas mourir ! Enfin, pas avant longtemps. La politique est ainsi faite, depuis 1789, qu’il y aura toujours des gens plus "à gauche" que d’autres, venant remplacer, de génération en génération, tous les dirigeants "de gauche" qui, avec l’âge, l’expérience aidant, ont abandonné leurs vieilles lunes : en France, on est toujours à la droite de quelqu’un ! En revanche, le PS peut éclater, ça oui ! Face aux défis du futur, la bagarre promet d’être sanglante, au prochain congrès du parti, entre ceux qui regrettent le Congrès de Tours (1920) et ceux qui s’accrochent au Front populaire (1936) !

11:52 Publié dans Blog | Tags : ps, gauche, droite, socialisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/09/2014

L'antisarkozysme, c'est maintenant !

sarko.jpgIl est revenu ! Il va dominer la vie publique, saturer le débat politique, envahir les plateaux télé et les colonnes des journaux. Je ne parle pas de Sarkozy. Je parle de l’antisarkozysme. Cette détestation-là, simpliste et obsédante, avait tenu lieu d’idéologie à la gauche pendant cinq ans, allant jusqu’à faire élire un candidat antisarkozyste aux présidentielles – qui s’est effondré, on l’a vu, dès que Sarkozy s’est retiré de la vie politique. Heureusement l’antisarkozysme va regonfler les réseaux sociaux, réanimer la presse, redonner des couleurs à la France et réenchanter le monde ! L’antisarkozysme, c’est maintenant !

03/09/2014

Pourquoi ça coince à gauche

rebsamen.jpgContrôlons les chômeurs, propose le ministre du Travail. François Rebsamen n’a pas compris que la politique se nourrissait de symboles. Surtout chez les socialistes, voyez l’histoire de France ! De Mitterrand la gauche a gardé le souvenir de la retraite à 60 ans ; de Rocard, l’invention du RMI ; de Jospin, les 35 heures. Le grand malaise de la gauche, en 2014, c’est qu’elle se rend compte qu’elle ne gardera aucun souvenir de Hollande. Deux ans d’hésitations brouillonnes, la France cassée en deux par le mariage pour tous, puis un ralliement piteux au libéralisme : démantelons les camps de roms, j’aime l’entreprise, contrôlons les chômeurs, etc. C’était bien la peine. Tout ça pour ça.

10:47 Publié dans Blog | Tags : gauche, ps, hollande, rebsamen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/08/2014

Socialistes vs sociaux-démocrates

Les-quatre-virés.jpgHollande, hier, à ses ex-amis du PS : "Etre socialiste, c’est être social-démocrate !" Ben non, chef, justement, c’est bien pour cela que ça coince ! Tous les historiens savent décrypter le méli-mélo idéologique des journées de La Rochelle. Un socialiste, un vrai de vrai, prône d’abord l’appropriation collective des moyens de production. Il entend nationaliser les banques, incendier les châteaux, détruire les églises, pendre les patrons, fermer les frontières et emprisonner tous ceux qui ne pensent pas comme lui : les conservateurs, les libéraux... et les sociaux-démocrates ! On a tort de ne plus enseigner l’histoire au lycée.

23:32 Publié dans Blog | Tags : socialisme, ps, gauche, hollande | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/08/2014

Hollande : le temps des regrets

Hollande-Sein.jpgLaurent Ruquier, dans une interview télé qui tourne sur internet, "regrette d’avoir voté Hollande". Il n’est pas le seul. Je croise beaucoup d’amis qui disent la même chose. A tout pécheur miséricorde. Mais puis-je émettre un vœu ? Ce qui serait extrêmement utile, pour la paix civile et la cohésion du pays, c’est que tous ceux qui regrettent d’avoir voté Hollande en 2012 admettent aussi, à voix haute, qu’ils regrettent aussi… d’avoir considéré ceux qui n’ont pas voté Hollande comme des connards, des fachos infréquentables, des réacs immondes, des enfoirés de première, des égoïstes, des homophobes ou des crétins irrécupérables. OK ?

23:50 Publié dans Blog | Tags : hollande, ruquier, vote, gauche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/06/2014

Les deux France

Regions.jpgLa discussion sur le redécoupage des régions démarre aujourd’hui. Elle mettra en évidence le clivage politico-culturel le plus profond, peut-être, qui divise les Français : ceux qui se réfèrent à Clovis, Charlemagne, Henri IV, Louis XIV et Napoléon, et qui savent qu’aucune solidarité ne lie la Beauce et le Poitou, l’Auvergne et la Savoie, etc ; et ceux qui considèrent que la Révolution a dépassé tout cela, et que les limites régionales entre ces villes et ces villages qui se ressemblent tous n’ont, au fond, aucune importance. Et si c’était d’abord cela, la différence entre la droite et la gauche ?

18/05/2014

Hollande respecte les traditions

2017.jpgHollande a respecté la tradition. Avant toute élection qui voit s’empoigner l’extrême-droite et la droite républicaine, la gauche agite le spectre du droit de vote aux étrangers aux élections locales pour affoler le populo et donner, mine de rien, un petit coup de pouce à la première. Vieille tactique mitterrandienne. Preuve que cette fausse mesure est une manip, Hollande précise qu'elle "ne s’appliquera pas avant 2016". Ben tiens ! On peut donc parier que la prochaine annonce de ce type aura lieu début 2017, avant les présidentielles, pour le même motif. Histoire de respecter la tradition.

21/01/2014

Rompre avec le capitalisme ?

Mitt-Holl.jpgL’histoire bégaie. En 1981, Mitterrand avait été élu sur un programme de "rupture avec le capitalisme" : en 1983, il avait replié les gaules. En 2012, Hollande a été élu sur un programme de lutte "contre la finance" : en 2014, c’est-à-dire au bout de deux ans, lui aussi, il renie ces fadaises idéologiques. Bien sûr, comme beaucoup, je me réjouis quand un président abandonne les slogans éculés du siècle dernier pour se colleter enfin avec le réel. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour ceux qui ont voté pour lui dans le fol espoir de changer la société. Tout ça pour ça ! 

22/10/2013

Hollande sous la mitraille

 FHollande.jpgLes adversaires politiques de François Hollande sont déchaînés ! Un ancien ministre (Mélenchon) le qualifie, du matin au soir, de "traître" et de "menteur" ; un sénateur (Placé) appelle les lycéens à redescendre dans la rue pour contester ses décisions ; une de ses ministres (Carlotti) dénonce les magouilles du parti qu'il a longtemps dirigé ; le patron dudit parti (Désir) exige, à l’encontre de sa décision, que toute la famille Dibrani rentre en France ; une sénatrice (Ghali), toujours à Marseille, le fait huer devant les caméras ; etc, etc. Je ne voudrais pas être désobligeant avec l’ex-candidat de la gauche unie, mais qu’est-ce que ça va être quand l’opposition va s’y mettre !

12/10/2013

Olympe de Gouges ? Impossible !

 Olympe-de-Gouges.jpg"Le sang, même des coupables, versé avec cruauté et profusion, souille éternellement les Révolutions". Cette phrase d’Olympe de Gouges, la militante que les féministes veulent faire entrer au Panthéon, résume bien son tragique destin. Et réduit à néant ses chances d’être choisie par François Hollande pour une telle célébration. Car la dame, faut-il le rappeler, a été guillotinée par Robespierre. Si elle entre au Panthéon en grande pompe, la République française condamnera pour la première fois la Convention et la Terreur, apogée de la Révolution française. Laquelle, faut-il le rappeler est le berceau, le socle, le fondement, le corpus idéologique de la gauche française... 

27/08/2013

Manuel Valls, façon Poutine

 valls,préfet,nièvre,matalon,gaucheA 80 %, la politique est faite d’annonces irresponsables, de postures médiatiques et de polémiques imbéciles. Et puis, parfois, on touche à l’os. Qu’un préfet nommé par un gouvernement de droite soit rayé des cadres par le gouvernement de gauche qui lui a succédé, c’est gravissime. C’est la parole de l’Etat qui est en jeu. Je ne connais pas le dénommé Daniel Matalon, ex "dgs" de la présidence de la République sous Sarkozy, sinon qu’il fut ensuite préfet de la Nièvre, en Bourgogne, pendant un an. Manuel Valls vient de le radier de la préfectorale, en catimini, par pur sectarisme, façon Poutine. Affaire à suivre ?

05/05/2013

De Robespierre à Mélenchon

 Melenchon.jpgL’erreur la plus répandue, dans les médias français, est de croire que le monde politique se divise en "gauche" et "droite", façon XIXème siècle. Cette vieille clef rouillée n’ouvre plus aucun tiroir : l’Europe, la laïcité, l’économie, la nation, etc. Le vrai clivage politique, fondamental, il est dans l’acceptation de l’autre. Voyez Mélenchon : de Robespierre à Lénine, le "révolutionnaire" se caractérise en ceci qu’il n’écoute pas son contradicteur, il l’élimine – plus ou moins brutalement. Le curseur politique, aujourd'hui, ne se promène pas entre la gauche et la droite, mais entre la violence (physique ou verbale) et le dialogue (démocratique ou républicain). Mélenchon, Le Pen, même combat !

02/01/2013

Le handicap de Sérillon

sérillon.jpgClaude Sérillon, nouveau conseiller du Président pour les médias, est un garçon sympathique à qui je ne souhaite que des succès. Mais il a un sacré handicap : il est de gauche. Or, pour être efficace au poste qu’il occupe, il ne faut surtout pas être militant. D’abord, il faut se mettre en phase avec une population, pas avec un électorat. Ensuite, l’Etat exige de ses serviteurs qu’ils fassent preuve d’intelligence cynique, non de partialité sincère. Enfin l’autorité dont il devra faire preuve exclut la connivence, la préférence, le copinage et la subjectivité. Au fond, tiens, c’est moi que François Hollande aurait dû choisir…