Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2012

Sncf : un rapport explosif !

 ter.jpgIl y a des mauvaises langues qui disent que le Conseil économique, social et environnemental (Ceser) ne sert à rien. Ce n’est pas gentil. La preuve, cette assemblée a publié un rapport – en juillet, pour être bien sûr de frapper l'opinion – sur le fait que les TER sont financés à 72 % par nos impôts, ce qui est énorme, de même que 60 % des régimes spéciaux des cheminots. Vous allez dire : 1) on le savait, 2) tout le monde s’en tamponne. Attendez ! Voici le véritable intérêt du rapport, je cite : "L’avis esquisse un chemin de réforme qui permette, via une expérimentation maîtrisée, d’avancer prudemment sur ce dossier sensible, en associant l’ensemble des parties prenantes". Tous aux abris, cela va faire un mal de chien !

09:50 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : sncf, ter, ceser, cheminots, impôts |  Facebook | | Lien permanent

29/07/2012

Méditations olympiques

voile.jpgCes jeunes sportives voilées qui défilent sous la bannière olympique, à Londres, cela pose des questions. Le voile islamique, au niveau mondial, est-il symbole d’ordre religieux ou tradition d’ordre culturel ? Les organisateurs des JO, britanniques ou non, peuvent-ils contredire les règles impératives adoptées par les fédérations internationales, divisées sur le sujet ? L’humanisme idéaliste de Pierre de Coubertin pèse-t-il plus ou moins, dans cette affaire, que les juteuses relations entre les sponsors des JO et les riches pays du Golfe ? Pourquoi les footballeurs hommes et femmes, même en France, jouent-ils dans des équipes séparées ? L’olympisme, au fond, a-t-il quoi que ce soir à voir avec les droits de l’homme ? Et de la femme ?

11:25 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : femme, jo, voile, olympisme |  Facebook | | Lien permanent

28/07/2012

Je suis un malotrus

 appels.jpgEn période de vacances, vous l'avez remarqué, les appels téléphoniques indésirables se multiplient, à domicile, surtout à l’heure des repas. La première fois, vous répondez : "Oui, je suis bien propriétaire de ma maison, mais je suis confus, je suis au travail et je n’ai pas le temps d’installer une éolienne dans mon jardin". La deuxième fois : "Excusez-moi, mais j’ai autre chose à faire que de discuter voltaïque." La troisième : "Pardon madame, mais je suis en train de déjeuner." Puis : "Non, je n’ai pas le temps !" A la douzième fois, vous raccrochez au nez de la fille, comme un malotrus. Jean-Jacques Rousseau avait raison : l’homme est bon, c’est la société qui le rend mauvais.

27/07/2012

"Travailler, c'est trop dur..."

 apprenti.jpgLu dans L’Yonne Républicaine. A Tonnerre, dans la seule rue de l’Hôpital, quatre commerçants recrutent des apprentis : une boulangerie, une pâtisserie, une charcuterie et un restaurant. Au total, vingt contrats d’apprentis sont offerts dans cette ville ravagée par le chômage. Belle perspective : dans l’Yonne, 80 % des apprentis trouvent un emploi ou une formation à l’issue de leur stage. Or, voilà des semaines que les affichettes sont là, et… personne n’y répond ! Aucun jeune du coin ne veut apparemment devenir pâtissier, serveur, vendeuse ou mitron. Problème technique d’orientation ? Ou bien, plus grave, comme dit l’un de ces employeurs dépités, c’est parce que ce sont des jobs où il faut vraiment travailler ?

26/07/2012

On ne touche pas aux élus locaux

 élu-local.jpgOn parie que la "commission Jospin" n'abordera pas ce sujet ? Le PS ayant annulé d’un trait de plume la réforme qui devait diminuer sensiblement le nombre d’élus territoriaux, les prochaines élections locales ressembleront, hélas, aux précédentes. Sauf que la crise financière prive désormais les élus municipaux, départementaux et régionaux de leur principale raison d‘être : dépenser l’argent des autres. Car de l’argent, il n’y en a plus ! Il faut craindre que le recrutement des élus locaux, du coup, soit de moins en moins dynamique (des fonctionnaires, des retraités, mais aucun entrepreneur, aucun commerçant, aucun créateur), ce qui n’augure rien de bon, justement, pour la gestion de la crise économique dans les collectivités territoriales !

 

25/07/2012

Créons des commissions ! (suite)

 touriste.jpgIllustration parfaite de mon blog d’hier, le discours prononcé mercredi en Bourgogne par la ministre du tourisme, Sylvia Pinel. Je résume : 1) Tous les Français ne partent pas en vacances : on va créer une "mission" là-dessus, qu’on va confier à une "personne qualifiée", qui rendra ses "travaux" avant la fin de l’année. 2) L’offre touristique doit être améliorée, notamment en termes d’hébergement : une "concertation" sera organisée "dès septembre" entre collectivités et secteur privé. Sauf votre respect, Madame la ministre, toutes ces données sont archi connues et rebattues depuis des années par le Conseil régional, le CRT, les municipalités, les Offices de tourisme, etc, etc. Maintenant, on fait quoi ? 

 

 

24/07/2012

Créons des commissions !

 FHoll.jpg"Pour enterrer un problème, créez une commission !" C’est Edouard Herriot, je crois, qui donnait naguère ce conseil. Que les socialistes suivent aujourd’hui à la lettre : à chaque fois qu’une décision doit être prise, François Hollande engage une réflexion, lance un débat, annonce une conférence, nomme un médiateur, prévoit des assises, etc. Même pour un petit problème soluble en quelques minutes, comme la fiscalisation des revenus complémentaires des députés, on délègue le dossier au président de l’Assemblée qui va engager une "procédure" pour créer un "groupe de travail" qui sera chargé de faire des "propositions" avant une "concertation", etc, etc. Dis, papa, c’est quand qu’on décide ?

23/07/2012

Le bonheur est à Lainsecq

LeForterre.JPGA la limite de la Puisaye et de la Forterre, à 9 km de Saint-Sauveur, à 170 km de Paris, le bonheur est à Lainsecq, au café-restaurant Le Forterre, juste au coin de l’église, en face de la poste. Un cadre lumineux dans un bâtiment restauré, un accueil populaire et authentique, un menu entièrement fait maison, des plats joliment présentés, un service simple et soigné. Tout ce qu’on aime. Et à quels prix ! En semaine, le menu est à 13 €, le plat du jour à 7 €, avec, en prime, le sourire de Corinne, la patronne, attentive et passionnée, qui vous donnerait envie, à elle seule, de revenir tous les jours de la semaine !  Attention : l'endroit est interdit aux snobs et aux prétentieux...

08:36 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : restaurant, lainsecq, puisaye |  Facebook | | Lien permanent

22/07/2012

Guerre aux patrons ! (suite)

 Wendel.jpgQu’est-ce que je disais vendredi ? Après Montebourg qui fustige les Peugeot, Filippetti s’en prend à la famille de Wendel : "Quand je vois le nom de Wendel sur les murs du Centre Pompidou à Metz, cela me fait mal !". Les capitalistes, les patrons, les riches, voilà l’ennemi ! Sauf que sans les Wendel, il n’y aurait pas de Centre Pompidou à Metz. Sauf que sans les patrons privés, plus de la moitié des activités artistiques, patrimoniales et culturelles disparaîtraient en France. Qui peut penser que l’Etat, aujourd’hui en faillite, pourrait compenser le mécénat d’entreprise ? Gaffe, Madame la ministre : la lutte des classes, c’est rigolo, mais ça risque de faire un mal de chien…

10:03 Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | Lien permanent

21/07/2012

Interdisons le chablis !

 vin.jpgLe Conseil d’Etat a mis son veto : parmi les nouvelles chaînes thématiques de télé, pas question d'en consacrer une aux vins, à la viticulture, à l’œnotourisme, etc. Motif : "La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des boissons alcooliques est interdite à la télévision". Les vignerons chiliens et néo-zélandais se tordent de rire ! Dès que les Français sont excellents dans une matière, dès qu’ils dament le pion à leurs concurrents étrangers, hop, l'Etat les condamne, les impose, les bride, les menace ! Pourquoi ne pas interdire carrément la production de bordeaux, de bourgogne et de champagne ? Pourquoi ne pas arracher toutes les vignes du terroir ? Ou obliger à couper le chablis avec de l’eau pour éviter qu’il ne monte à la tête des femmes enceintes ?

09:59 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : etat, chablis, vin, viticulture, evin |  Facebook | | Lien permanent

20/07/2012

Et si Montebourg était socialiste ?

 Montebourg.jpgLa castagne engagée par Arnaud Montebourg contre la famille Peugeot étonne apparemment certains journalistes parisiens. Ceux-là devraient lire la biographie d’Arnaud Montebourg parue aux Editions de Bourgogne qui montre que le "trublion de la Bresse" a toujours eu besoin, pour asseoir sa rhétorique, d’ennemis de classe – la "droite", les "patrons", etc. Ceux-là n’ont peut-être pas remarqué non plus que les Français ont élu un président socialiste, ex-chef du parti socialiste, et aussi une majorité de députés socialistes, dont la référence constante, depuis plus d’un siècle, est la lutte des classes. Et ceux qui croient – qui espèrent ? – que Montebourg est le seul vrai socialiste du gouvernement, eh bien, ils se trompent !


19/07/2012

L'argent de poche des députés

 AN.jpgC’est un marrant, Charles de Courson. Ce député facétieux voudrait que les parlementaires paient l’impôt sur le revenu... sur la totalité de leurs revenus ! Pour faire court, un député touche 7.100 € brut d’indemnité parlementaire, 9.138 € brut pour rémunérer ses collaborateurs, mais aussi 6.412 € d’ "indemnité représentative de frais de mandat", une somme versée sur un compte à part qui lui sert à payer ses faux frais. De l'argent de poche, sans contrôle ni justifs. Et net d'impôts. Au moment où les mêmes députés exigent de fiscaliser les heures sup’, ce serait bien qu'ils s'alignent sur le bon peuple, en effet ! On va voir, cet après-midi, si Charles de Courson est suivi par ses collègues...

17/07/2012

Quel statut pour la copine du chef ?

Val-Holl.jpgJe reviens sur la dernière interview de François Hollande. Il a bigrement raison, le président, de vouloir séparer drastiquement sa vie publique et sa vie privée. Mais il n’en a pas fini avec le cas Trierweiler. En effet, s’il n’est pas choquant que Valérie veuille continuer d’exercer son métier de journaliste, au nom de quoi la petite amie du président bénéficie-t-elle d’un cabinet personnel financé avec mes impôts ? Qu’elle veuille préserver son indépendance, très bien, on n’est plus au moyen Age ! Mais en vertu de quel article de la Constitution, de quel statut officiel, de quelle règle protocolaire la République devrait-elle financer ou subventionner les activités de la copine du chef ?  

16/07/2012

Mort à Venise

Monstre-2.JPGChaque année je retrouve dans tel ou tel journal l’indignation qui fut la mienne à Venise en 2010 et dont j'avais fait alors un blog exaspéré : oui, Venise est en train de crever, et rapidement, à cause des gigantesques bateaux de croisière comme le Divina (140.000 tonneaux, 330 m de long, 67 m de haut, 4365 passagers), ces pollueurs géants qui accostent le plus près possible des vieux canaux, raclant le fond de la lagune, accélérant l'érosion et menaçant les fondations de la malheureuse cité. Il est tellement évident qu'il faut légiférer pour obliger ces monstres à aller mouiller plus loin, et à leurs frais ! Mais cela, c’est le job des hommes politiques locaux. Des quoi ? Des élus, des responsables, quoi ! Cela vous fait rire ?

09:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : venise, politique, paquebots |  Facebook | | Lien permanent

15/07/2012

Mais que fait François Hollande ?

 Hol-pluie.jpgEt voilà, ce matin encore, il pleut sur mon jardin. Depuis que François Hollande est président, le temps est pourri. N’a-t-il vraiment aucune prise sur les éléments ? Manque-t-il à ce point d’autorité ? Pense-t-il que ses promesses dilatoires, concertations interminables et autres atermoiements médiatiques feront revenir le soleil ? Qu’il agisse enfin, sinon il va pleuvoir pendant cinq ans ! A l’Elysée, on s’abrite derrière les experts en météorologie qui  dénoncent une "situation de blocage" (sic) due à un positionnement trop à gauche de l’anticyclone des Açores : les politiques se réfugieront-ils toujours derrière la technique pour nier leurs responsabilités ?  


10:21 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande, météo, pluie |  Facebook | | Lien permanent

14/07/2012

Les socialistes : vive l'armée !

 tribune.jpgLe spectacle était dans la tribune ! Pendant plus de deux heures, on a vu Cécile Duflot, Christiane Taubira, Benoît Hamon et toutes les élites socialistes du pays se délecter d’un défilé qui représente, à peu de choses près, tout ce qu’ils détestent : musique militaire, armes de guerre, salut au drapeau, marche au pas, ordre aveugle et discipline impeccable, survols de Rafale et Mirage, hélicoptères d’assaut, armes offensives, pas du légionnaire, tabliers de sapeur et décorations guerrières, engagement en Afghanistan, glorification des paras, défense et illustration de la Nation et tout le toutim tricolore. Oublié, le Che qui disait : "La liquidation de l’armée est le véritable début de la démocratie".

13/07/2012

Amour, gloire et beauté (suite)

 Val-Sego.jpgThomas ne décolère pas depuis le clash entre sa mère Ségolène et sa belle-mère Valérie. Alors que ses trois frères et sœurs ont su rester discrets, le jeune homme n’a pas résisté à l’envie de se confier à Charlotte, une journaliste du "Point" : selon lui François, son président de père, a eu bien tort de quitter sa mère, figure politique éminente et irréprochable, pour cette aguicheuse irresponsable qui ne lui attirera que des ennuis ! Dans l’entourage de François, où on commençait à oublier le tweet dévastateur de Valérie, les propos de Thomas ont fait l’effet d’une bombe. Pour désamorcer les rumeurs sur leur séparation, François et Valérie sont allé dîner ostensiblement dans un restaurant chinois… (à suivre)

12/07/2012

Peugeot, l'Etat et le marché

Peugeot.jpgDans les années 70, quand je militais chez les Giscardiens, un jeune avocat libéral nommé Alain Madelin – dont le père avait été ouvrier chez Renault – se faisait traiter de facho parce qu’il osait demander : "Est-ce bien le rôle de l’Etat de fabriquer et de vendre des automobiles ?" Je croyais bêtement, quarante ans après, que Madelin avait fini par faire passer son message. Tout ce que j’entends depuis ce matin sur la désolante fermeture par Peugeot-Citroën de son site d’Aulnay me prouve que j’avais tort : la plupart des commentateurs pensent, à l’évidence, que l’Etat serait bien meilleur pour fabriquer et vendre des automobiles !

11/07/2012

Le pouvoir sans l'autorité

 portraitHollande.jpgC’est quand même embêtant qu’un président qui a tous les pouvoirs – davantage que tous ses prédécesseurs, de Gaulle compris – ait aussi peu d’autorité réelle : François Hollande soutient Ségolène Royal à La Rochelle, le PS local le désavoue ; il veut Marylise Lebranchu au perchoir, il hérite de Claude Bartolone ; il veut une majorité plurielle, le Front de gauche préfère passer à l’opposition ; il veut limiter le cumul des mandats, les sénateurs lui font un bras d’honneur ; il veut limiter le prix du gaz, le Conseil d’Etat lui explique que ce n’est pas lui qui décide. Il a prise sur quoi, le président, en réalité ?


10/07/2012

Benoît XVI : retour à Vatican II

 concile-1.jpgHier, depuis sa résidence d'été de Castelgandolfo, Benoît XVI s’est rendu en voiture à l’ancien couvent des verbites de Nemi, où se sont réunis il y a 50 ans, dans la dernière intersession de Vatican II, les rédacteurs du schéma conciliaire sur la mission de l’Eglise (Ad gentes). Souvenirs, souvenirs… De cette aventure il n'y a plus qu'une poignée de témoins encore vivants, dont Benoît XVI. Dans le chapitre 10 des Derniers secrets du Vatican (Perrin, 2012), j’ai reconstitué le parcours conciliaire d’un tout jeune théologien réformateur nommé Joseph Ratzinger : à faire lire à tous ceux qui croient que cet homme est un épouvantable réac !