Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2016

Ringarde, la langue française ?

langue française,jeux télé,franceLes Français ne résisteront au terrorisme, au déclin et à la déprime générale que s’ils croient à ce qu’ils sont, à leur mode de vie, à leur histoire, à leur culture. Tiens, par exemple, à ce qui les représente le mieux : la langue française. Apparemment, ce n’est pas l’avis des dirigeants de la télévision qui donnent désormais aux jeux qu’ils diffusent des noms anglais : Still Standing, Guess My Age, Ninja Warrior, dans la ligne de Money Drop et de Secret Story. A quoi bon traduire ces étranges concepts dans la langue locale, c’est-à-dire en français ? La langue de Molière, de Victor Hugo et de Proust, c’est d’un ringard !

03/01/2016

Michel Delpech, ou la réalité française ?

Delpech.jpgPourquoi cette vague d’émotion à la nouvelle de la mort de Michel Delpech ? Parce que sa famille habite dans le Loir-et-Cher. Parce que sa femme se fait jeter dans l’Indre par tout son fan club. Parce qu’il regardait, par-dessus l’étang, passer les oies sauvages... Delpech incarnait une certaine réalité française, fragile et profonde, loin des plateaux télé qui le trouvaient ringard – n’avait-il pas redécouvert la religion sur le tard ? Une voix, une élégance, une humilité en décalage avec les modes médiatiques – mais en connivence avec ces millions de vrais gens qui passent, eux aussi, parfois douloureusement, de la déprime à l’espérance, à qui ça a fait mal de divorcer, et dont la famille habite le Loir-et-Cher.

15/11/2015

Un temps de silence

drapeau-tricolore.jpgPas de blog ce week-end. Le seul sujet qui compte est, naturellement, la tragédie qui a frappé notre pays. Et je n’ai pas envie d’ajouter quoi que ce soit à tous les propos de café du commerce qui entretiennent, sur les ondes et sur les écrans, une psychose déprimante. Mieux vaut observer un temps de silence, de recueillement, de méditation. Nous retrouverons suffisamment vite les polémiques minables, les postures prétentieuses, les calculs personnels, les petitesses électorales et, heureusement, aussi, quelques décisions sages, des gestes fraternels et, par-dessus tous les drames et les découragements, l’espoir d’une vie meilleure. A la semaine prochaine.

11:50 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : terrorisme, silence, france |  Facebook | | Lien permanent

03/11/2015

Catholique et français...

JFB.jpgLu avec intérêt le petit livre roboratif et stimulant publié par Jean-François Bouthors sous le titre Petit éloge du catholicisme français (Ed. François Bourin). A revers des partisans du catholicisme identitaire, l’inclassable Bouthors déroule avec talent le passé universaliste et contradictoire de la "fille aînée de l’Eglise", qui va des martyrs de Lyon aux moines de Tibhirine en passant par Jeanne d’Arc, saint Bruno et Témoignage chrétien. Nombre d’exemples contemporains, de l’abbé Pierre à Jean Vanier, lui permettent d’envisager la crise d’aujourd’hui avec optimisme. Ce qui n’est pas si fréquent, actuellement, chez les catholiques... français !

08/06/2015

Ferrat, le top de la nostalgie

Ferrat.jpgJe ne rate aucune émission qui rappelle la mémoire, la voix, les mélodies, le sourire de Jean Ferrat. C’est pour chanter Nuit et brouillard que j’ai naguère appris à jouer de la guitare. Cet homme-là a incarné une époque où cathos et cocos croyaient qu’ils vivaient sur deux planètes différentes, jusqu'à ce que mai 68, Renaud et la mondialisation ringardisent les uns et les autres, les fêtes de village, le respect des vieux, l’amour de la montagne, le militantisme, les feux de camp, la communion solennelle et les quêtes du Premier mai. Explosé, le monde selon Ferrat ! Ma France est une magnifique ode à un passé révolu, où Antraigues ne connaissait ni femmes voilées ni éoliennes. Nostalgie, nostalgie…

23:05 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : ferrat, nostalgie, france, chanson |  Facebook | | Lien permanent

17/03/2015

La République nous appelle

gard-republ.jpgPour rassembler les Français, la martingale à la mode, c’est la République. Sarkozy, qui cite volontiers Jaurès, pourrait bien renommer l’UMP "Les Républicains". Hollande, fils spirituel de Jules Ferry, ne connaît pas d’autre référence. Valls, grand admirateur de Clemenceau, n’a que ce mot à la bouche. Et même Marine Le Pen, désormais, rejoint le cortège. On finirait par oublier que la plupart de nos voisins (Espagne, Pays-Bas, Angleterre, Belgique, etc) ont préféré, eux, garder le régime monarchique. Et que la France a vécu 1.500 ans avant d’opter pour cette forme de gouvernance : 1.500 ans, quand même ! 

08/01/2015

Le miracle français

cabu-2.jpgLa France unie. Un instant, fragile, comme une danseuse sur un fil. Elle pleure cette poignée de grands enfants soixante-huitards qui ne respectaient aucune institution : armée, police, partis politiques, école, religion. Or dans la rue, depuis hier, brandissant des panneaux "Je suis Charlie", il y a des militaires, des flics, des gaullistes, des bourgeois, des proviseurs et des curés, unis dans la volonté de défendre le droit de penser, de dire, de dessiner et de rire d'eux-mêmes. Instant magique qui va se prolonger encore quelques heures… avant que les Français ne s’entredéchirent à nouveau, comme ils le font depuis plus de mille ans. La France est un miracle.

10:32 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : cabu, humour, attentat, charlie, france |  Facebook | | Lien permanent

15/07/2014

L'étendard sanglant est levé...

Révolution.jpgOui, je sais, c’était la fête nationale, mais quand même. Dès le matin, réveil en fanfare, du bleu-blanc-rouge partout. Défilé militaire, puissance de feu, garde à vous, cocorico. Et la Marseillaise. Puis l’interview du président, drapeau tricolore et appel au patriotisme. Puis le Tour de France : un Français en jaune, cinq autres dans les dix premiers ! Puis l’émission sur Danton, la légende nationale de Valmy et Montebourg justifiant la Terreur. Puis musique au Champ de Mars, encore la Marseillaise, et la Tour Eiffel crachant des milliers de fusées bleu-blanc-rouge, sur fond de Marseillaise. Ouf ! Aujourd'hui, repos, pouvez fumer.

18/06/2014

Les deux France

Regions.jpgLa discussion sur le redécoupage des régions démarre aujourd’hui. Elle mettra en évidence le clivage politico-culturel le plus profond, peut-être, qui divise les Français : ceux qui se réfèrent à Clovis, Charlemagne, Henri IV, Louis XIV et Napoléon, et qui savent qu’aucune solidarité ne lie la Beauce et le Poitou, l’Auvergne et la Savoie, etc ; et ceux qui considèrent que la Révolution a dépassé tout cela, et que les limites régionales entre ces villes et ces villages qui se ressemblent tous n’ont, au fond, aucune importance. Et si c’était d’abord cela, la différence entre la droite et la gauche ?

26/05/2014

Une surprise ? Pour qui ?

MarineLP.jpgUne surprise, un séisme, le résultat d'hier ? Pas pour les lecteurs de ce petit blog qui pointe régulièrement, depuis huit ans, quatre dérives majeures : 1) l’aveuglement et le mépris des médias parisiens pour la réalité de la France d’en bas ; 2) la baisse du niveau général, notamment culturel, d’une classe politique impuissante, stérile et blablateuse ; 3) le repli sur soi d’une société sans projet, qui a peur de tout et qui se désintéresse totalement du reste du monde ; 4) la diabolisation imbécile de tout ce qui fait "nation" dans notre vieux pays, par les élites politico-médiatiques. Le résultat, c’est la victoire électorale, parfaitement prévisible, du FN. Des questions ?

13/05/2014

Vive la République ! Vive la France !

lepen-taubira.jpgL’incident qui vient d’opposer Christiane Taubira et Marine Le Pen à propos de la Marseillaise est artificiel et débile. Il rappelle, hélas, qu'il y a des responsables politiques qui se réclament à 100 % de la République en détestant la France éternelle, et d’autres qui vantent la France de toujours en méprisant la République et ses valeurs. Or, dans la vraie vie, l’immense majorité de la population de ce pays se sent héritière de la France bimillénaire tout en respectant la République qui la gouverne aujourd’hui ! Marre des idéologues hémiplégiques qui voudraient nous forcer à choisir entre la première et la seconde !

03/02/2014

Une pause dans le dénigrement ?

valls.jpegJ’ai fait un rêve : que la manif d’hier calme tous ceux qui m’expliquent, depuis un an, à la télé, que je vis dans un pays raciste, homophobe, antisémite, machiste, etc ! Parce que, d’abord, ce n’est pas vrai : tous les gens qui voyagent dans le monde savent bien que la France – qui a son lot d’extrémistes et de tordus, bien sûr –  est un pays plus aimable que les autres quant au sort qu’elle réserve aux juifs, aux noirs, aux homos ou aux femmes. Parce que, ensuite, un pays qui ne s’aime pas n’a aucune chance de surmonter le choc de la mondialisation : dénigrer son histoire, ses traditions, ses excès, sa culture et ses religions, c’est inhiber et désespérer ce pays qui aurait, pourtant, tant de raisons de croire en lui !   

17/01/2012

La France, quelle histoire !

charlemagne.jpgLu dans Valeurs Actuelles l’édifiant article de Frédéric Valloire sur la future "Maison de l’histoire de France" que nous concocte le ministre Frédéric Mitterrand pour 2015. Les quatre principes fondamentaux de notre histoire nationale qui vont porter ce grand projet sont les suivants : "Le principe d’égalité. Le souvenir de 1789. La langue française. La laïcité." Vous avez bien lu. Adieu Vercingétorix, Clovis, Charlemagne, Jeanne d’Arc, Louis XIV et tout ceux qui ont fait la France d’avant la Révolution ! La France ne sera plus désormais qu’un concept égalitaire, moderne, laïque et mondial. Malet et Isaac, revenez, ils sont devenus fous !

07/01/2012

Jeanne d'Arc, l'affront national

jeanne.jpgJeanne d’Arc, incarnation de l’unité nationale ? A l’époque, le duc de Bourgogne reprochait au roi de France, allié aux Ecossais, sa faiblesse face aux Anglais… et, prudent, fit alliance avec eux. Le 23 mai 1430, c’est par les Bourguignons, qui tiennent la Picardie, que Jeanne d’Arc est arrêtée à Compiègne. Et c’est Jean II de Luxembourg, comte de Guise, qui la vend aux Anglais pour la somme de 10 000 livres, lesquels la livrent à Mgr Cauchon, évêque de Beauvais, qui va la faire juger à Rouen par des abbés normands et des professeurs venus de la Sorbonne. Epilogue : Jeanne sera réhabilitée par le pape Calixte III, qui était espagnol. L'unité nationale, je rigole.



19/03/2010

Parenthèse académique

S Veil.JPGOn avait oublié que la France, c’était aussi cela : la grandeur, l’héroïsme, l’honneur, le devoir, le service, le courage, l'indépendance. Simone Veil parlant de Pierre Messmer, sous la Coupole, ce jeudi, c'était une magnifique parenthèse dans la petitesse des jours ordinaires. Oubliée, la campagne régionale ! Oubliés Georges Freche, Xavier Bertrand et Cécile Duflot, effacés par Pascal, Racine, Péguy, de Gaulle et Raymond Aron. Et par l'émouvant discours de Jean d’Ormesson accueillant la nouvelle académicienne, cette "icône" à la fois "républicaine et morale". Simone Veil, une femme française, incarnation de la lutte du bien contre le mal. Cette France-là, elle fait un bien fou.

10/01/2010

Identité nationale

Tombé sur une belle histoire en lisant les mémoires du cardinal Pacca, secrétaire d’Etat de Pie VII. Le prélat, lui-même italien, raconte qu’à Louvain, en 1793, il croise un groupe de soldats français prisonniers des Allemands, en transit vers la Hongrie. Couverts de haillons, sans chaussures, épuisés par la marche, ils sont traités comme des chiens par leurs gardiens. Emus par la détresse de ces hommes, il s’adresse à quelques-uns d’entre eux : "Voyez en quel état vous êtes réduits ! Hé bien ! Qu’avez-vous gagné à votre Révolution ?" Un soldat décharné le regarde, enfonce son chapeau sur la tête et lui répond avec fierté : "Monsieur, nous sommes libres !" Qui ne comprend pas l’anecdote ne comprend rien à l’identité française…

03/09/2008

Le tableau des médailles

Une question innocente, au moment où vont s'ouvrir à Pékin les jeux paralympiques : pourquoi diable, au mois d'août, tous les médias français ont-ils adopté massivement et docilement le classement basé sur le nombre de médailles d’or, imposé par la Chine, et non sur le nombre de médailles, tellement plus significatif ? La France (40 médailles) aurait oscillé entre la 4è et la 8è place, au lieu de figurer lamentablement, pendant trois semaines, entre la 10è et la 17è place. Les Etats-Unis auraient finalement gagné les Jeux devant la Chine (110 médailles contre 100). A signaler aux Européens frileux, complexés et inquiets devant l’émergence du dragon chinois, que les pays de l’Union européenne, à eux tous, ont remporté 280 médailles !

14/07/2008

Fête nationale

Et si une journée durant, à titre exceptionnel, on ne donnait pas prioritairement la parole aux grincheux, aux aigris, aux jamais-d’accord, aux on-ne-me-la-fait-pas, aux pisse-froid, aux peine-à-jouir et aux rangnangnans ? Un défilé militaire impeccable, magnifique clôturé par une époustouflante démonstration de parachutistes d’élite devant des dizaines de chefs d’Etat ébaubis ; le sourire lumineux d’Ingrid Betancourt décorée de la légion d’honneur sur les marches de l'Elysée, une unanimité tout-à-fait inhabituelle chez les politiques pour saluer la mémoire de Bronislaw Geremek, une superbe bagarre cycliste dans l’ascension du Tourmalet, un très beau concert au pied de la Tour Eiffel illuminée, et des feux d’artifices applaudis dans toute la France - qui rappellent que ce pays si déconcertant est aussi une nation. Mais si.

29/02/2008

Vive la France

093f2651af57b5163b12fab77ec2c978.jpgDenis Tillinac planchait ce soir à Dijon devant le Club des Ecrivains de Bourgogne. Un régal. Son Dictionnaire amoureux de la France est un excellent livre, et le Corrézien est aussi bon à l’écrit qu’à l’oral : sa déclaration d’amour à la France est éblouissante, charnelle, épicurienne et délicieusement nostalgique. D’Artagnan, saint Bernard, Emma Bovary, Maigret, Chirac : "La France est de loin ce que l’histoire-géo a tramé de mieux sur les cinq continents", dit-il avec une fougue à la fois juvénile et savante. Tillinac "a la France facile comme d’autres ont le vin gai". Et sa gaité est communicative. Merci Denis.

24/03/2007

Allons z'enfants...

Si j’avais annoncé dans ce blog, l’an dernier, que la candidate socialiste aux présidentielles proposerait à ses compatriotes d’avoir chez eux, sous le poste de télé, un drapeau tricolore prêt à sortir pour les grandes occasions, on m’aurait gentiment conseillé d’arrêter le chablis !
J’hallucine. Alors que toute l'Europe célèbrera demain, avec faste, le 50è anniversaire du Traité de Rome, qui fut, en effet, le plus grand tournant de notre histoire récente, au même titre que l’institution de la Vè République par le général de Gaulle, les deux principaux candidats à l’Elysée se gardent bien d’en dire un traître mot, et rivalisent dans l’exaltation de l’exception française : l’un propose de constituer un ministère de l’identité nationale, l’autre réhabilite solennellement la Marseillaise !
Retranché derrière ses fameuses palissades en bois, le petit village gaulois va-t-il élire Astérix ou Falbala ?