Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2013

Du neuf à la télé !

 laurent-ruquier.jpgEnfin du neuf à la télé ! Sans doute fallait-il une vraie crise, à France Télévisions, pour booster les imaginations ! Et bien voilà, pour remplacer la trop clivante Sophie Aram avant le journal télévisé du soir sur France 2, la direction de la chaîne va proposer un programme absolument nouveau et incroyablement audacieux, tenez-vous bien : un animateur vedette, Laurent Ruquier, entouré d’une bande de complices et de faire-valoir plus ou moins drôles, qui passeront en revue l’actualité du jour. Une vraie révolution. Mais où vont-ils chercher tout ça ? 

25/11/2013

Hanouna et l'intelligentsia

 Hanouna.JPGLu dans le Bien Public une longue interview de Cyril Hanouna, sacré "animateur préféré des Français", qui confie solennellement au journaliste : "Je n'aime pas l'intelligentsia !" Bigre. Dès ce soir, je vais me brancher sur D8 pour en savoir plus. Que reproche exactement Cyril Hanouna à Michel Serres et Eric Orsenna ? En quoi est-il en désaccord avec Alain Finkielkraut et Jean d'Ormesson ? Le dernier livre de BHL lui aurait-il déplu ? Hélène Carrère d'Encausse l'aurait-elle étrillé dans son dernier livre ? Michel Onfray aurait-il critiqué sa façon de présenter "Touche pas à mon poste" ?

14/10/2013

Même le CSA s'énerve !

 drucker.jpgLe CSA vient de hausser la voix en direction des animateurs de France Télévisions qui passent leur temps à inviter sur leurs plateaux, quand ils publient des livres sur eux-mêmes, les… animateurs de France Télévisions ! Gérard Holz et Laurent Ruquier sont directement accusés d'avoir abusé de cette publicité clandestine. Encore la recommandation du CSA a-t-elle été concoctée avant la sortie du dernier opus de Michel Drucker, invité du matin au soir sur tous les plateaux, au point qu’on se demande pourquoi il n’a toujours pas reçu le prix Goncourt. Mais c’est ainsi : la télé ne connaît du monde réel que la télé ! On attend avec impatience la sortie des mémoires de Sophie Aram…


04/10/2013

Une erreur de casting

 aram.jpgRetour sur le fiasco de Sophie Aram sur France 2. Ou plutôt sur le fiasco de son producteur : comment ce gars-là a-t-il pu confier une tranche horaire aussi "grand public" à une humoriste aussi "clivante" ? Sophie Aram, sur France Inter, avait traité de "cons" les électeurs du FN ; elle avait insulté pendant des mois les opposants au mariage gay ; elle brocardait méchamment chaque matin les catholiques, les musulmans et les électeurs de Sarkozy... S’étant ainsi mis à dos un peu plus des deux tiers de la population, il fallait être fou pour penser qu’elle pourrait retrouver tous ces gens-là comme si de rien n’était, gentiment, le soir, sur le service public, avant de passer à table ! 

07/09/2013

Politique people

 Bachelot.jpgPendant trente ans, la télé a été une des filières les plus prestigieuses pour entrer en politique : François Gerbaud, Dominique Baudis, Noël Mamère, Claude Sérillon et quelques autres ont entamé une carrière politique parce que la présentation du journal télévisé leur avait apporté la notoriété nécessaire. Aujourd’hui, c’est l’inverse : Daniel Cohn-Bendit (Europe 1), Roselyne Bachelot (D8), Jeannette Bougrab (Canal +) utilisent leur notoriété politique pour devenir chroniqueurs dans les médias. Pas sûr que ce soit bon signe. "C’est beaucoup mieux payé", a expliqué l’ineffable Roselyne. Amis de la démocratie, attention : l’étape suivante, c’est de tourner des spots de pub… 

 

06/08/2013

Quelques minutes d'actualité

 télé.jpgAllumé la télé par hasard, après avoir décroché de l’actualité pendant huit jours. Entendu Christiane Taubira expliquer que si elle laisse en liberté les délinquants, c’est la faute à la droite. Entendu je ne sais qui expliquer que l’Etat doit empêcher les gens de se noyer bêtement au bord de la mer. Ecouté je ne sais quel autre expliquer qu’il faut interdire aux étudiantes le port du foulard – et les contraindre, probablement, au port du béret basque (ça, c’est moi qui rajoute). Entendu des confrères annoncer sur un ton apocalyptique que cet été, il y aurait des orages. Eteint la télé sans regrets…

13/06/2013

Touche pas à ma télé publique !

 ert.jpgLa fin brutale de l’ERT, la télévision publique grecque, a provoqué l’indignation solidaire de tous les journalistes français. Normal. Maintenant, les mêmes journalistes vont se mettre au travail et enquêter sur les motifs des dirigeants grecs, socialistes compris : une télévision d’Etat quasiment hors la loi, dont les chaînes atteignaient à peine 4 % d’audience, un ingérable gouffre financier doublé d’un monstre bureaucratique totalement corrompu, dont les salariés engagés sur des critères partisans, même inutiles, étaient constitutionnellement intouchables, crise ou pas crise…  et il ne fallait rien faire ? Toute comparaison avec la France étant, évidemment, de très mauvais goût. 

09:09 Publié dans Blog | Tags : ert, télévision, grèce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2013

"Des mots de minuit", dernières !

 lefait.jpgIl aura fallu que la gauche revienne au pouvoir, en France, pour que la culture, un peu partout, soit la première sacrifiée aux impératifs de la finance. Ainsi a-t-on appris, cette nuit, que France 2, principale chaîne de service public, mais si, a décidé d'arrêter l’émission Des mots de minuit, animée depuis 14 ans par l’excellent Philippe Lefait, pour des raisons "d’économies" ! C’est vrai, un gars tout seul dans un studio qui, à 1 heure du matin, reçoit des musiciens, des écrivains et des architectes qui causent dans un micro, ça coûte bonbon ! Il était temps de mettre un terme à cette insupportable gabegie ! 

10:29 Publié dans Blog | Tags : télévision, culture, lefait | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/05/2013

Et revoilà le Festival de Cannes !

 Cannes.jpgOui, je sais, je radote, mais c’est de mon âge : j’adoooore le Festival de Cannes ! Parce que c’est l’occasion, chaque année, d’éteindre la télé pendant douze jours. Evénement convenu, répétitif, obligé, formaté, recuit, saoulant, artificiel. Douze jours de promo hystérique, limite insupportable, où le malheureux public ne voit aucun des films dont parlent savamment quelques privilégiés en robes longues et nœud pap, tandis que de jolies et mystérieuses inconnues minaudent en montant les marches sous les hurlements de centaines de photographes ! Voilà une belle opportunité de faire une cure de petit écran et de lire des livres au soleil. Ou bien, si le temps ne s'améliore pas, d’aller au cinéma.  

11:30 Publié dans Blog | Tags : cannes, cinéma, télévision | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/05/2013

Jésus en prime time

 jésus.jpgOui, oui, je sais, tout ça, c’est derrière nous. C’est le passé. Mais n’est-ce pas, justement, parce que cette histoire-là est derrière nous et que ce passé constitue nos racines, qu’on le veuille ou non, que nos contemporains sans repères, sans perspective et sans espérance s’y intéressent bigrement ? Hier soir, près de 5 millions de téléspectateurs ont regardé, sur France 2, l’émission de Stéphane Bern sur Jésus. Il ne faut pas être grand statisticien pour savoir qu’il n’y avait pas, devant les étranges lucarnes, que des catholiques pratiquants ! Jésus a donc fait 20 % de parts de marché : c'est un de ses meilleurs scores en deux mille ans.

03/05/2013

Comme au temps de Tchernobyl

 DanyCB.jpgJe me suis trompé. Voyant arriver d’outre-Rhin des informations terribles sur Daniel Cohn-Bendit qui ne peut plus faire un pas en Allemagne, en Russie, en Pologne, etc, sans susciter des manifs lui rappelant son passé pro-pédophile (le président de la Cour constitutionnelle fédérale refusant de lui remettre un important prix européen, ce n’est quand même pas banal), je croyais que les médias français allaient massivement traiter cette actualité, genre "la chute d’une icône". Perdu ! En France, on ne touche pas à Cohn-Bendit, vache sacrée des plateaux télé. La frontière du Rhin est comme au temps de Tchernobyl : ces infos-là ne la franchissent pas ! Evidemment, s'il avait été évêque ou ancien ministre UMP...

29/03/2013

Vu à la télé

 vache.jpgLa semaine dernière, en rentrant chez moi après avoir commenté l’élection du pape à la télé, j’ai voulu en mesurer les retombées sur le net. J’ai tapé "google", puis "actualités", puis mon prénom et mon nom… pour me rendre compte que Bernard Lecomte était un champion, une vedette, une star ! Au moins en Une du Maine Libre : cet homonyme, éleveur au lieu-dit La Chauvelière, à Saint-Jean-des-Echelles, était rentré du Salon de l’Agriculture flanqué d’une vache normande ayant obtenu, tenez-vous bien, le Premier prix de la Meilleure mamelle adulte, une mamelle "très haute, bien collée au corps" ! Un pis parfait faisant l’admiration des foules ! La notoriété est une valeur très relative.

01/03/2013

Bien au-delà des cathos...

pape.jpgPlusieurs rédactions parisiennes ont été surprises, hier, de l’intérêt manifesté par un très large public - et pas seulement les cathos - pour les adieux de Benoît XVI. Il faut dire : que l’événement était historique, même s’il n’était ni de violence ni de fureur, et dépassait largement nos petites actualités politiciennes ; que les images de son envol pour Castel Gandolfo étaient vraiment étonnantes ; et que le départ d’un pape, même dans un pays aussi déchristianisé que le nôtre, cela remue nombre de gens en profondeur. On n’est pas obligé d’avoir la foi pour ressentir un peu, quelque part, confusément, qu’il y a soudain comme un manque…

 

24/01/2013

Comment passer à la télé ?

 Apparu.jpgJ’ai lu, dans Le Parisien, l’interview de l'ex-ministre UMP Benoît Apparu sur le mariage gay. Il voudrait que, sur un tel sujet, Hollande organise un "référendum" ; il dit sa préférence pour une "union civile" entre homos ; il note que l’adoption homoparentale concerne, en réalité, un très petit nombre d’enfants ; il déclare "inacceptable" la PMA et stigmatise le "droit à l’enfant" ; il dément que les opposants au projet Taubira soient "archéos" ou "homophobes". Bon, à part tout cela, de façon un peu confuse, il dit qu’il "votera pour le mariage pour tous" : résultat, il est invité sur toutes les chaînes de télé, façon Bachelot, comme un héros des temps modernes !   

09/01/2013

Télé : la peur d'être ringard

mariage-pas-gay.jpgCe qui plombe sérieusement le débat sur le mariage gay, c’est qu’à la télé et à la radio, 99,9 % des journalistes, chroniqueurs, animateurs et autres humoristes soient "évidemment" (sic) favorables au projet de loi sur le mariage gay. Ce qui ne correspond pas du tout à ce que je constate dans ma province où la proportion tombe, au doigt mouillé, en dessous de 50 %. Il n’est pas sain que les médias parisiens, unanimes, considèrent la moitié des Français comme "stupides, tarés, homophobes, ringards et racistes" (je cite, au hasard, le dernier billet du chroniqueur Didier Porte). On en reparlera, à coup sûr, lors de la couverture de la manif de dimanche…

 

08/01/2013

Interdits de télé ?

 mariage gay,rabbin,télévision,médiasManque d’imagination ou sectarisme militant ? Pourquoi les télés et les radios n’invitent jamais, sur le mariage gay, des personnalités comme Dominique Baudis (défenseur des droits), Georgina Dufoix (ancienne ministre de Mitterrand), Sylviane Agacinski (philosophe, épouse de Lionel Jospin), Jérôme Vignon (président des Semaines sociales), René Poujol (blogueur et catho de gauche), Jean-Pierre Denis (patron de La Vie),  Gilles Bernheim (grand rabbin de France), François Fondard (président de l’UNAF) et tant d’autres adversaires du projet de loi ? Parce qu'ils ne sont ni excessifs, ni réacs, ni fachos ?

31/12/2012

Plus la redevance augmente...

 fabre.jpgPlus la redevance monte, plus le niveau baisse. Le 13 décembre, la redevance TV est passée à 131 euros par an. C’est le moment que France Télévisions a choisi pour plonger dans le médiocre, le low cost, le rien : sous-bêtisiers insipides et re-re-rediffusions à la chaîne, autocélébration permanente des animateurs qui s’invitent les uns, les autres, qui s’échangent de la promo gratos et qu’on retrouve même en guest dans les séries ! Bientôt, les JT eux-mêmes ne donneront plus que des infos sur les projets de Cyril Hanouna, les amours d’Audrey Pulvar, le possible retour de Danièle Gilbert et chaque jour, en partie magazine, de nouvelles révélations sur l’enfance de Michel Drucker !

20/12/2012

Le top de l'autocélébration

drucker-2.jpgLe cercle se resserre. De plus en plus déconnectée des réalités du monde extérieur, la télévision ne s’intéresse plus qu’à elle-même, et n’invite plus sur ses plateaux que… ses propres animateurs. La dernière émission de Bruce Toussaint avait pour invité Cyril Hanouna, Michel Drucker a consacré son Vivement dimanche à Gérard Holz, etc, etc. On annonce sur la TNT la création d’une chaîne de télé sur… la télé !  Le comble est atteint lorsque France 2, à quelques jours de distance, diffuse un téléfilm sur Michel Drucker, puis un documentaire sur Laurent Ruquier ! L’autocélébration des animateurs TV n’a plus de limites. Il va être vraiment temps de couper le poste.

18/11/2012

Fini de rire !

Bruce.jpgVendredi soir, sur France 2. "Je vous en prie, ne vous moquez pas des Chinois !" A trois, quatre, cinq reprises, l'animateur Bruce Toussaint - fort sympathique au demeurant - supplie ses invités, les Jean-Luc Petitrenaud et autres Elie Semoun, de ne pas mimer les "yeux bridés" pour parler des Chinois qui se mêlent, les gougnafiers, d'acheter des vignobles ou de vendre du vin bien de chez nous. L'animateur est terrorisé à l'idée que l'ambassade de Chine puisse protester contre ces vieux gags franchouillards. On ne rit pas des Chinois à la télé, c'est un ordre ! Ni de personne ! Ni de rien ! Et si on interdisait de rire à la télévision, ce ne serait pas plus simple ?

 

12/10/2012

La mue de Roselyne Bachelot

 Bachelot.jpgJe n’en peux plus de lire partout que Roselyne Bachelot va gagner davantage comme chroniqueuse télé sur la chaîne D8 que lorsqu’elle était responsable politique. En compagnie d’Audrey Pulvar, l’ancienne ministre de Sarkozy participe au "Grand 8", une émission qui reprend, vingt ans après, ce que Christine Bravo faisait naguère sur Antenne 2 avec "Frou-Frou". Pas de quoi grimper au rideau. Or elle touche, pour échanger des blagounettes avec ses nouvelles copines, près de 1.000 euros par jour. Dur métier. Rappelez-moi, c’est bien elle, ministre des sports, qui s’indignait contre les salaires excessifs des footballeurs ?