Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2014

Silence, on coule ! (suite)

lib-de-lU.jpgLa semaine dernière, nous avons salué avec tristesse la fermeture de la librairie Berger, à Joigny : il n’y a plus un endroit où acheter un livre dans la troisième ville du département de l’Yonne ! Ce lundi, c’est la célèbre Lib’ de l’U, à Dijon, qui ferme définitivement ses portes. Après Damidot, Thibaud, la Librairie du Voyageur et Agora, c’est la cinquième librairie que je vois disparaître, ces dernières années, dans cette ville de 150.000 habitants. Le pire, c’est l’indifférence dans laquelle s’accélère l’appauvrissement culturel de ce territoire. Demain, faudra-t-il que les Bourguignons aillent acheter leurs livres à Paris ou à Lyon ?  

09/02/2014

Les Femen haussent le ton

femen.jpgIngrates, les Femen ! Pour ces jeunes féministes, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault "bafoue toutes les femmes", rien que ça !."François Hollande a fait un choix, clament-elles, celui d’insulter toutes les femmes de France, celui de céder à la pression du lobby catholique et de quelques milliers de fanatiques azimutés !" C'est beau comme l'antique. Insulter les hommes politiques français en pissant de temps en temps dans une cathédrale parisienne : voilà qui encourage sacrément, à Kiev, les milliers de jeunes Ukrainiens et Ukrainiennes qui se battent, en prenant tous les risques, pour un peu plus de démocratie dans leur pays !

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : femen, ukraine, kiev, féminisme |  Facebook | | Lien permanent

08/02/2014

Le PS devient fou !

baillon.jpgAprès l'émission Des paroles et des actes de jeudi, deux membres du Conseil national du PS (Mehdi Ouraoui et Naïma Charaï) ont saisi le CSA, considérant que les propos du philosophe Alain Finkielkraut face à Manuel Valls étaient "inacceptables". La police de la pensée se déchaîne ! Peut-être est-ce la goutte d’eau qui va provoquer un vrai schisme au PS, entre les totalitaires fanatiques qui veulent interdire de parole tous ceux qui ne pensent pas comme eux, et ceux (j’en connais) qui sont encore attachés à la liberté d’expression – encore faudrait-il que ces derniers se manifestent avant qu'il ne soit trop tard…  

Sotchi : un moment magique

Sotchi.jpgSotchi, hier soir. Un moment magique, qui a donné du rêve à quelques milliards de terriens. Un moment d’espérance, aussi : si les hommes sont capables de telles réalisations, tout n’est pas perdu sur cette planète ! Les Russes ont montré qu’ils avaient conservé, par delà les accidents de l'histoire et les dérives politiques, le goût de la danse, du chant choral, de la scénographie, de la poésie. Cela fait bizarre, du reste, de voir retracer le passé de ce pays sans la prise du Palais d’Hiver en 1917 ! La vie des peuples est imparfaite, violente, voire cruelle, mais elle comprend, heureusement, quelques moments de grâce…

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : sotchi, jo, russie, poutine |  Facebook | | Lien permanent

07/02/2014

Canteloup et le Rwanda

Canteloup.jpg1) Je suis un inconditionnel de Nicolas Canteloup. 2) Je suis viscéralement attaché à la liberté d’expression. 3) J’ai eu à travailler naguère sur le génocide au Rwanda. C’est pourquoi j’ai écouté avec attention la requête du délégué du CRAN auprès du CSA à propos de son sketch d’avant-hier sur les Hutus et les Tutsi. Je vous la fait courte : NON, il n’est pas question de censurer un humoriste, même s’il rigole d’une des plus terrifiantes tragédies de notre temps ; OUI, on a le droit de dire, de répéter, de crier partout que ce sketch était un dérapage monstrueux, une honte, un monument de mauvais goût, et que Canteloup, ce jour-là, aurait mieux fait de rester couché !

06/02/2014

Il fait tout comme Sarko

valls-sarko.jpgOn sent bien que Manuel Valls a enfilé les bottes de Nicolas Sarkozy, espérant qu’elles le mèneront, lui aussi, de la place Beauvau à l’Elysée : même omniprésence médiatique, même politisation des dirigeants de la police, même goût pour la polémique, mêmes attaques assassines contre les journalistes, même bagarre contre la Garde des sceaux, même propension à parler au nom du Premier ministre, etc. Il y avait encore un secteur où il avait du retard : la grossièreté. "Casse-toi pauv’con", c’était un peu connoté, alors il a jeté à un député de droite un très républicain "Je t’emmerde !". Pas mal, pas mal...

05/02/2014

Hollande a toujours son Minitel

Holl-Ayrault.jpgAvez-vous déjà essayé d’envoyer des tweets avec un Minitel ? C’est ce que fait Hollande en inaugurant une nouvelle politique plutôt encourageante (le pacte de responsabilité) avec un gouvernement incapable, usé jusqu’à la corde et divisé au possible ! Pourquoi n’a-t-il pas nommé un nouveau premier ministre (Gallois, Lauvergeon, Lamy) s’appuyant sur ses talents confirmés (Moscovici, Fabius, Cazeneuve, Valaud-Belkacem), virant les idéologues (Peillon, Taubira, Hamon) et les amateurs (Duflot, Bertonotti, Carlotti) ? Ne me dites pas qu’il attend, pour sauver l’économie française, de recadrer son alliance avec les Verts à l’occasion des municipales !!

04/02/2014

D'interdit en interdit

interdit.jpgCela se confirme : quand un Etat ne parvient pas à gérer les vrais problèmes des citoyens, il infantilise ceux-ci et se met à interdire. C’est facile, c’est pas cher et ça donne une contenance. Voyez comment l’Etat omniprésent, dans notre pays, se mêle d’interdire méticuleusement les feux de cheminée, la conduite rapide, la corrida, les mini miss, la chasse à la palombe, la fessée, le voile, la kippa, la clope, les poupées pour les petites filles, la pub pour le vin, les spectacles de Dieudonné, les blagues homo, les crèches de Noël, les mototaxis, les cloches des villages, les lancers de chat… Au secours !!

23:17 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : libertés, interdit, etat |  Facebook | | Lien permanent

03/02/2014

Une pause dans le dénigrement ?

valls.jpegJ’ai fait un rêve : que la manif d’hier calme tous ceux qui m’expliquent, depuis un an, à la télé, que je vis dans un pays raciste, homophobe, antisémite, machiste, etc ! Parce que, d’abord, ce n’est pas vrai : tous les gens qui voyagent dans le monde savent bien que la France – qui a son lot d’extrémistes et de tordus, bien sûr –  est un pays plus aimable que les autres quant au sort qu’elle réserve aux juifs, aux noirs, aux homos ou aux femmes. Parce que, ensuite, un pays qui ne s’aime pas n’a aucune chance de surmonter le choc de la mondialisation : dénigrer son histoire, ses traditions, ses excès, sa culture et ses religions, c’est inhiber et désespérer ce pays qui aurait, pourtant, tant de raisons de croire en lui !   

02/02/2014

Sale temps pour la démocatie

Mariage-pour-tous.jpgIl y a un an, des millions de braves gens – pas tous cathos, pas tous à droite – ont exprimé leur inquiétude face à un projet de loi qui fragilisait l’institution familiale, ouvrait un "droit à l’enfant" et conduisait à la marchandisation du corps de la femme. Le pouvoir en fut stupéfait. S’appuyant sur les casseurs qui, après les manifs, se pavanaient devant les caméras de télé, le gouvernement et le PS ont alors lancé un vaste programme de diabolisation de tous ces gens-là : homophobes, racistes, intégristes, antisémites, factieux ! Cette grosse manip, hélas, a réussi : nul ne sait plus distinguer aujourd’hui un catho de gauche d’un facho, Simone Veil de Dieudonné, un projet de loi d’une matraque. Sale temps pour la démocratie.

01/02/2014

Le débat d'idées, c'est fini !

médias,démocratie,valls,haineInsultes, mensonges, censure, amalgames : ça recommence ! Pourquoi le pouvoir peut-il ainsi jeter l’opprobre sur toute une partie de la population ? Pourquoi quelques extrémistes parviennent-ils à envahir impunément les écrans de télé ? Parce que la presse, malade, n’a plus ni les moyens ni la force d’organiser le débat d'idées : les médias, sauf exceptions, ne savent plus qu’opposer des polémistes qui ne représentent personne, répéter confusément les arguments de propagande des uns et des autres, et réduire le pays réel à des tribus braillardes et haineuses. Desgraupes, JJSS, Beuve-Méry, Virieu, Copin, Pivot, Tesson, July, revenez, ils sont devenus fous !

18:54 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : médias, démocratie, valls, haine |  Facebook | | Lien permanent

31/01/2014

Edition régionale : silence, on coule !

E de B - vitr.JPGEn Bourgogne, le bateau "livre" ne tangue plus, il coule. Irrémédiablement. Et dans une indifférence quasi générale. Dernier épisode, hier, la fermeture de la librairie Berger à Joigny : la troisième ville du département de l’Yonne n’offre plus un seul endroit où l’on peut acheter un livre ! Prochain épisode en mars : pour la première fois, la région Bourgogne a décidé de ne pas participer au Salon du Livre de Paris, vous n’y verrez donc pas les éditeurs bourguignons y présenter leurs créations. Sans librairies et sans salons du livre, expliquez-moi comment un éditeur régional peut survivre ? La fin est proche, les amis !

30/01/2014

Un référendum sur la Turquie ?

Turquie-Europe-2.jpgUn référendum sur l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne ? Décidément, François Hollande restera le petit apparatchik manœuvrier qu’il fut à la tête du parti socialiste, façon SFIO ! Quel but tactique poursuit-il en proposant un tel vote populaire – et non une procédure parlementaire beaucoup plus raisonnable – quand on sait qu’il faudrait d’abord débattre sur ce qu’est l’identité européenne aujourd’hui, qu’un tel scrutin ne pourrait pas avoir lieu avant 15 ou 20 ans, que les Turcs sont eux-mêmes très divisés sur la question, et que les Français sont majoritairement contre l’élargissement de l’Europe, surtout à un pays de culture musulmane !

00:42 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : turquie, référendum, europe |  Facebook | | Lien permanent

29/01/2014

Vie privée, vie publique

RueduCirque.jpgOn aimerait vraiment passer à autre chose. Mais voilà qu’on apprend que le domicile de Julie Gayet, rue du Cirque, était gardé depuis juin 2012 avec l’argent de nos impôts : places de stationnement réservées au sol pour 2 voitures de police, et 4 gardiens de la paix en faction. Voilà qui rappelle fâcheusement les libertés que prenait Mitterrand avec l’argent public quand il s’agissait de protéger sa deuxième famille cachée. Tous les efforts de l’Elysée et de la place Beauvau pour défendre le droit du président à une "vie privée" réussiront-ils à étouffer ce qui, hélas, concerne bel et bien les citoyens ?  

 

28/01/2014

Deux poids, deux mesures

Enth-salle-1.JPGMini scandale au Conseil municipal de Dijon, hier soir : un conseiller d’opposition s’est publiquement étonné que le maire fasse voter une aide de 73.000 euros (!!) à un petit salon du livre local, intello et "engagé", dont chacun, toutes tendances confondues, a pu mesurer le peu de succès en 2013… alors qu’il a refusé une subvention de 3.500 euros au Club des écrivains de Bourgogne, qui anime la ville sur le plan littéraire depuis six ans ! Assurant actuellement la présidence de ce Club à la fois sympathique, pluraliste et de qualité, je me garderai bien de nourrir la polémique, mais il y a des jours où, en effet, on se pose des questions...

11:17 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : dijon, livre, écrivains, culture |  Facebook | | Lien permanent

27/01/2014

La fin du modèle américain

kennedy.jpgL’affaire Hollande-Trierweiler et les débats sur la "première dame" révèlent que la classe politico-médiatique française a pris désormais pour modèle sociétal l’Allemagne d’Angela Merkel (dont le mari est invisible, autonome, discret, etc). Il y a quarante ans, le modèle dont Giscard s’inspirait en poussant sa femme devant les caméras était le modèle américain, façon Jacqueline Kennedy, qui s’est perpétué jusqu’à nos jours, façon Michelle Obama. Ce temps-là est fini. Le modèle de la France de Hollande, c’est l’époux Merkel. On a les modèles qu’on peut.

26/01/2014

Hollande, Sarkozy, même désinvolture

Hollande-pape.jpgJ’avais été suffisamment sévère avec Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Rome (la présence de Bigard, son portable allumé, etc) pour regretter, chez son successeur, la même désinvolture à l’égard du protocole : François Hollande n’a pas daigné appeler "Sa Sainteté" ce pape qu’il avait grossièrement qualifié d’ "utile" ; il n’a pas attendu qu’il soit assis pour s’asseoir à son tour ; il a dévoilé sans façon leur conversation en tête-à-tête en sortant de la visite, etc. A l’inverse, j’ai aussi noté qu’un ministre de la République, Guillaume Garot, s’est ostensiblement signé lors de sa présentation au Saint Père : cela non plus n’était pas dans le protocole !

25/01/2014

Ukraine : on laisse faire ?

Ukraine.jpgCe qui se passe en Ukraine est très inquiétant. Les leaders de l’opposition ne tiennent plus la population contestataire : l’engrenage de la violence menace ce pays européen d’anarchie, voire d’éclatement. Mais qu’attendent nos diplomates, à Bruxelles ou à Paris, pour monter avec leurs interlocuteurs russes, dont c'est aussi l'intérêt, une tierce instance de discussion qui puisse ramener au moins les choses sur le terrain du dialogue entre les deux parties de l’Ukraine ? C’est sidérant de voir, à quelques mois des élections au parlement de Strasbourg, à quel point l'Union européenne est incapable de s’occuper des choses sérieuses !  

24/01/2014

Amour, gloire et beauté (suite)

valérieT.jpgL’heure de la vengeance a sonné. Valérie, remise de son début de dépression, a décidé de réagir, et de faire payer à François l‘humiliation publique que celui-ci lui a fait subir. Et d’abord en sortant de son silence exactement au moment où son ex-compagnon, au Vatican, était en train d’écouter le pape François lui parler de la famille. Son projet de voyage humanitaire en Inde, inconnu de l’Elysée, a relégué au second plan, dans les médias, la fin du voyage présidentiel à Rome ! Il tremble, François, en pensant au livre de souvenirs que Valérie va publier en 2016, à quelques mois des présidentielles…

23:37 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : amour, treirweiler, hollande |  Facebook | | Lien permanent

23/01/2014

Hollande au Vatican

Hollande-pape.jpgOn commence à le connaître, notre président. Ainsi, on devine les sujets dont il ne parlera pas au pape François ce vendredi à Rome : le vote de mardi sur la banalisation de l’avortement ; la loi Taubira sur le mariage homosexuel ; les profanations d’églises en France ; la pression croissante du laïcisme militant ; les provocations antireligieuses des Femen ; la prochaine automaticité du divorce ; la future légalisation du suicide assisté et de l’euthanasie ; les projets concernant la procréation médicale assistée ; la théorie du genre enseignée aux enfants… On finit par se demander pourquoi il va le voir – pour se confesser, peut-être ?