Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2016

Quand l'Etat s'en tamponne

déserts med.JPG"Les déserts médicaux gagnent du terrain" : cette Une de l’Yonne Républicaine m’a sapé le moral. Voilà dix ans que je m’évertue à expliquer que le taux de désertification médicale est la principale cause de la hausse du vote FN dans les départements ruraux. Aucun ministre de la Santé de gauche ou de droite, de Mme Bachelot à Mme Touraine, n’a jamais pris ce gravissime dossier à bras-le-corps : or, le sentiment d’abandon des braves gens quand ils n’ont plus ni généraliste, ni gynéco, ni ophtalmo à l’horizon est bien plus important, en termes électoraux, que tous les piapias politiciens, pour ou contre Marine Le Pen, à la télé ! Mais je vois bien que je crie dans… le désert !

13:46 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : désert médical, etat, santé, fn |  Facebook | | Lien permanent

26/05/2016

Un raz-de-marée pour le FN ?

68-2.jpgLa référence électorale est bien connue. En juin 1968, la même "chienlit" (grève des transports et pénurie d’essence) avait débouché sur un raz-de-marée électoral en faveur du parti gaulliste et de ses alliés (394 sièges à la droite, 91 à la gauche). En juin 2016, si la même situation débouchait sur une élection législative, la gauche y serait ratiboisée (selon les meilleurs experts, il ne resterait que 30 députés socialistes à l’Assemblée) mais surtout, c’est le FN qui raflerait la mise, à l’autrichienne. Et Hollande, mais oui, serait obligé d’appeler Marine Le Pen à Matignon pour dix mois de cohabitation ! Bon, je sais, la CGT s’en tamponne, mais, pardon, moi et quelques amis, cela nous soucie grave…

00:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, udr, fn, chienlit, cgt |  Facebook | | Lien permanent

03/04/2016

Les lycéens sont dans la rue !

lyceens.jpgUn air de déjà vu. Ces lycéens attardés de 18-19 ans qui parlent encore plus vite que Cécile Duflot pour "exiger" le retrait d’un projet de loi qui tente de leur ouvrir le marché du travail, ces jeunes très politisés qui protestent contre la "répression policière" en plein état d’urgence, nous rappellent que la France est un pays qui n'a pas évolué depuis un demi-siècle. Mais les médias, eux, adorent ces jeunes aussi formatés que leurs aînés ! Bon, évidemment, il ne faudrait pas oublier que les jeunes Français, aujourd’hui, sont majoritairement à droite, et votent davantage pour le FN que leurs parents. Mais à quoi bon s’embarrasser du réel ?

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lycéens, manifs, politique, jeunes, fn |  Facebook | | Lien permanent

28/03/2016

Pourquoi le FN progresse

medecin-de-campagne.jpgMieux vaut tard que jamais. Je me tue depuis des années à expliquer que la progression du Front National, dans les territoires ruraux comme celui où j’habite en Bourgogne, n’a rien à voir avec je ne sais quelle montée du racisme, mais qu’elle est juste proportionnelle à la disparition des services publics et des médecins généralistes dans nos villages ! C’est exactement ce que démontre la route récente étude de l’IFOP commentée cette semaine dans le Figaro, Slate et quelques autres médias. Si seulement les dirigeants et journalistes politiques nationaux pouvaient enfin s’en convaincre et corriger, d'urgence, leurs a priori sur l’aménagement du territoire !

23/02/2016

La régression, c'est maintenant !

Donald-Trump.jpgVoilà ce qui arrive quand on arrête de lire des livres ! La politique, désormais, se passe de réflexion philosophique, de références historiques, de débat d’idées. L’époque est aux imprécations, aux insultes, à l'inculture et à la dérision. Voyez le succès de Donald Trump aux Etats-Unis, voyez les scores du FN en France. Voyez aussi la nostalgie pour le régime communiste en Russie, ou la thèse quasi officielle, en Pologne, selon laquelle Walesa était un sous-marin communiste. Voyez la diabolisation, chez nous, de tous ceux qui tentent de réfléchir librement à l’évolution de la société. Au feu, les livres d’histoire ! Au bûcher, les philosophes ! La régression, c'est maintenant !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : trump, inculture, dérision, fn |  Facebook | | Lien permanent

31/01/2016

Les citations de la semaine

christiane-taubira.jpgVoici les trois plus belles citations de la semaine. Bravo à Laurent Ruquier qui a déclaré : "Si demain le FN passe, je prends mes cliques et mes claques, et je me tire. Je m'en fous, j'ai 53 balais, j'ai gagné ma vie, je n'ai pas de problème !" Félicitations au philosophe marxiste Alain Badiou, qui écrit à propos du terrorisme : "Ce ne sont pas les "barbares" qui ont déclaré une guerre, mais c'est l'Etat français qui est allé, à la remorque des firmes et quelquefois des Américains, se mêler à des affaires impériales bourbeuses et créer par-là même cette situation". Hollande, assassin ! Enfin, la palme revient à Christiane Taubira pour son tweet définitif : "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir". Définitif, je vous dis.

18:16 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : ruquier, taubira, badiou, fn |  Facebook | | Lien permanent

19/01/2016

Ne faisons pas le jeu du FN !

3-singes.jpgLes débordements sexistes de Cologne rappellent, certes, que la culture majoritaire chez les migrants orientaux n’est pas la même que la nôtre… mais chut, il ne faut pas faire le jeu du FN ! Les attentats de ces derniers mois se réfèrent tous, à tort ou à raison, à l’Etat Islamique ou à l’islam tout court... mais attention à ne pas faire le jeu du FN ! L’insécurité dans laquelle vivent les juifs de France du fait de radicaux islamistes plus ou moins cinglés, est insupportable…. mais ne faisons pas le jeu du FN ! Bien sûr, on pourrait réfléchir, enquêter, confronter les points de vue, débattre, analyser, tirer des enseignements… mais cela ferait sûrement le jeu du FN !

17/12/2015

Jamais sans Marine

marine-le-pen.jpgQue les attentats de Daech aient profité électoralement au FN, c’est une évidence. Que le FN et Daech soient des organisations comparables, c’est une sottise. Que cette polémique pourrie monopolise l’attention des médias, c’est navrant. Il n’y a donc pas de sujet plus important, actuellement ? Je sais bien – je l’ai dit cent fois ici – que les journalistes préfèrent mettre Marine Le Pen au centre de l’actualité, audimat oblige, plutôt que d’y placer, par exemple, la lutte contre le chômage. Mais je croyais que le résultat des régionales leur avait ouvert les yeux. Je me trompais : cette semaine, c’est au premier qui invitera Marine Le Pen à "s’expliquer" à son micro, en espérant, bien sûr, provoquer une nouvelle polémique imbécile !

09:43 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : le pen, médias, fn, audimat |  Facebook | | Lien permanent

15/12/2015

Au diable, les électeurs du FN !

FN.jpgAllez, à droite comme à gauche, l’objectif, c’est 2017 ! On a déjà oublié le vote FN des régionales. On a déjà oublié ces 6 millions de compatriotes incultes et pas fréquentables, ces sans-diplôme et ces sans-grade, ces grossiers personnages qui ont exprimé leur angoisse d’être bousculés dans leur mode de vie – à tort ou à raison – par des populations venues d’ailleurs. Que répondre, dans ma petite commune rurale, à ces 46,05 % d’électeurs du FN qui voudraient qu’on les aide, qu’on leur explique, qu’on les consulte, qu’on les rassure ? Que dire à ces citoyens un peu perdus qui demandent qu’on les respecte pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’on voudrait qu’ils deviennent ?

10:00 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fn, régionales, peuple |  Facebook | | Lien permanent

14/12/2015

Vaincu par la "race blanche" ?

Claude_Bartolone.jpgLes résultats contrastés du scrutin, hier soir, ont fait oublier la campagne électorale et ses dérapages révélateurs. Il faudra pourtant revenir sur les propos de Bartolone, quatrième personnage de l’Etat, qui accusa son adversaire LR-UDI-Modem de "défendre Versailles, Neuilly et la race blanche". Façon Morano, mais en pire. C’est bien plus grave que de promettre, comme le premier ministre, la "guerre civile" en cas de victoire du FN ! La France serait-elle donc coupée en deux, entre la "race blanche" et une population… métissée ? Les socialistes feraient peut-être bien de réfléchir avant de reconduire Bartolone au perchoir, comme on s’y attend, sous les applaudissements des caciques du PS !

10/12/2015

Une terrible responsabilité

Montel.jpgLes socialistes de Bourgogne-Franche-Comté ont donc pris une terrible responsabilité en refusant de se désister alors qu’ils sont bel et bien arrivés, dimanche, en troisième position. Bien sûr, on connaît la chanson, on l’entend déjà : si le FN emporte la région, ce sera la faute à Sarkozy, à Sauvadet, au Medef, à la droite, aux autres, comme d’hab ! Mais l’écume politicienne retombée, l’histoire retiendra que le PS local, tétanisé à l’idée de ne pas retrouver ses petits fauteuils régionaux, a joué à quitte ou double l’avenir d’une magnifique région qui ne méritait pas cela et qui, d’un coup, risque de perdre une grande part de son attractivité. A moins qu’un miracle, d’ici dimanche, nous épargne un tel gâchis ?

09/12/2015

Réforme territoriale : un franc succès !

valls-hollande.jpgLe score du FN, dimanche soir, tient aussi, en partie, à l’incroyable salmigondis institutionnel où nous ont conduits les initiatives brouillonnes de François Hollande et Manuel Valls : abandon du conseiller territorial, suppression du département, division par deux et mixité des cantons, chamboulement des intercommunalités, rétablissement du département avec changement de nom, passage en force de 22 à 13 régions, le tout sans jamais consulter la population ! Résultat : une confusion inédite dans l'histoire de la République. Le citoyen lambda s’est vite désintéressé de tous ces tripatouillages obscurs et souvent coûteux. Il a pensé qu’on se fichait de lui. A juste titre.

08/12/2015

Le FN à Dijon, et alors ?

Bourgogne-Franche-Comte-Le-FN.jpgEn Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel (FN) a donc toutes les chances de diriger la région dimanche prochain. Et visiblement, tout le monde s’en fout ! Les socialistes, arrivés en 3ème position comme dans le Grand Est, rasent les murs et se maintiennent, prenant tous les risques pour sauver leurs petits privilèges locaux. Les Républicains et l'UDI, paralysés par la stratégie du "ni-ni" de Sarko, n’y trouvent apparemment rien à redire. Les journaux locaux, ou ce qu'il en reste, sont atones. Les médias nationaux s’en tamponnent : la Bourgogne-Franche-Comté, combien de divisions ? Aucun hourvari. Aucune inquiétude. Aucun débat. Tout va bien. Je me demande vraiment pourquoi je m’énerve.

09:37 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fn, bourgogne, régionales, ps |  Facebook | | Lien permanent

07/12/2015

Identité française : l'erreur de 2010

TourEiffel.jpgParmi les causes du succès du Front National, il ne faut pas oublier l’énorme erreur commise par la gauche en février 2010, lors du grand débat lancé par le gouvernement Fillon sur l’identité nationale. Rappelez-vous : cette idée fut rejetée comme étant xénophobe, islamophobe, voire fascisante ! Or, on le voit bien aujourd’hui : il était fou d’abandonner aux extrémistes les inquiétudes identitaires, la Marseillaise, le drapeau bleu-blanc-rouge, le beaujolais nouveau et les chansons de Sardou. La réaction "tricolore" aux attentats du 13 novembre a bien montré que l’identité française n’était, en aucun cas, la propriété de la famille Le Pen. Cette erreur gravissime va être difficile à rattraper…

06/12/2015

Le point sur la Bourgogne-Franche-Comté

bourgogne-franche-comte.jpgA minuit, ce dimanche soir, la situation en Bourgogne-Franche-Comté est simple. Au premier tour des élections régionales, la liste FN (31,5 %) a largement battu la liste LR-UDI (24 %) et la liste PS (22,9 %). En toute logique, chiffres en main, en comptant les diverses réserves de voix, le FN gagnera le second tour dans une semaine, et gérera donc notre belle région pendant six ans. Je connais assez bien l’institution régionale pour prédire que ce sera, à coup sûr, une catastrophe. La seule façon d’éviter ce désastre, c’est que le PS, arrivé clairement en troisième position, accepte de se retirer, comme il l’a déjà fait en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en PACA. Tout le reste est littérature.

05/12/2015

Paris n'est pas la France

listeYonne.jpgFin de la campagne électorale. Il suffit d’avoir assisté à deux ou trois meetings et d’avoir attentivement regardé le grand débat régional sur France 3 Bourgogne pour mesurer à quel point les médias nationaux sont de plus en plus déconnectés des réalités françaises. Dans mon coin de l’Yonne, le problème n° 1 n’est pas le FN ou l’islam, dont personne ne parle dans les réunions, mais l’absence de médecins généralistes et de connexion internet dans de larges zones incapables, de ce fait, de communiquer avec le reste du monde et d’attirer les touristes ou les entrepreneurs ! Qui expliquera à mes amis et confrères parisiens que l’antiracisme n’est pas une compétence régionale, contrairement aux TER, aux lycées, au tourisme et à l’apprentissage ?

02/12/2015

Incantations pré-électorales

régionales,fnLe plan de l’Elysée contre le FN… Le Medef sonne la charge contre le FN... La Voix du Nord s'engage contre le FN... Valls mobilise contre le FN… Trente ans qu’on entend ça avant chaque élection, et le FN continue de monter ! Et si tous les spécialistes de l’incantation médiatique pré-électorale s’attaquaient aux causes de cette irrépressible progression ? Dans ma région, par exemple : la raréfaction des services publics en milieu rural, la désertification médicale, l’impuissance des élus face au chômage, la multiplication des cambriolages à la campagne, la hausse des impôts locaux, etc, etc. Oui, je sais, tout cela ne fait pas un débat sur Europe 1 ou France 2. Donc personne n’en parle jamais. Etonnez-vous que dimanche, dans l’isoloir…

22:29 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : régionales, fn |  Facebook | | Lien permanent

24/11/2015

Et pendant ce temps-là... (2)

FN-régionales.jpgAu moment où personne ne pensait plus aux régionales, vendredi, j’ai reçu dans ma boîte aux lettres le premier document de campagne, celui du FN. Il est intitulé "Fiers de nos régions", ce qui ne veut pas dire grand-chose. Sur 8 pages, il dénonce le gaspillage de l'argent public, le communautarisme religieux et la préférence étrangère, il prône le patriotisme économique, etc. Mais il ne dit rien des problèmes du Morvan, du partage des taches entre Dijon et Besançon, des transports dans le Jura, de l’avenir de la viticulture, de la désertification médicale dans la Nièvre, etc ! Rien sur la région elle-même ! Le FN est un parti "hors sol" qui, comme aux départementales, se fiche complètement de la réalité locale.

00:16 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fn, bourgogne, régionales |  Facebook | | Lien permanent

23/10/2015

Pas un jour sans un Le Pen ! (suite)

Marine-Le-Pen.jpg

 Bingo ! Beau résultat ! Ce matin, Marine Le Pen fait encore la une de tous les médias du pays ! Je persiste et je signe : il est irresponsable, de la part de la plus importante chaîne de télévision du service public, de choisir Marine Le Pen comme invitée principale de l’émission Des paroles et des actes à moins de deux mois d’un important scrutin régional où ladite Marine Le Pen est donnée gagnante dans une des régions les plus emblématiques du pays. Je persiste, je signe et je vitupère : il ne s’agit pas de censurer le FN,  il s’agit simplement – est-ce si difficile à comprendre ? – de ne pas en faire l’alpha et l’oméga de la vie politique française !

10:39 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : le pen, fn, france 2, pujadas |  Facebook | | Lien permanent

22/10/2015

Pas un jour sans un Le Pen !

marine-le-pen-afp.jpgLe pataquès autour de la présence de Marine Le Pen (en vedette, pour la cinquième fois) à l’émission Des paroles et des actes, ce soir, sur France 2, n’est qu’un révélateur de la schizophrénie des médias, qui passent leur temps à critiquer et diaboliser le Front National, mais qui font un boulevard médiatique à la famille Le Pen, du matin au soir, parce qu’elle fait de l’audimat. Qui peut nier que le FN serait sensiblement plus bas dans les sondages si on ne voyait pas tous les jours ses chefs à la télé ou à la radio ? Il ne s’agit pas de les censurer, bien sûr, mais en faire l’alpha et l’oméga de la politique française est irresponsable ! 

10:39 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fn, le pen, télé, france 2 |  Facebook | | Lien permanent