Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2016

Pitié pour les facteurs !

plaque-de-rue.jpgCe qui est rigolo, dans les regroupements de communes qui se multiplient dans tout la France, c’est le casse-tête qu’ils provoquent dans les noms de rues desdites communes. Je m’explique : quand une "commune nouvelle" regroupe, par hypothèse, douze petites communes, tout laisse à penser qu’il y aura douze "Place de l’Eglise", douze "Grand Rue" ou, au bord de la mer, douze "Route de la Plage". Bonjour le micmac pour la Poste ! Et pour les GPS ! A chaque fois, il va falloir changer les plaques, inventer de nouveaux noms… et vérifier que les douze communes ne rebaptisent pas leur "Place de l’Eglise" en "Place du Marché" ou en... "Place de l'Ancienne mairie" !

10:49 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communes, adresse, poste, rues |  Facebook | | Lien permanent

28/10/2016

La connaissance inutile (4)

Katyn Wajda poster.jpgDans les Secrets du Kremlin (sortis hier en librairie) je consacre un long chapitre au crime de Katyn – ces milliers d’officiers polonais abattus par le NKVD au printemps 1940, et dont l’URSS a toujours accusé les nazis. On a vite su, notamment par les rapports de la Croix Rouge, que cette accusation ne tenait pas debout. Mais les communistes et leurs compagnons de route ont imposé la fiction stalinienne, malgré l’évidence historique, pendant des décennies. En février 1987, dans Les Temps modernes, Claude Lanzmann parlait encore d’un crime "imputé" aux Soviétiques "par la propagande nazie" ! Voilà, exactement, ce que JF Revel appelait la "connaissance inutile".

15:39 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : revel, katyn, kremlin, lanzmann |  Facebook | | Lien permanent

27/10/2016

La connaissance inutile (3)

Revel.jpgJe reviens à La Connaissance inutile de JF Revel, livre prémonitoire ! Aujourd’hui, quand un auteur traite un sujet donné, plus personne ne s’occupe de savoir si d’autres livres ont déjà exhumé, défriché ou révélé le sujet. La polémique sur la bio de Charlotte Delbo le montre bien : il est loin, le temps où les chroniqueurs littéraires étaient capables de comparer le travail d’un biographe avec celui d’éventuels prédécesseurs, d’y déceler les informations nouvelles, les contradictions… ou les plagiats ! Aujourd’hui, disons-le, la connaissance livresque se transmet par les "quatrièmes de couverture" de livres qu’on n’a plus jamais le temps de lire en entier. Lire un livre en entier, est-ce bien utile, en effet ?

26/10/2016

Mitterrand aurait eu cent ans

Mitterrand.jpgMitterrand aurait eu cent ans aujourd’hui. Que la vie politique se soit terriblement dégradée depuis trente ans, c’est une banalité. Que Mitterrand fût le "dernier homme politique français sachant écrire", c’est aussi une évidence, hélas. Mais que ces bouffées de nostalgie n’empêchent pas de rappeler que cet homme s’est aussi beaucoup trompé, comme je le raconte dans le chapitre 15 des Secrets du Kremlin à propos de la Pologne, de la chute du Mur et de la fin de l’URSS [le livre sort jeudi en librairie]. Bon, il faut être juste : qui diable s’intéressera, dans trente ans, aux erreurs diplomatiques de François Hollande à propos de l’Ukraine et de la Russie ?

25/10/2016

La connaissance inutile (2)

benoit15.jpgRetour à JF Revel qui, dès 1988, dénonçait les débats "idéologiques" où l’on assène des vérités en excluant la réflexion, en ignorant les faits, en négligeant l'histoire. Un exemple ? Essayez donc d’expliquer à des féministes que c’est le pape Benoît XV, en juillet 1919, qui a poussé à généraliser le vote des femmes en France et en Italie, et que c’est la gauche française, au Sénat, qui s’est opposée à cette idée subversive sous prétexte que "les femmes voteraient comme leur curé" (c’est parce que le Sénat a disparu en 1940 que de Gaulle, catholique et de droite, a pu faire passer le vote des femmes en 1944). Eh bien, vous n’avez aucune chance d’être entendu, tout simplement. La "connaissance inutile", c’était bien vu !

24/10/2016

La connaissance inutile

livres.jpgTombé par hasard sur La connaissance inutile de JF Revel, où l’auteur prophétisait dès 1988 que la connaissance (des faits, de l’histoire, des hommes) qui permet de comprendre son époque et de préparer l’avenir, finirait par disparaître, étouffée sous le trop-plein d’informations venues de partout. Il est si facile aujourd’hui de piocher sur Internet, notamment dans Wikipédia, le minimum d’infos nécessaire pour participer à la vie de la cité et au grand cirque médiatique ! Qu’importe leur véracité ? Qu’importe ce qu’ont pu découvrir, révéler, corriger ou démentir les chercheurs, les historiens ou les journalistes d’investigation dans des livres ? Des livres, pour quoi faire ?

23/10/2016

Il fait si bon rester chez soi !

st-pierre.jpgLa semaine dernière, les médias français n’ont quasiment rien dit de l’impressionnante cérémonie romaine où deux de nos compatriotes étaient canonisés aux yeux de centaines de millions de fidèles. Inutile de dire que vous n’aurez pas une ligne sur le rassemblement d’hier, place Saint-Pierre, où cent mille personnes ont commémoré l’appel lancé il y a juste trente ans par Jean-Paul II, "N’ayez pas peur !", qui a réveillé les peuples de l’Est avec les suites que l’on sait. Il faut dire que nous, les Français, sommes tellement exceptionnels que nous n’avons pas besoin de participer aux solennités du reste du monde. Nous avons tant à faire, déjà, avec les amours de Mitterrand, les déclarations de Jean-Frédéric Poisson et les déboires de Cécile Duflot !

11:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pape, monde, primaires, poisson, duflot |  Facebook | | Lien permanent

21/10/2016

Des crèches, oui, mais pas religieuses !

crèchedeNoël.jpgLa France est le seul pays du monde où l’on mobilise les plus hautes autorités de l’Etat pour savoir si un maire peut décorer le hall de sa mairie d’une crèche à l’approche de Noël. Le rapporteur du Conseil d'Etat a répondu : oui, "à condition" qu’elle soit conçue comme un concept "culturel", et surtout pas "religieux" ! J’attire l’attention de nos éminents juristes, dont l’avis fera évidemment jurisprudence, sur le fait qu’ils condamnent ainsi tout concert donné dans un bâtiment public qui aurait le culot de présenter l’Ave Maria de Gounod, la Messe en Si de Bach, le Requiem de Mozart et quelques centaines d’autres œuvres musicales dont personne ne peut nier la nature éminemment religieuse…

20/10/2016

Rien + rien = pas grand chose

Duflot-2.jpgExit Cécile Duflot, archibattue aux primaires de son propre parti EELV. En voilà une qui ne va pas nous manquer en 2017, pour une raison simple que le scrutin d’hier a confirmée : elle ne représentait rien ni personne. Ce qui est toujours un handicap dans une démocratie représentative. Militante hors sol, moulin à paroles médiatique, tacticienne obsessionnelle, ambitieuse au-delà du raisonnable, elle aura seulement incarné la dimension écologique du quinquennat de François Hollande, c’est-à-dire pas grand-chose. La conclusion est sévère : il ne suffit pas de rêver chaque nuit de se présenter aux présidentielles pour rendre service au pays. A bon entendeur…

10:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : duflot, eelv, primaires, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

17/10/2016

Et les électeurs de Hollande ?

hollande.jpgLes invraisemblables confidences de Hollande aux journalistes l’ont définitivement plombé auprès de ses propres électeurs de 2012. J’observe autour de moi qu’une grande partie de ceux-ci, alors aveuglés par leur détestation de Sarkozy, ne savent plus où se mettre, tant leur champion s’est avéré un mauvais président ! La plupart d’entre eux ne voudront pas prolonger cette erreur de casting pendant cinq nouvelles années. En traînant les pieds, bon gré, mal gré, ils voteront Mélenchon ou Montebourg au premier tour, puis Juppé au second. Ou ils s'abstiendront. Sauf, évidemment, si Marine Le Pen a fait un score élevé au premier tour : on ne va pas à la pêche quand la mairie du village est en feu…

16:18 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, 2017, vote |  Facebook | | Lien permanent

16/10/2016

Les deux France réconciliées ?

salomon_leclerc-1.jpgOn aurait pu se dire que la France allait mieux, et que l’Histoire allait dans le bon sens. Que le n° 3 d’un gouvernement socialiste (Ségolène Royal) aille représenter la République, ce dimanche, à Rome, lors de la canonisation d’un martyr de la Révolution (frère Salomon Leclercq, assassiné par les sans-culotte en 1792), n’était-ce pas un signe important de réconciliation entre les "deux France", un symbole de la volonté d’unir notre vieille nation face aux dangers qui la menacent ? Hélas, on peut aussi avoir une autre approche de l’événement : et si tout le monde, les médias, les politiques, l'opinion publique, s’en foutaient totalement ?

15/10/2016

Dijon au centre du monde, et alors ?

Elisabeth_de_la_Trinité.jpgJe n’arrive pas à le croire : demain, à Rome, la petite carmélite Elisabeth de Dijon (1880-1906) sera solennellement célébrée par le pape François et 1,2 milliard de fidèles sur terre, et on me dit que ni le maire de Dijon, ni aucun de ses adjoints n’assistera à la cérémonie au côté de Ségolène Royal (qui, elle, représentera le gouvernement français). La Dijonnaise la plus connue sur la planète est canonisée, et la municipalité de Dijon s’en tamponne le coquillard ! Quelqu’un pourrait-il expliquer à François Rebsamen, maire de Dijon, qu’il ne trouvera pas une occasion plus grande, de son vivant, de faire parler de sa cité dans le monde entier ?

14/10/2016

Un bon point pour la droite

débat.jpgPas mal. Un débat frustrant dans sa forme, mais clair sur le fond. Les sept candidats aux primaires ont donné une bonne image de cette droite qui, sauf surprise, reprendra la direction du pays l’an prochain. Mon palmarès personnel : Juppé plutôt convaincant, Sarkozy toujours agaçant, Fillon assez cohérent, Le Maire un peu décevant, NKM intéressante, Copé marginalisé et Poisson gentil mais inexistant. A part quelques piques, aucun excès, aucune insulte, aucun dérapage. Et l’assurance que tous ces gens-là se reporteront sur le vainqueur de la primaire : la droite, ce soir, n’était pas "la plus bête du monde". Dommage que cela ne lui arrive pas plus souvent.

00:47 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, droite, débat, 2017, juppé |  Facebook | | Lien permanent

13/10/2016

Le contrepet de la mairesse

contrepetrie.jpgLa contrepèterie est un sport très spécial, où les Français sont champions du monde. Les fanas – ils sont nombreux – en truffent leurs conversations dans les dîners en ville, et atteignent une sorte d’orgasme quand l’un des convives, en bout de table, glousse soudain en entendant que, ces dernières années, les canicules se sont emballées. A Paris, c’est certainement un de ces initiés – un gars du cru, sans doute, qui apprécie le goût du blanc – qui a perversement soufflé à Anne Hidalgo le slogan vantant son projet de piétonisation des voies sur berges, lequel fait pouffer la France entière : "LES BERGES SONT A VOUS !" Respect. Elle est parfaite.

12/10/2016

Haro sur les élites !

elites.jpgEn appeler au "peuple" contre les "élites", comme le font quotidiennement Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, est un argument électoral vieux comme le monde. Un argument fallacieux car il n’y a pas de démocratie sans élites : le régime représentatif, c’est le peuple qui confie librement à ses élites la gestion de ses intérêts ! Le problème, c’est de savoir qui sont les élites aujourd’hui. Les élus discrédités ? Les patrons mondialisés ? Les bobos déconnectés ? Les intellectuels marginalisés ? Ou bien les Cyril Hanouna, Laurent Ruquier et autres élites médiatiques vénérées par un peuple revenu de tout le reste ?

11/10/2016

La fin de l'insouciance ?

Le Mans.JPGRetour d’une série de salons du livre qui m’ont laissé, sur un point précis, un goût amer. Faut-il s’habituer désormais à voir des écrivains vaquer ainsi à la rencontre de leurs lecteurs… escortés par des policiers spécialisés qui veillent deux par deux, 24 heures sur 24, sur leur sécurité ? Je préfère taire leurs noms, même si leurs cas sont notoires. Ce philosophe et ce journaliste connus sont tous les deux menacés de représailles pour avoir écrit ou enquêté sur l’islam. Leurs gardes du corps ont beau ne ressembler en rien aux gorilles d’antan, leur seule présence, du matin au soir, dans un milieu littéraire qui incarne la fantaisie de créer et la liberté de penser, donne la chair de poule.

06/10/2016

Mitterrand : ses lettres secrètes

obs.jpgLes futurs prix Goncourt, Fémina et Renaudot vont devoir accepter de passer au second plan de la rentrée littéraire. Car le 13 octobre, les éditions Gallimard sortent en librairie Lettes à Anne, l’abondante correspondance de François Mitterrand à sa maîtresse Anne Pingeot ! On imagine déjà les commentaires plus ou moins indignés : crime de lèse-majesté, atteinte à la vie privée ! Je trouve, au contraire, que ces lettres d'amour seront un formidable témoignage de l’époque, pas si lointaine, où l’on savait encore exprimer ses sentiments par écrit, et où les présidents ne congédiaient pas leurs maîtresses par un simple SMS.

05/10/2016

Les primaires, une bénédiction !

primaires,politique,médiasFinalement, les primaires sont une bénédiction, car elles font gagner un temps fou ! Comme moi, sans doute, vous en avez tellement assez d’entendre les mêmes personnages, les mêmes commentaires, les mêmes rétrospectives et les mêmes débats que vous avez coupé la radio et la télé. Même les journaux se lisent beaucoup plus vite quand on saute la politique. Quel plaisir, soudain, de lire des livres et d’écouter de la musique ! On reprendra le cours de l’info quand Trump sera élu, Bachar el-Assad renversé ou le pape François assassiné – seuls événements susceptibles de sortir les rédactions de leur bulle politicienne. Enfin… pour un jour ou deux, au moins !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, politique, médias |  Facebook | | Lien permanent

04/10/2016

Famille : un débat idéologique

pape-francois.jpgIl y a deux façons d’envisager la famille : comme le pape, qui considère, avec une bonne part de l’humanité, qu’une famille, c’est un papa, une maman et des enfants ; ou comme ceux qui pensent, façon Simone de Beauvoir, qu’ "on ne naît pas femme, on le devient". Bon. Quand le pape s’inquiète de ce qu’on commence à trouver sur le sujet dans les manuels scolaires en France, il fait son job. Que la quasi-totalité des médias relayent avec vigueur le démenti de Najat Vallaud-Belkacem, cela n’étonne personne. Dans ce débat idéologique ancien, et récurrent, personne ne convaincra personne. Rien de nouveau sous le soleil.

02/10/2016

Courir à Clermont

clermont.jpgRetour du salon du livre de Royat-Chamalières, qui m'a permis de découvrir, ce matin, la ville de Clermont-Ferrand. La cité auvergnate, entre plaine et montagne, est entourée de paysages enchanteurs. Or, curieusement, aux sentiers et chemins paradisiaques qui entourent la ville sur fond de volcans d’Auvergne, les organisateurs de la grande course populaire "Courir à Clermont" ont préféré faire trotter jeunes et grands… dans le centre-ville, sur le bitume, entre les usines et la gare de chemin de fer, au milieu des embouteillages pestilentiels causés par les kilomètres de barrières coupant la ville en deux ! Courir sur du macadam quand on a la chance de vivre en Auvergne, c’est vraiment une idée de Parisien...

22:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : clermont, auvergne, courir, course |  Facebook | | Lien permanent