Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2014

Pour qui voter aux Européennes ?

Europ-ModemUDI.jpgVoter aux Européennes, oui, bien sûr, mais pour qui ? Je voterais bien pour les candidats que je connais et que j’estime (Rochefort, Lamassoure, Sarnez, Goulard) mais ils ne se présentent pas dans ma région. Ou pour l’excellent Arnaud Danjean, candidat bourguignon, mais cela m’obligerait à voter Nadine Morano, sa tête de liste UMP, dont la candidature me chiffonne ! Ou alors, en tant que centriste, pour la liste UDI-Modem de ma région ? Mais le Modem bourguignon a rallié le PS aux municipales, ce qui me chiffonne aussi, outre que je ne connais personne sur cette liste pilotée par une autre élue de Lorraine…

09/05/2014

Mai : le mois du souvenir

8_mai.jpgEt si on comblait le désolant vide mémoriel entre le pont du 1er mai et celui du 8 mai ? Et si on chômait aussi le 4 mai (hommage aux femmes victimes de l’incendie du Bazar de la Charité en 1897), le 5 mai (rappel de l’ouverture des Etats généraux en 1789), le 6 mai (mémoire de la reconnaissance du culte protestant en 1576), le 7 mai (respect pour l’institution par Robespierre du culte de l’Etre suprême en 1794) ? Hop, on embraye sur la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945, et le tour est joué ! En cherchant bien, on doit pouvoir ainsi tirer jusqu’au week-end de l’Ascension…

19:29 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hommage, 8 mai, ponts, mémoire |  Facebook | | Lien permanent

07/05/2014

Le mille-feuille à la moulinette !

millefeuilles.jpgOui, cent fois oui, à la simplification du mille-feuille territorial. Mais non, cent fois non, à cette série d’annonces dévastatrices, confuses, incohérentes et mal datées ! Hollande et Valls, qui se contredisent allégrement, n’ont visiblement qu’une idée : compenser leur impuissance économique par des projets spectaculaires sur le plan territorial, sans vision, allez hop, on chamboule tout ! Dans ce fatras politique, au fond, on n’a compris qu’une chose : les régionales seront repoussées d’un an, afin d’éviter qu’elles ressemblent trop aux municipales. Une astuce désolante qui ne va pas remonter la cote du président !

06/05/2014

Après la pluie, le beau temps

hollande.jpgC’est un sage, Hollande. Il croit aux cycles économiques. Il nous l’a prédit avec solennité : "Après la pluie, le beau temps". Bon, il nous l’avait déjà dit après son élection (mon blog du 1/11/2012) et aussi en 2013 (l'inversion de la courbe du chômage), et la pluie, pourtant, avait continué. Mais ça, c’est parce qu'il y a des petits et des grands cycles. Là, apparemment, on est dans un grand cycle. Tôt ou tard, Hollande le sait, il va y avoir un "retournement" de l’économie. Quand ? On ne peut pas dire. Avant 2017, si possible, sinon il aura du mal à se faire réélire. Ce serait dommage, car après cette date, à un moment, c’est sûr, la croissance reviendra !

05/05/2014

L'étranger, c'est des méchants

Europe.jpgQuand on écoute les échanges entre dirigeants politiques français concernant l’Europe, il y a de quoi être effondré. De Chevènement, Montebourg, Guaino jusqu’à Marine Le Pen, Mélenchon et tant d’autres, c’est à qui prônera le plus grand, le plus complet, le plus global, le plus magnifique… repli sur soi ! Au secours ! Le monde est dangereux, les USA, Poutine et la Chine veulent notre peau, et tous les autres pays sont méchants ! Une seule attitude, planquons-nous frileusement au fond de notre terrier, nous les valeureux Français plus intelligents que tout le monde, en priant pour que personne ne vienne nous déranger ! 

14:30 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : europe, euroépennes |  Facebook | | Lien permanent

03/05/2014

La campagne européenne à la TV

Europe.jpgPanique dans les chaînes de télé : comment couvrir les européennes sans que s'effondre l’audimat ? Les grands médias cogitent : on va parler de l’Europe, oui, bien sûr, mais... en donnant la parole exclusivement à des personnalités françaises, notamment aux représentants des grands partis, et pour parler de ce qui intéresse les Français : la France. Au fond, l’idéal, pour les télés et les radios, ce serait de profiter de cette campagne européenne pour organiser des débats entre François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot et Nicolas Sarkozy, histoire de passer directement à la prochaine élection présidentielle !  

02/05/2014

Moi président de la République...

anaphore.jpgC'était il y a juste deux ans. François Hollande, dans sa célèbre anaphore présidentielle, promettait d'incarner, lui, une République "exemplaire". Las ! Depuis, il s’est entouré de nombreux responsables mis en examen (Royal, Désir, Cambadélis, Taubira, etc) avant de voir le début de son mandat sévèrement plombé par quelques spectaculaires scandales (Cahuzac, Morelle) et de ridiculiser sa fonction par ses propres frasques amoureuses. Si seulement ce retour au réel – la chair est faible, à gauche comme à droite – pouvait enfin dissuader les socialistes d’asséner des leçons de morale à la terre entière !  

01/05/2014

Sondage : les 3/4 des Russes...

Gorby-2014.jpgC’est le dernier sondage en date (il a été publié lundi à Moscou par le très sérieux Institut Levada) : en Russie, 56 % des gens considèrent que la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev a été une mauvaise chose, et seulement 23 % de la population estime que ses réformes ont eu des effets positifs (21 % n'ont pas d'opinion). C’est dire si les Russes ont été traumatisés par l’effondrement de leur économie en 1990 et par l’éclatement de leur empire en 1991. Au point que les trois quarts d’entre eux ont zappé la fin de la guerre froide, du Mur de Berlin, du goulag et de la dictature communiste. Ainsi va la mémoire des peuples.

30/04/2014

La verve du cardinal Etchegaray

Cardinal-Etchegaray.jpgJe m’en voudrais de ne pas mentionner dans ce blog le sympathique événement que fut, ce week-end, à Rome, la remise de la grand-croix de la Légion d’honneur au cardinal Etchegaray. Ses nombreux amis ont pu voir, à la télévision, qu’il se portait comme un charme (il était à côté de Benoît XVI lors de la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II, qu’il a bien connus… tous les trois !). Son discours à Manuel Valls était parfait : à 91 ans, Etchegaray n’a rien perdu de sa verve. Pour les amateurs, ses mémoires (J’ai senti battre le cœur du monde) publiées chez Fayard en 2007 sont toujours en vente dans les bonnes librairies !

29/04/2014

Un tournant politique ?

manuel-valls.jpgOn peut brocarder le nouveau premier ministre, ses opposants au sein du PS, ses manœuvres de couloir et sa majorité relative. Pour ma part, je note un vrai changement avec les deux premières années de la présidence Hollande. Annonce du programme de stabilité, surenchère sur la gauche, menaces et négociations, corrections accordées, réunions, mises en garde et vote consultatif : au lieu de gouverner par incantations, de satisfaire les groupes de pression, de diaboliser la moindre opposition et de toujours tout remettre au lendemain, le pouvoir aurait-il enfin commencé à… faire de la politique ?

23:36 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : valls, ps, hollande |  Facebook | | Lien permanent

28/04/2014

Valls, le pape et les bouffe-curés

valls-et-le-pape.jpgDe Jean-Luc Mélenchon (à gauche) à Roselyne Bachelot (à droite), il n’a pas manqué de ronchons idéologiques pour reprocher à Manuel Valls sa présence au Vatican dimanche. Or le premier ministre, laïc convaincu, a justement été très nuancé dans ses propos sur le "respect" (qui devrait s’imposer aux uns et aux autres, y compris aux quelques crétins qui l'ont sifflé), sur "l’espérance" (dont notre monde désenchanté a furieusement besoin) et sur le "sacré" (une dimension qui dépasse le fait d’être croyant ou non). Au fond, n’est-ce pas son appel à la laïcité "apaisée" (il n’a pas dit "positive", mais presque) qui a déplu aux bouffe-curés patentés ? 

27/04/2014

La fête des quatre papes

canonisations.jpgFin du marathon papal. Fatigué mais heureux d’avoir passé deux jours vissé sur le plateau de BFM-TV pour couvrir une fête originale, émouvante, à la fois joyeuse et recueillie. Fête de l’Eglise universelle, qui réunit 2 milliards de téléspectateurs. Fête de la papauté, qui a pourtant si mauvaise presse, y compris chez les cathos. Fête de ces deux nouveaux saints, Jean XXIII et Jean Paul II, les plus populaires parmi les papes modernes. Fête du pape François, enfin, principal héros de cette incroyable réunion de quatre papes, et qui n’a pas fini de nous étonner…

25/04/2014

Jean XXIII entre les deux K

DSV-Couv.JPGA propos de Jean XXIII qui va être canonisé dimanche : suis frappé de constater, lors des conférences où je raconte la vie du "bon pape Jean", ou lors des interviewes qu’on me demande sur le "pape du Concile", de la méconnaissance générale qui règne autour du rôle majeur que ce pape a joué dans la résolution de la crise des missiles de Cuba (octobre 1962), un épisode dramatique de sa vie dont il tirera, juste avant sa mort, son encyclique Pacem in Terris. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette formidable histoire totalement occultée, je renvoie au chapitre 9 de mes Derniers secrets du Vatican (Perrin, 2012), intitulé "Jean XXIII entre les deux K". Bonne lecture !

14:43 Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | Lien permanent

22/04/2014

La mémoire de Jean XXIII

jean-xxiii.jpgQuelle bonne idée il a eue, le pape François, de canoniser en même temps Jean XXIII et Jean-Paul II ! Dimanche, au lieu de célébrer pompeusement le culte de la personnalité d’un pape exceptionnel (ce n’est pas moi qui en diminuerai les mérites, mais je sais les débordements qu’il suscite parfois), on rappellera aussi les vertus du pape Jean XXIII, grand ami de la France, promoteur du rapprochement judéo-chrétien et inventeur du concile Vatican II. Angelo Roncalli fut lui aussi un pasteur hors du commun qui, comme le pape d'aujourd'hui, rendit l’Eglise catholique sympathique à ses contemporains. Ce qui n'est pas toujours évident…

19/04/2014

Manuel Valls au Vatican

pape-valls.JPGC’est donc Manuel Valls, premier ministre, qui représentera la France à la double canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II, à Rome, le dimanche 27 avril. J’en vois déjà qui s’amusent en rappelant que le PS avait qualifié officiellement de "choquante" la présence de François Fillon, également premier ministre, à la béatification de Jean-Paul II en 2011. Il sera surtout rigolo d’entendre, cette semaine, les critiques vachardes adressées à Valls, sur sa gauche, par une nouvelle génération socialiste très anticléricale, obsédée par le sociétal, qui va brandir avec fougue de vieux arguments laïcards poussiéreux datant d’un siècle et plus…

18/04/2014

Le PS contre Hollande ?

Dominique-Voynet.jpgOn entre dans une drôle de séquence politique. Quand Hollande offre un emploi fictif à 8.000 euros par mois à l’écologiste Dominique Voynet à l’issue d’une inutile carrière d’éternelle parachutée, c’est Claude Bartolone (PS) qui hurle au scandale. Quand le site Mediapart accuse Aquino Morelle, proche conseiller de Hollande, de gravissimes conflits d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, c’est Jean-Christophe Cambadélis (PS) qui demande son départ ! Il est loin, le temps où toute la gauche protégeait le ministre Cahuzac jusqu’au-delà du raisonnable. Quand je vous dis que la dissolution est pour cette année…

 

17/04/2014

Une "Lorraine" en Bourgogne

Lorraine+BL-1.JPGLa romancière Lorraine Fouchet, qui était l’invitée du Club des écrivains de Bourgogne hier à Dijon, n’est pas la première à partir en quête de son père disparu. Sauf que son père s’appelait Christian Fouchet, et qu’il a incarné toute l’histoire du gaullisme depuis le 17 juin 1940 à Londres jusqu’à mai 68 en passant par le RPF, l’Europe, l’Algérie etc. Avant de mourir brutalement à l’âge de 63 ans. Quarante ans plus tard, sa fille a écrit ce dialogue léger et subtil qu’elle n’avait jamais eu avec son grand homme. Un beau récit, un livre attachant, une belle rencontre. Merci Lorraine ! 

23:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fouchet, club, écrivains, dijon |  Facebook | | Lien permanent

15/04/2014

Une Ukraine fédérale ?

donetsk2014.jpgCe qui est le plus désespérant, en Ukraine, c’est la monopolisation des tensions par les extrémistes des deux bords, qui se traitent réciproquement de "nazis" et de "terroristes" alors que 98 % de la population ukrainienne n’est, évidemment, ni nazie ni terroriste ! Comment envisager sereinement, dans ce contexte de haine nationaliste aveugle et sectaire, de mettre en œuvre les deux outils démocratiques que sont les élections générales et la fédéralisation de cet Etat divisé et ingérable ? Oui, je sais, Poutine pousse à cette fédéralisation : cela en fait-il forcément une mauvaise idée ? Vous en avez une autre ?  

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ukraine, russie, poutine |  Facebook | | Lien permanent

11/04/2014

Encore un big-bang territorial !

regions_francaises.jpgManuel Valls, ancien maire d’Evry, sait-il comment fonctionne la vie politique en province ? Qu’il veuille diminuer (lui aussi) le nombre des régions, parfait ! Mais d'ici 2017, il se fourre le doigt dans l'oeil. Surtout s’il entend, dans le même temps, remettre à plat (lui aussi) la carte des intercommunalités, supprimer (lui aussi) la fameuse clause de compétence générale et, carrément, hop, allez, supprimer le département ! Il ne se rend pas bien compte, à l’évidence, des résistances qu’il va rencontrer sur le terrain d’ici 2017… date à laquelle il aura quitté la tête du gouvernement !

13:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : régions, valls, département |  Facebook | | Lien permanent

10/04/2014

L'Europe, un emploi fictif ?

  désir.jpgFaut-il en rajouter dans l'opprobre ? L'entrée au gouvernement d’Harlem Désir, médiocre apparatchik habitué aux emplois fictifs, est une triple insulte faite à la démocratie. Elle montre que le Président s’occupe directement de la gouvernance de son ancien parti et que le "fait du prince" reste un principe en vigueur dans la République, où l'on peut impunément promouvoir un type incompétent pour mieux s’en débarrasser. Elle confirme surtout que les dirigeants français se moquent totalement de l’Europe, qui sert décidément chez nous de placard, de voie de garage, de complément de revenu, de lot de consolation ou de hochet.