Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2016

Les citations de la semaine

christiane-taubira.jpgVoici les trois plus belles citations de la semaine. Bravo à Laurent Ruquier qui a déclaré : "Si demain le FN passe, je prends mes cliques et mes claques, et je me tire. Je m'en fous, j'ai 53 balais, j'ai gagné ma vie, je n'ai pas de problème !" Félicitations au philosophe marxiste Alain Badiou, qui écrit à propos du terrorisme : "Ce ne sont pas les "barbares" qui ont déclaré une guerre, mais c'est l'Etat français qui est allé, à la remorque des firmes et quelquefois des Américains, se mêler à des affaires impériales bourbeuses et créer par-là même cette situation". Hollande, assassin ! Enfin, la palme revient à Christiane Taubira pour son tweet définitif : "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir". Définitif, je vous dis.

18:16 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : ruquier, taubira, badiou, fn |  Facebook | | Lien permanent

30/01/2016

"Finkielkraut ne serait pas juif..."

Fincky.jpgLu avec gourmandise les discours de Pierre Nora et d’Alain Finkielkraut lors de la réception de celui-ci par celui-là à l’Académie française. On finit par oublier que la France, c’est aussi le plaisir de la belle langue, le goût des idées fortes, la culture de la contradiction. Et puis je suis retombé sur terre en entendant sur LCP un type nommé Cherki, député PS de son état, expliquant d’un ton péremptoire : "Aujourd’hui, Monsieur Finkielkraut ne serait pas juif, il serait un des porte-parole du Front national". Vous m’avez bien lu : le crétin qui a dit cela est un élu de la République ! Vous comprenez, en l’écoutant, pourquoi la politique est tombée si bas ?

29/01/2016

Soumission, façon Houellebecq (suite)

Bigflo.jpgLes ministres de la République ont défilé sur les radios, toute la semaine, pour expliquer laborieusement que l’ex-ministre des droits de la femme Najat Valaud-Belkacem avait eu raison de ne pas quitter le plateau de Canal + où un sympathisant de Daech se vantait devant elle de ne pas serrer la main des femmes. Ben voyons. Pendant ce temps, deux jeunes rappeurs au look très sympa, Bigflo et Oli, ont brusquement annulé leur participation à une émission de Cyril Hanouna au prétexte qu’une des invitées, Véronique Genest, avait critiqué "la religion de leur grand-mère", c’est-à-dire l’islam. Personne ne s’est ému. Médias sans mémoire !

28/01/2016

Renaud contre les médias

renaud.jpgRenaud revient. C’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui aiment ses chansons, dont je suis. On lui pardonne tout, à ce gars-là. Y compris ses "colères" convenues et parfaitement injustes contre les journalistes, les médias, les photographes et les animateurs de toutes les émissions comme "Un jour, un destin" qui ont entretenu sa popularité et grâce auxquelles, ô miracle, il va vendre quelques millions de disques. Mais quand on est Renaud, on se doit de gueuler contre ces "trous du cul", ces "enfoirés" qui ont "bavé" et "déliré" sur lui, et qu’il rejette, bien sûr, dans le camp "du capitalisme et du profit". Il a bien du mérite, Renaud. C’est dur d’être aimé par des cons.

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : renaud, chanson, médias |  Facebook | | Lien permanent

27/01/2016

Le cauchemar de Hollande

christiane-taubira-600.jpgLa politique, c’est de la balistique. Quand on jette une pierre en l’air, on peut toujours calculer où elle retombera. Aux présidentielles de 2002, lorsque Jospin a échoué au premier tour à 0,68 % des voix derrière Jean-Marie Le Pen, Christiane Taubira avait obtenu... 2,32 % des suffrages. Nul doute qu’en 2017, cette icône de la gauche radicale en obtiendra bien davantage. Si François Hollande avait encore un petit espoir d’arriver en deuxième position aux prochaines présidentielles, cet espoir vient de partir en fumée. A moins, in extremis, qu’un fauteuil au Conseil constitutionnel vienne opportunément dissuader l’ex-garde des sceaux ?

26/01/2016

La soumission, façon Houellebecq

7538-100239709.jpgNous sommes en guerre, a dit le chef de l'Etat. David Pujadas (sur France 2) n'a pas dû l'entendre, puisqu'il a invité sur son plateau une militante des "Indigènes de la République" à exprimer très longuement sa haine de l'Etat français ("raciste et islamophobe"), de ses médias et de ses intellectuels qu'elle entend bien "faire taire" ! Ali Badou ne l'a pas entendu non plus, qui a reçu dans son émission (sur Canal +) un salafiste sympathisant de Daech refusant de serrer la main d'une femme... en compagnie de la ministre Valaud-Belkacem qui, autre scandale, n'a même pas quitté le plateau ! Et quand ces invités-là exigeront l'interdiction des juifs à la télé, ils feront quoi, Pujadas et Badou ?

25/01/2016

Un poing, c'est tout !

gants_de_boxe_1.jpgIls se trompent, les simplistes qui veulent résoudre par l’insulte et la castagne les questions qui se posent à nos contemporains ! Le monde, hélas, n’est pas binaire ! Tiens, par exemple, comment supprimer les décharges publiques et éviter l’extinction du milan royal, qui vit sur ces sites ? Comment défendre la nature et les paysages tout en poussant à la prolifération des éoliennes ? Comment militer pour l’égalité homme-femme et prétendre que l’islam est une religion comme les autres ? Comment généraliser les doggy bags dans les restaurants et lutter contre les listérioses, salmonelloses et autres infections microbiennes ? Alors, les amateurs de duels, les tueurs de consensus, les détracteurs du dialogue, on fait moins les malins ?

10:28 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : dialogue, arguments, duel, médias |  Facebook | | Lien permanent

24/01/2016

Rien appris, rien compris ?

Lsession-conseil-regional.jpga première décision du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, jeudi, a été d’augmenter sensiblement les indemnités des élus : 2.280 euros pour un conseiller de base, au lieu de 1.900 avant la fusion des deux régions (cf mon blog du 4 avril 2015). Emotion dans les médias locaux ! Certes, cette hausse est légale, la nouvelle région étant plus grande. Mais chacun sait qu’une bonne moitié des conseillers de base ne travaillera pas plus qu’avant ! Or, demandez aux centaines d’habitants de mon chef-lieu qui vivent du RSA : qu’on puisse toucher 2.280 euros pour assister à une ou deux réunions par mois, cela ne passe plus du tout ! Ils n’ont pas compris cela, les élus "locaux" ?

 

22/01/2016

J'ai peur pour Edith Piaf

piaf-lo.jpgLa chanson que je préfère entre toutes, au monde, c’est l’Accordéoniste chantée par Edith Piaf. Mais je suis très inquiet, à cause des paroles. Rappelez-vous : le rêve de la petite, quand son musicien reviendra d’la guerre, c’est d’ouvrir un’ maison, qu’elle en soit la caissière et que son julot soit l’patron. Vous vous rendez compte : l’homme, patron, et la femme, simple caissière ! Probablement, en plus, payée 20 % de moins qu’un homme au même poste ! Vous voyez la menace : j’ai bien peur que certaines associations féministes exigent l’interdiction de cette chanson, et la destruction de tous les disques où elle figure. Je vais peut-être planquer une cassette au fond de mon jardin, au cas où…

19:13 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : piaf, féminisme |  Facebook | | Lien permanent

20/01/2016

Des livres comme s'il en pleuvait !

livre Copé.jpgEt c’est reparti ! Les matinales des radios et les plateaux télé vont être à nouveau envahis, toutes émissions confondues, par les politiques ! Tant pis pour les écrivains, romanciers, historiens et essayistes (je ne parle pas des nouvellistes ou des poètes) dont la promo sera sacrifiée et qui devront céder la place à Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Hervé Mariton, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, etc. Et je ne parle que des Républicains, pas des Valls, Cambadélis, Dupont-Aignan et bientôt Taubira ! J’ai deux questions : 1) Combien d’entre eux ont réellement écrit leur livre ? 2) Combien d’entre vous ont envie, en ce moment, le soir, à la veillée, de lire du Cambadélis ou du Copé ?

19/01/2016

Ne faisons pas le jeu du FN !

3-singes.jpgLes débordements sexistes de Cologne rappellent, certes, que la culture majoritaire chez les migrants orientaux n’est pas la même que la nôtre… mais chut, il ne faut pas faire le jeu du FN ! Les attentats de ces derniers mois se réfèrent tous, à tort ou à raison, à l’Etat Islamique ou à l’islam tout court... mais attention à ne pas faire le jeu du FN ! L’insécurité dans laquelle vivent les juifs de France du fait de radicaux islamistes plus ou moins cinglés, est insupportable…. mais ne faisons pas le jeu du FN ! Bien sûr, on pourrait réfléchir, enquêter, confronter les points de vue, débattre, analyser, tirer des enseignements… mais cela ferait sûrement le jeu du FN !

18/01/2016

La technique de l'enfumage

primaires.jpgLes princes qui nous gouvernent sont formidables. Comme ils sont nuls en économie, ils rivalisent d’habileté pour ne jamais aborder ce terrain difficile et font preuve, pour cela, d’une imagination sans limites. Voilà trois semaines que le débat dans les médias porte exclusivement sur la déchéance de nationalité, qui n’a aucun intérêt et à laquelle la population ne comprend rien. Conscient que le sujet commence à agacer grave, le monde politique a trouvé de quoi distraire les médias pendant plusieurs mois : la primaire à gauche ! Et patati-Hollande, et patata-Mélenchon, et patati-les Verts, et patata-les sondages ! C'est tellement plus rigolo que le chômage, la dette publique ou les fermetures d'entreprises !

17/01/2016

Manuel Valls a bien joué

valls.jpgManuel Valls ne voulait pas aller chez Ruquier, de peur d’exposer l’Etat qu’il représente aux quolibets et aux vannes faciles des amuseurs publics prompts à dézinguer le premier politique qui passe. Puis, curieusement, il a changé d’avis. Il a eu raison. Chez Ruquier, hier soir, il a pu justifier longuement sa politique, sans être quasiment interrompu, et sans avoir à répondre à des questions gênantes (comme sa carte de vœux à 36.000 euros, qui était dans tous les journaux ce matin-là). Mieux : si Jean d’Ormesson l’a égratigné avec élégance, Gérard Darmon, lui, a reproché aux médias d’être si sévères à l’égard d’un homme aussi formidable ! Que ne ferait-on pas, à la télé, pour avoir le Premier ministre sur son plateau !

15/01/2016

Hollande aura du mal

francois-hollande.jpgIl fallait s’y attendre. La cote de popularité de François Hollande, boostée par les attentats de novembre, est déjà retombée à pas grand-chose. Les Français ne sont pas des veaux. Ils voient en Hollande (mais aussi, par ricochet, en Sarkozy) le symbole expiatoire de l’impuissance des politiques à peser sur leur réalité quotidienne – celle du chômage, de l’insécurité et de la désertification médicale. Je vois bien, comme beaucoup d’observateurs, les calculs, les tractations, les renoncements, les astuces et les micmacs dont l’ex-premier secrétaire du PS est champion, et qui lui permettent d’espérer réitérer le coup de 2012. Mais là, franchement, je crois qu’il aura du mal…

10:44 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, 2017, sondages |  Facebook | | Lien permanent

14/01/2016

Un goût de France profonde

Obs-Mar-5.JPGIl y avait du monde, hier, aux obsèques de Bernard Maringe, l’ancien maire de Grandchamp (89). Entre 600 et 700 personnes, deux fois la population totale de son village ! Dans l’église archibondée, un tiers des gens connaissait les cantiques, un quart a communié, noyés dans une majorité de mécréants respectueux et recueillis, venus dire adieu à leur ami Bernard, lui-même très croyant. J’aimerais tant que mes confrères journalistes parisiens connaissent, au confluent du religieux et du culturel, cette France profonde, unie, plurielle, diverse et pacifique. Cette France qui a si peur qu’on lui impose un autre style de vie que le sien, et qui ne mérite pas le mépris que lui témoignent trop souvent les grands médias.

01:40 Publié dans Blog | Commentaires (5) |  Facebook | | Lien permanent

13/01/2016

Quel nom pour ma région ?

blason-pour-la-region-bourgogne-franche-comte.jpgLes élus des nouvelles régions ont jusqu’au 1er juillet pour adopter le nom définitif de celles-ci. Dans mon coin, c’est inextricable. Certes, le nom qui fédère le plus logiquement la Bourgogne et la Franche-Comté, c’est "Bourgogne-Franche-Comté". Or, ce nom en trois parties est trop long et trop compliqué pour parler à un Américain ou à un Chinois. Un nom, de nos jours, c’est une marque ! Réduire à l’anonyme "BFC" ferait un peu banque antillaise. L’enseigne touristique "Bourgogne-Jura" pénaliserait 3 départements sur 8. Je propose donc un nom connu dans le monde entier : "Bourgogne". Tout court. Mais au masculin.

12/01/2016

Liberté, égalité, célébrité

bowie.jpgDelpech, Galabru, David Bowie… Chaque fois qu’un people décède, les médias sortent de leur quotidien tristounet pour rendre un vibrant "hommage" au disparu, à coup de rétrospectives et de "spéciales" empreintes d’une nostalgie rassurante. Je me demande si je ne devrais pas disparaître, à mon tour, pour que France 2 revienne longuement sur mes Secrets du Vatican, pour que BFM-TV célèbre avec fracas ma bio de Gorbatchev, pour que La Croix consacre un numéro spécial à mon Jean-Paul II… J'hésite : quand je vois que Boulez, Courrèges et Turcat ont eu droit à deux lignes rikiki dans un bas de page, coincés entre Chez Laurette, le Gendarme de St-Tropez et Let’s Dance

11/01/2016

Les fabuleux mensonges de Mitterrand

francois-mitterrand.jpgLe documentaire sur la vraie vie de François Mitterrand, ce soir, sur France 3, n’a pas révélé tous les secrets du personnage (son argent, ses autres femmes, etc). Mais il a dû pourtant "halluciner" les téléspectateurs les plus jeunes : comment un président en poste pendant deux septennats (1981-1995) a-t-il pu si longtemps enfumer les médias en leur mentant sur sa santé (son cancer), sur sa famille (Mazarine) ou sur son passé (Bousquet) ? Aujourd’hui, piégé par les téléphones portables, démasqué par l’internet, balancé sur les réseaux sociaux et traqué par les chaînes d’info continue, il n’aurait aucune chance d’être élu, et, à plus forte raison, réélu !

10/01/2016

Charlie : une troublante ambiguité

johnny.jpgCharlie Hebdo, au regard de l’Histoire, c’était une poignée de radicaux anticléricaux, des anars aussi rigolos que marginaux (le journal, tiré à 60.000 exemplaires, allait disparaître). Qu’ils aient été décimés de façon horrible par d’autres radicaux, encore plus marginaux mais fanatiques et violents, a profondément ému tous ceux qu’ils prenaient pour cible (religion, Etat, showbiz, armée, police), qui les ensevelissent aujourd’hui sous les drapeaux français, les cocoricos, les lois sécuritaires et les légions d’honneur. Aveuglante ambiguïté : croire que l’unité du pays (le fameux "esprit du 11 janvier") puisse se faire autour des idées ultra-minoritaires de Charlie serait une grave erreur !

09/01/2016

L'incompréhensible affaire Taubira

christiane-taubira.jpgLe maintien au gouvernement de Christiane Taubira est absolument incompréhensible. D’autant plus incompréhensible que ce sera à la Garde des sceaux, un comble, de défendre la déchéance de nationalité qu’elle réprouve ! On se rappelle Jean-Jacques Servan-Schreiber, Jean-Pierre Chevènement (« Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne »), Arnaud Montebourg, etc. Certes, l'ancienne candidate à la présidentielle de 2002 nous a habitués, depuis trois ans, à traiter systématiquement et publiquement de "raciste" toute personne n’étant pas de son avis mais on n’ose imaginer qu'elle ait menacé François Hollande d'user à son égard ce cet insupportable chantage victimaire ! Alors, quoi ?