Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2012

Debout, les vieux !

rotonde-de-saint-lazare.jpgDans l'immense gare Saint-Lazare rénovée, à Paris, j'ai compté exactement 4 x 16 = 64 places pour s'asseoir. Pour quelques dizaines de milliers de petits vieux, de mamies fatiguées, de femmes enceintes et de voyageurs handicapés ! J'ai vu un papy malheureux risquer à la fois sa vie et sa valisette dans les embouteillages alentour pour aller s'asseoir, de l'autre côté de la rue d'Amsterdam, sur un banc public, épuisé, en attendant l'heure de son train. Mais à quoi pensent les architectes de la Sncf ? Sans doute ont-ils en tête ce vieux dicton cheminot : "Saint-Lazare ? Lève-toi et marche !"

22/03/2012

Le point faible de Mélenchon

melenchon.jpgJean-Luc Mélenchon a un vrai talent. Il tire les larmes, dans ses meetings, quand il évoque les luttes ouvrières de naguère, Jaurès et la "Sociale", la dictature du prolétariat, l'appropriation des moyens de production, l'Internationale, la vraie gauche, quoi ! Le problème c'est qu'il s'est aussi identifié, sans nuances, avec les derniers communistes de ce temps, fils et petits-fils des dinosaures marxistes-léninistes, partisans du pacte avec Hitler en 1939, nostalgiques de Thorez et de Marchais, envahisseurs de Budapest et de Prague, adorateurs de Brejnev et de Ceaucescu, défenseurs du Goulag et des prisons psychiatriques. Lourd héritage, camarade !

21/03/2012

Trop de livres tue le livre

plume.jpgRentré du Salon du Livre de Paris avec les boules. Il y a actuellement, sur les rayons des libraires, tenez-vous bien... 166 livres consacrés aux présidentielles ! Les deux tiers sont vite faits mal faits, ne dépasseront pas quelques centaines d’exemplaires et partiront au pilon sitôt l’élection passée. Mais comme les auteurs sont majoritairement des journalistes politiques, ils se critiquent mutuellement, s’auto célèbrent et se co-invitent du matin au soir, monopolisant les plateaux, les micros, les émissions, les colonnes des journaux, les débats et les vitrines… au détriment du reste de la production, évidemment. C’est agaçant.


20/03/2012

Le point faible de Marine Le Pen

Marine-priant.jpgMarine Le Pen est intelligente et rationnelle. Elle veut "dédiaboliser" le FN et faire oublier les excès, dérapages et rodomontades de son vieux père. Or, paradoxalement, c’est là son point faible : le noyau dur de l’électorat FN, soit 3 ou 4 % du corps électoral, a longtemps vibré à ces excès, dérapages et rodomontades ! La fille de "Jean-Marie" va sans doute séduire quelques franc-tireurs près à s’encanailler avec un FN rajeuni, genre Gilbert Collard, mais elle va heurter ses vieux grognards nationalistes, xénophobes, tous-des-pourris, y-ena-que-pour-les-juifs, on-est-pas-des-pédés, gnangnangnan, qui en ont déjà ras-le-front...


19/03/2012

Le CSA, KTO et Al Jazeera

AlJeezira.jpgAttention, scandale à l'horizon. Dans quelques mois, la richissime chaîne de télévision arabe Al-Jazeera va lancer, en français, une chaîne info en continu destinée à concurrencer LCI, BFM-TV et I-Télé réunies – en débauchant au passage, bien sûr, des journalistes français. Or, dans quelques jours, on saura si le CSA autorise ou non la chaîne catholique parisienne KTO à s’installer sur la TNT. Il paraît que c’est mal barré. On risque donc de voir en France cette situation unique en Europe : l’omniprésence d’une puissante chaîne musulmane et l’absence délibérée d’une chaîne chrétienne ! Etonnant, non ?


08:30 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : télévision, al jazeera, kto, tnt |  Facebook | | Lien permanent

18/03/2012

La Coupole, c'est fini !

La Coupole.JPGLa Coupole, c’était la brasserie la plus conviviale de Montparnasse. Le meilleur rapport qualité-prix pour le petit déjeuner en terrasse. Et voilà que d’un coup, le petit-dej est passé de 8,40 € à… 11,50 € ! Comme ça, hop, + 26 %, tiens, pourquoi pas ? Dans le même temps, les beaux croissants d’antan ont fait place à de banales viennoiseries, et le café est devenu de la flotte. Une désolation. Comme beaucoup de journalistes, j’irai donc prendre mon petit déj ailleurs. La Coupole appartient au groupe Flo : je serais curieux de connaître le salaire du directeur de chez Flo qui a eu cette brillante idée !

17/03/2012

Le point faible de François Bayrou

Bayrou.jpgFrançois Bayrou, d’après Ipsos-Le Point, est le candidat préféré des Français - ce qui ne veut pas dire qu’ils voteront pour lui. C’est aussi le mien. Sa maturité et son bon sens en font le candidat idéal pour tous ceux qui veulent montrer qu’ils ne se reconnaissent ni dans le socialisme ni dans le sarkozysme. Pourtant, Bayrou traîne comme une casserole une erreur politique, une seule : n’avoir pas préféré Sarkozy à Royal au second tour de 2007, même du bout des lèvres, même en faisant la grimace. Cinq ans plus tard, il va probablement lui manquer entre un et deux millions d’électeurs de centre-droit qui ne veulent à aucun prix du PS, et qui ont très peur qu’il ne recommence !

08:30 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : bayrou, présidentielles |  Facebook | | Lien permanent

16/03/2012

Le point faible d'Eva Joly

eva-joly.jpgLe point faible d’Eva Joly, ce n’est ni son accent ni son look décalé ni ses idées bizarres, ce sont… les dirigeants des Verts ! Ecoutez-les se répandre en propos grinçants et dévastateurs sur le maintien de sa candidature ! Dès lors que Cécile Duflot, Noël Mamère et leurs acolytes ont mené à bien leur négociation d’arrière-boutique avec François Hollande, dès lors qu’ils sont tous assurés de décrocher une circonscription législative, eh bien ! il fallait s’y attendre : tous ces écolos qui guignent d'abord un fauteuil de député – voire, pour certains, un portefeuille ministériel – n’ont qu’un objectif, un seul : assurer au plus tôt, et sans réserves, l’élection de François Hollande !

 

15/03/2012

Dans les coulisses de l'Elysée

Orcival-bouteille.JPGSoirée instructive et détendue, hier soir, au Sofitel-La Cloche de Dijon : le Club des Ecrivains de Bourgogne recevait François d’Orcival, de l’Institut, pour ses deux livres sur l’Elysée, ce palais fantasmatique dont il connaît le moindre recoin et la moindre historiette – depuis la duchesse de Berry jusqu'à Carla Bruni en passant par la IIème République et la mystérieuse parenthèse de l'Occupation. L’auteur, qui est aussi éditorialiste politique, nous a sorti, le temps d’une rencontre très amicale, de toutes les petites polémiques, insultes et autres intolérances de l’actuelle campagne présidentielle. Merci François !



14/03/2012

Le point faible de François Hollande

FrHoll.jpg"A chacun selon son travail ", prône François Hollande dans son livre de campagne. Un peu osé, sous la plume d’un homme qui, je le rappelle, n’a jamais travaillé de sa vie : jamais fondé un garage, ouvert un restaurant, coordonné un chantier, dirigé un service, vendu un produit, créé une maquette, inventé un prototype, engrangé une récolte, conduit un camion, diffusé une méthode, animé un festival, creusé une tranchée, dessiné un logo ou joué sur une scène ! Pendant 30 ans, il a participé à des réunions politiques, déjeuné avec d’autres élus et mené des campagnes électorales. Comme disait Rivarol : "C’est un terrible avantage que de n’avoir rien fait, mais il ne faut pas en abuser".


13/03/2012

Toutes des potiches ?

lapix.jpgLa semaine dernière, 45 associations féministes (45 !) ont publié un manifeste sur le manque de femmes "expertes" à la télévision. Un brûlot qui fait passer pour des plantes vertes toutes les Karine Le Marchand, Béatrice Schönberg, Claire Chazal, Géraldine Muhlamnn, Anne-Sophie Lapix, Mélissa Theuriau, Marina Carrère d’Encausse, Ariane Massenet, Laurence Ferrari, Elisabeth Tchoungui, Sophie Davant, Alessandra Sublet, Daniela Lumbroso, Françoise Joly et Guilaine Chenu, Audrey Pulvar et Natacha Polony, Laurence Haïm, Mémona Hintermann, Martine Laroche-Joubert, etc, etc, etc. Toutes des potiches, vraiment ?


12/03/2012

Les contre et les contre

Pulvar.jpgLes médias français, globalement, sont à l’image de la pénible interview de Jean-François Copé chez Laurent Ruquier, samedi soir, sur France 2. Face à Sarkozy ou à son représentant, il y a deux catégories de journalistes : ceux qui sont contre, et ceux qui sont contre. En gros, 50 % d’hostiles à Sarko (comme Natacha Polony) et 50 % de favorables à Hollande (comme Audrey Pulvar). De Canal + à France Inter, de France 2 à France Culture, cela s’appelle le pluralisme. Heureusement qu’il y a la presse écrite. Et, on les oublie souvent, quelques millions d’électeurs…    

 

11/03/2012

Fin de race

holland.jpgFrançois Hollande a enfin expliqué comment il allait rembourser la dette de la France et rétablir notre balance commerciale : il va faire rayer le mot "race" de la Constitution. Ce n’est pas un gag. Dans la foulée, on imagine qu’il fera retirer ce mot insupportable des dictionnaires, et aussi de l’Evangile ("Race de vipères !"), qu’il expurgera, dans la foulée, les oeuvres de Corneille, Racine, Baudelaire et Nietzsche, et qu’il interdira les livres de Voltaire ("La race des nègres est une espèce d‘hommes différente de la nôtre"). Au concours du plus beau rideau de fumée électoral, Hollande est nettement en tête des sondages !

09:29 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, race |  Facebook | | Lien permanent

10/03/2012

Hollande, la gauche et l'argent

Martinat.jpgLu dans Le Point le dossier sur Hollande, la gauche et l’argent, à l’occasion de la sortie du livre de Guillaume Evin et Philippe Martinat : "Je n’aime pas les riches" (Ed. du Moment). Il y a un côté jubilatoire à enquêter sur les milliardaires qui entouraient Mitterrand et ceux qui soutiennent Hollande : Badinter, Dumas, Bergé, Perdriel, Fabius, Tapie, Besnehard, Pigasse, Arditti, etc. Le plus rigolo, c’est quand Le Point veut interviewer Yannick Noah sur le sujet : hélas, l’ex-tennisman est "à l’étranger" et "difficilement joignable" ! Quelqu’un pourrait-il lui offrir un portable ?


10:39 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, riches, noah, martinat |  Facebook | | Lien permanent

09/03/2012

L'égalité homme-femme

mitt.jpgLa "Journée internationale de la femme", quelle farce ! Petit retour en arrière. Lors des présidentielles de 1981, dans les célébrissimes "110 propositions" de François Mitterrand, les anciens se souviennent de l’intitulé de la proposition n° 65 : "L’égalité de rémunération entre hommes et femmes sera garantie". Ben tiens. Il y a trois décennies, par conséquent, que le problème de l’inégalité des salaires hommes-femmes aurait dû être réglé. Mitterrand a régné – non sans cohabiter parfois, je sais –  pendant deux septennats ! Et après, on s’étonne de constater que 80 % des citoyens n'ont pas confiance dans les candidats aux élections ! "Paroles, paroles…"

08/03/2012

Touchez pas au mille-feuilles !

régions.jpgLe discours prononcé à Dijon par François Hollande sur la décentralisation n’a pas eu beaucoup d’échos. Pas sexy, pas people, pas parisien ! Dommage. J’en retire, moi, qu’il n’est plus question de supprimer le département ni de diminuer le nombre des communes : les 400.000 élus locaux, c’est sacré ! Le PS veut même créer deux bidules en plus – un "haut conseil" des territoires et une "conférence" des exécutifs locaux. Non seulement on ne simplifie pas le fameux "mille-feuilles", mais on augmente encore le dispositif bureaucratique ! Gaston Defferre, reviens, ils sont devenus fous !

07/03/2012

"Faire payer les riches" (2)

riches.jpgRéponse aux réactions à mon blog d’hier. Bien sûr qu’il est juste de taxer les très hauts revenus ! Mon propos n’est pas de les défendre : d’abord le départ de France de quelques footballeurs et autres chanteurs connus m’indiffère totalement ; ensuite je n’ai jamais payé l’ISF (contrairement à François Hollande, passons). Ce que je dénonce, c’est le côté "rideau de fumée" de la mesure face aux vrais problèmes économiques ! J’observe aussi ce clivage idéologique amusant : à gauche, on veut sincèrement diminuer le nombre de riches, à droite on veut sincèrement diminuer le nombre de pauvres. Chacun sa culture ! 

06/03/2012

"Faire payer les riches"

hollande,dette,présidentielles,richesHollande veut taxer à 75 % les très hauts revenus. Au lieu d’affronter la réalité économique, il fait dans le symbole et promet, comme naguère Georges Marchais, de "faire payer les riches". Pur pipeau populiste ! Déjà le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, a prévenu qu’une telle mesure provoquerait le départ des 120 à 150 meilleurs joueurs de foot du pays : c’est dire si on trouvera des raisons de ne pas l’appliquer ! Mais le pire, c’est qu’une telle proposition permettrait de combler à peine 0,2 % de la dette publique. Et les 99,8 % qui restent à rembourser, on les prend où ?

05/03/2012

Une campagne à l'américaine

Mitt.jpgImaginez… Le principal soutien de François Hollande, un banquier partisan du Likoud israélien va lui verser 11 millions d'euros, et plus si besoin, pour l’aider à devenir président. La campagne de François Bayrou, elle, est payée par un financier milliardaire qui veut imposer la morale chrétienne. Derrière Nicolas Sarkozy, à hauteur de 14 millions d’euros, un panel de traders richissimes et quelques prosélytes mormons. Il n’y a pas de quoi rire : c’est exactement ce qui se passe aux Etats-Unis pour Newt Gingrich, Rick Santorum et Mitt Romney. Quand on se compare on se console…

04/03/2012

Clin d'oeil de Bruxelles

BL-Foenkinos.JPGClin d’œil de la Foire du livre de Bruxelles, ce week-end. A quoi servent les salons du livre ? Essentiellement à rencontrer d’autres passionnés d’écriture qu’en dehors de cela, parfois, tout oppose. Dîné Chez Vincent, hier soir, dans le "cœur" de Bruxelles, avec Isabelle Alonso, Frigide Barjot, Diane Ducret, Antoine de Caunes et quelques autres, tous invités par notre éditeur commun (Plon-Perrin). Pas sûr que tous ces gens-là partiraient en vacances ensemble. Mais, loin des egos médiatiques et des élections françaises, c’est un vrai bonheur de partager une bonne bouffe !


19:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : livre, bruxelles, alonso, barjot |  Facebook | | Lien permanent