Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2015

Interdire, toujours interdire !

Chanel-musee-d-Orsay.jpgInterdire, à gauche, c’est décidément une obsession. Dernier exemple en date : une députée écolo, Laurence Abeille, veut interdire… les pubs géantes qui financent le ravalement et la réfection des monuments historiques à Paris et dans les grandes villes. Pour une fois qu’on avait trouvé le moyen de préserver et de restaurer le patrimoine sans puiser dans l’argent des impôts ! Mais non, la députée trouve ça laid, elle exige donc l’intervention de la police – seul l’Etat, c’est bien connu, sait ce qui est beau pour le peuple ! Elle ne s’est pas demandée, l’écolo-flicarde, comment les Romains ont financé, ces dix dernières années, la restauration de leur ville ?

28/03/2015

Quand l'Etat fait la fête

livre-jeun.jpgDans la plupart des régions françaises, les salons du livre peinent à survivre, victimes des restrictions de subventions. Et voilà que l’Etat, dans sa splendeur monarchique, annonce le lancement d’une formidable "Fête du livre jeunesse" de quinze jours, fin juillet, en grand tralala et à coup de centaines de milliers d’euros. Sans se préoccuper le moins du monde de tous ces petits et moyens salons régionaux condamnés par la crise qui faisaient déjà la part belle au livre jeunesse ! Combien de ces manifestations locales la ministre de la Culture pourrait-elle sauver si elle leur consacrait… allez, quoi, au total, le tiers de tout cet argent public ! 

26/02/2015

Heureusement, l'Etat est là !

hopital urgences.jpgSi j’ai bien compris Marisol Touraine, la France a les femmes enceintes les plus bêtes du monde, et il est temps que l’Etat les prennent en main. Comme 17,8 % des femmes enceintes, chez nous, continuent de fumer au troisième trimestre de leur grossesse, l’Etat français, dans sa sagesse, va obliger les fabricants de tabac à imprimer un pictogramme sur les paquets de clopes pour les avertir du danger. Mais les bureaucrates qui ont pondu ce truc – unique au monde – ont-ils seulement réalisé que nos femmes enceintes sont si bêtes qu’elles ne savent peut-être pas lire les pictogrammes ? Franchement, en matière de santé, l’Etat n’a pas d’autres urgences ?

 

10:25 Publié dans Blog | Tags : santé, urgences, etat, tabac, touraine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/02/2015

L'Etat, c'est qui ?

dijonl'hebdo.jpgLu dans Dijon l’Hebdo l'histoire de ces deux mamies dijonnaises qui voulaient vendre, près de Bourg-en-Bresse, une grande bâtisse devenue insalubre… mais occupée, depuis la mi-octobre, par une quarantaine de Kosovars demandant le droit d’asile, modèle Léonarda ! Les gendarmes du coin n'ont pas réagi. Le maire – dont la maison était sans doute trop petite pour héberger lui-même ces pauvres gens – est désolé. Les associations, débordées. Le préfet, aux abonnés absents. L’Etat, impuissant. J’ai évidemment de la compassion pour les clandestins errant ainsi d’un gîte à l’autre, mais vous comprenez pourquoi Marine le Pen atteint désormais 30 % des voix ?

06/11/2014

L'Etat, c'est les autres !

etat,casseurs,dijonDes casseurs, à Dijon ! Vitrines brisées, tags anti-flics, incendies, du jamais vu ! Ce fut, au bas mot, l’événement de l’année. "Je porte plainte", a annoncé gravement le maire. "Insupportable", a déclaré son adjointe aux commerçants. "Condamnable", a jugé le préfet. "Inacceptable", ont hurlé les leaders de l’opposition. "Pas bien", ont dit prudemment les élus Verts. "Je condamne totalement", a tempêté l’ancien maire devenu ministre. Et chacun est rentré chez soi. Notamment... les casseurs, que personne n’a pensé à arrêter, à juger et à mettre en prison. A Dijon, visiblement, l’Etat, c’est les autres.

00:16 Publié dans Blog | Tags : etat, casseurs, dijon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/11/2014

C'est l'Etat qu'on assassine (3)

chien.jpgEntendu sur Europe 1 ce week-end. A Lisbourg (Pas-de-Calais), un couple d’alcooliques malfaisants terrorisait les enfants de l’école du village avec ses chiens méchants et son fusil. Le représentant de l’Etat, c’est-à-dire le maire, a décidé… que les enfants allaient déménager dans un bâtiment éloigné de ces malotrus ! Raison officielle : on ne peut pas expulser la famille terroriste parce qu’à partir du 31 octobre, il fait froid dehors. Il faudra donc attendre le retour du printemps, au mieux, pour que les enfants puissent espérer, si tout va bien, retrouver leur école. S’il vous plait, dites-moi que j’ai mal compris !

00:06 Publié dans Blog | Tags : etat, police | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/11/2014

C'est l'Etat qu'on assassine (2)

ecotaxe.jpgJe n’ai pas suivi de près l’affaire de l’écotaxe, mais il me semblait plutôt sensé de demander aux camions qui profitent d’un réseau routier de contribuer à son entretien. Mais bon. Le gouvernement, finalement, a préféré renoncer à tout le dispositif déjà installé. A raison ou à tort ? C’est sa décision. Là où je m’insurge, c’est quand j’entends le ministre Vidalies, chargé des transports,  expliquer que l’Etat, comme un gougnafier, va mettre tout en œuvre pour ne pas payer d’indemnités à la société privée Ecomouv, son prestataire dans ce projet ! Belle mentalité ! Voilà un Etat, au moins, qui inspire confiance !  

18:26 Publié dans Blog | Tags : etat, écotaxe, confiance | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/10/2014

C'est l'Etat qu'on assassine

manif.jpgJe fais partie des archéo-démocrates attachés, excusez-moi, à la souveraineté du peuple, celle qui fait qu’un Etat est encore, dans notre pays, l’émanation du suffrage universel. C’est pourquoi je m’étonne d’entendre autant de commentateurs trouver parfaitement normal que des groupuscules écolos (élus par personne) appuyés par des bandes de casseurs (élus par personne) remettent en cause par la violence une décision prise par des conseillers généraux (élus par le peuple) soutenus par les parlementaires locaux (élus par le peuple). Je ne juge pas le dossier au fond, mais il n’y a pas un problème, là ?

18:31 Publié dans Blog | Tags : etat, démocratie, écolos, élus | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/06/2014

L'impuissance au pouvoir

Rails-1.jpgQue l’Etat soit incapable d’assurer le transport de ses 687.000 gamins qui vont passer le bac en dit long sur l’impuissance des hommes politiques. Du matin au soir, les médias diffusent frénétiquement les petites phrases, les promesses, les annonces, les prédictions, les assurances et les rodomontades de François Hollande, Nadine Morano, Cécile Duflot, Florian Philippot, Arnaud Montebourg et quelques dizaines d’autres… qui ne pèsent rien, on le voit bien, face à une poignée de cheminots ou d’intermittents du spectacles décidés à paralyser le pays ou saboter les festivals d’été ! L’Etat, c’est qui ?

08:47 Publié dans Blog | Tags : grèves, sncf, intermittents, etat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/05/2014

L'Etat, c'est lui !

etats-generaux.jpg"Le Conseil général a vécu", a dit Hollande. Si l’on comprend bien, le président entend supprimer fissa les élus départementaux, mais pas les départements en tant que circonscriptions territoriales (pour éviter l'écueil d'un référendum perdu d’avance). Mesure-t-on l’incroyable bond en arrière que cela signifie ? Seuls les préfets et leurs services, c’est-à-dire l’Etat central, gouverneront demain la France profonde, sans contrôle démocratique local ! C’est le retour à Louis XIV ! J’ai une idée : on pourrait peut-être gagner du temps, par rapport à 1789, en convoquant sans tarder des Etats généraux à Versailles ?

 

04/02/2014

D'interdit en interdit

interdit.jpgCela se confirme : quand un Etat ne parvient pas à gérer les vrais problèmes des citoyens, il infantilise ceux-ci et se met à interdire. C’est facile, c’est pas cher et ça donne une contenance. Voyez comment l’Etat omniprésent, dans notre pays, se mêle d’interdire méticuleusement les feux de cheminée, la conduite rapide, la corrida, les mini miss, la chasse à la palombe, la fessée, le voile, la kippa, la clope, les poupées pour les petites filles, la pub pour le vin, les spectacles de Dieudonné, les blagues homo, les crèches de Noël, les mototaxis, les cloches des villages, les lancers de chat… Au secours !!

23:17 Publié dans Blog | Tags : libertés, interdit, etat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/12/2012

Un Etat fort, c'est un Etat fort

 oies,bernache,Etat,CharnyMarre de l’UMP et du mariage gay, alors que mon canton de Puisaye est confronté à un péril bien plus grave : la prolifération des bernaches du Canada ! On en a compté une trentaine autour de l’étang de Charny, et plus de vingt à Toucy ! Importées naguère pour agrémenter nos plans d’eau, ces oies superbes sont devenues "invasives" : elles polluent la flotte et conchient l’environnement ! Devinez ce qu’a ordonné le préfet de l’Yonne : les zigouiller, les plumer et les offrir aux Restos du Cœur pour leurs colis de Noël ? Non : par voie d’affichage municipal, on a interdit au public de leur jeter du pain. Un Etat fort, nom de Dieu, c’est un Etat fort !

10:29 Publié dans Blog | Tags : oies, bernache, etat, charny | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/10/2012

Les maires devraient obéir ?

 Antigone.jpgStupéfait d’entendre à la télé tous ces militants de gauche vouer aux gémonies les nombreux maires annonçant leur refus de marier des homosexuels. A moi Sophocle, Locke, Montesquieu, Tocqueville ! A moi Jean Moulin, de Gaulle, l’abbé Pierre, Cohn-Bendit ! Non, l’Etat, ses élus et ses fonctionnaires ne décrètent pas ce qui est "juste". Affirmer que la loi est supérieure à la conscience, c’est nier définitivement les droits de l’homme ! Un maire rebelle au mariage homo serait donc démis par le préfet, représentant de l'Etat ? Admettons. Mais si le peuple le réélit, ce maire, on fait comment ? On connaît la réponse de Brecht : on dissout le peuple !

07:12 Publié dans Blog | Tags : mariage gay, maire, antigone, etat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/10/2012

L'immobilisme, c'est maintenant !

 décentralisation.jpgJ’ai suivi d’une oreille inquiète, cette semaine, les "états généraux de la démocratie territoriale". Je connais un peu le sujet. Or, je n’ai pas entendu la moindre idée neuve, originale ou ambitieuse : ni sur les structures, ni sur les compétences, ni sur les ressources, ni sur les personnes. On papote. On dilue. On diffère. On enterre. Après avoir torpillé la réforme des conseillers territoriaux parce qu’elle était signée Sarkozy, la gauche au pouvoir a un objectif clair : surtout, ne toucher à rien ! Les 550.000 élus locaux et les innombrables fonctionnaires qui leur sont attachés peuvent dormir tranquille : l’immobilisme, c’est maintenant !

09/09/2012

Duflot découvre le réel

 C.Duflot.jpgCécile Duflot découvre le réel. Elle croyait qu’il suffisait à un ministre de prendre une décision ou d’ordonner une mesure pour faire avancer le schmilblic. Par exemple, céder gratuitement aux maires certaines propriétés foncières de l’Etat pour faire du logement social. Génial. Personne n’y avait pensé plus tôt. Sauf qu’elle a ainsi "donné" de nombreuses propriétés... depuis longtemps achetées – et cher, parfois – par lesdites mairies évidemment furibardes ! Ben oui, Madame la ministre : les fonctionnaires chargés des Domaines devaient être en RTT, ou en congé formation, ou en réunion, ou en congé paternité ! Et gageons que personne, ni au cabinet ni dans les services, ne sera sanctionné pour une telle bourde. On parie ?

21/07/2012

Interdisons le chablis !

 vin.jpgLe Conseil d’Etat a mis son veto : parmi les nouvelles chaînes thématiques de télé, pas question d'en consacrer une aux vins, à la viticulture, à l’œnotourisme, etc. Motif : "La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des boissons alcooliques est interdite à la télévision". Les vignerons chiliens et néo-zélandais se tordent de rire ! Dès que les Français sont excellents dans une matière, dès qu’ils dament le pion à leurs concurrents étrangers, hop, l'Etat les condamne, les impose, les bride, les menace ! Pourquoi ne pas interdire carrément la production de bordeaux, de bourgogne et de champagne ? Pourquoi ne pas arracher toutes les vignes du terroir ? Ou obliger à couper le chablis avec de l’eau pour éviter qu’il ne monte à la tête des femmes enceintes ?

09:59 Publié dans Blog | Tags : etat, chablis, vin, viticulture, evin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2012

Peugeot, l'Etat et le marché

Peugeot.jpgDans les années 70, quand je militais chez les Giscardiens, un jeune avocat libéral nommé Alain Madelin – dont le père avait été ouvrier chez Renault – se faisait traiter de facho parce qu’il osait demander : "Est-ce bien le rôle de l’Etat de fabriquer et de vendre des automobiles ?" Je croyais bêtement, quarante ans après, que Madelin avait fini par faire passer son message. Tout ce que j’entends depuis ce matin sur la désolante fermeture par Peugeot-Citroën de son site d’Aulnay me prouve que j’avais tort : la plupart des commentateurs pensent, à l’évidence, que l’Etat serait bien meilleur pour fabriquer et vendre des automobiles !

22/05/2012

Dehors, le poil à gratter !

 dosière.jpgPendant tout le mandat de Nicolas Sarkozy, le député René Dosière, élu de l’Aisne, apparenté socialiste, n’a cessé de traquer tous les excès, scandales et autres gâchis caractérisant la dépense publique au sommet de l’Etat. Sus aux copinages élyséens, aux cumuls d’indemnités, aux voitures de fonction, au train de vie des ministres ! Minutieux et solitaire, Dosière a fait un formidable travail d’investigation dont le PS, évidemment, s’est régalé. Sauf que maintenant, voilà, c’est la gauche qui gouverne, alors on arrête de rigoler : dehors, le poil à gratter ! Le PS a refusé d’investir Dosière aux législatives et entend le faire battre par un autre socialiste moins emm... C’est pas joli-joli, le pouvoir.


10:31 Publié dans Blog | Tags : dosière, ps, etat, elysée | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/01/2012

Crise : la faute à qui ?

elysee.jpgDieu m’est témoin que je ne suis pas un "ultralibéral", mais je hurle de rire à chaque fois que j’entends dire que la crise actuelle est due au "libéralisme" et qu’il est temps de "réguler" le marché. Ho ! Ce n’est pas l’Etat qui s’est endetté tout seul, sans se préoccuper de ses capacités de remboursement ? L’Etat démago qui n’a jamais voté, depuis 30 ans, un budget en équilibre ? L’Etat qui, en multipliant impôts et taxes, a asphyxié les entrepreneurs locaux et dissuadé les investisseurs étrangers ? L’Etat qui a encouragé, y compris aux USA, le recours aux emprunts toxiques ? L’Etat a fait croire qu’il pouvait résorber le chômage en créant des milliers de postes de fonctionnaires et d’emplois "aidés", tout en imposant de réduire la durée du travail ? Ho ! Il a bon dos, le "libéralisme" !  

14/09/2011

Le travail, c'est dépassé !

Travail.jpgEn 2007, le candidat Sarkozy avait tenté de réhabiliter la valeur "travail". On parie qu’en 2012, il n’osera pas relancer le sujet ? Car pour une majorité de Français, c’est définitivement à "l’Etat" de subvenir aux besoins des citoyens, point barre. A "l'Etat" de garantir le droit à un revenu, à un logement, à la sécurité, au confort, aux vacances, etc. Plus personne n’ose rappeler que c’est le travail qui crée des richesses sans lesquelles "l’Etat" ne peut évidemment rien faire – à part s’endetter jusqu’à la garde, payer en monnaie de singe et précipiter la faillite du pays, voyez la Grèce ! Dans son dernier livre, l’économiste Jean Peylevade explique qu’en France, désormais, on travaille "moins de 10 % d’une vie entière". Réhabiliter le travail ? Y a du boulot !