Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2012

Et si Mitt Romney gagne ?

 USA.jpgEnviron 98 % des Français, journalistes compris, sont pour Barack Obama et contre Mitt Romney. Moi, je suis "sans opinion", même si j’aime bien le personnage d’Obama : d’abord, je n’ai pas pris le temps d’étudier le programme économique de Romney ; ensuite, je connais mal la relation entre les mormons et la politique US ; enfin, je n’aime pas me faire imposer mes opinions par les Guignols de Canal +. Ce qui me gène le plus, dans cette incroyable unanimité française, c’est qu’elle devrait nous conduire très vite, logiquement, si Romney gagne, à déclarer la guerre aux USA.

 

10:25 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : usa, romney, obama, médias |  Facebook | | Lien permanent

06/10/2012

Sarko, le retour !

 Sarko.jpgEt c'est parti pour cinq ans ! Quand un éditorialiste politique n’a pas d’idée, désormais, il fait son papier sur "le retour de Sarkozy". Sujet sans intérêt aucun, 100 % spéculatif, mais beaucoup plus facile à traiter, évidemment, que le mariage homo ou la fiscalité des PME ! Or, une fois qu’on a dit que Sarkozy s’ennuyait du pouvoir, qu’il était assez jeune pour revenir et que rien n’était joué pour 2017, on a largement fait le tour de la question. Bon, on peut ajouter une bonne formule, genre "Peut-on demander à un tigre de devenir végétarien ?", mais franchement, tout le reste n'est que pia-pia médiatique.

09:40 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : sarkozy, 2017, medias |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2012

Le stand de tir médiatique

 stand-de-tir.jpgIl n’y a plus de débats publics. A part quelques rares exceptions (merci Yves Calvi), les médias sont devenus un stand de tir forain où les journalistes passent leur temps à dézinguer les gens qui s’expriment, contestent ou s’insurgent, notamment sur les sujets qui dérangent (le racisme anti-blanc, le mariage homo, etc). Le principe, pour garder l’audience, c’est : une cible par jour ! Sus au maire du 8ème, à Jean-François Copé, au cardinal Barbarin, à Richard Millet, à Christine Boutin, à Véronique Genest, etc ! Ce chamboule-tout totalitaire particulièrement dissuasif interdit de poser sereinement les questions qui fâchent, et, surtout, d’y apporter des réponses. Allez ! ce soir chez Denisot, demain chez Ruquier, on tire sur qui ?

13/09/2012

Mariage gay : un débat vicié

 boutin.jpgIl y a un truc qui me gène dans le débat sur le mariage gay. Pourquoi les médias n'entendent de critiques à l’égard de cette rupture sociétale et juridique (mais qui n’a rien de religieux, faut-il le rappeler) que du côté des "catholiques", donc on sait qu'ils sont tous réacs, donc intégristes, donc irresponsables, pas crédibles, limite fachos ? Le résultat est flagrant : aucun journaliste, aucun commentateur n’ose exprimer le moindre doute, la moindre réserve sur le sujet, de peur d’être assimilé à Christine Boutin ! Premier effet de ce terrorisme intellectuel : l’idée d’un référendum sur une telle réforme, idée qui est loin d’être idiote, n’est même pas discutée : finir comme Jeanne d’Arc, non merci !

06/09/2012

Les médias sont changeants

 Hebdos.JPGIl avait fallu 3 ans pour que les grands médias, qui avaient adoré Nicolas Sarkozy en 2007, le traînent quotidiennement dans la boue. Il aura fallu 3 mois, à peine, pour qu’il vouent aux gémonies François Hollande, qu’ils portaient aux nues au printemps : "Hollande, secoue-toi !" (Marianne), "On se réveille ?" (Le Point), "Les cocus de Hollande" (L’Express), "Le PS en charentaises" (Libération), "Et si Sarkozy avait eu raison ?" (L’Express), "Sont-ils si nuls ?" (Nouvel Obs), "On arrête les bêtises ?" (Le Point). Et je ne cite pas les journaux de droite comme Le Figaro, le Fig Mag ou Valeurs Actuelles ! Cette invraisemblable curée étant destinée, évidemment, à enrayer la baisse des ventes... 

08:44 Publié dans Blog | Commentaires (6) | Tags : médias, hollande, hebdos |  Facebook | | Lien permanent

20/06/2012

Présidentielles, le retour !

 elysee.jpgJ’angoisse grave. Je le vois pointer, le vrai danger qui nous guette. Terrifiés à l’idée de devoir désormais se plonger dans des sujets compliqués (la dette, le budget, l'euro, l’enseignement, la fiscalité), les producteurs des grandes émissions télé et nombre de commentateurs politiques attisent discrètement une braise simpliste : la lutte pour le pouvoir entre Copé et Fillon. Sujet insignifiant ? Bagarre marginale ? Que nenni ! Car cest évidemment… 2017 qui est en vue ! La présidentielle ! Vite, vite, quels seront les candidats ? Y aura-t-il des primaires ? Hollande va-t-il se représenter ? Assisterons-nous au retour de Bayrou ? De Sarkozy ? On va suivre cela avec passion !     

00:15 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : 2017, copé, fillon, médias |  Facebook | | Lien permanent

03/06/2012

"Ennuyeuses", les législatives ?

 législatives.jpgPourquoi les médias qualifient-ils l’élection législative d’"ennuyeuse" ? D’abord parce qu’elle se passe sur le terrain, dans la vie réelle, et non sur les plateaux télé. Ensuite parce qu’elle nécessite, ouh la la, d’envoyer des reporters au-delà du périphérique. Enfin parce qu’ils ne peuvent acheter des dizaines de sondages, ceux-ci étant inopérants pour une élection de ce type. Or, si ce scrutin était si "ennuyeux", pourquoi le chef du gouvernement et 25 de ses ministres passeraient-ils l’essentiel de leurs journées, au lieu de gérer la crise, à faire des meetings et à serrer des mains sur les marchés de province ?

17/05/2012

Appel solennel aux médias

 duflot.jpgAprès des mois d’absurde matraquage médiatique électoral, on peut dire que ce changement de majorité se passe plutôt bien. Alors, tiens, j’ai envie de lancer un appel à tous les journalistes : ET SI, DORENAVANT, ON NE PARLAIT PLUS DE TOUS CES GENS-LA QUE LORSQU’ILS FERONT QUELQUE CHOSE ? Je vous jure que ce n’est pas un mauvais critère : au lieu de les faire défiler du matin au soir devant les caméras pour leur demander de réagir aux petites phrases inutiles, aux dérapages verbaux et aux attaques débiles des uns contre les autres, hein ? Ce serait un progrès inouï, avouez : QUE LORSQU’ILS FERONT QUELQUE CHOSE ! Allez, chiche !

07/04/2012

La religion avant la politique

paques.jpgSi les producteurs et animateurs télé n’étaient pas si obnubilés par l’élection présidentielle, ils m’inviteraient sur toutes les chaînes, du matin au soir, au lieu de m’expliquer qu' "en ce moment, on est désolés, mais la campagne électorale prend toute la place". Observateurs aveugles, gens de courte vue ! Le sondage CSA publié par Le Figaro de cette veille de Pâques révèle deux choses intéressantes : primo, que les 18-34 ans s’intéressent beaucoup plus aux questions religieuses que leurs aînés (c’est nouveau) ; deuzio, que "pour améliorer la société", les Français font davantage confiance à la religion (29 %) qu’à la politique (22 %) ! Et toc !

11/02/2012

La pédophilie, on s'en tape !

pape-pedo.jpgL’événement que les médias français ont presque tous raté cette semaine, contrairement à leurs confrères européens, c’est l’extraordinaire symposium international sur la pédophilie organisé par l’Université pontificale Grégorienne, qui a réunis à Rome quelques 200 experts et représentants des conférences épiscopales du monde entier. Quand on pense à l’explosion d'indignation médiatique d’il y a dix-huit mois ! Qu’un cabinet d’avocats américain ressorte avec fracas, dans un but mercantile, quelques vieux dossiers des années 1970, et les médias français s’enflamment. Qu’on passe aux choses sérieuses et il n’y a plus personne !

11:52 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : pédophilie, eglise, médias |  Facebook | | Lien permanent

09/02/2012

Une industrie qui marche !

Lexpress.jpgIl y a au moins une industrie qui marche, en France, qui fait vivre des milliers de gens, c’est… l’élection présidentielle. Alors que les Français, dans ma région comme dans les autres, commencent à peine à s’intéresser au scrutin d’avril-mai, voilà un an que le grand cirque médiatique, à coup de polémiques douteuses, de prévisions fausses, de scoops sans intérêt et de commentaires inutiles, préserve les emplois des fournisseurs d’infos, des journalistes, des animateurs télé, des sondeurs, des commentateurs, des éditeurs, des experts, des humoristes, des vendeurs de journaux, etc, etc. Il ne faut pas s’en plaindre : cette industrie-là n’est pas délocalisable !

07/02/2012

Un faux débat par jour...

guéant.jpgRentré chez moi, j’ai mesuré l’ampleur inouie de la polémique Guéant, que j’avais prise à la légère hier en rappelant, histoire de rire, que Léon Blum disait la même chose. Que les journalistes s’enflamment à partir d’une telle phrase – discutable, sans doute, mais confuse et sans aucune portée –  traduit bien le recul des médias devant les vrais sujets électoraux (l’endettement, le déficit commercial, l’euro) qui sont décidément trop difficiles à expliquer à la ménagère de plus de 50 ans. Chaque mot de travers prononcé par un proche de Sarko permet ainsi de gagner deux jours sur les véritables enjeux présidentiels. Encore trois mois à tenir, les gars !

01/01/2012

On repart pour un an ?

BL par PhF.JPGA tous les lecteurs de ce blog, j’adresse mes vœux de bonne et heureuse année ! Ce petit exercice quotidien compte de plus en plus d’amateurs : entre 450 et 500  "visiteurs uniques" par jour, ce n’est pas si mal ! Sans compter sa diffusion automatique sur Facebook où il est régulièrement "partagé" par des centaines d’"amis". Je sais bien, amis lecteurs et abonnés, que vous n’êtes pas toujours d’accord avec mes notules, loin de là ! Mais dans un univers médiatique de plus en plus formaté et frileux, une parole libre, un peu de bon sens et un soupçon de rigolade, cela repose la tête, non ? Allez, chiche, on repart pour un an ? 


18/12/2011

Les internautes s'informent

tv-net.jpgA l’approche des présidentielles, la toile est un sacré forum. D’où l’intérêt de savoir comment les internautes suivent l’actualité politique. Surprise : d’après les sondages, les deux tiers d'entre eux s’informent d’abord… par les journaux télévisés de TF1 et France 2 ! Viennent ensuite : les pages de portails genre Google ou Yahoo (51 %) ; les sites des grands médias genre LeMonde.fr (46 %) ; puis loin derrière les réseaux sociaux genre Facebook (17 %) et enfin les sites d’info genre Mediapart (11 %). Une évaluation au doigt mouillé me fait dire que le Blog de Bernard Lecomte vient tout à la fin, avec 0,0001 %. C’est encourageant. Faut pas lâcher l'affaire.

16/12/2011

Chirac a été jugé

chirac.jpgQue Jacques Chirac ait finalement été jugé est conforme à l’égalité républicaine. Un peu tard, certes, mais qu’on ne puisse pas juger un président en exercice relève de la sagesse. Et une justice lente est préférable à pas de justice du tout. Enfin, que Chirac ait été condamné à de la prison avec sursis est sévère, mais sans conséquences, et chacun comprendra qu’il ne fasse pas appel. Il reste une question, que les médias ont passé sous silence : pourquoi tant de journalistes, ces dernières années, nous ont expliqué, martelé, dénoncé, rabâché, hurlé, ressassé, répété, qu’il était scandaleux que Jacques Chirac échappe à la justice ?


08/12/2011

L'Avent, et après ?

Avent.jpgLe pape dérange grave. Etonnez-vous que les médias le boudent quand il explique que les trois valeurs médiatiques majeures – le sexe, le pouvoir et l’argent – ne sont pas les clefs du bonheur ! J’étais à Rome, vendredi, quand Benoît XVI a rappelé que la période de l’Avent, qui prépare à Noël, est un temps de silence, de repos, de méditation, de conversations en famille, etc. Boudiou, le ringard ! Visez un peu la frénésie assourdissante des courses de Noël, des Jingle bells, des paillettes, des embouteillages autour des Grands magasins et des pubs à la télé : même si les médias s’intéressaient aux appels du pape, qui les entendrait ? 

21/09/2011

La sinistrose nous guette

 orage.jpgActualité du jour. Les banques françaises sont plus menacées que jamais. Les requins attaquent de plus en plus de baigneurs sur les plages. 900.000 Français sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Revue de presse : l’anniversaire de la catastrophe d’AZF est en une de tous les journaux. Urgent : un convoyeur de fond tué lors d’un braquage près d’Orly. Aux Etats-Unis, un jeune noir sans doute innocent du meurtre d’un policier blanc il y a vingt ans, Troy Davis, va être exécuté ce soir. Et en plus, c'est l'automne. Il y a des jours où l’on ne devrait pas écouter les radios du matin…

03/09/2011

Une course de commentateurs

Commetateurs.jpgAttendu qu’un an avant le scrutin présidentiel, on sait absolument tout sur les candidats et ce qu’ils proposent, la machine médiatique va les transformer en commentateurs. Tous les jours, du matin au soir, on demandera à Hollande, Bayrou ou Mélenchon ce qu’ils pensent de l’actualité du jour, du dernier potin, du dernier scandale, du temps qu’il fait : chacun devra répondre en quelques mots formatés et bien sentis destinés à susciter d'autres réactions, et ainsi de suite. Cette très artificielle course de commentateurs - la Comment Academy - va durer dix mois. Plus une campagne est longue, plus elle est débilitante…

01/09/2011

La langue française massacrée

dico.jpgTriste rentrée pour la langue française. Il y a longtemps, dans les médias, que l’anglicisme supporter a remplacé le mot français soutenir (ex : "je supporte Ségolène Royal"), ce qui est difficilement… supportable. Mais voilà que les journalistes sportifs ont rendu le verbe jouer transitif à force de l’employer à la place de jouer contre (ex : "le PSG va jouer l’OM"). Et le show biz fait école : aujourd’hui, un producteur signe un chanteur, quand il serait bienvenu de le faire signer un contrat. Il y a aussi candidater, ce néologisme vraiment très moche qui remplace se présenter à, postuler ou présenter sa candidature. Un vrai massacre !

 

30/08/2011

Deux secondes d'humanité

Holl.jpg

On a bien vu, à La Rochelle, que la politique est désormais formatée à 99 % pour les caméras et les micros, ce qui déshumanise et vitrifie le grand cirque électoral. Mais avez-vous vu ce week-end, sur I-Télé, le 1 % qui reste, la petite touche d’inattendu, de poésie, de facétie qui fait garder l’espoir ? Fendant la foule des militants, François Hollande soudain se fige, pâlit… pour reconstituer aussitôt son sourire de candidat en détournant la tête. Deux secondes d’imprévu, d'humanité, enfin ! Avec qui est-il tombé nez à nez ? Avec la mère de Tristane Banon ! La rencontre lui a gâché sa journée. On se demande bien pourquoi.